Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 25 août, 09:01
Accueil > Actualité > Economie > Dette : Le casse-tête de Sarkozy

Dette : Le casse-tête de Sarkozy

Inquiétude autour de la dette américaine


Le gouvernement prépare un nouveau plan d’austérité afin de rassurer les marchés financiers, qui doutent de la capacité de la France à ramener son déficit sous la barre des 3 % du PIB en 2013. « Un objectif intangible », martèle Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy prépare un nouveau tour de vis budgétaire.
Nicolas Sarkozy prépare un nouveau tour de vis budgétaire. SIPA

Cible des spéculateurs depuis que les Etats-Unis sont tombés de leur piédestal la semaine dernière, la France se prépare à un nouveau tour de vis budgétaire. Le gouvernement, qui en avait pris acte avant même que l’Insee ne publie les chiffres, vendredi, d’une croissance en berne (+ 0 % au deuxième trimestre), réfléchit à « un effort supplémentaire ». Son engagement à gagner 3 milliards d’euros de recettes, en 2012, grâce à un coup de rabot sur les niches fiscales ne suffira pas. Pour tenir son objectif « intangible » de ramener le déficit public à 5,7 % du PIB en 2011, puis à 4,6 % en 2012 et à 3 % en 2013, il lui faut dégager dès maintenant une nouvelle manne de 10 milliards d’euros. Et, donc, tailler dans les quelque 500 niches fiscales qui coûtent chaque année 74 milliards d’euros à l’Etat.

Rentrés de vacances la semaine dernière, les ministres de l’Economie et des Finances, François Baroin et Valérie Pécresse, travaillent d’arrache-pied sur ce plan d’austérité qui ne dit pas son nom, et qui sera arbitré le 24 août prochain à l’Elysée. Ils sont, de fait, confrontés à un véritable casse-tête : à huit mois de l’échéance présidentielle, comment éviter de se mettre à dos les Français dont les avantages fiscaux auront été rognés ? D’autant que le point d’équilibre est ténu : s’il convient de rassurer les marchés financiers sur la capacité de la France à contenir ses déficits publics, il faut aussi veiller à ne pas brimer la croissance.
Alors que les propositions affluent de toutes parts, certains élus UMP militent pour un coup de rabot généralisé. La proposition de Jérôme Chartier de plafonner les déductions fiscales à hauteur de 50 % des impôts, pour les entreprises comme pour les particuliers, ne semble pas tenir la corde. Le point sur les pistes étudiées.

Les mesures pressenties

Immobilier : le gouvernement s’apprête à toiletter la loi Scellier, qui favorise l’investissement locatif et coûte, chaque année, quelque 2,3 milliards d’euros. Afin de casser la bulle immobilière, il envisage également de durcir les conditions du prêt à taux zéro et celles de l’investissement en outre-mer.

Familles aisées : les très hauts revenus (plus de 900.000 €) devraient être mis à contribution en s’acquittant d’une taxe sur les plus-values. La création d’une nouvelle tranche d’impôt sur le revenu, préconisée par le président de la commission des finances au Sénat, Jean Arthuis, semble, en revanche, écartée.
Grandes entreprises : Bercy étudie la possibilité de taxer plus lourdement les grandes entreprises, tout en épargnant les PME. L’impôt sur les sociétés ne devrait pas, lui, être révisé.

Médicaments : une liste élargie des médicaments « déremboursés » serait publiée afin d’endiguer la hausse des dépenses de santé, qui continuent de creuser les déficits publics.
Etat : les crédits de fonctionnement et d’intervention de l’Etat pourraient être rabotés.

Les mesures écartées

TVA : François Baroin a affirmé qu’il n’y aurait pas d’augmentation généralisée de la TVA, arguant que ce serait « la solution de facilité ». Il semble aussi exclu de toucher à la TVA à 5,5 % dans la restauration, mesure emblématique de la présidence Sarkozy, et ce malgré les critiques qui s’élèvent au sein même de l’UMP. Le rapporteur de la commission des finances du Sénat, Philippe Marini, demande ainsi sa révision, pointant un bilan mitigé et un coût de 2,4 milliards d’euros par an.

Travaux d’aménagement : instaurée en 1999, la TVA à 5,5 % pour les travaux dans les logements achevés depuis plus de deux ans est certes coûteuse (5,05 milliards d’euros annuels), mais elle bénéficie à 300.000 entreprises. Or le chef de l’Etat a exclu, fin juillet, de cibler « les niches au service de l’emploi ».

Hausse générale des impôts : cette hypothèse est catégoriquement rejetée par le gouvernement qui, en pleine campagne présidentielle, ne veut pas courir le risque d’un mouvement social.

Allocations sociales : les exonérations fiscales de diverses allocations sociales (prestations familiales, adulte handicapé, retraité, pension d’orphelin…), dont le coût s’élève à 1,6 milliard d’euros chaque année, seront maintenues.

Heures supplémentaires : la défiscalisation des heures supplémentaires, dans le collimateur de la gauche, ne sera pas supprimée. Cette mesure dispendieuse (4,5 milliards d’euros par an) est un marqueur fort de la politique du chef de l’Etat, qui a souhaité ainsi revenir sur les 35 heures de travail hebdomadaire.

 

Le PS monte au créneau

La page culturelle est enfin tournée. Critiquée pour n’avoir pas pris toute la mesure de la crise financière alors qu’elle arpentait les festivals d’été, d’Avignon à Montréal, Martine Aubry s’est recentrée sur ce thème majeur de la campagne présidentielle. Dénonçant la politique menée par Nicolas Sarkozy – responsable de « deux tiers des déficits », affirme-t-elle au Journal du dimanche –, la candidate aux primaires du PS veut faire entendre sa voix. Elle propose trois mesures « immédiates » : raboter les niches fiscales pour gagner 10 milliards d’euros ; favoriser les entreprises qui investissent – et pénaliser celles qui privilégient les dividendes – en modulant l’impôt sur les sociétés ; et supprimer les avantages fiscaux sur les heures supplémentaires.
Conseillée notamment par son père, Jacques Delors, et par l’économiste Daniel Cohen, la maire de Lille réunira son équipe de campagne dimanche prochain pour « faire le point sur la situation économique et financière ». Et elle participera, deux jours plus tard, à un bureau national « extraordinaire » du PS qui vise à harmoniser les propositions des édiles socialistes pour sortir de la crise. Car, depuis le début de l’été, chacun joue sa carte : François Hollande met en avant la nécessité d’une « grande réforme fiscale » et suggère un amendement à la prochaine loi de finances pour garantir la réduction du déficit à 3 % en 2013 ; Ségolène Royal propose « l’entrée de l’Etat au capital des banques qui sont aidées et l’interdiction de la spéculation sur les dettes publiques » ; Arnaud Montebourg réclame « la mise sous tutelle du système financier » ; Manuel Valls prône la création d’une « TVA anti-délocalisation ». Ces prises de position divergentes, qui visent à se démarquer dans le cadre de la primaire, ont un effet pervers : elles nuisent à la lisibilité de la ligne socialiste dans le débat sur la dette publique.

GAËTANE MORIN
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article5 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 15 août à 10:20

    Anonyme-77656
    Taxer le chichon

    AH! mais là pas touche même s'il y a 80 milliards d'euros de chiffre d'affaire aux black, que deviendront les bisounours des banlieues qui ne vivent que de cela? Au minimum 1 million de ces personnes ne vivent que du trafic du hach, auquel il faut rajouter les profits de la prostitution, parce que tout ce fric a besoin d'être recyclé alors ils ouvrent des bordels avec, et devinez qui tapine dedans? La France est une poubelle et j'implore Toutatis pour qu'il vienne faire le ménage!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 août à 15:03

    Anonyme-77656
    pourquoi cet écran de fumée?

    oui pourquoi! car si les circuits sont complexes ils sont volontairement mis en place pour masquer la réalité! qu'elle est telle?

    depuis la fin de la 2e guerre mondiale les US ont mis en place différents systèmes pour assurer leur domination; sentant échapper cette puissance NIXON a voulu la maintenir avec la non parité dollar/or;

    dans les années 90 clinton a mis en place la mondialisation avec l'OMC (qu'ils ont eu l'intelligence d'en confier la gouvernance à un européen (socialiste)) en pensant bien que leur pouvoir leur permettrait de s'affranchir de ses règles, ce qu'ils ont fait dans un premier temps.mais vivre à crédit avec un financeur comme le japon est possible, mais ne l'est pas avec un état communiste sur le long terme (lire le testament de DENG).tout ceci pour dire NOUS SOMMES AVEC DES REGLES BIAISEES.

    l'équilibre dont on parle en réalité est erroné; pourquoi parcE qu'il y a DEUX équilibres important

    1e l'équilibre des finances de l'état

    2e l'équilibre des finances d'un pays envers un autre pays (ou d'autres pays)

    si le premier n'est pas trés grave et peut se résorber facilement (ex: l'Allemagne)

    le second lui découle du premier+le second

    ce qui veut dire qu'un pays qui n'a plus d'industrie (ce qui est en train d'arriver à la France et s'aggrave de jour en jour- voir les fermetures d'entreprises et leur délocalisations) ne pourra de toute façon pas résoudre le second, sauf à passer pour le peuple (tout le peuple), par une misère extrême.

    CECI EXPLIQUE LA DIFFERENCE ENTRE L'ALLEMAGNE ET LA FRANCE.

    LA DESSUS LA SPECULATION OUTRANCIERE SANS AUCUNE REGLE NOUS PRECIPITE DANS UNE GESTION DES VALEURS A LA MODE DES CASINOS.

    corriger tous ces defauts est possible MAIS IL FAUT AVOIR LE COURAGE ET LE VOULOIR!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 août à 09:38

    Anonyme-77656
    vérités? retraite à 57 ans pour tous en UE

    la France est aussi endettée que les USA et l'Italie. Des Itliens de moins de 40 ans travaillent à temps plein pour 500 euros par mois: ils ne peuvent pas fonder de famille car trop pauvres. Il y a 40 miollions de crève_la-faim aux USA et les moins de 40 ans sont au mopins à 20% au chomage la retraite à 57 ans en UE avec 350 euros par mois en sus pour les actifs et les retraités, donc 700 euros par mois à partir d'octobre prochain pour les GRECS


    16 août 2011

    le pib allemand est le double du français, etla population est le double au moins en Allemagne au km2. Ici j'achète des jus de pommes et de raisin allemands à moins de 3 euros pour 2 litres. Il n' ya pas de crise: seulement un retard des salaires et retraites d'au moins 250 euros par mois. L'Italie et la France sont plus endettés par personne que la Grèce et l'Espagne ... Au siècle dernier, il y a moins de 20 ans, mais peut_être que le temps n’est pas exact ce sont la France et l(Italie qui ont dépassé les 60% du PIB en déficit : ces deux pays auraient dû verser 1% du déficit directement au budget de la CEE comme punition puisque déjà ces deux pays affaiblissaient la monnaie européenne ….



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 août à 09:58

    Anonyme-77656
    B.BARDOT

    Elle a raison un chien n'est qu'un animal ce sont les gens qui sont responsables.On ne doit jamais laisser un enfant seul avec un chien.Les bêtes servent souvent de souffre douleur pour les enfantsCes mêmes parents sont aussi ceux qui laissent leurs enfants sans surveillance dans les piscines



    Signaler un abus  
  • Par Pegase42, le 20 août à 08:55

    Pegase42
    Et oui

    Je pense qu'il est grand temps de faire le ménage correctement dans notre Pays. Trop d'abus, trop de laxisme, une "cure d'amaigrissement" ne nous ferait pas de tort, finies les 30 glorieuses où tout le monde était beau et gentil, dépensant l'argent à sa guise. A présent, on va vivre en faisant d'énormes sacrifices et Monsieur Sarkozy n'y est pour rien. Ne nous voilons pas la face, à force de tirer sur la ficelle, cela nous pendait au nez.



    Signaler un abus  
Publié : 15/08/11 - 10h00
Mis à jour : 15/08/11 - 10h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur