Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 21 mai, 00:48
Accueil > Actualité > Economie > Air France supprimerait 5 000 postes d'ici à 2015

Air France supprimerait 5 000 postes d'ici à 2015

Air France-KLM et ses résultats


Air France devrait annoncer la semaine prochaine une estimation précise de son sureffectif et des mesures de licenciements qui seront prises par la compagnie aérienne. Le chiffre de 5 000 postes à supprimer, évoqué par la presse, n'est pas loin de la vérité un délégué syndical.

Un comité central d'entreprise est prévu le 21 juin sur l'emploi.
Un comité central d'entreprise est prévu le 21 juin sur l'emploi. SIPA/Seth Wenig/AP/SIPA

Air France, qui doit annoncer la semaine prochaine une estimation précise de son sureffectif et des mesures pour y remédier, devrait supprimer « aux alentours de 5.000 postes d'ici à 2015 », a-t-on appris ce mercredi auprès de la CFE-CGC, qui réclame un plan sans départ contraint. Ce chiffre de 5 000 postes à supprimer, avancé par certains journaux en mai, « n'est pas loin de la vérité », « ce sera aux alentours de 5.000 selon nos estimations », a déclaré à l'AFP Ronald Noirot, délégué CFE-CGC au comité central d'entreprise.

La direction a indiqué ne pas faire de commentaire à ce stade. Un comité central d'entreprise est prévu le 21 juin sur l'emploi. Si près de 5.000 postes étaient supprimés à l'horizon 2015, cela représenterait presque 10% de l'effectif actuel de la compagnie (hors filiales) estimé à près de 53 000 personnes. « Nous sommes prêts à accepter beaucoup de choses dans les efforts qui seront demandés au personnel si le protocole d'accord, qui sera soumis aux syndicats, garantit l'emploi à ceux qui ne sont pas volontaires au départ », a expliqué Ronald Noirot. « Nous voulons qu'en aucun cas, il n'y ait de départs contraints », a-t-il ajouté.

2 400 postes supprimés en trois ans

Plusieurs sources syndicales ont indiqué à l'AFP s'attendre à un plan de départs volontaires qui concernerait principalement ou essentiellement les personnels au sol. Pour toutes les catégories de personnel (sol et navigants), les départs naturels, estimés à environ 800 par an, ne seraient pas remplacés, ce qui aboutirait à quelque 2 400 postes supprimés en trois ans. Pour les 2.500 postes restant à supprimer, il y aurait un plan de départs volontaires pour le personnel au sol, déjà visé par le plan de 2009 à hauteur de 1 800 personnes. « Nous craignons qu'il n'y ait pas le nombre de volontaires recherché par la direction et c'est pour cela que nous voulons un engagement sur le maintien dans l'emploi des salariés qui veulent rester », a ajouté Ronald Noirot.

Air France a déjà annoncé les grandes lignes du volet industriel du plan Transform 2015, après avoir engagé une première série de mesures d'économies en janvier. Pour parvenir à son objectif de 2 milliards de réduction de coûts d'ici à 2015, elle travaille à la révision de pratiquement tous les accords régissant les rémunérations, les évolutions de carrière, l'organisation du travail et les temps de repos, les billets réduits, etc.

Actu France Soir (avec AFP)

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par pleistoanax, le 14 juin à 00:57

    pleistoanax
    gloups....

    A ce rythme, vers 2070 on pourra voir au zoo de vincennes dans une belle cage le dernier salarié Français que viendront visiter des millions de chômeurs et de sdf qui lui jetteront des cacahouètes.....



    Signaler un abus  
  • Par KrisEon, le 14 juin à 01:48

    KrisEon
    Super marché

    Le trafic aérien ne cesse d'augmenter, il y a de plus en plus de passagers et de moins en moins de personnels dans les compagnies. Si ça continue, les passagers devront assurer la réservation, le service, l'entretien et le pilotage des avions, comme pour les caddies de super-marché.



    Signaler un abus  
  • Par saint germain, le 22 juin à 09:15

    saint germain
    il peuvent en supprimer 20.000

    pour mille raisons. Ils ont vécu leur âge d'or, celui où nombre de "beauf" s'offraie un voyage en avion pour "s'la jouer" mais maintenant qu'ils l'ont fait et que le crise est là, les ceusses qui auraient eu envie de le faire ne le feront pas (le voyage en avion). Pasqu'elle était là, leur clientèle. C'est fini, n-i ni. et il ne la retrouveront pas d'ici longtemps, Et puis quelle hérésie d'avoir un seul aéroport pour les liaisons longues, ce qui entraine des déplacements invraisemblables



    Signaler un abus  
  • Par lalolalola, le 23 juin à 10:49

    lalolalola
    La campagne électorale est finie.

    Cela ne préoccupe plus aucun politique, les licenciements.



    Signaler un abus  
Publié : 13/06/12 - 19h04
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur