Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 20 novembre, 21:23
Accueil > Actualité > Economie > Le Belge Solvay achète Rhodia

Le Belge Solvay achète Rhodia

Economie


Le Belge Solvay rachète le groupe français Rhodia. Un acte à marquer d'une pierre blanche tant le rachat des grands groupes français reste exceptionnel.

Avec cette offre, Rhodia est valorisé à 3,4 milliards d'euros
Avec cette offre, Rhodia est valorisé à 3,4 milliards d'euros MaxPPP

Le groupe belge Solvay a lancé une offre amicale sur le groupe chimiste français Rhodia, à 31,60 euros par action, ce qui valorise la société française à 3,4 milliards d'euros. L'opération offre aux actionnaires de Rhodia une plus-value de 50% par rapport au cours de clôture de vendredi, ne devrait entrainer aucune restructuration majeure, selon les deux entreprises. Le nouveau groupe, qui verra le jour en août, aura un chiffre d'affaires annuel proche de 12 milliards d'euros avec un bénéfice opérationnel de 1,9 milliard d'euros.

Avec cette opération amicale, c'est un grand pan historique de l'industrie nationale qui est reprise par un groupe étranger. Rhodia est en effet issu du groupe Rhône-Poulenc, qui a longtemps été le fleuron de la pharmacie et de la chimie française. Les prises de contrôle de grands groupes français ne sont pas si nombreuses. Les plus spectaculaires ont été, en 2006, le rachat d'Arcelor, qui regroupait Usinor et toutes les grandes entreprises sidérurgiques françaises, par le groupe indien Mittal Steel et, trois ans plus tôt, la reprise de Pechiney, géant de l'aluminium, par le canadien Alcan, lui même repris en 2007 par le groupe Rio Tinto. Les conséquences ont été différentes: Mittal est apparu relativement respectueux des intérêts et des usines françaises, tandis que Pechiney a été proprement dépecé par des actionnaires fluctuants et obsédés par les profits à court terme.

Les Français plus chasseurs que chassés

En dehors de ces trois exemples, les prises de contrôle, par des étrangers, ont concerné des sociétés de moindre importance, même lorsque celles-ci ont un nom et une réputation: Maille a été repris par Unilever (Hollande) en 2000, Kronenbourg par Carlsberg (Danemark) en 2008, Ducros par Mac Cormick (USA), Le Coq Sportif Airesis (Suisse), Princesse Tam Tam par Fast Retailing (Japon) etc.

Dans ce vaste mouvement de mondialisation, la France apparaît beaucoup plus comme un chasseur que comme un gibier: c'est ainsi que l'Italie est vent debout contre la tentative de prise de contrôle de Parmalat par le groupe Besnier (Lactalis), qui intervient après le rachat de Bulgari par LVMH, tandis qu'EDF veut monter au capital d'Edison. EDF qui, notons le en passant, contrôle 14 réacteurs nucléaires en Grande-Bretagne...

Airy Routier

Plus d'articles Economie

Publié : 04/04/11 - 17h26
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur