Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 19 octobre, 12:45
Accueil > Actualité > Economie > Louis Gallois, ex-patron d'EADS, récupère le Grand emprunt

Louis Gallois, ex-patron d'EADS, récupère le Grand emprunt

Economie


Louis Gallois, patron d'EADS il y a encore une semaine, a été nommé commissaire général à l'investissement ce mercredi matin en conseil des ministres.

Louis Gallois a quitté la présidence exécutive d'EADS le 31 mai dernier
Louis Gallois a quitté la présidence exécutive d'EADS le 31 mai dernier SIPA

Louis Gallois ne sera pas resté longtemps inoccupé. Une semaine après son départ de la présidence exécutive du groupe aéronautique EADS, le haut fonctionnaire atterrit au commissariat général à l'investissement. Le patron de 68 ans a été nommé ce mercredi en conseil des ministres à la tête de cet service chargé de gérer les 35 milliards du « Grand emprunt ». René Ricol, aux manettes depuis son lancement en 2010 pour répondre à la crise financière, avait démissionné après la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle.

Diplomé d'HEC et énarque, ce patron proche du Parti socialiste a commencé sa carrière à la direction du Trésor avant de diriger les cabinets ministériels de Jean-Pierre Chevènement en 1981 et 1988. Il a également dirigé la Snecma (moteurs d'avions), présidé la SNCF pendant dix ans puis pris la tête d'EADS en 2006.

Une mission à durée limitée

L'industriel ne restera sans doute pas aussi longtemps au commissariat général à l'investissement. Sur l'enveloppe de 35 milliards du Grand emprunt, 27 ont déjà été affectés à divers « investissements d'avenir » (énergie, numérique, enseignement supérieur, financement des entreprises), selon Les Echos. La réaffectation des 8 milliards restants devrait prendre deux ou trois ans, ont estimé récemment Alain Juppé et Michel Rocard, co-présidents du comité de surveillance du Grand emprunt, rappelle le quotidien économique.

Actu France-Soir

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par biendit, le 6 juin à 18:35

    biendit
    Mr passe-partout.

    Proche de Chevènement, maintenu sous Chirac, plébiscité par Sarkozy, et nommé par Hollande pour essayer de trouver le remède miracle. Malgré son talent il connaîit bien les causes de cette situation pour en avoir été un des responsables.



    Signaler un abus  
  • Par norbert, le 8 juin à 12:26

    norbert
    Encore un qui devra pas

    Encore un qui devra pas pointer au chômage,c'est toujours ça de gagné!



    Signaler un abus  
Publié : 06/06/12 - 16h49
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur