Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 17 février, 11:04
Accueil > Actualité > Economie > “Dans l’affaire Renault, nous sommes victimes”

“Dans l’affaire Renault, nous sommes victimes”

Espionnage chez Renault


Le général Jean Heinrich a eu la surprise de découvrir que son entreprise, Geos, était citée dans l’affaire qui ébranle Renault. La faute à un salarié qui, en son nom propre, a servi d’intermédiaire entre Renault et la mystérieuse source qui avait trouvé les « preuves » incriminant les cadres suspectés d’espionnage industriel. Pour la première fois depuis cette révélation, le général revient sur cette affaire.

Jean Heinrich assure que ses clients "préfèreraient la discrétion"
Jean Heinrich assure que ses clients "préfèreraient la discrétion" DR

FRANCE-SOIR Pourquoi cette affaire vous embarrasse-t-elle ?

JEAN HEINRICH Parce que le nom de Geos est apparu dans la presse et qu’il y a eu des amalgames. Mais c’est totalement faux, nous ne sommes pas impliqués. Dans l’affaire Renault, nous sommes des victimes.

F.-S. En quoi cela vous porte préjudice ?

J. H. Dans notre milieu, ce n’est jamais bon qu’on parle de nous. Nos clients préfèrent la discrétion. Et puis cette affaire a une connotation négative… Y être associé n’est pas agréable. Pour les gens qui ne nous connaissent pas, ça peut nous faire passer pour une entreprise pas très sérieuse. Nous avons dû faire une campagne de communication pour rassurer nos clients.

F.-S. Vous n’avez jamais été en relation avec Renault ?

J. H. Si, dans le passé, nous avons travaillé avec Renault sur des affaires tout à fait légales et autorisées. Nous ne travaillons plus ensemble. A mon grand regret…

F.-S. Comment avez-vous découvert que Geos apparaissait dans l’affaire Renault ?

J. H. Dans les médias ! On citait « un ancien de Geos » impliqué dans l’affaire. Au début, je ne me suis pas trop inquiété, je me disais que ça ne me concernait pas. Et puis le lendemain, Michel Luc, le responsable de notre structure à Alger m’a appelé pour me dire qu’il était embêté, que c’était lui qui avait servi d’intermédiaire, en dehors de toute autorisation de notre part. Je lui ai demandé de venir aussitôt à Paris me présenter sa démission. Là, dans mon bureau, il m’a dit qu’il le ferait. Nous nous sommes serrés la main. Deux ou trois heures après, il m’a appelé pour m’annoncer qu’il avait changé d’avis. Alors je l’ai licencié pour faute grave.

F.-S. Pourquoi ce revirement ?

J. H. Il dit qu’il a été trahi par nous. La DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur, en charge de l’enquête sur l’affaire d’espionnage NDLR) m’a appelé pour savoir si Michel Luc était avec moi alors qu’il se trouvait dans mon bureau. Il a pensé qu’on l’avait balancé. Mais nous n’allions pas sortir pour les alerter en douce. La DCRI n’a pas besoin de nous.

F.-S. Avez-vous encore des nouvelles de votre ex-salarié ?

J. H. Par e-mails. Il y conteste son licenciement. Il me dit : « L’avenir me donnera raison. » Sous-entendu : on va trouver des preuves que les trois cadres se sont bien livrés à de l’espionnage et donc j’ai bien fait d’aider Renault. Peut-être qu’aujourd’hui, il ne tient plus ce discours…

900.000 € pour des preuves

L’informateur de Renault, dont les dénonciations ont suscité les soupçons d’espionnage chez le constructeur, a reçu 250.000 € pour son enquête, en attend 200.000 autres et en réclame 900.000 pour apporter des preuves, affirme Le Canard enchaîné à paraître mercredi. Interrogée sur l’information de l’hebdomadaire satirique, la direction de Renault s’est refusée à tout commentaire « tant que l’enquête n’est pas terminée ». « On souhaite que toute la vérité soit faite et si injustice a été commise, il y aura réparation », a ajouté une porte-parole.

Propos recueillis par Matthieu Suc
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 9 mar à 12:46

    Anonyme-77656
    Le bal des innocents.

    Comme j'le disais,pas plus tard qu'hier,à m'dame Boudu

    (une voisine),j'suis sûr qu'le "brav'général" Heinrich

    l'a rien à voir,dans toute cette m.....

    Vous voyez,j'avais bien raison.On m'la fait pas,à moi!



    Signaler un abus  
Publié : 09/03/11 - 07h43
Mis à jour : 09/03/11 - 07h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur