Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 21 octobre, 19:03
Accueil > Actualité > Faits divers > Affaire Laetitia : Tout accable Tony Meilhon

Affaire Laetitia : Tout accable Tony Meilhon

Affaire Laëtitia Perrais


La reconstitution partielle mardi du meurtre de Laetitia Perrais près de Pornic en janvier 2011 a accablé son meurtrier présumé Tony Meilhon, qui a refusé de s'y rendre. En effet selon Olivier Metzner, avocat du père de Laetitia, cela a démontré que sa version des faits était "invraisemblable".

Olivier Metzner, avocat du père de Laetitia, a affirmé que la reconstitution partielle du meurtre a démontré que la version des faits de Tony Meilhon était "invraisemblable"
Olivier Metzner, avocat du père de Laetitia, a affirmé que la reconstitution partielle du meurtre a démontré que la version des faits de Tony Meilhon était "invraisemblable" AFP/DAMIEN MEYER / AFP

Une absence et une certitude. La journée de ce mardi a débouché sur de nouveaux enseignements dans l'affaire Laetitia Perrais. En ne souhaitant pas participer à la reconstitution partielle du meurtre de cette jeunne femme datant de janvier 2011, Tony Meilhon, le meurtrier présumé, n'a pas empêché la tenue de celle-ci. Reconstitution qui a eu pour effet de l'accabler encore un peu plus. En effet selon Olivier Metzner, avocat du père de la victime, et les parties civiles, cela a demontré l'invraisemblance de sa version. « La version de M. Meilhon est tellement invraisemblable qu'elle a duré moins de 5 mn en reconstitution », contre « plusieurs heures » pour celle des experts, a indiqué Me Metzner, lors d'un point presse.

Les magistrats instructeurs de Nantes avaient prévu de faire venir Tony Meilhon. Mais il en a été tout autre. En effet, les gardiens venus l'extraire de sa cellule mardi matin à Vezin-le-Coquet, près de Rennes, ont découvert un homme menaçant d'avaler une lame de rasoir s'ils approchaient. Par conséquent, deux sites de reconstitution ont été annulés, mais un troisième, crucial pour la bonne compréhension de l'enquête, a été maintenu par les juges d'instruction. L'objectif de cette reconstitution était d'analyser la thèse du meurtrier présumé. Au cours de son interrogatoire, Tony Meilhon a affirmé avoir heurté accidentellement le scooter de la jeune fille et paniqué en pensant avoir tué Laetitia, puis avoir été victime d'un trou noir avant, le lendemain, de recouvrer suffisamment ses esprits pour dissimuler dans deux étangs le corps démembré de la jeune femme.

Tony Meilhon est "suicidaire"

Seulement voilà, selon les parties civiles, les experts, tant légistes que scientifiques, ont montré que l'accident, non seulement n'a pas tué Laetitia mais a pu être délibéré. Cela «démontre un acte totalement délibéré », a certifié Pascal Rouiller, avocat de la famille d'accueil de Laetitia Perrais. « Il était important que cette journée ait lieu pour montrer que M. Meilhon raconte n'importe quoi, mais c'est vrai qu'il doit être difficile pour lui de faire face à de telles horreurs qu'il a commises : il est prêt à tout pour éviter d'avoir à s'expliquer», a estimé Me Metzner. « La famille Perrais ne comprend absolument pas comment un homme, qui a déjà essayé d'attenter à ses jours, ait pu avoir en sa possession une lame de rasoir; c'est invraisemblable », a remarqué l'avocat.

« J'aurai préféré que (Tony Meilhon, ndlr) soit là pour qu'on puisse avoir des éclaircissements s'il y avait lieu », a de son côté regretté son avocat commis d'office, Me Fathi Ben Brahim. « Il est suicidaire depuis un certain temps et, donc, son attitude de blocage ne m'a pas étonné », a-t-il ajouté. Pour le procureur adjoint de Nantes, Yves Gambert, « il faudrait véritablement que l'accusé adopte une autre posture psychologique » pour organiser une nouvelle reconstitution. Laetitia Perrais a disparu le 18 janvier 2011 après avoir été vue en fin de soirée en compagnie de Tony Meilhon à la sortie du restaurant où elle travaillait comme serveuse à la Bernerie-en-Retz. Son scooter a été retrouvé au matin du 19 janvier à une centaine de mètres de son domicile, sur le territoire de la commune de Pornic qui touche la Bernerie. Interpellé le 20 janvier à l'aube sur la commune voisine d'Arthon-en-Retz, Tony Meilhon a dès le départ observé une attitude d'obstruction, alternant mutisme et fausses informations. Silence et absence qui n'empêchent pas la justice d'essayer de faire toute la lumière sur cette histoire.

Par Maxime Ricard
Publié : 07/03/12 - 00h06
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur