Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 19 décembre, 06:09
Accueil > Actualité > Faits divers > Anne Caudal : Sexe, mensonges et assassinat

Anne Caudal : Sexe, mensonges et assassinat

Disparition d'Anne Caudal


Le compagnon d’Anne Caudal, mis en examen et écroué pour l’assassinat de la jeune fleuriste enceinte, avait joué la comédie pendant près de trois semaines, y compris devant les journalistes.

Anne Caudal : Le compagnon est l'assassin
Anne Caudal : Le compagnon est l'assassin SIPA

La sombre mascarade aura duré vingt jours. Vingt longues journées d’espoir fragile pour les proches d’Anne Caudal, vingt jours de dissimulation pour celui qui, depuis mardi, est pointé du doigt par la justice. Christophe, son compagnon, mis en examen hier en milieu de journée pour assassinat. Pour celle aussi, la femme de Christophe, qui l’a aidé dans cette entreprise de mensonge, mise en examen pour dissimulation et destruction de preuves.

Quand Anne, 27 ans, disparaît, c’est Christophe qui donne l’alerte. Qui s’inquiète auprès des gendarmes, appelle les hôpitaux le samedi 9 juillet. Qui explique que la veille, il était absent de leur domicile de Bruz (Ille-et-Vilaine) pour garder les enfants qu’il a eu lors d’une précédente union. Qu’il s’était d’ailleurs étonné que sa compagne ne réponde pas à ses SMS ce soir-là. L’homme de 42 ans avait par la suite dépéri, allant jusqu’à perdre sérieusement du poids, ainsi qu’une tante de la victime en témoignait. Jusqu’à éclater en sanglots devant la famille d’Anne.

"Je crois qu’ils cherchent ailleurs"

En compagnie du père d’Anne, Christophe recevait la semaine dernière un journaliste. Entre autres choses, il raconte ses auditions auprès des gendarmes : « Ils m’ont entendu pendant plusieurs heures et ça n’a pas toujours été tendre. Une fois, on s’est carrément engueulé. C’est cela qu’ils cherchent, à me déstabiliser. Ils étaient soupçonneux de la moindre chose que je pouvais leur dire, du moindre contact que j’avais pu avoir. Ils me demandaient pourquoi untel m’avait appelé deux fois, ce qu’il avait pu me dire. Ils me criaient d’arrêter de les prendre pour des cons. Après l’interrogatoire, on est parti en perquisition chez mon ex-femme. Ils y sont restés trois heures et demie. Ils ont aussi interrogé mes enfants. Mais là, d’après ce que j’ai compris, ils n’ont pas été brutaux. En ce qui me concerne, je pense qu’ils sont passés à autre chose. Enfin, peut-être pas complètement, mais je crois qu’ils cherchent ailleurs. » Un bras en écharpe, deux doigts pansés, Christophe Piedoux explique avoir été victime d’une collision, en voiture, avec un sanglier.

D’Anne, il dit qu’elle « était plus qu’heureuse. La grossesse se passait bien. La fugue, je n’y crois pas, et le suicide, en discutant avec des membres de sa famille, ils m’ont expliqué que ce n’était pas possible, qu’elle était pour ainsi dire contre ». Les doutes sur un membre malintentionné de la jeune femme, il les chasse. L’ancien compagnon d’Anne ? « D’après ce que j’ai compris, lui avait peut-être mal accepté la rupture, mais les gendarmes l’ont entendu et, apparemment, il a un alibi en béton. Et puis, ça faisait quatre ans que c’était fini, c’était de l’histoire ancienne. » Sa propre épouse, Sophie ? « Non, je n’y crois pas ! Elle avait accepté la séparation, pas facilement, mais ça fait quelque temps déjà. » « Impuissant », comme il dit, il passe le temps avec le père d’Anne à chercher, où à tenter de ne pas devenir fou en regardant le Tour de France. « Tout ce qu’on peut espérer, c’est que quelqu’un la séquestre quelque part », conclut-il l’entretien.

Alors que celle-ci était morte, et qu’il le savait. Aujourd’hui, les proches de la victime tombent des nues. « Une manipulation pareille, une comédie pareille, c’est impensable. Il nous a menés en bateau jusqu’au bout », témoigne, écœuré, Gilles Caudal, le père d’Anne, racontant qu’il « partait dans des crises de larmes, et qu’il faisait les recherches avec nous ».

Un homme partagé entre deux femmes

A l’origine du drame, un autre secret sans doute, d’autres mensonges. Car contrairement à ce qu’il avait affirmé à Anne, il n’avait pas divorcé de Sophie, épousée en 2001, ni n’était en train de le faire. Pendant ce temps, Anne attendait, espérant avoir le père de son enfant pour elle. Et insiste, jusqu’au moment où la dispute aurait dégénéré. Encore que les enquêteurs ne croient pas vraiment à la thèse présentée par le suspect, qui pourrait avoir prémédité son geste. D’où une mise en examen pour assassinat.

Dans la rue Emile-Souvestre, à Châteaugiron, à une vingtaine de kilomètres de Bruz où vivait Anne Caudal, et à quelques kilomètres de la carrière de Nouvoitou où le corps carbonisé de la jeune pépiniériste a été retrouvé, les habitants connaissaient bien Christophe et son épouse Sophie, qui habitaient un pavillon propret. Mais pour beaucoup, ceux qui sont désormais décrits comme à l’origine d’un odieux assassinat et d’une tentative de faire disparaître le corps du crime étaient avant tout des amis. « On est encore sous le choc, on n’a rien à vous dire », se ferme-t-on dans la maison d’en face. Personne ne veut croire que cette sage-femme de 42 ans et ce livreur de fleurs du même âge puissent avoir commis l’irréparable.

SYLVAIN AUFFRET (CREDO), AVEC J. S.
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article16 commentaires

  • Par barbaraB, le 29 jui à 12:05

    barbaraB
    Anne

    Je suis encore surprise après avoir lu, entendu, encore re-lu et encore re-entendu, les témoignages des amis des meurtriers et de sa femme complice indirectement dans ce cas là, ils sont sous le choc les amis, ils ne comprennent pas, c'est la même chose pour les amis de violeurs, de pédophiles, etc...

    Quelle naïveté, sous prétexte qu'ils se fréquentent, ils disent connaître la personne, ils ne peuvent pas croire que LEUR ami est pu commettre un tel crime, tuer sa maitresse et ainsi interrompre la vie humaine dans son ventre, son propre enfant.

    Moi, je suis toujours stupéfaite de ces gens qui pensent que LEURS amis sont forcément des gens biens parce qu'ils se fréquentent.

    Ne pas avoir de fréquentations implique une personnalité louche, solitaire, dont on se méfie, alors que les gens qui se recoivent, picolent ensembles, sortent ensembles, couchent ensembles des fois, se trompent mutuellement, sont des êtres au dessus de tout soupçon, c'est incroyable ces jugements ridicules, basés sur rien du tout, dignent d'idiots pris dans la farce des relations humaines et de ces trous noirs du comportement humain.

    La méfiance est de mise dans toutes les relations humaines, et il n'y a rien d'étonnant à se méfier, le contraire est inquiétant.

    La seule personne qui ne pouvait pas douter de ce type, c'était Anne, elle était enceinte de lui, on ne peut pas imaginer être la future victime de son bourreau lorsque l'on porte son enfant, mais elle, elle n'est plus et la tuer et la brûler pour une dispute est insupportable. Une dispute, une simple dispute est la mort est au RDV, alors combien devrait être morte pour une dispute, certaines des dizaines de fois.

    On ne peut plus rien faire pour Anne, juste condamner et elle ne reviendra pas quand même, mais pour les autres, car il y en aura d'autres, qu'est ce qu'on prévoit pour les protéger ?



    Signaler un abus  
  • Par voixdenana, le 29 jui à 15:51

    voixdenana
    Anne Caudal

    Evidemment, à 20 km de distance, pas trop compliqué de mener une double vie.

    aucune circonstance atténuante pour ce menteur patenté. non plus pour sa femme qui a participé à l'horreur.

    Condoléances à la famille Caudal.

    les voleurs de vie auront droit eux aussi à double sentence, celle des hommes, celle de Dieu. maigre consolation ici bas, mais....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 jui à 17:45

    Anonyme-77656
    Des fleurs pour le dire

    L'avocat-de-l'épouse plaidera que cette jeune-personne était venue lui voler son mari sur son lieu-de-travail (ce qui n'est pas faux) et le tribunal la renverra libre chez elle, compte-tenu du temps passé en détention-provisoire qui couvrira au jour-près le quantum de la peine-prononcée



    Signaler un abus  
  • Par EAUDEROCHE, le 29 jui à 18:52

    EAUDEROCHE
    UNE SAGE- FEMME DANS LE COUP...

    J'ai travaillé dans un hôpital et je sais qu'une sage-femme n'est pas une "oie blanche"!!! (Tout comme un médecin, un pharmacien , une infirmière peuvent être malheureusement des criminels !) Plus tard en 1984 une élève sage-femme fraîchement diplômée, ETRANGERE du service maternité de cet hôpital va intervenir à la demande de puissants (...) ! Elle ne faisait pas partie du personnel . Dans cet établissement il y avait 30 sage-femmes (service maternité et gynécologie) Cette élève sage-femme sera protégée puis obtiendra un travail de suite dans une clinique par la suite... sauf qu'en 1984, en juillet cette fois-ci la patiente c'était moi !Elle n'avait jamais accouché et subitement elle va remplacer la sage-femme de garde. J'étais rentrée au dernier moment puisque j'avais été contrainte et forcée d'aller accoucher dans cet hôpital (mon gynécologue ayant reçu l'ordre de ne pas m'accoucher J'ai des traces écrites de ce que j'affirme...) j'ai eu la chance ce jour-là, d'avoir de permanence , une ex-collègue puéricultrice qui ne m'a pas lâché d'une seconde quand elle s'est aperçue "qu'il s'agissait de moi" Elle a laissé une trace écrite dans le dossier de mon bébé (dossier récupéré dès 2003 suite à la loi Kouchner..) car nous avons été sauvé tous les deux , mon bébé et moi, grâce à la présence de cette puéricultrice. Quand je travaillais dans cet hôpital , mes collègues appelaient une sage-femme "l'huile de la préfecture"... Dans cette affaire dont il est question aujourd'hui,il est scandaleux de découvrir et d'apprendre qu'une sage-femme a pu dissimuler des preuves et a pu transporter le corps D'Anne... mais cela ne me surprend plus j'en ai tellement vu...il ne faut pas croire que parce qu'on est "notable" qu'on est "blanc". J'ai été enceinte et moi aussi comme Anne je ne pouvais pas douter sur le père de mes enfants...Mais depuis je suis tombé de très haut , depuis que j'ai tout découvert (...)Violenter une femme enceinte c'est un délit très grave. J'avais été violenté pendant ma grossesse mais cette (énième) grossesse avait pu évoluer(...)Dans cette affaire l'amant aurait eu un problème sur la route avec un sanglier!!! C'est un menteur et il s'est comporté avec la famille d'Anne, comme il se comportait avec elle...

    A quand la peine de mort pour ces criminels ??



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 jui à 19:36

    Anonyme-77656
    Les Galettes de Pont-Aven

    Comme on est en Bretagne, sa voiture a été percutée par un de ces sangliers qui partent mourir sur la plage pour une raison encore inexpliquée



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 jui à 03:32

    Anonyme-77656
    On n'est jamais trahi que par les siens....

    La trahison vient toujours de quelqu'un qui nous est proche, ce qui la rend particulièrement douloureuse,odieuse, d'où la nécessité quelquefois de faire le ménage autour de soi, de se préserver et de réfléchir à deux fois avant de pardonner ou d'accorder à nouveau sa confiance. Fermer sa porte à ceux qui nous ont trahis, qui nous sont devenus indésirables est la solution que nous avons appliquée mon mari et moi pour préserver l'avenir de nos enfants et de leurs familles.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 jui à 11:34

    Anonyme-77656
    Le coup-de-foudre

    Excellente résolution de fermer les portes de son foyer aux intrusions-extérieures mais on n'est jamais à l'abri d'un coup-du-sort imprévu (la victime avait séduit le mari pendant les heures-de-travail, c'est-à-dire en l'absence de son épouse)



    Signaler un abus  
  • Par penelope, le 30 jui à 14:15

    penelope
    ça n'arrive jamais

    il n'y a que dans les romans que les maris quittent leur femme pour épouser leur maîtresse



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 jui à 14:52

    Anonyme-77656
    n.importe quoi?

    chacun transformel.histoire a sa maniere :la victime aurait seduit le mari:croyez monsieur que c.esr plutot l.homme qui fait le premier pas,quand ils cherchent aventures les hommes sont toujours victimes ,mariage rate etccc.quand a ce commentaire de mettre le personnel soignant dans la liste de dragueur ou de gens louches pour une personne ayant travaille dans le milieu medical je peux lui retouner qu.elle aussi peut etre consideree comme tel.je ne rentre pas dans ce qui lui est arrive ca ne me concerne pas.mais du respect pour les autres .dans ce drame le pervers est l.homme, il s.est une fois de plus servi de son epouse qui bien sur n.a fait qu.obeir aveuglementou sous la menace de ce dernier.c.est elle qui a alerte la police,elle aurait du le faire plus tot mais la peur de se faire assasssiner a son tour ,l.on ne peut se mettre dans la peau d.un autre



    Signaler un abus  
  • Par Mina, le 31 jui à 00:24

    Mina
    Pauvre Anne

    D'accord avec vous Barbara, ce genre d'amitiés ne sont que des fréquentations qui ne se connaissent pas,

    Ils sont sous le choc et sont démunis car cela les ramène à eux meme et les remettent en question.

    Que peut on prévoir pour les protéger? je pense qu'une mère peut prévenir sa fille sur ce genre de relation quitte a se renseigner sur la personne. J'ai du le faire pour ma propre fille qui a failli se laisser pieger par ce type d'individu.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 août à 18:34

    Anonyme-77656
    Pas toujours...

    Il m'estarrivé s'être " draguée " par des hommes mariés , mais, contrairement à ce qui est dit ,ils " adoraient leur épouse " parfaite maîtresse de maison, excellente mère de famille , ça m'amusait , fidèle , en plus ! ( A voir !!)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 août à 18:42

    Anonyme-77656
    Rencontres

    Bonjour

    la pub pour les rencontres en plein milieu de l'article, je trouve cette mise en page assez obscène



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 août à 19:46

    Anonyme-77656
    un peu de bon sens ne nuit pas.

    Je suis surpris que l'on puisse publier un témoignage qui n'a rien à voir avec l'affaire concernée.Eauderoche, je ne nie pas vos graves problêmes, mais franchement ramener cet horrible drame à votre histérie envers les sage femmes me parait pour le moins indécent.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 août à 21:24

    Anonyme-77656
    pas que dans les romans !

    J'avais 42ans , lui 58 , je l'avais tellement dans la peau que je ne pouvais imagmer vivre sans lui Résultat : il a divorcé , moi aussi , il m' a épousée ... pour le meilleur et pour le pire !!



    Signaler un abus  
  • Par paola, le 10 août à 18:58

    paola
    c'est bien lui!!!

    Et oui, mesdames je connais très bien plus que sa femme cet homme Christophe car j'ai vécu(malheureusement) 6 ans avec lui..et oui!!!! il a toujours été impulsif et à déjà mené une double vie avec moi..Cela ne m'étonne pas....Pour cela que je l'ai quitté sans avoir peur de lui..Je suis désolée et navrée pour cette femme Anne et pour sa famille...toutes mes condoléances à ses parents...Il doit payé le prix fort, perpet...et sophie sa femme aussi...Je pense aussi à ses pauvres enfantspaternel...



    Signaler un abus  
  • Par EAUDEROCHE, le 12 août à 14:52

    EAUDEROCHE
    LA VERITE

    Merci paola de votre témoignage , vous qui avez connu cet individu. Je vous approuve et sa femme (sage-femme) doit aussi payer le prix fort . Quant à tata et olgue je vous demande un peu de respect et de maîtrise dans vos propos. Mais je vous comprends car vous ne savez pas et vous ne pouvez pas imaginer ce qui se passe, lorsque des personnes (hospitaliers) sont "aux ordres" de puissants mafieux.Il existe des secrets professionnels et des secrets d'état..des secrets honteux , toxiques même dans les hôpitaux !! Ceci pour vous dire que cette femme sage-femme (Anne) avait la possibilité de refuser de devenir complice d'un acte criminel, même s'il est son compagnon. Elle avait le choix de refuser que je sache. Je vais vous expliquer une situation vécue lorsque je travaillais dans cet hôpital en 1975. Ainsi vous pourrez mieux comprendre mon commentaire. J'ai été amené à refuser de remettre un acte de déclaration de naissance au bureau de l'état civil pour ne pas être complice d'une association de malfaiteurs en bande organisée, en vue d'un détournement d'un enfant mineur (nouveau-né) S'il y a des personnes "aux ordres" qui acceptent moi c'est mon choix, je donne la vie je ne la reprends pas  et je refuse de marcher dans des combines mafieuses et criminelles! "Nul n'est sensé ignorer la loi"  Une jeune fille rentrée sous X, en 1975, avait un délai légal de réfléxion , de trois mois, pour décider si elle gardait ou allait abandonner son enfant à la naissance. Elle accepte de la garder. De permanence le lendemain  de la naissance (mais pas le jour) je devais déposer tous les actes de déclarations de naissance au bureau de l'état civil de l'hôpital. Quand au moment de quitter le service je suis agrippée par la jeune mère en pleurs qui m'informe qu'on lui a , contre son gré, "arraché, enlevé" son bébé la veille, de suite dès la naissance.Stupéfaite d'entendre çà je contrôle les actes que j'ai en main..La puéricultrice (la même qui m'a aidée en 1984) arrive, me confirme et m'informe que dès les premières heures qui ont suivies la naissance, un couple a vu le bébé en vue de l'adopter..Je prends conscience que si je dépose cet acte de déclaration je deviens complice d'un acte criminel (..) ayant à ma connaissance la contradiction de la mère et de la puéricultrice...L'acte de déclaration de naissance comportait trois prénoms autres que ceux choisis par la mère. La sage-femme a donné le prénom de son choix;la surveillante un autre et la conseillère conjugale un  autre prénom. Je décide ne ne pas déposer cette pièce et je vais expliquer à la fille du directeur (bureau du personnel) la situation lui indiquant que je vais remettre à son père , le directeur, la pièce car je me refuse d'être complice d'un acte criminel !!! Cette secrétaire, fille du directeur, me déclare qu'elle va remettre elle-même à son père l'acte...scandalisée comme la jeune mère, la puéricultrice et moi-même. Le directeur intervient dans la demie-heure pour faire rendre l'enfant à sa mère. 48 heures après, (j'étais de repos) la surveillante du service remettra pour adoption le nouveau-né... Pendant 6 ans la jeune mère va faire une procèdure pour récupérer son bébé et obtiendra gain de cause, hélas 6 ans après. Honte à ces puissants mafieux.!!!  il ne faut pas croire que toutes les sages-femmes acceptent d'obéir aux ordres mafieux et criminels. Mais certaines acceptent et dans mon cas, celle dont je vous parlais, n'était autre qu'une étrangère au service ne faisant pas partie du personne l!! Commencer une carrière de sage-femme ainsi sur ordres mafieux...? Quand on sait ce qui se passe sous les ordres mafieux de puissants , çà promet !!   Dans cette affaire d'actualité, Sophie, la femme de Christophe doit être jugée comme lui...De plus elle est une sage-femme..j'ai travaillé avec une sage-femme, qui pleurait lorsqu'un bébé mourait à la naissance suite à une tentative de ne pas lui donner la vie (..) Je me souviendrais toujours, qu'elle a dit à la mère d'une jeune fille dont le bébé venait de mourir (..) "Nous Madame ici on donne la vie, on ne la reprend pas" Voila je fais partie des gens qui pense et oeuvre comme cette sage-femme qui refusait d'être aux ordres mafieux...Evidemment que toutes les sages-femmes ne sont pas comme Anne qui non seulement est la compagne (femme) mais encore une sage-femme ...de par son métier doit donner la vie et ne pas la reprendre ni être complice Je pense que vous aurez compris ce que je veux dire et ce qui hélas se passe dans la vie.........contre notre volonté.   



    Signaler un abus  
Publié : 29/07/11 - 11h57
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur