Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 16 juillet, 03:16
Accueil > Actualité > Economie > Crise de la zone euro : La BCE abaisse son taux directeur

Crise de la zone euro : La BCE abaisse son taux directeur

L'euro en crise


Pour éviter un durcissement de la crise, la Banque centrale européenne a décidé d’abaisser son taux directeur.

Mario Draghi
Mario Draghi SIPA/SPIEGL/PHOTOWEB

Mario Draghi n’a pas perdu de temps. Arrivé à la tête de la Banque centrale européenne mardi, il a pris hier sa première décision forte. Il a décidé d’abaisser le taux directeur de la BCE de 0,25 point. De 1,5 %, le taux a été ramené à 1,25 %. Le taux directeur est le principal outil d’une banque centrale pour contrôler l’activité sur son territoire. Il détermine le taux auquel les banques se financent auprès de la banque centrale et, par effet de cascade, celui auquel tout le monde emprunte de l’argent.
Quand il baisse, emprunter de l’argent coûte moins cher. Les entreprises comme les particuliers peuvent donc plus facilement acheter ce dont ils ont besoin, ce qui fait accélérer l’activité mais pousse les prix à la hausse. A l’inverse, si le taux directeur remonte, le coût du crédit grimpe. Emprunter de l’argent coûte plus cher, donc moins de personnes y ont recours. La consommation diminue, ce qui contribue également à diminuer l’inflation. Les banques centrales font donc monter ou descendre leur taux directeur selon qu’elles veulent une croissance forte ou lutter contre l’inflation.

Privilégier l’activité

Jeudi, la BCE a choisi de privilégier le soutien de l’activité. Son président Mario Draghi craint en effet un retour de la récession dans les mois qui viennent. Ses prévisions laissent envisager un ralentissement de la demande mondiale. Si les étrangers achètent moins de produits européens, l’activité de la zone euro pourrait s’effondrer et le chômage s’accroître encore. Les plans d’austérité qui se multiplient dans les pays européens contribuent également à fragiliser l’économie. Les particuliers craignent de voir leurs impôts augmenter et choisissent de réduire leurs dépenses en prévision.
Pour les marchés, c’est une excellente nouvelle : cette décision montre que la Banque centrale européenne ne laissera pas la zone euro s’enfoncer dans une nouvelle crise. « La BCE commence à reconnaître les effets sur l’économie de la crise de la dette, analyse Jennifer McKeown, de Capital Economics. C’est un soulagement, elle semble avoir laissé tomber ses inquiétudes sur des pseudo-pressions inflationnistes. » Même si le spectre de la récession n’est pas loin, les investisseurs reprennent en partie confiance.

Thomas Morel

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 4 nov à 10:16

    Anonyme-77656
    baisse du taux directeur....

    votre texte....."Quand il baisse, emprunter de l’argent coûte moins cher. Les entreprises comme les particuliers peuvent donc plus facilement acheter"

    permettez moi de me marrer, les banquiers ne sont pas seulement frileux, mais des gestionnaires à la con...quand elles doivent prèter, elles vous demandent un tas de garantie....et les taux, sans commentaire, alors expliquez moi où est le risque pour les banques.....un grand nombre de malheurs de notre société vient de là....bien au chaud, à couper les rèves de nombreux jeunes, mais à coté de cela, nous allons effacer la moitié de la dette grec...lorsque j'ai acheté ma dernière voiture, pour la "re'traite", une fois le dossier complèté, çà devait aller très vite....sauf qu'un planqué du siège avait relevé que j'étais diabétique....il voulait doubler l'assurance prêt....elle n'est pas belle la vie ??? si je l'avais eu à porter de main, je lui aurais montré que je n'avais pas un cancer en phase finale....alors quand on dit, que les ex malades du cancer auront un accès plus facile aux crédits....laissez moi rire....mais n'ayez crainte, eux, les planqués des banques, n'ont aucun problème d'accès aux crédits....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 4 nov à 11:15

    Anonyme-77656
    CACHE MISERE

    Un quart de point toujours bon à prendre et qui fait réagir positivement la bourse et rendre le crédit en principe moins cher.

    Un cadeau de bien venu pour un pot de départ.

    Nous verrons la stratégie de la BCE balancée entre orthodoxie et pragmatisme.

    Quant à la relance il en faudra beaucoup plus surtout que la voie choisie en Europe est celle de l'austérité.



    Signaler un abus  
Publié : 04/11/11 - 09h36
Mis à jour : 04/11/11 - 09h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur