Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 21 janvier, 08:41
Accueil > Actualité > Economie > Larcher est contre l'attribution de la prime exceptionnelle

Larcher est contre l'attribution de la prime exceptionnelle

Economie


Gérard Larcher a souhaité l'annulation de la prime exceptionnelle de 3.500 euros allouée aux sénateurs. Un geste fort après le malaise suscité par cette attribution.

Gérard Larcher s'est exprimé sur la prime exceptionnelle
Gérard Larcher s'est exprimé sur la prime exceptionnelle SIPA

Il y a un an une histoire de prime envahissée les journaus. Il s'agissait de celle allouée aux joueurs de football durant la coupe du monde en Afrique du Sud. Après leur attitude désastreuse sur le terrain, l'opinion publique s'était soulevée contre cette attribution. Résultat, les joueurs ont rendu la prime (NDLR : Gallas a rendu sa prime mardi. Il était le dernier à ne pas l'avoir encore fait). Il semble que Gérard Larcher soit amateur de football et retienne la leçon.

Le président du Sénat semble vouloir éviter un nouveau malaise. Il a  donc souhaité jeudi l'annulation de l'attribution d'une prime exceptionnelle de plus de 3.500 euros aux sénateurs fin juin. Dans une lettre adressée aux questeurs, Gérard Larcher qui avait été saisi par le président centriste de la Commission des Finances Jean Arthuis, demande une réunion du Conseil de la questure sur cette question «avant la fin de la session extraordinaire». «Cette décision de verser la prime suscite interrogations et débats, je les comprends et les partage. Je souhaite donc l'inscription de ce point à l'ordre du jour de la plus prochaine réunion du Conseil de Questure pour une annulation », ajoute-t-il. La session extraordinaire se termine le 13 juillet. L'homme veut donc calmer le jeu. Pas question de déclencher un tourbillon médiatique avec cette prime.

Remboursement

Jean Arthuis ainsi que la sénatrice PS Nicole Bricq et le président du groupe Union centriste François Zocchetto avaient annoncé un peu plus tôt, qu'ils refusaient de percevoir cette prime et la remboursaient. «Je ne comprends pas cette décision de la questure, dans le contexte actuel, ce n'est pas un bon signal, j'ai décidé de rembourser cette indemnité», a déclaré l'ex-ministre. Le sénateur de la Mayenne a ensuite envoyé une lettre au président du Sénat demandant l'annulation de cette décision «qui attente à notre crédibilité, à celle du Sénat, à donc à celle de l'Etat tout entier». «Je considère que c'est une prime indue» a souligné Nicole Bricq (Seine-et-Marne).

Le Sénat a décidé d'attribuer 3.531,61 euros aux sénateurs, somme correspondant, selon un document de la questure à un rattrapage exceptionnel sur un complément d'indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) versé en une seule fois fin juin. Gérard Larcher avait indiqué mercredi soir sur Public Sénat qu'il s'agissait de «la revalorisation d'une indemnité liée à l'exercice du mandat». Cette indemnité n'ayant pas été revalorisée depuis trois ans, il s'agit d'un rattrapage équivalant à quelque 98 euros par mois. Il semble que Gérard Larcher ne veuille plus faire de vague. Le rétropédalage est donc d'usage.

 

A savoir
Un sénateur touche une indemnité de base mensuelle de 5.514,68 euros bruts, à laquelle s'ajoute une indemnité de résidence de 165,44 euros et une indemnité de fonction de 1.420,03 euros, soit 7.100 euros brut au total. A cette somme s'ajoute l'IRFM d'un montant de 6.240,18 euros par mois au 1er mai 2011, destinée à faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice du mandat.

Actu France-Soir

Plus d'articles Economie

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 jui à 08:33

    Anonyme-77656
    "Il y a un an une histoire de

    "Il y a un an une histoire de prime envahissée les journaus." Première phrase du corps de l'article, deux fautes majeures de français. Sérieusement, même le correcteur automatique de Word ne peut pas passer à côté. Et ce n’est pas la première fois que des fautes de ce genre m’écorchent les yeux.

    Fort heureusement, le reste de l’article est mieux écrit. Je trouve toujours ca dommage, quand la forme empêche de se concentrer sur le fond. Surtout quand on parle d’un texte où le fond est le plus important – genre, prenons un exemple au hasard, celui d’un article de journal.


    Bon, pour quand même parler du cœur du schmilblick : beau geste de la part des sénateurs qui y renoncent, et un nouveau pavé dans la mare sur la question des dépenses de l’Etat. En espérant que ca fasse bouger les choses.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 jui à 08:54

    Anonyme-77656
    prime au sénat

    non attribution d'une prime,j'étais assez d'accord avec le Général pour supprimer le sénat qui ne sert à rien ,le sénat approuve tout ce qui est décidé à l'assemblée c'est çà la démocratie???sans critique sans rejet,pas pour moi



    Signaler un abus  
  • Par Claudec, le 8 jui à 08:58

    Claudec
    Scandaleux !

    Encore une fois l'exemple vient de haut et a contrario de ce que pourrait faire des parlementaires pour participer à la restauration d'un image de la politique et des politiciens qui en a grand besoin en démontrant qu'ils sont eux aussi capables de se serrer la ceinture.

    Comment justifier tant d'autres mesures et sacrifices demandés aux uns comme aux autres, depuis le smicard vivant du minimum jusqu'à ces patrons dont les rémunérations sont jugées excessives par ceux-la mêmes qui, tous partis confondus, s'accordent sans vergogne des "rattrapages" dont la principale justification réside dans le faits que d'autres parlementaires qu'eux y procèdent ?



    Signaler un abus  
  • Par jospic, le 8 jui à 09:15

    jospic
    écoeurant

    si mr arthuis n'avait pas parlé de cette prime, qui soit-dit en passant n'a pas eu beaucoup d'échos dans les médias, sauf sur RMC.mr larcher ne l'aurait pas refusée.mais on aura jamais la preuve que cette prime ne sera pas versée.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 jui à 10:28

    Anonyme-77656
    où va notre argent ? maintenant on le sait !

    Décidément ce gouvernement nous aura tout fait ! Attribuer une prime de 3500 euros aux sénateurs ! ils auraient mieux fait de redistribuer la totalité de ces primes aux vrais nécessiteux français, car apparemment de l'argent il y en a, mais ça dépend pour qui........



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 jui à 10:28

    Anonyme-77656
    Croissance

    La démocratie est chère, sans limite ? Qui détermine leurs salaires ? Eux même ?


    Les contributions aux partis politiques (pour éviter de chercher de l'argent de façon "bizarre", sauf les dons des grands donateurs), ce qui est donné fonction des résultats électoraux, même en période de crise, ils ne sont pas revus à la baisse, démocratie oblige !

    Zut, c'est pas la crise, donc sans objet.....



    Signaler un abus  
Publié : 08/07/11 - 08h03
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur