Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 25 janvier, 11:50
Accueil > Actualité > Economie > Automobile : La baisse des ventes tendrait à se stabiliser

Automobile : La baisse des ventes tendrait à se stabiliser

Automobile


Les ventes de voitures neuves en France ont baissé de 1,6% en avril, un chiffre moins mauvais que ceux enregistrés lors du calamiteux premier trimestre. Mais les perspectives pour l'ensemble de l'année restent moroses.

Si le marché automobile souffre toujours, il s'en sort quand même un peu mieux qu'au premier trimestre
Si le marché automobile souffre toujours, il s'en sort quand même un peu mieux qu'au premier trimestre AFP

Au total, 166.632 voitures ont été immatriculées le mois d'avril dernier, selon les données publiées ce mercredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). La baisse est limitée par rapport à avril 2011, un mois qui avait été particulièrement mauvais avec un recul de 11,2% par rapport à la même période de 2010. Le niveau reste cependant bien inférieur à celui d'avril 2008, avant la crise. À l'époque, environ 200.000 voitures avaient été vendues.

Jusqu'en mars 2011, les ventes de voitures neuves avaient été dopées par les aides gouvernementales pour soutenir le secteur, dont la prime à la casse. Fixé au départ à 1.000 euros, ce coup de pouce avait pris fin le 31 décembre 2010 mais les constructeurs avaient jusqu'au 31 mars 2011 pour livrer les voitures commandées, d'où leur impact sur le début de l'année passée. Sa disparition avait entraîné un retournement du marché.

Un bon score pour la 208 de Peugeot

Sur les quatre premiers mois de 2012, les immatriculations ont en revanche plongé de 17,5% en données brutes et de 18,4% à nombre de jours comparables. Les deux constructeurs français, qui ont particulièrement souffert au premier trimestre, connaissent en avril des sorts différents.

Le numéro un PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes augmenter de 8,9%, avec une hausse marquée pour la marque Citroën. PSA profite de la 208 et de la DS, Renault attend la Clio IV.

Le groupe profite de ses nouveaux lancements, dont la 208. Lancée fin mars dans l'Hexagone, cette petite citadine a déjà enregistré plus de 19.000 commandes, souligne la marque au lion. Citroën profite de son côté du succès de sa ligne DS, qui a représenté un cinquième de ses ventes depuis janvier.

Le numéro deux, Renault, a connu à l'inverse une baisse de 10%, dont 8% pour la marque au losange et 18,5% pour la marque à bas coûts Dacia. Elle pâtit du haut niveau d'immatriculations de son 4x4 Duster l'an dernier, selon le groupe.

Audi s'en sort plutôt bien

Le constructeur espère se relancer avec la sortie à la rentrée de la nouvelle version de la Clio, restée la deuxième voiture la plus vendue entre janvier et avril. La part de marché des groupes français atteint 55% contre 45% pour leurs concurrents étrangers qui ont connu une érosion de leurs ventes, à l'exception des groupes allemand BMW, coréen Hyundai/Kia et américain Ford.

Enfin, Audi, la marque haut de gamme du groupe Volkswagen, s'en sort également bien. Le géant allemand dans son ensemble, décidé à gagner des parts de marché en France, a vu en revanche ses immatriculations reculer de 5,2%.

Une situation financière toujours fragile

Le CCFA prévoit une baisse endiguée autour de 7% pour chacun des trois prochains trimestres et un recul d'environ 10% sur l'année, avec un total d'immatriculations autour de 2 millions, après 2,2 millions l'an dernier. Les immatriculations de véhicules utilitaires légers ont aussi baissé, de 1,3% en données brutes sur le mois d'avril et de 5% sur les quatre premiers mois de l'année.

«La stabilisation du marché automobile en avril devrait se confirmer au cours des prochains mois», estime Flavien Neuvy, analyste chez Cetelem. Et de préciser : «Le lancement de nouveaux modèles constitue un levier essentiel pour redynamiser les ventes aux particuliers ».

Pour autant, il n'est pas certain que cela suffise à améliorer franchement la situation financière des constructeurs, notamment des français encore très dépendants de leur marché national. Une guerre des prix est engagée depuis plusieurs mois qui pèse sur les marges.

Actu France-Soir (Avec AFP)
Publié : 02/05/12 - 16h05
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur