Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 23 janvier, 15:46
Accueil > Actualité > Economie > Le Japon plombe toute l’industrie automobile mondiale

Le Japon plombe toute l’industrie automobile mondiale

Séisme au Japon


La pénurie de composants japonais complique les ventes.

Les fabricants de télévisions, de lecteurs MP3 ou d’ordinateurs en tous genres rencontreront bientôt les mêmes problèmes
Les fabricants de télévisions, de lecteurs MP3 ou d’ordinateurs en tous genres rencontreront bientôt les mêmes problèmes SIPA

Sale temps pour les constructeurs automobiles. Après un début d’année exceptionnel, les ventes de voitures en France commencent à accuser le coup. Elles se sont effondrées de plus de 11 % en avril, par rapport au même mois un an plus tôt. Les marques françaises qui, l’année dernière, avaient battu des records de ventes, connaissent la chute la plus sévère. Les ventes de Peugeot ont baissé de 21,6 %, celle de Citroën de 20,4 % et celles de Renault sont en recul de 19,1 %.

Plusieurs phénomènes expliquent cette mauvaise passe. D’abord la fin de l’effet « prime à la casse », qui permettait jusqu’à présent de soutenir les ventes de véhicules. Cumulée à des offres promotionnelles nombreuses de la part des constructeurs, elle explique les ventes nombreuses de l’année dernière. Des ventes qui ont d’ailleurs eu des effets jusqu’en mars, puisqu’un véhicule acheté est livré plusieurs mois après. Malheureusement pour les industriels, les voitures achetées en décembre ont toutes été livrées, et les immatriculations ne bénéficient plus de cet effet d’aubaine. « Les grands gagnants de la prime à la casse sont ceux qui vont souffrir le plus de la rechute », analyse François Roudier, directeur de la communication du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Un effet « indéniable »

Pour les industriels, la fin de cette prime se conjugue aussi avec les catastrophes naturelles qui ont touché le Japon mi-mars. Entre le tsunami et le tremblement de terre, les infrastructures du nord-est du pays ont été mises sur les genoux. Les usines européennes ont du mal à s’approvisionner en pièces détachées et composants électroniques fabriqués pour leur majorité dans la région, ce qui entraîne des retards sur toute la chaîne de fabrication. « Nous n’avons pas de données chiffrées précises sur ce phénomène, mais il est indéniable que la catastrophe japonaise a eu des conséquences pour le marché automobile », confirme M. Roudier. Les composants électroniques, fabriqués pour leur majorité au Japon, souffrent de ruptures d’approvisionnement. Selon les journalistes d’Auto Plus, les marques les plus touchées sont Audi, Peugeot, Toyota et Volkswagen, avec pour les modèles les plus demandés des délais de livraison qui peuvent être supérieurs à six mois !

Les constructeurs ne sont pas inquiets

Difficile pourtant d’avoir une explication franche de la part des constructeurs. Seul Toyota reconnaît des délais de livraison supérieurs à la moyenne, pour les véhicules assemblés au Japon. « IQ, Urban Cruiser, Prius ou encore Rav4 sont directement importés en Europe, et sont donc plus difficiles à fournir à nos clients », explique le groupe. Les autres marques nient être affectées. Pour elles, seul le succès des modèles justifierait des délais de livraison à rallonge. C’est le cas chez Volkswagen : « Nous n’avons enregistré aucune répercussion des événements au Japon. Mis à part quelques pénuries de pigments, nos délais de livraison sont uniquement dus au succès de nos voitures », insiste la direction. L’explication n’est pas forcément erronée : Audi par exemple joue la carte de la rareté, avec des stocks souvent inférieurs à la demande. Mais tout le monde ne peut pas se prévaloir de la même image de marque que l’allemand. Et pour les constructeurs dont les marges reposent sur de gros volumes de ventes, les catastrophes naturelles de la mi-mars plomberont sans aucun doute les résultats. Le marché automobile n’est d’ailleurs pas un cas isolé. Le Japon produit des composants électroniques et des appareils de haute technologie vendus dans le monde entier. Il y a fort à parier que les fabricants de télévisions, de lecteurs MP3 ou d’ordinateurs en tous genres rencontreront bientôt les mêmes problèmes…

Thomas Morel, Tiphaine Thuillier
C'est sur France Soir !
Publié : 02/05/11 - 20h06
Mis à jour : 03/05/11 - 09h21
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur