Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 20 novembre, 09:59
Accueil > Actualité > Economie > Pas d’embellie en vue pour le chômage

Pas d’embellie en vue pour le chômage

Le chômage en France


Malgré une stabilisation du nombre de chômeurs, les perspectives restent négatives.

Entre juillet et août, le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a augmenté de 0,9 %
Entre juillet et août, le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a augmenté de 0,9 % SIPA

S’ils sont en apparence stables, les chiffres du chômage ne laissent pas de place aux félicitations. Car si le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A – ceux n’ayant pas du tout travaillé au cours du mois – a connu une très légère baisse entre juillet et août, passant de 2,756 millions d’inscrits à 2,754 millions, les perspectives restent profondément négatives. Comme l’explique Eric Heyer, directeur adjoint au département analyse et prévisions à l’OFCE, « il ne faut pas regarder l’évolution sur un mois, mais plutôt sur trois mois, pour se faire une idée de l’évolution du chômage. Et sur trois mois, on constate une forte augmentation du nombre d’inscrits ». En avril, le nombre de demandeurs d’emplois était de 2,669 millions, soit une hausse de plus de 3 % en quatre mois.

Les seniors, principales victimes

Les principales victimes de cette hausse du chômage sont les seniors. Entre juillet et août, le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a augmenté de 0,9 %. Sur un an, ils ont même grimpé de 13,5 %. « On constate les effets de la réforme des retraites, explique Eric Heyer. 40.000 personnes qui auraient dû sortir de la population active au début de l’été y sont restées. » Avec eux, les autres victimes de cette dégradation du climat de l’emploi sont les chômeurs de longue durée. En un an, le nombre de demandeurs inscrits depuis deux à trois ans a augmenté de 25 % et ceux inscrits depuis plus de trois ans de 19,8 %. « Cela signifie qu’il n’y a pas de rotation du chômage. Ceux qui y sont ont tendance à y rester longtemps, or on sait que plus on reste longtemps au chômage, plus il est difficile d’en sortir », constate l’économiste de l’OFCE.

Hélas pour eux, le chômage n’est pas près de diminuer. L’activité en France reste faible et ne permet pas de créer suffisamment d’emplois pour compenser ceux qui sont détruits. « Pour faire diminuer le chômage, il faudrait que l’économie crée 150.000 à 160.000 emplois chaque année, ce qui correspond à environ 2 % de croissance. Pour 2011, nos prévisions sont de 1,6 % et pour 2012 de 0,8 %. Il faut donc s’attendre à une aggravation du chômage l’année prochaine », conclut Eric Heyer.

Thomas Morel
C'est sur France Soir !
Publié : 27/09/11 - 06h32
Mis à jour : 27/09/11 - 06h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur