Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 21 octobre, 20:11
Accueil > Actualité > Economie > L’industrie française touchée par le séisme japonais

L’industrie française touchée par le séisme japonais

Crise nucléaire au Japon


L'automobile et l'électronique sont les premiers affectés.

Le tremblement de terre qui a frappé le Japon met en lumière la réalité de l’économie mondiale : un système global dans lequel tout se tient
Le tremblement de terre qui a frappé le Japon met en lumière la réalité de l’économie mondiale : un système global dans lequel tout se tient SIPA

C’est une histoire de dépendance. Le tremblement de terre qui a frappé le Japon met en lumière la réalité de l’économie mondiale : un système global dans lequel tout se tient. Et où la troisième économie de la planète joue un rôle stratégique. PSA Peugeot-Citroën vient d’en faire l’amer constat.

Le groupe est contraint de suspendre sa production de moteurs diesel – et de mettre une partie de ses sites au chômage technique – pour cause de rupture d’approvisionnement. Hitachi, l’un des fournisseurs de PSA en Europe a cessé toute activité et ne peut donc plus livrer de… débitmètre d’air. L’activité devrait reprendre dans une semaine mais certains sites enregistrent une baisse de production de 60 %. Renault a par ailleurs annoncé qu’il ralentissait sa production en Corée du Sud, faute de livraisons suffisantes de pièces japonaises.

Dans le secteur des nouvelles technologies, mêmes causes, mêmes effets. Si les Etats-Unis abritent nombre de sociétés de ce secteur, toutes ont à un moment ou à un autre de leur processus de fabrication recours aux usines japonaises. Le Japon produit en effet la vaste majorité des composants électroniques utilisés dans le monde, qu’il s’agisse de circuits imprimés, de cartes mémoire ou de processeurs.

60 milliards d’euros d’exportations

Les chiffres donnent le tournis : les usines d’électroniques exportent pour plus de 60 milliards d’euros par an de produits divers. Ou plutôt exportaient, car beaucoup de ces sites de production sont situés dans le nord du pays et ont été endommagés par le tremblement de terre. L’usine du groupe Shin-Etsu, située à Shirakawa (à mi-chemin entre Tokyo et Sendai), qui produisait à elle seule 20 % des plaques de silicium utilisées dans le monde, a dû être fermée le temps d’être remise en état. Même chose pour Mitsubishi et Hitachi, dont les fabriques produisent ensemble plus de 70 % des matériaux employés dans la fabrication de circuits imprimés. Pour autant, la situation n’est pas catastrophique, pour l’instant. Comme l’explique Alcatel-Lucent, champion français des réseaux de télécommunications, « nous avons encore suffisamment de stocks pour tenir plusieurs semaines, voire plusieurs mois ». Le groupe n’a donc pas de problème pour répondre à la demande immédiate. En revanche, les difficultés ne manqueront pas de surgir si l’interruption des livraisons japonaises se prolonge.

« Etant donné les niveaux de stocks actuels, les fabricants d’électronique ne devraient pas être impactés tant que l’interruption des livraisons dure moins de deux semaines », expliquent les analystes du cabinet IHS iSuppli. Parmi les produits high-tech grand public, l’appareil photo numérique est l’un des plus touchés. Le Japon en fabrique un sur deux. Les entreprises ont d’ores et déjà anticipé les commandes pour garantir l’approvisionnement futur. « Huit sites japonais, dont des sites de production, sont momentanément fermés, explique Cécile Fayet, responsable de la communication de Canon France. Pour l’heure, il nous est impossible d’évaluer une éventuelle pénurie mais si ça dure plus d’un mois, nous transférerons la production dans d’autres sites. »

Le drapeau rouge est sorti

Du géant à la PME, chaque entreprise tente de trouver des parades. Chez BSE Electronic, sous-traitant français installé au Creusot, on a « sorti le drapeau rouge », comme l’indique Patrick Guerinel, le directeur commercial de la société qui se fournit en Asie. Conscient que les prix vont forcément augmenter, la PME a renforcé ses équipes pour gérer l’afflux de commandes et réfléchir à des sources d’approvisionnement parallèles notamment auprès des brokers. « Quand on sait que 30 % des composants électroniques viennent du Japon et que ceux qui viennent d’ailleurs, de Malaisie ou de Corée, sont souvent transformés dans l’archipel, on mesure à quel point nous sommes tributaires de ce pays », conclut-il.

Thomas Morel, Tiphaine Thuillier
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 23 mar à 08:59

    Anonyme-77656
    l'occasion fait le larron

    Rapatrions la fabrication de ces composants chez nous, ca fera fonctionner l'économie Française.Ceci va aussi nous permettre de voir l'efficacité d'un gouvernement qui n'a fait jusqu'alors que du bla-bla. Nous pourrons juger de son implication dans le redressement d'une situation économique tout à fait dégradée. (ceci dit je connais la réponse: travailler plus pour gagner moins!)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mar à 00:18

    Anonyme-77656
    A FERRAILLEUR

    Le fait que les Français ne veulent pas travailler comme les Japonais n'a rien à voir avec le gouvernement. Vous ne supporteriez pas les conditions de travail du Japon avec, notamment, un tiers de nos vacances. On ne peut pas avoir LEUR résultat avec NOTRE rendement. Le Japonais ne passe pas son temps à se demander qu'est-ce que le pays peut faire pour lui mais plutot qu'est-ce que je peux faire pour le pays. Il s'agit de VOTRE implication dans le redressement économique. Vous voulez travailler moins (35h) et gagner plus!!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mar à 17:43

    Anonyme-77656
    il faut se secouer

    oui il faut bouger rapatrions tous ces composants que nous pouvons fabriquer il faut mieux travailler et ne pas gagner beaucoup que rien faire et deprimer la france championne des anti depresseurs



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mar à 18:38

    Anonyme-77656
    Le plus comique

    de l'histoire est que l'enceinte en acier de l'EPR est fabriqué au japon......



    Signaler un abus  
Publié : 23/03/11 - 07h35
Mis à jour : 23/03/11 - 07h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur