Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 23 octobre, 00:04
Accueil > Actualité > Economie > Lait : un accord… imparfait

Lait : un accord… imparfait

Economie


La filière laitière a réussi à se mettre d’accord jeudi sur le prix du lait. Mais l’arrangement ne satisfait pas totalement les producteurs.

Il aura fallu trois semaines d’intenses mobilisations et plusieurs jours d’âpres négociations pour enfin arracher un accord. Mercredi soir peu après minuit, les agriculteurs, les coopératives et les laiteries sont parvenus à s’entendre sur le prix du lait jusqu’à la fin 2009 et sur les règles qui vont fixer ce prix au cours des prochaines années. Les 1.000 litres seront payés 280 euros en moyenne. Une somme qui ne satisfait pourtant pas les parties en présence : les producteurs en réclamaient 305 puis 290, alors que les industriels ne voulaient pas aller au-delà de 276. Néanmoins, le compromis trouvé met fin à différents rounds de négociations, qui par deux fois s’étaient soldées par un échec.

Décision « indispensable »

Les débats ont finalement repris jeudi en milieu de journée, dans une ambiance tendue, au ministère de l’Agriculture. Avant la réouverture des négociations, Michel Barnier, qui « comprenait la colère des producteurs », avait dit souhaiter un accord le plus tôt possible. Le ministre avait d’ailleurs proposé aux agriculteurs que l’Etat mette la main à la poche à hauteur de 30 millions d’euros afin de soulager leurs trésoreries gravement fragilisées. Certains producteurs ne pouvant plus se verser de revenu depuis deux mois ont largement puisé dans leurs économies. Des sources qui se tarissent aujourd’hui. Pour la FNSEA, principal syndicat chez les agriculteurs, cet accord, même s’il est « loin du compte », était « indispensable ». Malgré tout, de nombreux producteurs ne désarment pas. « Nous demandons une vraie réorganisation de la filière, car nous n’avons aucune visibilité à long terme », fulmine Bruno Ledru, éleveur en Seine-Maritime, « totalement insatisfait » des 280 euros proposés. Pour lui, la « mobilisation continue » et, si les blocages d’entreprises ne sont plus d’actualité, des manifestations devant les préfectures sont déjà programmées.
Par Romain Katchadourian
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Economie

Publié : 04/06/09 - 17h08
Mis à jour : 12/03/10 - 14h09
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur