Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 22 juillet, 03:29
Accueil > Actualité > Economie > Crise de la dette : Cameron et Sarkozy s'expliquent

Crise de la dette : Cameron et Sarkozy s'expliquent

L'euro en crise


Les dix États de l'UE non membres de la zone euro, Grande-Bretagne en tête, se plaignent de la volonté croissante des États utilisant l'euro de prendre des décisions sans les consulter. Le ton est monté entre Sarkozy et Cameron.

Le ton était moins détendu dimanche entre Nicolas Sarkozy et David Cameron
Le ton était moins détendu dimanche entre Nicolas Sarkozy et David Cameron MaxPPP/Pool Padilla

« Nous en avons assez de vous entendre nous critiquer et nous dire ce que nous avons à faire. (...) Vous dites détester l'euro, vous n'avez pas voulu le rejoindre et maintenant vous voulez vous ingérer dans nos réunions ». C'est net, clair et précis. Et cette déclaration vient de Nicolas Sarkozy à David Cameron, selon le Daily Telegraph et The Guardian, citant des sources diplomatiques. Le président de la République répondait en effet au premier ministre britannique. Car dimanche, la grogne était montée d'un cran.  Les dix Etats de l'UE non membres de la zone euro, Grande-Bretagne en tête,  dénonçaient la volonté croissante des Etats utilisant la monnaie commune de prendre des décisions sans les consulter.

Britanniques mais aussi Suédois et Polonais supportent de moins en moins la propension de leurs pairs de la zone euro à vouloir se réunir entre eux, à renforcer le pilotage en commun de leurs économies et décider sans les pays qui ne partagent pas la monnaie commune. La crise de la dette contraint les pays partageant la monnaie commune de faire un bond en avant pour rapprocher leurs politiques économiques nationales et durcir leur discipline budgétaire commune. En bref, à voler de leurs propres ailes.

Franche discussion

Aux yeux des pays restés à l'extérieur, c'est le projet de l'Union européenne à vingt-sept pays qui est vidé progressivement de sa substance au profit d'une Europe à deux vitesses. Ainsi, le sommet européen de dimanche sur la crise de la dette devait être suivi par un autre, mercredi, uniquement avec les dirigeants de la zone euro. Trop c'est trop, a répondu en substance le Premier ministre britannique David Cameron, qui a été contraint de reporter les visites officielles qu'il devait effectuer en Nouvelle-Zélande et au Japon pour participer au sommet de mercredi.

« Il est dans l'intérêt de la Grande-Bretagne que les pays de la zone euro règlent leurs problèmes. Mais cela devient dangereux -et j'en ai parlé franchement avec eux-, s'ils prennent des décisions vitales pour les autres pays du Marché unique, comme des décisions sur les services financiers qui concerne tout le Marché unique », a insisté David Cameron. Nicolas Sarkozy lui aurait ensuite dit sa façon de penser. Le sommet européen a besoin d'unité. Reste à espérer que les deux hommes s'en souviendront.

Actu France-Soir

Réactions à cet article13 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 09:38

    Anonyme-77656
    Pauvre EURO c'était une belle monnaie

    Le ton est monté entre Sarkozy et Cameron ? L'Angleterre

    a gardé sa Livre, que vient-il faire pour discuter de l'Euro

    Il suffit de voir L'Angleterre et la Suéde4 % de croissance en 2011

    qui sont en Europe et qui ont gardé leur monnaie pour voir que ces

    pays s'en sortent mieux que nous. Dans la zone euro, il

    y a des tricheurs, certains pays n'avaient à y faire.

    L'Europe a-t-elle protégée nos entreprises : N O N

    Il va y avoir de nouveaux « commissaires » inutiles

    Combien d'argent « placé » pour nos retraites va

    « disparaitre » Un chose sur l'Italie m'interpelle :

    Comment une villa achetée par Berlusconi la ville

    Belinzhagi 11 moi d'€ était sur le catalogue 2010

    de l'Agenzia Del Demanio lorsque l'Italie a mis

    en vente 12000 biens pour renflouer le « Trésor » Italien ???

    Hélas oui Hélas l'Euro est condamné rien ne sert de

    donner un médicament à une personne pour lequel la

    médecine n'y peut rien



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 09:39

    Anonyme-77656
    c'est vrai que!!!!

    Je ne suis jamais d'accord avec le chti Nicolas mais les anglais à force de vouloir tirer les premiers commencent à nous les briser menu menu!Quant à Nicolas, il aurait du le faire il y a 5 ans mais surtout faire comme eux, ne pas rentrer dans l'Euro!!!!!!!



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 24 oct à 09:47

    HORNY FREAK
    Sans défendre Mister Cameron...

    ... eh bien je dirai que si je n'étais pas de ce pays, notre grand Ordonnateur national (je ne me fendrai pas de "Monarque", pas de provoc, hein) aurait l'heur de me débecter tout le temps, tout le temps et TOUT LE TEMPS. Ce qu'il fait, d'ailleurs. Avec son air de (croire) être seul dans le champ des caméras, ou sur le devant de la scène, d'arriver - où que ce soit - en roulant les mécaniques..., de s'afficher avec ostentation, de vouloir imposer ses vues, etc., etc.


    Présentement on fait état d'irrévérence à destination du Prime minister David CAMERON. Ce dernier, en vrai gentleman, ne relèvera pas l'inconvenance. A propos d'inconvenance, notre Président en a-t-il jamais eu à l'endroit de Vladimir POUTINE, par exemple ? Tiens, comme c'est curieux...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 10:56

    Anonyme-77656
    bien envoyé !

    les Anglais ont gardé leur monnaie, bien, mais qu'ils ne viennent pas se méler de l'euro !

    c'est un peu facile, et envoyer des vérités, comme SARKOZY l'a fait cela est normal ! comme le dit le proverbe "il n'y a que la vérité qui faches !"



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 24 oct à 11:05

    HeyBaal
    @HORNY FREAK

    Quel rapport avec la Russie ? Ils auraient ratifié des traités Européens "à la carte" pour ensuite venir se plaindre qu'ils n'ont pas leur mot à dire concernant ceux qu'ils ont refusé ?


    Les anglais sont aussi concernés par les marchés américains, asiatiques, arabes, pourquoi viennent-ils nous gonfler avec l'Euro alors qu'ils ont toujours refusé de faire partie du club ? Comme c'est curieux c'est ce pas ? (et vous avez le droit de vous interroger même quand c'est pas antio Sarkozy)


    @réactif19 ce n'est pas Sarkozy qui est entré dans l'Euro. On peut lui reprocher des choses, mais de là à les inventer ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 11:08

    Anonyme-77656
    thermomètre

    Si les Anglais ne sont pas d'accord, c'est que nous sommes sur la bonne voie, ne pas relâcher le traitement et poursuivre après guérison.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 11:15

    Anonyme-77656
    Il faut faire un choix

    de Gaulle avait raison lorsqu'il refusait l'entrée de la Grande-Bratagne dans le Marché Commun.



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 24 oct à 11:40

    HORNY FREAK
    Lisez bien mes propos...

    ... internaute HeyBaal, et observez que j'ai dit "si je n'étais pas de ce pays, [Sarkozy] aurait l'heur de me débecter tout le temps" ; cependant il me débecte souvent, comme 1) bien d'autres ; 2) à bien d'autres.


    Je disais, M. Sarközy de Nagy-Bocsa (son patronyme entier) n'a jamais pris à rebrousse-poil le sieur Vladimir POUTINE ; qui l'eût toisé et armé ses poings de budoka (cependant que dans son pays il n'a jamais affronté ses adversaires avec ses poings mais avec la violence des armes). Vous savez, il est des courages que l'on n'a que devant certains adversaires, pas d'autres : Guy CARLIER s'en est pris "courageusement" à Elisabeth TEISSIER. Aurait-il eu le même courage en face de Joeystarr (je respecte l'orthographe officielle) ?


    Euh... si vous voulez pontifier, libre à vous. Mais ne vous méprenez pas, faites-le à bon escient... et lisez bien entre les lignes. Moi je ne fais pas de procès d'intention aux contributeurs. Si, au seul cas d'ineptie et d'indécence.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 11:56

    Anonyme-77656
    NE PAS CEDER

    HORNY FREAK, C est le 1er Ministre Britannique qui manque de politesse , il na pas à s ingérer dans l'euro ,s il veut la parole , que les anglais rentrent dans l euro après on verra et je n aime pas Sarkozy mais il a raison, arrêtons de baisser la culotte devant les anglais et américains Monsieur Charles De Gaulle disait des anglais" il faut vous méfier des anglais pour la bonne raison qu'ils sont anglais c'est à dire étrangers pour nous et que nos intérêts évidemment , ne sont pas les leurs" il avait tous compris cet Grand Homme



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 12:23

    Anonyme-77656
    perfide albion

    les anglais resterons toujours pareils à eux même,mais bon notre petit ROI VA DEFOIS UN PEUT AUSSI .SONT IDeE DE TAXE SUR LE CAPITAL ET PAS SI MAUVAISE QUE SA , la preuve ils sont tous contres .....



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 24 oct à 12:26

    HORNY FREAK
    Bravo à "Exile de France"

    " Vous m'opposez un point, et ce pertinemment,


    " Vos mots sont fort courtois, pourtant les choses dites.


    " Il n'est d'impolitesse, il n'est de jugement :


    " Ainsi votre opinion mon intérêt suscite.


      (Maurice CURIE)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 14:13

    Anonyme-77656
    réponse à Heybaal

    Renseignez vous sur le traité de Lisbonne concernant votre petit camarade Nicolas le 13/12/2007 qui a purement et simplement méprisé le référendum auquel les français avaient répondu par un non massif!Il fallait aussi satisfaire les gouvernements des pays qui ne voulaient pas de référendum pour leurs citoyens, avec le risque d'un rejet du traité remplaçant la Constitution européenne. Le référendum était souhaité par 76 % des Allemands, 75 % des Britanniques, 72 % des Italiens, 65 % des Espagnols7 et 71 % des Français.C'est Sarkozy qui nous a foutu dans la mouise avec l'Euro!il n'y a rien à inventer!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 oct à 15:08

    Anonyme-77656
    on peut s entendre

    HORNY FREAK,vos propos même quelques fois difficiles a interpréter suscitent mon intérêt car ils sont réfléchis, j essais d être objectif e dans ce cas précis , les anglais n'ont de leçon a donner à personnes, car ils touchent d 'énormes subventions de la CEE et sans ces généreux dons , leurs économie risques d être mis à mal, et de ce fait le premier ministre aussi, Je pense que sur ce point là Sarkozy a raison, et ce n est pas le tunnel sous la Manche décidé par deux personnes qui voulaient entrer dans l histoire qui changera quelques choses, ceci étant dit, j aimerais dire à Réactif comme l a déjà fait un autre internaute , ce n est pas Sarkozy qui a fait l euro, et le traité de Lisbonne n y est pour rien, si ce n est une continuité de ce qui avait été fait



    Signaler un abus  
Publié : 24/10/11 - 09h16
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur