Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 22 mai, 23:17
Accueil > Actualité > Economie > Chantier de Flamanville - Un travailleur sur trois vient… des pays de l’Est!

Chantier de Flamanville - Un travailleur sur trois vient… des pays de l’Est!

Economie


Pourquoi Bouygues fait-il massivement appel à des travailleurs des pays de l’Est sur l’énorme chantier du réacteur EPR de Flamanville en Normandie ? « Parce qu’on manque de main-d’œuvre qualifiée et disponible sur place… », affirme le géant du BTP.

Depuis bientôt trois ans, plus d’un millier d’étrangers, sur les 3.200 embauches effectuées, travaillent sur le chantier du futur réacteur nucléaire EPR. Bouygues, qui dirige le chantier, justifie ce choix : C’est parce que « la construction de l’EPR a d’une part pris un retard considérable et parce que le recrutement effectué au niveau local n’a pas tenu toutes ses promesses, [en raison du] manque de candidats expérimentés pour des postes de gros œuvre allant de la maçonnerie au banchage en passant par le ferraillage ». Jack Tord, le délégué spécial CGT pour le chantier du réacteur nucléaire, a d’ailleurs des mots très durs pour expliquer que Bouygues, qui est le maître d’œuvre « a favorisé l’embauche de “ses” étrangers et fait travailler ses entreprises filiales étrangères ».

Parmi elles, la société roumaine Elco, spécialisée dans le gros œuvre, qui est venue en Normandie avec plus de 450 ouvriers. Les Roumains sont, avec les Portugais, les étrangers les plus représentés sur le chantier de l’EPR. Mais impossible de connaître les autres nationalités, EDF et Bouygues refusant en effet de communiquer sur ce sujet. Alors il suffit d’aller aux abords de la future centrale pour s’apercevoir que les véhicules de chantier sont immatriculés dans les pays de l’Est, en Espagne, en Italie, et que les hommes en ciré jaune fluo qui franchissent les grilles parlent maghrébin, roumain, bulgare…

10 à 15 heures par jour

« Quant aux conditions de travail de ces salariés étrangers, elles ne sont pas tout à fait les mêmes que pour les travailleurs français, mais là, impossible de savoir combien ils sont payés et combien d’heures ils font réellement », reprend Jack Tord. « Ce que nous pensons savoir, c’est que Bouygues a imposé un contrat d’objectif à chaque société qu’il a embauchée, ce qui implique que les ouvriers étrangers font un nombre d’heures incroyable. » Selon le syndicat, la grande majorité des Roumains feraient entre 10 et 15 heures de travail par jour. « Mais nous ne pouvons pas envoyer l’inspection du travail sur les lieux puisque seule l’Autorité de sûreté nucléaire est compétente en la matière. »

Le syndicat demandera donc à l’Autorité de sûreté nucléaire, lors de la prochaine réunion de comité de dialogue social qui se tiendra le 24 janvier prochain, qu’elle soit transparente sur les conditions de travail de ses ouvriers étrangers, sur l’amplitude de leurs horaires et sur leurs conditions salariales.


Emploi - 150 métiers directement ouverts aux Roumains !

Si on en croit les entrepreneurs de BTP du chantier de Flamanville, ils ont d'abord tenté de faire appel à la main-d’œuvre locale. « En 2007, au début du chantier, nous avons organisé un bus de l’emploi, avec EDF, l’Apec et l’ANPE », explique la coordination du chantier de l’EPR. Avec un succès mitigé : seules 300 à 400 personnes ont répondu à l’appel. De nombreux postes n’ont pas trouvé preneur, explique-t-on chez Bouygues Construction, premier employeur sur place avec 2.400 salariés : « Pour certains profils, comme les coffreurs et les ferrailleurs, nous nous sommes retrouvés complètement démunis. » Le recours à des ouvriers étrangers, sur ce plus grand chantier d’Europe, ne surprend pas l’agence Pôle emploi de Cherbourg-Ouest. Ludovic Jaouen, son directeur, affirme pourtant avoir pourvu toutes les offres pour lesquelles il a été sollicité. « Nous avons formé 550 jeunes demandeurs d’emploi locaux dans le génie civil et les métiers de la métallurgie. Pour trouver davantage de ferrailleurs qualifiés ici, il aurait fallu des conditions attractives et du temps pour les former. »

« Les étrangers ne comptent pas leurs heures... »

Comment expliquer ce manque d’intérêt des Français pour les métiers du BTP ? D’après un professionnel, « soit le métier est trop récent et trop qualifié, soit les Français ne sont pas assez motivés pour des postes peu qualifiés, mal payés et pénibles : remplir des sacs de gravats, poser des tuyaux, creuser des trous sur les routes, etc. ». A contrario, « un Roumain qui vient travailler trois mois en France ne va pas compter ses heures supplémentaires, son but c’est de faire le plus d’argent », explique le responsable d’une agence d’intérim international. Conséquence, 150 métiers, notamment dans le BTP, l’agriculture ou l’électronique, sont directement ouverts aux Roumains et aux Bulgares : il y a si peu de candidats français que les employeurs ne sont pas tenus d’en chercher avant de proposer le poste ailleurs. Pour autant, les ouvriers du bâtiment sont dans leur grande majorité français. Selon la Fédération française du bâtiment, la main-d’œuvre étrangère ne représente que 14 % des effectifs du secteur.

Michel Manfredi
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Economie

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 11 Jan à 11:17

    Anonyme-77656
    Avec 5,5 millions de chômeurs et 8 millions de pauvres en France

    prêt à se déplacer (pour la majorité ) Bouygues ne trouve pas de main d'oeuvre?????

    Europe = esclavage moderne, travailler sans compter ses heures et ne pas être payé à sa juste valeur.

    L'Europe s'est construite avec des pays communistes qui sont très loin du niveau de vie de la France.

    Depuis la construction de l'Europe, en faisant venir les travailleurs de ces pays la volonté est de mettre tout le monde au même diapason, mais en nivelant par le bas.



    Signaler un abus  
Publié : 11/01/11 - 09h14
Mis à jour : 15/02/11 - 20h17
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur