Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 26 novembre, 23:52
Accueil > Actualité > Faits divers > Charleroi : La cache de Dutroux promise à la destruction

Charleroi : La cache de Dutroux promise à la destruction

LES MAISONS DE L'HORREUR


Toute la semaine, France-Soir vous fait découvrir ce que sont devenues les « maisons de l'horreur », ces lieux qui, un jour, ont été le théâtre de crimes atroces. Première étape, la maison de Marc Dutroux, à Charleroi, en Belgique.

La maison de Marc Dutroux dans le quartier de Marcinelle, à Charleroi.
La maison de Marc Dutroux dans le quartier de Marcinelle, à Charleroi. MaxPPP/ALAIN ROLLAND

Jeudi 15 août 1996. Gyrophares allumés, plusieurs dizaines de voitures de gendarmerie foncent en direction de Marcinelle, un quartier de Charleroi. Les enquêteurs belges sont à la recherche de Laetitia Delhez, une adolescente de 14 ans qui s'est volatilisée six jours plus tôt en sortant de la piscine de Bertrix, une commune située dans la province de Luxembourg. Ils s'arrêtent devant le 128, route de Philippeville, où habite un certain Marc Dutroux. L'homme, un ferrailleur de 40 ans, est marié à Michelle Martin et père de trois enfants.

"Je vais vous donner deux filles"

Lui, son épouse et un complice ont été interpellé deux jours auparavant grâce au témoignage d'une femme qui avait relevé, près de Bertrix, le numéro d'immatriculation d'une camionnette blanche « suspecte ». Les enquêteurs avaient alors découvert que son propriétaire, Marc Dutroux, avait été arrêté et condamné, en 1987, à 13 ans de prison pour avoir enlevé et violé des filles âgées de 11 à 19 ans. Il avait été libéré en 1992, contre l'avis du procureur et des psychiatres. Placé en garde à vue, Dutroux attendra deux jours avant de lâcher : « Je vais vous donner deux filles. » Elles sont chez lui, à Marcinelle. Ce 15 août 1996, sur les indications de Marc Dutroux qui les accompagne, les gendarmes pénètrent dans la maison de briques rouges et descendent les onze marches qui mènent à la cave.

Derrière une étagère

Là, dissimulée derrière une étagère, l'entrée d'une cache aménagée où les enquêteurs retrouvent Laetitia Delhez, mais aussi Sabine Dardenne, une adolescente de 12 ans qui avait disparu le 28 mai 1996 à Kain, près de Tournai. Elles sont saines et sauves. Deux jours plus tard, les corps de deux autres fillettes de 8 ans, Julie Lejeune et Mélissa Russo, sont déterrés dans le jardin d'une autre maison de Dutroux, à Sars-La-Buissière, à 25 kilomètres au sud-est de Charleroi. Elles sont mortes de faim après avoir passé une centaine de jours dans la cache de Marcinelle.

''Un jardin du souvenir''

Quinze ans se sont écoulés depuis la découverte de la cache aménagée de Marc Durtoux. Une bâche recouvre désormais la façade de la maison afin de lui « donner un air aspect moins lugubre », explique à France-Soir Alain Vanderputten, le directeur de la division de l'aménagement urbain de Charleroi. Estimée à un peu moins de 23.000 euros, elle a fait l'objet, en 2008, d'une procédure judiciaire d'acquisition-expropriation par la ville de Charleroi qui en est propriétaire depuis fin 2009. « La maison doit être rasée et en principe un aménagement en jardin du souvenir est prévu », indique l'adjoint au maire de la ville chargé de l'urbanisme et de l'aménagement urbain, Éric Massin.

"Dutroux était machiavélique"

Jean-Denis Lejeune, le père de la petite Julie, est totalement opposé à ce projet. « Je voudrais qu'on garde la maison pour montrer à quel point Dutroux était machiavélique, à quel point les petites étaient confinées dans la fameuse cachette, comment il est incroyable que des policiers qui cherchaient des caches d'enfants aient pu passer à côté. Ainsi on comprendra aussi notre acharnement à découvrir la vérité », disait-il en janvier 2009 . De son côté, l'adjoint au maire affirme avoir sollicité plusieurs fois les familles des victimes, afin qu'elles participent au projet de réaménagement du site. « Elles ont été invitées à faire part de leurs réflexion à plusieurs reprises, lors de réunions, mais elles ne sont jamais venues. Elles ne l'ont fait que par voie de presse », regrette Éric Massin. La démolition serait imminente, selon Alain Vanderputten. « L'objectif est de réaliser ce jardin du souvenir cette année ». Détruire pour ne jamais oublier la cache de Marcinelle...

Mardi, Les Laurencières ou le « massacre du Grand Bornand »

Par Thibaut Chevillard

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 30 Jan à 17:47

    Anonyme-77656
    DUTROUX

    Je pense que la justice belge a eu le temps de faire les reconstitutions depuis 1996. Cette maison de l'horreur aurait dûe être détruite il y a longtemps .



    - Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 30 Jan à 20:49

    HeyBaal
    Sympa pour le voisinage qui

    Sympa pour le voisinage qui essate de tourner la page, des fois que certains aient oublié ...



    - Signaler un abus  
Publié : 30/01/12 - 15h56
Mis à jour : 01/02/12 - 15h55
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur