Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 19 septembre, 20:59
Accueil > Actualité > Economie > Les bourses européennes s'offrent un rebond

Les bourses européennes s'offrent un rebond

Crise boursière


Après des jours de baisse, les bourses européennes ont relevé la tête ce jeudi. Paris et les valeurs bancaires ont retrouvé le vert après un passage sous les 3.000 points en cours de séance. Petit tour des places européennes.

Les cours sont suivis de très près
Les cours sont suivis de très près SIPA

Bourse de Paris

La Bourse de Paris a terminé sur un fort rebond jeudi, gagnant 2,89% à 3.089,66 points, après une journée marquée par des variations erratiques où le CAC 40 est passé sous la barre des 3.000 points, au lendemain d'une séance noire. L'indice CAC 40 a gagné 86,67 points à 3.089,66 points, dans un volume d'échanges très fourni de 7,644 milliards d'euros.
Le marché parisien a évolué en dents de scie depuis l'ouverture, tentant un rebond dans la matinée avant de fléchir de plus de 2% puis de se reprendre, soutenu par la hausse de Wall Street. Il avait chuté de 5,45% mercredi.
« Ce sont des marchés très sensibles qui réagissent à toutes les informations possibles », a observé Yves Marçais, vendeur d'actions chez Global Equities. Les valeurs bancaires ont suivi le marché. Société Générale a pris 3,70% à 23,00 euros, après s'être effondrée la veille. Crédit Agricole, autre victime mercredi, a gagné 5,14% à 6,39 euros. BNP Paribas a fait moins bien, ne prenant que 0,31% à 35,72 euros.

Bourse de Milan

L'indice vedette de la Bourse de Milan, le FTSE Mib, a clôturé jeudi sur une hausse de 4,10% à 15.277 points dans le sillage de Wall Street et du rebond des autres Bourses européennes. En s'envolant à plus de 4%, la Bourse italienne a joué les vedettes en Europe, le marché pariant sur l'arrêt des ventes à découvert pour dissuader les spéculateurs. Toutes les valeurs ont progressé, récupérant du terrain après l'effondrement de la veille.
STMicroelectronics, qui avait subi les plus lourdes pertes mercredi, a bondi de 10,22% à 4,80 euros. Le fabricant de câbles Prysmian a gagné 8,91% à 10,51 euros, Pirelli a progressé de 6,97% à 5,60 euros et le cimentier Buzzi Unicem de 6,62% à 6,93 euros. Les valeurs bancaires ont fait une remontée spectaculaire: Banca Popolare Milano s'est envolé à +10,08% à 1,45 euro, Intesa Sanpaolo a engrangé 6,71% à 1,20 euro, Banco Popolare 4,42% à 1,13 euro, Banca MPS 3,91% à 0,43 euro, Ubi Banca 3,53% à 2,57 euros et UniCredit 3,41% à 1 euro.
Jeudi soir, le gendarme de la Bourse transalpin a convoqué une nouvelle réunion pour évaluer la situation et envisager éventuellement l'interdiction temporaire des ventes à découvert afin de limiter la volatilité du marché, ont indiqué des sources proches du dossier.

Bourse de Madrid

L'indice Ibex-35 de la Bourse de Madrid a bondi de 3,56% jeudi à la clôture, à 8.249,4 points, après une journée caractérisée par une très forte volatilité et huit séances consécutives de baisse. Toutes les valeurs ont terminé dans le vert, après une journée noire mercredi où la Bourse de Madrid avait perdu plus de 5%.

Après une journée en dents de scie, les valeurs bancaires notamment ont repris des couleurs en fin de journée, le numéro un du secteur Santander gagnant 3,20% à la clôture, à 6,006 euros, le numéro deux BBVA progressant de 4,06% à 6,053 euros et Caixabank, la troisième banque espagnole, de 3,04% à 3,418 euros. Après une ouverture sur un bond de plus de 3%, l'indice Ibex était passé une nouvelle fois dans le rouge en milieu de journée.
« Il n'y a aucune raison concrètement. C'est un rebond que nous considérons comme technique », a souligné Soledad Pellon Bannatyne, analyste chez IG Markets, estimant que « la tendance de fond restait négative ».

Bourse de Londres

La Bourse de Londres a terminé jeudi en hausse de plus de 3%, à l'issue d'une nouvelle séance en dents de scie, qui a finalement profité de la bonne tenue de Wall Street. L'indice Footsie-100 des principales valeurs a gagné 155,67 points, soit 3,11% par rapport à la veille, à 5,162,83 points, après avoir perdu près de 1,3% en milieu de journée. Les valeurs bancaires ont refait une partie de leurs pertes des précédentes séances, Barclays en tête (+8,64% à 177,85 pence), suivie de HSBC (+3,80% à 535,80 pence)

Actu France-Soir

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par JPALMER, le 12 août à 08:22

    JPALMER
    ça va pas durer

    ce n'est qu'un moment de repit, ça va repartir de plus belle.



    Signaler un abus  
  • Par mecheri, le 12 août à 17:03

    mecheri
    Loin de la sinistrose, les "grandes familles" !


    Il est bon de

    voir de véritables industriels bâtir des empires, fleurons de l'industrie

    française.



    Toutefois, en

    ces temps de crise et à l'heure de cet actuel krach boursier, où des petits

    porteurs boivent le bouillon à n'en plus finir au motif qu'ils ont un peu trop

    fait confiance aux beaux discours ( exagérés à outrance ) de certains grands

    Dirigeants sans complexes, il est qu'en même un peu difficile d'avaler que

    selon Challenges ( PUBLICATION du 7 juillet dernier ), les 500 grandes fortunes

    de France ont vu leur patrimoine progressé 6 fois plus vite que la richesse

    nationale, en 15 ans ( p 46 ).



    Cherchez le

    loup !



    Aussi, il n'est

    pas besoin d'être sorti de Saint Cyr pour comprendre que pour une minorité

    d'entre elles ( sourire ), ce ne sont 

    qu'une poignée de  financiers

    aguerris et à leurs ordres, qui ont joué les bourses à la baisse, via entre

    autres les CDS et les ventes à découvert !



    Alors

    dormez-bien Messieurs et encore Bravo pour nos valeurs, nos enfants et notre

    nation.



    Cordialement.




    F. Mecheri





    Signaler un abus  
  • Par mecheri, le 12 août à 17:05

    mecheri
    La rénovation ou la mort du capitalisme ?

    Des pertes de

    valeurs réalisées au détriment des petits et moyens entrepreneurs.




    En effet, pour

    jouer les indices boursiers à la baisse ou se couvrir sur du virtuel, il existe

    bien d'autres procédés que les ventes à découvert, notamment les CDS.



    Aussi, petits

    porteurs, ne galvaudez surtout pas vos titres !



    En tant

    qu'ancien financier, devenu avocat, je ne peux que vous encourager à ne surtout

    pas brader vos actions. Du moins si vous avez la surface financière pour

    résister à l'actuelle tempête !



    Les hedge funds

    et autres institutionnels financiers purs et durs n'attendent que celà. Le tout

    pour vous racheter vos titres à prix cassé ...




    A Bon entendeur

    !




    F.Mecheri



    Signaler un abus  
Publié : 11/08/11 - 22h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur