Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 26 avril, 14:31
Accueil > Actualité > Economie > L’abandon du nucléaire, un projet très coûteux

L’abandon du nucléaire, un projet très coûteux

La question nucléaire en France


D’après l’Union française de l’électricité, l’abandon du nucléaire aurait des conséquences financières pour les particuliers.

En partant du principe d’une hausse modérée de la consommation d’électricité, les investissements nécessaires seraient à 322 milliards d’euros d’ici à 2030
En partant du principe d’une hausse modérée de la consommation d’électricité, les investissements nécessaires seraient à 322 milliards d’euros d’ici à 2030 SIPA

Depuis l’accident nucléaire de Fukushima, le débat sur l’avenir du nucléaire fait rage entre les défenseurs d’une alternative plus écologique et ceux qui mettent en avant les atouts de l’électricité nucléaire. L’Union française de l’électricité (UFE), qui regroupe toutes les entreprises du marché, a choisi de s’intéresser aux conséquences économiques du choix d’une source d’électricité. Trois scénarios sont envisagés par l’étude : le premier consiste à ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75 % aujourd’hui à 70 %, le deuxième à revenir à 50 % d’électricité nucléaire et enfin le dernier à abandonner à terme ce moyen de production d’énergie (20 % de nucléaire en 2030).

Le premier constat est que les investissements devront de toute façon être massifs pour répondre à la demande. « Prolonger une centrale nucléaire, on sait le faire, ça coûte environ 500 millions d’euros par centrale, analyse Robert Durdilly, le président de l’UFE. Mais ce n’est pas tout : il faut également investir dans les réseaux de transport et de distribution, tenir les engagements du Grenelle de l’environnement… » En partant du principe d’une hausse modérée de la consommation d’électricité, il chiffre les investissements nécessaires à 322 milliards d’euros d’ici à 2030. En cas de transition vers les énergies renouvelables, les coûts de production pourraient atteindre 434 milliards d’euros !

Emissions en hausse

Les investissements ne sont pas à terme les seuls coûts pour les producteurs d’électricité. Comme l’explique Robert Durdilly, « si on réduit le nucléaire, les énergies renouvelables ne sont pas suffisantes pour compenser, il faut également construire des centrales thermiques ». C’est bien là le problème à l’heure actuelle : même en poussant au maximum la production des énergies renouvelables, l’UFE estime qu’il faut quand même avoir recours aux énergies fossiles. Dans ce cas, les émissions de CO2 augmenteraient de 18 %. Or les émissions de CO2 sont payantes : à l’heure actuelle, une tonne d’émissions coûte 10 €, mais le syndicat table sur un prix multiplié par 5 en 2030.

Dans tous les cas, c’est le particulier qui réglera la facture : même si le choix du « tout nucléaire » était retenu, le prix à payer par les Français augmenterait d’un tiers entre 2010 et 2030. Dans le cas d’un abandon total du nucléaire, le prix du mégawattheure augmenterait carrément de 67 % ! Un argument économique massue qui pourrait peser dans la balance au moment de choisir entre l’une et l’autre.

Thomas Morel
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article11 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 08:33

    Anonyme-77656
    creuse la dette rigueur

    Pour installer les centrales, et nous chauffer le "cul ça a coute une fortune. Maintenant pour démonter, cela coute plus cher!!! et on se pellera le "popo"



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 08:43

    Anonyme-77656
    100 milliards de plus ou de

    100 milliards de plus ou de moins, vu les 400 milliard de la dette SarKo, c'est une pichenette..Vaut mieux passer graduellement au renouvelable. Après, on sera tranquille. Quit à payer plus de toute façon...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 08:54

    Anonyme-77656
    Vous n'avez pas bien compris

    Vous n'avez pas bien compris l'article. Ce n'est pas le démontage qui coûte cher. Votre commentaire est dénué de sens. Je probleme qui se pose c'est que le remplacement du nucléaire ne peut se faire qu'u détriment de la planète ! Le nucléaire bien que dangereux est l'énergie offrant ajourd'hui le meilleur rapport quantite pollution. Revenir aux cnentrales thermiques avec leur fumée noire et leur Co2 serait une catastrophe écologique et économique !

    Je suis pour dire non au nucléaire mais pas a n'importe quel prix. Le choix prématuré de l'Allemagne présente une opportunité économique (revente de notre énergie nucléaire plus rentable) intéressante qui permettra de financer le basculement plus tard lorsqu'une alternative convenable sera découverte...



    Signaler un abus  
  • Par djhice, le 8 nov à 08:57

    djhice
    Le coût...

    Qu'est ce que 434 milliards d'euros quand on voit que la catastrophe de Tchernobyl en a coûté plus de 1000 et que celle de Fukushima va dépasser très largement ces 1000 milliards. On prend des risques par économie ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 09:23

    Anonyme-77656
    On le savait et on le sait.

    Les mêmes ont-ils estimé combien coûtera une catastrophe nucléaire impliquant l'abandon d'une partie du territoire pendant des milliers d'années, et les retombées sur l'autre partie ?

    Si non, ils se foutent de qui ?

    Depuis le début on sait qu'on ne sait pas démanteler proprement une centrale nucléaire, mais, comme pour le reste, on compte sur nos enfants pour se démerder et payer la note. Et c'est effecivement ce démontage qui est hors de prix.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 09:32

    Anonyme-77656
    A la bougie

    Mort du nucléaire si les socialos et verts arrivent au pouvoir, les bougies ont un bel avenir pour éclairer nos chaumières et la sécu sera dans un déficit catastrophique vu les 21 degrés recensés dans les bureaux administratifs, mais qu'ont-ils donc ces donneurs de leçons contre les travailleurs abrités.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 09:46

    Anonyme-77656
    Cher...

    De toute manière que l'on conserve le nucléaire (démantèlement des vieilles centrales + construction de nouvelles) ou qu'on y renonce (démantèlement des centrales + investissement massif dans le renouvellement), cela coûtera dans tous les cas très chers.


    Je vous invite à relire les Sciences et Avenirs des derniers mois qui ont fait une analyse détaillée des coûts des différentes possibilités. C'est très instructif.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 10:36

    Anonyme-77656
    bof!

    il faut dire que nous avons l'électricité la moins chère du monde,c'est seulement la facture d'électricité qui est la plus chère du monde,il faut bien payer le CE d'EDF plus tous les hauts fonctionnaires, n'est ce pas?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 11:55

    Anonyme-77656
    BIen réfléchir.

    L'énergie en France est particulièrement bon marché, et pas seulement l'électricité mais aussi et surtout le gaz. Cependant il faut aussi prendre en compte qu'il existe un énergie de l'atome sécuritaire et sécurisé, par exemple l'ATMEA de GDF possède ces caractéristiques.



    Signaler un abus  
  • Par paysanbzh, le 8 nov à 18:26

    paysanbzh
    pas cher le nucléaire

    fukushima.over-blog.fr/article-pas-cher-le-nucleaire-71874029.html


     


     



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 17 nov à 10:42

    HeyBaal
    @paysanbzh

    C'est bien de citer des sources objectives. Non parce que je vais vous trouver un site genre lesextraterrestresexistententvraiment.com et vous verrez les "vérités" surprenantes qu'on y trouve.


    On sait comment démanteler "proprement" des centrales nucléaires.


    Par contre les démanteler "gratuitement" tout en installant "gratuitement" des centrales aux énergies alternatives, ça on sait pas faire. Ca relève soit de la magie, soit du mensonge électoral.


    C'est comme vouloir démonter sa maison parce que le chauffage est assuré par une pompe à chaleur pour en construire une bioclimatique. Si on a rien d'autre à faire de son argent, pourquoi pas. Mais si le budget est serré peut être est-il plus sage d'attendre un peu.



    Signaler un abus  
Publié : 08/11/11 - 07h40
Mis à jour : 08/11/11 - 07h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur