Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 19 septembre, 10:13
Accueil > Actualité > Economie > Fiscalité : Les classes moyennes craquent

Fiscalité : Les classes moyennes craquent

Plan de rigueur


La crise de la dette publique fait craindre le relèvement des impôts. Les classes moyennes sont à la limite de l’asphyxie : 50 % de leurs revenus partent déjà dans les caisses de l’Etat.

Les classes moyennes sont les plus imposées
Les classes moyennes sont les plus imposées SIPA

Les classes moyennes étouffent. Tandis que les députés débattent actuellement de la suppression de certaines niches fiscales dont profitent les plus aisés, l’angoisse sourde des « Français ordinaires » grandit. Ils gagnent des salaires corrects, réussissent parfois à être propriétaires, partent encore en vacances, mais le malaise et la crainte du déclassement sont bien présents. La crise de la dette aiguise aujourd’hui l’angoisse : comment éviter de nouvelles hausses d’impôts jugées inévitables ? « Nous sommes arrivés aujourd’hui à un taux global d’imposition de 50 % pour les classes moyennes : cela signifie que si l’on cumule tous les impôts et taxes, y compris la TVA, la moitié de leurs revenus partent dans les caisses de l’Etat. Pour les plus riches, ce taux tombe à 30 % en moyenne », explique l’économiste Thomas Piketty. Une différence brutale qui s’explique notamment par les niches fiscales, mais aussi par le principe de l’impôt sur le revenu. « Cet impôt est “mité” car les salariés les plus riches peuvent se faire payer une partie de leurs revenus par des stock-options, des dividendes, des plus-values, autant de sources qui ne sont pas soumises à ce barème d’imposition. Tandis que pour le contribuable moyen, c’est l’ensemble de son revenu qui est imposable », poursuit Thomas Piketty. 

Leur niveau de vie ne progresse plus

La pression fiscale n’est pas la seule raison du sentiment d’injustice ressenti par les classes moyennes, selon Robert Mathieu, ancien inspecteur des impôts et auteur de plusieurs ouvrages sur la fiscalité : « Le niveau de vie ne progresse plus dans les classes moyennes. Le premier décalage s’est produit avec la crise et l’inflation : les gens « moyens » ont vu leur pouvoir d’achat diminuer, tandis que les plus aisés n’ont pas été impactés. Ensuite, toujours à cause de la crise, les entreprises n’ont pas, ou très peu, augmenté les salaires modestes, tandis que ceux des grands dirigeants ont explosé. Cela crée une grande crispation, à laquelle s’ajoute la fiscalité dans un contexte très tendu. Auparavant, il y avait treize tranches d’imposition sur le revenu. Aujourd’hui, il n’y en a plus que cinq. Qui en pâtit ? Les classes moyennes, qui ne profitent plus de la même progressivité. Et le bouclier fiscal a été très mal vécu. Ils se sont dit : « Moi aussi je paye 50 % d’impôts avec la TVA, l’essence, et je n’ai pas de cadeau. » 

Une pression fiscale accentuée

Ces « cadeaux » fiscaux permettraient à une minorité, selon Vincent Drezet, secrétaire général du Syndicat national unifié des impôts, d’acquitter dans certaines situations peu d’impôt malgré de hauts revenus. « En valeur absolue, une personne qui gagne 100.000 € par an peut, grâce à peu de niches fiscales, payer autant voire moins d’impôts que quelqu’un qui gagne 40.000 € par an. Et pour bénéficier des niches, il faut évidemment avoir un peu d’argent pour investir… » (voir le comparatif des taux d’imposition). « C’est l’accentuation de ces possibilités de défiscalisation pour les plus riches qui a renforcé la pression sur les autres, car finalement, le poids des impôts est resté à peu près le même ces dernières années », précise Thomas Piketty.

Selon un rapport du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), les classes moyennes sont aujourd’hui plus nombreuses qu’au début des années 1980, bien qu’une personne sur deux en France vive avec moins de 1.580 euros par mois. Cette catégorie sociale fait face à des dépenses incompressibles, qui augmentent plus vite que leurs revenus, telles que le loyer du logement principal, l’électricité, l’eau, le gaz, l’essence… Ce sont des infirmiers, des techniciens informatiques, des instituteurs, des comptables, à des niveaux plus ou moins avancés de leur carrière.

Premières victimes de la hausse des loyers

En dix ans, le prix des logements à louer dans le parc privé a augmenté de 24 %, et même de 32 % pour les studios. Mais, dans le même temps, les revenus réels n’ont pas suivi, ils ont même accusé une baisse de 2 % en euros constants, observe le réseau d’agents immobiliers Century 21. Les classes moyennes, en première ligne pour payer l’impôt, sont là encore les premières concernées : si les plus aisés deviennent propriétaires de leur logement, les HLM accueillent une population de plus en plus fragilisée, et ce sont les ménages aux revenus moyens qui, faute de mieux, restent locataires dans le parc privé. Selon l’Institut de l’épargne immobilière, l’écart s’est donc creusé entre l’ensemble des ménages et ces locataires.

La situation pèse beaucoup sur les ménages de moins de 30 ans, qui forment la moitié des bataillons de locataires dans le parc privé. Mais les hausses de loyer depuis dix ans frappent évidemment de façon différente selon les régions : à Brest le prix moyen du mètre carré atteint 8,50 euros, à Paris il s’établit à 22,40 euros. Et toutes les études montrent que les effets de la crise se font sentir, et ralentissent la hausse des loyers. Ainsi, l’arrivée d’un nouveau locataire était jusqu’ici l’occasion immanquable d’alourdir la note : depuis 2006, les loyers facturés aux nouveaux locataires ont ainsi fait un bond de 7,2 %, or cette hausse s’est tassée à 1,4 % en 2010, et 0,9 % depuis le début de cette année.

Alexandra Gonzalez
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article21 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 07:45

    Anonyme-77656
    PS je te vois

    Et ne vous faites surtout pas de faux espoirs !!! avec le PS ce sera bien pire



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 08:08

    Anonyme-77656
    2012 l'heure des comptes !!!

    tout pour les assistés, portable tarif social, internet tarif social, bientôt l'essence au tarif social, certains pensent qu'il est plus interressant d'être assistés que de participer !!!

    2012, ne pas se tromper de bulletin de votes, marre d'être ponctionnés pour l'assistanat !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 09:00

    Anonyme-77656
    reponse

    et oui on est saignee cet la vie pourvue con peut tenir roger



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 09:14

    Anonyme-77656
    TOUJOURS NOUS

    Et oui, nous sommes de plus en plus taxés : les résidences secondaires, l'augmentation des taxes sur nos complémentaires santé. Et que pouvons faire? Rien. Quand va t'on vraiment s'intéresser aux grandes fortunes autrement que par des mesurettes? Faites bien attention, messieurs du gouvernement ( de droite comme de gauche, d'ailleurs) qu'un jour ou l'autre il n'y ait pas une véritable révolte des classes moyennes. Nous n'en sommes pas bien loin.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 09:55

    Anonyme-77656
    RIGUEUR..

    ..pas pour tout le monde et encore moins pour les députés, les hauts fonctionnaires et les patrons..Y'en a ras le bol de cette politique! Et ils compte peut être sur une relance hypothetique car il ne peut y avoir rigueur et croissance.. Enfin!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 10:04

    Anonyme-77656
    C'est qui la classe moyenne ?

    Dans quelle tranche de revenus annuels sont-ils situés ? Compte tenu de la façon dont le fisc leur tombe dessus, ce doit être les plus nombreux, ceux qui procurent une majorité de rentrées fiscales au budget de l'Etat, sans doute. C'est vrai que si on tape trop sur les faibles qui n'ont rien à perdre,ça peut se terminer en révolte d'une part et trop taxet les hauts revenus, ils peuvent expatrier leurs capitaux....Taper sur "les moyens" c'est plus sûr puisqu'ils risquent leur statut ! Je suis peut-être dans cette "classe", mais plus pour longtemps si je me fie aux projets avant 2012 ! Après 2012, ce ne peut qu'être pire quelque soit la nouvelle équipe aux affaires....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 10:18

    Anonyme-77656
    Et ce n'est pas fini! Si les

    Et ce n'est pas fini!

    Si les socialistes sont au pouvoir en 2012, la 1er chose qu'ils feront sera d'augmenter les impôts mais certainement pas de diminuer les dépenses!

    C'est toujours ce qu'ils font.



    Signaler un abus  
  • Par yokikon, le 8 sep à 10:35

    yokikon
    Etouffées et écœurées !

    Juste analyse mais sans âme car il manque l'écœurement d'autant de décennies de lmensonges, de lâchetés et la furieuse OMERTA qui se poursuit , interdisant toute perspective d'espérer un redresement .Le "politiquement correct " asservit trop l'opinion , notamment des médias sagement "dans le rang".La morale et les mœurs " foutent le camp" ensemble avec déclin et déchéance. C'est ausi cela pour les "classes moyennes".



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 10:36

    Anonyme-77656
    Du grand-guignol !!!

    Il est très important pour ce gouvernement de ménager les riches (ses amis) et ceux du CAC40, mieux vaut donc taxer les mutuelles, taxer demain les chewing-gum, taxer le sel, augmenter la CSG, bréf tout ce qui peut toucher le peuple, ces manants......



    Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 8 sep à 10:49

    charles bronson
    La cocotte minute monte en pression

    Dans peu de temps,çà risque de péter et très fort.La classe moyenne ne peut plus supporter à elle seule la faillite de la France orchestrée par ce gouvernement de merde.Mr le président,chaussez vite vos talonettes de sept lieues  et partez en exil dans votre Hongrie natale pendant qu'il est encore temps faute de quoi vous serez tenu responsable d'une révolution digne de celle de 1789.



    Signaler un abus  
  • Par jipebe29, le 8 sep à 10:57

    jipebe29
    lâchetés, reculades, mesurettes...

    Cela fait 30 ans que nos gouvernants vont de lâcheté en lâcheté, de reculade en reculade, par peur des réactions et par peur de perdre leurs mandats. Ainsi, la cagnotte de Chirac fut un véritable scandale : si on est en découvert et que l'on a une rentrée imprévue, cette rentrée doit servir à réduire le découvert, et non pas à être dépensée, comme le fit JC. Et nos élus chipotent sur les niches fiscales : or, si l'on gelait sur quelques années toutes les niches, cela rapporterait 145 milliards d'euros par an à l'Etat (soit les intérêts de la dette). Voilà autre chose que des mesurettes ridicules.... mais il faut du courage politique et l'aval des syndicats...



    Signaler un abus  
  • Par norbert, le 8 sep à 11:31

    norbert
    La droite a gouverné assez

    La droite a gouverné assez longtemps avec l'UMP et l'UDF,elle a montré son savoir faire,avec la crise, elle a été obligée de prélever plus de sous aux gens sans augmenter les impôts ,Nicolas y veut pas,si on continue a avoir autant d'assistés, il faudra bien trouver l'argent  quelque part,il faut peut-être supprimer des aides qui servent à faire venir des gens des autres pays qui n'ont pas eu la chance d'avoir les avantages qu'on a chez nous ,c'est cornélien,plus on va faire de la rigueur et de l'austérité,plus il va y avoir des fauchés dans les classes moyennes et populaires  qui vont demander de l'aide pour en sortir,il y a en France de plus en plus de chomeurs,de sans abris,de personnes qui sont dans la pauvreté,en plus,il en arrive tout les jours,des tunisiens,des roms,des égyptiens,des africains des anciennes colonies,les patrons pour produire pas cher,ils délocalisent leurs usines,ça crée du chomage et de la recession, Frédéric Lefebvre a raison,il y a trop d'enfants qui arrivent à l'age de travailler!c'est pas avec le tourisme,la restauration,l'aide aux personnes,le batiment qu'on peut proposer du boulot à tous.Après les élections de 2012,faudra refaire des usines,des outils de production, chercher la croissance avec les dents . C'est pas les riches qui vont payer,il faudra pas compter la dessus,il faudra faire beaucoup de réformes,supprimer des niches qui servent à rien,favoriser l'industrie et le commerce, si on fait pas suffisamment, c'est l'opposition ou le FN qui risque de prendre le pouvoir,alors,on n'est pas prêt d'en sortir,on sait ce qu'on peut perdre,on sait pas ce qu'on va trouver!Et vogue la galère. 



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 11:38

    Anonyme-77656
    Pourvu que ça doouure ! L. Bonaparte ?

    Y a-t-il une différence avec la monarchie ! Il suffit de lire le code général des impôts

    actuel, et de lire la fiscalité sous l'ancien régime. 1 ére , c'est toujours les pauvres qui

    passent à la caisse. Pour la taxe sur les mutuelles santé, ce qui n'est pas nouveau

    il y a la taxe de 3,5 % mais avant la taxe CMU, ce qui fait que nous payons déjà

    prés de 8 % ce qui fera 11,5 %. Que font les mutuelles : RIEN . L'année derniere

    lors de l' assemblée générale j'ai fait des remarques : je n'ai pas été invité cette année

    On sait les abus du service de santé, de l'abus des bénéficiaires de la CMU, de l'AME

    que fait-on rien.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 11:49

    Anonyme-77656
    Trop de social

    Toujours les mêmes, pourquoi au nom du social et pour payer du chômage, des alloc. RSA, etc aux personnes des quartiers défavorisés qui passent leur temps devant leur télé les doigts de pieds en éventail et en fumant un joint et qui ne sont pas intéressés à travailler sachant que leur bussiness le rapporte plus qu'en allant travailler.On n'en a assez de ce social.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 12:38

    Anonyme-77656
    La vérité

    On aimerait bien avoir une personne qui puisse arriver à être Président en n'ayant pas peur de dire la vérité, sur ce que coûte le social branche par branche sous peine de ne pas être élu, ainsi que l'immigration non contrôlée, car nos dirigeants ne font que mentir depuis 30 ans pour leur ambitions personnelles et pour arriver au poste supprême.

    Question : Que représente un président dans son pays alors que c'est l'Europe qui décide ?

    Toujours est-il que c'est toujours la classe moyenne qui trinque et ce, de plus en plus.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 12:43

    Anonyme-77656
    La politique attire ceux qui

    La politique attire ceux qui veulent avoir aussi un morceau du gâteau. C'est tout !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 13:13

    Anonyme-77656
    Solidarité

    Le système est élaboré pour que la Solidarité n'existe pas, donc les dirigeants ne craignent rien.



    Signaler un abus  
  • Par Lucy091, le 8 sep à 15:27

    Lucy091
    L'injustice grandissante !

    J'ai voté pour ce gouvernement ,mais ça ne m'arrivera plus ,et pour la gauche encore moins ,les inégalités se creusent de jour en jour , les différences de TVA aux Restaurateurs ,et aux marchands se sodas à 5.5 ,alors que les autres petits commerces en difficultés paient 20% ,c'est ignoble cette injustice ,les différences de salaires et donc de retraites homme/femme ,toujours pas d'actualité , la suppression de tous les privilèges aux fonctionnaires et baisse des salaires des hauts fonctionnaires et de cumuls de mandats ,même Mélenchon arrive à un revenu au total de 30000£,si c'est pas scandaleux ! L'UMP ne s'attaque pas non plus à toutes les aides sociales distribuées parfois à des personnes qui fraudent depuis 15 ans ,ce qui incite les gens à se rendre insolvable et à tricher ,avec des photocopies faisifiées ,c'est très simple ,beaucoup de gens ont trouvé la tranquilité pour ne rien payer ,et recevoir une multitude d'avantages ,avoir tout gratuit ,sécu ,mutuelle ,transports ,impôts, etc ...la belle vie ...la liberté ....un peu de débrouille en plus et c'est bon ,alors que celui qui est honnête ,déclaré ,alors là celui là ,on l'accable de charges ,de CSG ,et s'il a travaillé toute sa vie ,a économisé ,on va le bloquer pendant 30 ans pour la revente de sa petite maison de campagne ,bravo ! C'est évident ,il ne faut pas taxer le luxe et les riches ,ils ne sont pas assez nombreux ,et s'ils leur prenaient de voter Marine LP ou pour la gauche des bobos ,mais à mon avis ,l'UMP ne sait pas compter ,nous sommes plus de pauvres et de très pauvres ,le calcul serait de nous faire plaisir à nous ,mais ils ont décidé de perdre les élections ,alors nous ne voterons pas pour eux ,cette fois c'est décidé !



    Signaler un abus  
  • Par naïve, le 8 sep à 19:48

    naïve
    quelle honte

    que des possesseurs de tableaux  ou d'oeuvres d'art comme Anne Saint clair ou la famille de Fabius  ne payent pas d'ISF ! mais que ces milliardaires dépensent sans compter (comme nous l'a démontré l'affaire DSK )ne payent rien tandis qu'a la revente de votre résidence secondaire nous allons etre taxé alors que c'était pour nous une façon de prévoir notre retraite et qu'éventuelement nous payons L'ISF car l'immobilier a grimpé ,que nous possédons une voiture,que madame a une bague de fiancaille et nous devons tout déclarer meubles y compris!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 sep à 09:40

    Anonyme-77656
    Fiscalité:les classes moyennes craquent

    OUI , y en a marre , c'est toujours les mêmes qui trinquent , depuis qu'ils ont libéré la grande finance pour s'attaquer aux marchés mondiaux , ils n'ont plus aucuns moyens de retenir les finances en france qui s'exportent de plus en plus vers des oldérados et épuise le pays de ses fonds propres regardez l'état chancelant de nos banques et celà produit de ce fait les délocalisations et par conséquent le chômage et donc moins de rentrées d'argent et c'est l'effet boule de neige.... et nos politiques ne maîtrisant plus rien s'en prennent aux plus faibles vivant sur place , ce qui fait qu'ils tapent lâchement toujours sur les mêmes....

    Si nous n'arrêtons pas celà ,la pauvreté va gagner de jours en jour....nous saturons , il faut vite que ça change!

    RAS LE BOL DE SYSTEME!!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 14:44

    Anonyme-77656
    La vraie définition des classes moyennes

    Pour une définition juste de la classe moyenne : http://classe-moyenne.blogspot.com/



    Signaler un abus  
Publié : 08/09/11 - 06h57
Mis à jour : 08/09/11 - 07h18
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur