Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 19 mars, 19:35
Accueil > Actualité > Economie > Renault : le désastre va coûter cher

Renault : le désastre va coûter cher

Espionnage chez Renault


La fausse affaire d'espionnage de Renault pourrait lui coûter beaucoup d'argent. Certains avancent le chiffre de 11 millions d'euros.

Carlos Ghosn et Patrick Pélata
Carlos Ghosn et Patrick Pélata SIPA

Ce n'est rien par rapport à ce que coute la perte de confiance des cadres et les réactions de rejet d'une partie des clients. Mais la première note est déjà élevée. Plus de 11 millions d'euros, dont 9,1 millions de réparation pour préjudice moral, en plus de leurs indemnités pour licenciement abusif : c'est ce que réclament les trois cadres de Renault injustement licenciés et livrés à l'opinion publique, dans la fausse affaire d'espionnage qui s'est révélée être une escroquerie montée de toutes pièces par un membre du service de sécurité, a révélé Marianne.

L'ancien directeur de l'amont et des projets, membre du comité de direction Michel Balthazard, aurait déjà touché 480.000 euros d'indemnités légales auxquelles viendraient s'ajouter 750.000 euros pour licenciement abusif. Il réclame par surcroît 3,2 millions d'euros au titre du préjudice moral. Son ancien bras droit Bernard Rochette a reçu près de 700.000 euros d'indemnités légales et son avocat a mis la barre plus haut: il réclame 3,5 millions d'euros.

Bertrand Rochette, son ancien bras droit, aurait touché quant à lui près de 200.000 euros d'indemnité légale et se verrait octroyer 500.000 euros pour licenciement abusif, poursuit l'hebdomadaire. Il demanderait par ailleurs à Renault 3,5 millions d'euros de réparations.

Les indemnités qui seront validées par le conseil d'administration

Le deux hommes, qui réclament des indemnités équivalentes à 18 et 22 ans de salaires, ont indiqué qu'ils ne souhaitaient pas réintégrer Renault. Ce que n'est pas encore dit le troisième cadre licencié à tort, Matthieu Tenenbaum, ex-numéro deux du programme véhicules électriques, qui réclame 2,4 millions d'euros pour le préjudice subi. Ce montant viendrait s'ajouter à 50.000 euros d'indemnité légale et à 120.000 euros pour licenciement abusif. Renault lui propose d'être réintégré et promu.

Ces indemnités seront avalisées par le conseil d'administration extraordinaire de Renault qui se tiendra lundi, au cours duquel un premier audit du désastre sera présenté par Philippe Lagayette, administrateur ad hoc.

Airy Routier

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 17:12

    Anonyme-77656
    RENAULT

    Mr.Carlos GHOSN dehors vous n'est pas à la hauteur pour être à la tête d'un empire comme RENAULT .Vous avez fait assez de dégats humains , maintenant cela va être des dégats financiers. Prenez la retraite et occupez vous de vos petits enfants si vous en avez .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 17:14

    Anonyme-77656
    Renault---indemnités demandées par les licenciés a tort

    les demandes des cadres licenciés,a tort,son minimes par rapport aux préjudices et en comparaison aux revenus exhorbitants de C.Ghosn .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 17:58

    Anonyme-77656
    faire payer le coupable et non ..

    ..tous les salariés qui n'ont rien fait. Des erreurs de management de ce type devrait entrainer d'office un licenciement pour faute "tres" grave. C'est à dire sans indemnités bien évidemment. Il avait largement le temps d'évaluer la situation, il ne l'a pas fait c'est évident. Il aurait du confier cette affaire a la justice et non la traiter lui même, dont il n'avait aucune competence. Le montant des indemnités si elle paraissent importantes elles sont représentatives du préjudice moral.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 11 avr à 13:55

    Anonyme-77656
    Efficaces ces mondialistes...

    Ils sont allé le chercher loin, mais reconnaissons qu'il fait fort ce "grand patron"... Nous aurions eu du mal à trouver aussi fort en Auvergne ou dans le Périgord! Pauvres Français qui n'ont même plus conscience de se faire dépouiller jusqu'au trognon! Et dans la foulée des millions qui s'évaporent et de la renommée de Renault qui s'évanouit, Renault F1 est mariée en douce au britannique Lotus! Il ne restera bientôt plus pierre sur pierre de notre industrie (ni du reste, d’ailleurs !) Pas sûr que ce soit bon pour les salaires, les retraites, la sécu. et l'endettement du pays, tout ça!



    Signaler un abus  
Publié : 08/04/11 - 16h31
Mis à jour : 08/04/11 - 16h35
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur