Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 26 mars, 05:10
Accueil > Actualité > Economie > Espionnage : Renault s'excuse et se dit "trompé"

Espionnage : Renault s'excuse et se dit "trompé"

Espionnage chez Renault


Le constructeur automobile Renault a présenté ses excuses lundi en milieu d'après-midi aux trois cadres qu'il a licencié. Mais a refusé la démission de son numéro deux, le directeur général délégué Patrick Pelata.

 Le président de Renault, Carlos Ghosn, et son directeur général délégué gardé lundi, Patrick Pelata.
Le président de Renault, Carlos Ghosn, et son directeur général délégué gardé lundi, Patrick Pelata. SIPA

Le patron de Renault Carlos Ghosn a refusé aujourd'hui la démission de son numéro deux, le directeur général délégué Patrick Pelata, suite au vrai-faux scandale d'espionnage qui a amené le groupe à licencier à tort trois de ses cadres. Il a estimé qu'il ne fallait pas « rajouter une crise à la crise » et qu'il fallait bien au contraire que la « vision d'avenir revienne au centre de l'entreprise ».

Le constructeur autombile a également indiqué dans un communiqué qu'il proposera la réintégration et/ou l'indemnisation de ces trois employés injustement accusés d'espionnage. Bien embarrassé, Renault a aussi présenté ses excuses à ces derniers.

Petit rappel : Carlos Ghosn détenait, en effet, des « preuves multiples », puis n'avait plus que des « certitudes » avant de devoir finalement s'excuser ce lundi. Brutal retournement de situation pour la direction du groupe automobile qui de victime devient bourreau et se retrouve contrainte de faire son mea-culpa.

Au cours d'une conférence de presse, la communication du groupe a annoncé que « Carlos Ghosn, Président-directeur général, et Patrick Paléta, Directeur général délégué aux opérations, présentent leurs excuses et leurs vifs regrets, à titre personnel et au nom de Renault, à MM. Balthazard, Rochette et Tenenbaum mis en cause à tort dans ce dossier ».

Les trois hommes blanchis, les deux dirigeants du groupe « s'engagent à ce que réparation soit apportée aux trois cadres concernés », qui seront reçus « dans les plus brefs délais ». Lundi soir sur TF1, Carlos Ghosn déclarait encore : « Nous nous sommes trompés, nous avons été trompés », rajoutait le président de Renault.

« Mon client ne retravaillera pas chez Renault »

Il faut dire que depuis qu'aucun compte bancaire n'a été trouvé en Suisse et qu'un responsable de la sécurité de Renault ait été mis en examen et placé en détention alors qu'il tentait de fuir en Guinée, la version officielle du groupe était particulièrement mise à mal.

Un changement de situation qui se formalise également à travers les propos du procureur Jean-Claude Marin affirmant que « nous nous orientons vers une possible escroquerie au renseignement (...) Il semble que Renault n'a peut-être pas été victime de salariés indélicats mais éventuellement d'escrocs ».

A lecture de ce communiqué, l'avocat de Michel Balthazard, affirmait que son « client prenait acte des excuses de la direction de Renault ». Il excluait toutefois tout retour de l'ex-employé chez Renault parlant d'une « période post-traumatique qu'il faut maintenant oublier ».

L'espionnage (quasiment) abandonné, les dessous de ce qui apparaît de plus en plus comme une vaste escroquerie en bande organisée seront bientôt dévoilés. Le groupe a annoncé également qu'il allait engager des procédures disciplinaires « adaptées » à l'encontre de trois membres de sa direction de la protection.

Romain Katchadourian

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 14 mar à 19:56

    Anonyme-77656
    honteux

    Facile de s'excuser quand le mal est fait j'éspere que la direction va démissionnée



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 mar à 01:01

    Anonyme-77656
    Démission,vous avez dit démission.

    "Chez ces gens là,monsieur,on ne démissionne pas..,on ne

    démissionne pas..."

    Le fantôme,du Grand Jacques.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 mar à 01:48

    Anonyme-77656
    Typique

    Ce feuilleton était prévisible si l'on étudie l'histoire de l'ascension des cadres dans les grandes entreprises.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 mar à 08:39

    Anonyme-77656
    RENAULT SE COUVRE DE CENDRES

    Mr GHOSN

    UN PEU DE COURAGE

    Il serait tant de regarder les affaires en cours et celles passées depuis plusieurs années pour "redecouvrir" certains passes droit de vos services de sécurité qui je pense à un devoir d exemplarité ...



    Signaler un abus  
Publié : 14/03/11 - 22h45
Mis à jour : 14/03/11 - 22h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur