Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 15 août, 19:48
Accueil > Actualité > Faits divers > Direct - DSK en détention en attendant une nouvelle audience, vendredi

Direct - DSK en détention en attendant une nouvelle audience, vendredi

Les affaires DSK


Face à la détermination de la juge Melissa Jackson, l'avocat de Dominique Strauss-Kahn Benjamin Bafman, n'a rien pu faire : le patron du FMI reste en détention provisoire jusqu'au 20 mai, date d'une nouvelle audience. La magistrate a dit craindre qu'il quitte le pays.

DSK et son avocat, Benjamin Brafman, ce lundi devant le tribunal
DSK et son avocat, Benjamin Brafman, ce lundi devant le tribunal MaxPPP

Le récit des faits depuis samedi

* Dominique Strauss-Kahn, favori des socialistes pour la présidentielle 2012, a été arrêté samedi à New York suite à la plainte d'une femme de chambre d'un hôtel Sofitel pour agression sexuelle. Il a été depuis provisoirement suspendu de ses fonctions à la tête du FMI.

* Après une garde à vue de 30 heures et sa mise en examen formelle pour « tentative de viol, agression sexuelle et séquestration », il  a comparu devant le tribunal de New York ce lundi après-midi. En dépit de la demande de libération contre une caution d'un million de dollars de ses avocats, la juge a décidé de son maintien en détention jusqu'au vendredi 20 mai, date à laquelle il devrait de nouveau être entendu par le tribunal. DSK risque jusqu'à 25 ans de prison si l'enquête démontre sa culpabilité.

* En France, le « coup de tonnerre » de l'arrestation de DSK a plongé la classe politique dans l'incompréhension et le PS dans l'angoisse. « L'affaire » du Sofitel pourrait être fatale à la carrière politique de DSK et compromettre ses ambitions élyséennes.

———————————————————————————————————

 

20h35. Qui est la victime présumée ? Selon France 2, la femme de chambre, jusque-là présentée comme s'appelant Ophélia, s'appellerait en fait Nafissatou Diallo. Elle serait résidente permanente aux Etats-Unis et vivrait avec son fils de 15 ans, dans le Bronx.

20h05. Le FMI doit réunir son conseil d'administration de manière informelle, ce lundi après-midi (heure de New York).

 

19h55. L'acte d'accusation diffusé. La presse américaine a publié une partie de l'acte d'accusation présenté ce lundi au tribunal. On peut notamment y lire que « l'accusé a tenté d'avoir, par la force, une relation sexuelle orale et anale une autre personne ; l'accusé a tenté d'avoir des rapports vaginaux avec une autre personne ; l'accusé a forcé une autre personne à un contact sexuel ; l'accusé a séquestré une autre personne : l'accusé a obligé une autre personne à un contact sexuel sans le consentement de cette dernière ; l'accusé a de façon intentionnelle et sans raison légitime touché les parties sexuelles et autres parties intimes d'une autre personne dans le but d'avilir une autre personne et d'abuser d'elle, et dans le but d'assouvir le désir sexuel de l'accusé. »


19h30. Près de 75 ans de prison

Aux Etats-Unis, les peines sont cumulatives. Compte-tenu des sept chefs d'inculpation énoncés à l'encontre de DSK à l'audience du jour, il encourt, selon certains commentateurs judiciaires, une peine pouvant aller jusqu'a 74 ans et trois mois de prison. 

18h50. Ses avocats « déçus » mais « la bataille ne fait commencer ». Les avocats de DSK ont vu rejetée leur demande de remise en liberté contre une caution d'un million de dollars. La juge Mélissa Jackson a décidé qu'il devait rester incarcéré jusqu'au 20 mai. À cette date, il sera entendu par un grand jury de 23 jurés qui décideront de la suite à donner aux évènements.  

 

18h31. DSK retourne en prison

La juge Mélissa Jackson refuse la libération sous caution de Dominique Strauss-Kahn. Convaincue par la vidéosurveillance qui montre la femme de chambre sortir de la suite de DSK, elle a décidé de prolonger sa détention d'une semaine. Une nouvelle audience aura lieu vendredi 20 mai. D'ici là, la magistrate veut enquêter sur son passé et en savoir davantage sur d'éventuelles autres affaires.

18h26. Selon Reuters, cité par Le Figaro, le parquet de New-York dit que le rapport des experts médicaux-légaux corrobore les accusations de la plaignante.

18h25. L'avocat de DSK décrit un homme qui a quatre enfants et pas d'antécédents judiciaires. Tandis que le procureur insiste sur le fait que DSK a fui, son avocat dément. La défense affirme qu'il y a des zones d'ombre.

18h06. Le procureur du tribunal demande le maintien en détention provisoire de DSK. Il évaluerait la peine entre 20 et 25 ans.


18h03. Des images vidéo accablantes ?

Une caméra de vidéosurveillance de l'Hôtel Sofitel aurait enregistré les images de la femme de chambre qui prétend avoir été agressé sexuellement par DSK, selon Le Courrier Picard. Les images montreraient l'employée quitter la suite du patron du FMI. Elles devraient permettre aux enquêteurs de déterminer la véracité de ses allégations.

17h50. Jean-Philippe Balasse, correspondant d'Europe 1 à New-York, twitte l'évènement en direct. DSK est revenu dans la salle d'audience : « J'ai croisé son regard perdu. DSK est là, s'est assis dans un coin pour ne pas être vu ».

17h30. Caution en cours de négociation. Selon notre correspondant sur place, Alexis Buisson, les avocats de DSK n'étaient pas présents dans la salle d'audience. Ils seraient, selon La Tribune, en train de négocier la caution du patron du FMI. En attendant, les petits délinquants défilent à la barre... Selon des prévenus qui témoignent, la juge est « souriante ».

 

16h50. Arrivée de DSK au tribunal. Attendu depuis dimanche, le patron du FMI est enfin arrivé à la cour criminelle de Manhattan.  Après s'être assis dans la salle d'audience, il en est ressorti moins dix minutes plus tard et attend son tour dans une salle d'attente. 

 

16h00. Salle d'audience. À New York, dans la salle d'audience, aux murs blancs et mobilier de bois marron foncé, le drapeau américain et la devise « In God we trust » surplombent le bureau de la présidente. Des prévenus, l'air un peu perdu, comparaissent en tee-shirt.

15h55. « Lynchage planétaire ». « Le coeur ne peut que se serrer devant ces images humiliantes et poignantes qu'on donne de lui. Un effroyable lynchage planétaire », déplore l'ancien ministre et président d'honneur du MRC (Mouvement républicain et citoyen) Jean-Pierre Chevènement sur son blog. « Et si c'était une monstrueuse injustice ? », s'interroge-t-il. Un peu plus tôt, au siège du PS, Martine Aubry avait déclaré que l'image montrant DSK menotté « l'avait vraiment bouleversée ». « Je suis heureuse que nous n'ayons pas le même système judiciaire (qu'au Etats-Unis, NDLR) », a quant à elle déclaré Elisabeth Guigou, ex-ministre PS de la Justice, au micro de France Info.


15h30. Anne Sinclair en route pour New York

Anne Sinclair, l'épouse de DSK restée à Paris, aurait appris la nouvelle de l'interpellation de son mari dans la soirée de samedi. Elle aurait confié à des proches avoir eu DSK au téléphone après le déjeuner de ce dernier avec sa fille et sur le trajet qui le menait samedi à l'aéroport, selon Le Monde. D'après un proche d'Anne Sinclair, DSK aurait fait état à sa femme d'un « problème grave », sans faire allusion à une quelconque agression toutefois.

15 heures. Des extraits du rapport de police publiés.
Depuis l'arrestation, dimanche soir (heure de Paris) de Dominique Strauss-Kahn, Paris se tient informé heure par heure du déroulé des événements. Nos confrères d'Atlantico publient ce lundi  en exclusivité des extraits de  documents communiqués par le consulat de France à New York à l'Elysée. Parmi ceux-ci, des extraits du rapport de la police. Selon celui-ci, « à 15h29, une employée de l'hôtel Sofitel, de sexe féminin, de race noire âgée de 33 ans, avise la police qu'elle a été victime d'une agression sexuelle. L'agression se serait déroulée dans la chambre 2806 de l’hôtel situé 45 ouest sur la 44e rue. Lorsque la femme est rentrée dans la chambre, l’occupant de la chambre, Dominique Strauss-Kahn, homme blanc de 62 ans, est sorti nu de la salle de bains, a maintenu sur le lit la femme, et a inséré son pénis dans sa bouche. L’homme a ensuite réglé l’hôtel et a pris un avion à JFK, là ou le Port Autority Police Department l’a extrait de l’appareil. »

Le rapport indique ensuite que « le mis en cause est le président (comprenez directeur général) du FMI et allait se présenter comme “Premier ministre” (!) en France » et précise qu'il « a déjà été impliqué dans des scandales sexuels antérieurement ». Par ailleurs, selon le rapport transmis par les diplomates français à l'Elysée, « des griffures ont été constatées sur le torse de l'auteur présumé. Ce dernier a donné son accord pour que des examens complémentaires soients réalisés ». Toujours selon ce rapport, le haut responsable du NYPD a informé les diplomates que « des traces ADN (vraisemblablement de sperme) » ont bien été relevées. Leur analyse, qui a commencé, devraient livrer leurs résultats dans au minimum cinq jours.


14h50. Rebsamen ne croit pas au complot. « Je ne crois pas à ces théories de complot », a déclaré le sénateur-maire PS de Dijon François Rebsamen dans un entretien à publicsenat.fr, en réagissant aux propos de la strauss-kahnienne Michèle Sabban, qui a parlé dimanche d'un « complot international » contre le patron du FMI.


À relire :
DSK : La thèse du complot est-elle crédible ?

14h25. Bernard Debré attaque une nouvelle fois DSK
. Très virulent dès dimanche  Bernard Debré a porté de graves accusations à l'encontre du directeur du FMI. Interrogé par le site Internet de L'Express, le député UMP affirme que Dominique Strauss-Kahn avait déjà agressé sexuellement d'autres personnes dans le même hôtel. « Il faut sortir de l'hypocrisie. Ce n'est pas la première fois que DSK se livrait à ce genre d'agissements au Sofitel. C'est là qu'il descendait toujours. Ça s'est produit plusieurs fois et depuis plusieurs années. Tout le monde le savait dans l'hôtel, assure-t-il. (…) Les employés étaient sur le point de se révolter. La direction était au courant mais jusque-là n'osait rien dire. Elle a étouffé toutes les autres affaires. D'autres femmes de chambre avant Ophelia - une femme charmante de 32 ans qui travaillait très bien - avaient été agressées. Il faut arrêter de jouer les vierges effarouchées. »

14h12. Configuration des lieux. La suite 2806 de l'hôtel Sofitel de New York, dans laquelle a séjourné DSK, « n'est pas très pratique » et peut expliquer « qu'on n'entende pas du tout une employée entrer dans la chambre », déclare à l'AFP Paul Dubrule, cofondateur d'Accor.


14h02. DSK était passé par la réception. Dominique Strauss-Kahn avait bien signalé samedi son départ à la réception de l'hôtel Sofitel de New York où il est accusé d'avoir agressé sexuellement une femme de chambre un peu plus tôt, indique le groupe hôtelier Accor, propriétaire des Sofitel.

13h50. « Attendre ». « J'ai du mal à y croire, parce que c'est quelqu'un qui déteste le conflit, donc j'ai du mal à l'imaginer perpétrant des actes de violence, ça ne correspond pas tellement au personnage », déclare le député PS des Landes Henri Emmanuelli avant d'ajouter « mais bon, le genre humain étant ce qu'il est, il faut attendre ».

13h45. « Et la femme de ménage, alors ? ». Christine Poupin, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), se dit « choquée par les réactions de compassion à DSK, sa famille et ses proches ». « Et la femme (de ménage) alors ? », lance-t-elle.

13h14. « Le feu nucléaire ». Le député strauss-kahnien Jean-Christophe Cambadélis affirme que la droite « avait promis à DSK le feu nucléaire dès qu'il ferait ses premiers pas de candidat ». « C'est toute la droite qui menace depuis un an dans les déjeuners d'avoir des photos et des dossiers » sur DSK, accuse-t-il.

Vidéo - Jean-Christophe Cambadélis prend la défense de DSK :



13h02. Caution.
D'après le New York Post, le tabloïd américain qui a révélé l'affaire, la caution pour libérer DSK serait de 2 millions de dollars. Son passeport a été confisqué, toujours selon le New York Post.

13 heures. L'alibi soulevé par les avocats de DSK semble fragilisé. D'après le correspondant de Libération à New-York, l'agression sexuelle du Sofitel aurait eu lieu vers midi et non plus vers 13 heures, a expliqué le porte-parole de la police de New-York. D'autres sources policières soutiennent que DSK aurait quitté l'hôtel à 12h28 samedi.

12h30. « Pas d'impact ». La Commission européenne affirme que l'inculpation de DSK n'aura « pas d'impact » sur les programmes d'aide financière à des pays de la zone euro, notamment la Grèce. « Il est hors de question que les décisions en cours puissent être altérées et que ceci ait un impact sur les décisions appliquées en ce moment », assure son porte-parole.

12h28. Succession ? Berlin juge qu'il y aurait « de bonnes raisons » pour qu'un Européen succède à Dominique Strauss-Kahn, « si jamais on avait besoin d'un successeur », selon le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert. Mais toute discussion sur la succession de DSK est « hors de propos », précise-t-il.

12h20. La BCE veut rassurer. Le travail du FMI n'est pas menacé par l'arrestation de son patron, selon un responsable de la Bangue centrale européenne (BCE), l'Autrichien Ewald Nowotny. Le FMI « dispose d'une stabilité institutionnelle », qui lui permet de poursuivre sa tâche quelle que soit la personne qui le dirige, déclare-t-il. 

12h11. Un alibi ?

Selon RMC, les avocats de Dominique Strauss-Kahn auraient reconstitué l'emploi du temps de samedi de DSK. D'après eux, le directeur du FMI aurait quitté l'hôtel Sofitel aux alentours de midi, soit une heure avant la supposée agression de la femme de ménage.


(Benjamin Brafman (gauche) et William Taylor, les avocats de DSK, dimanche 15 mai à New-York. SIPA)

 

11h42. Le PS ne se perd pas « en supputation ». Point presse du Parti socialiste, lundi matin, rue de Solférino. Benoît Hamon, porte-parole du PS, revient d'abord sur l'annonce de l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn. L'homme paraît sonné. « J'ai été mi-même frappé, abasourdi, par cette information », témoigne-t-il tout en rappelant d'emblée les « informations contradictoires » puisque Dominique Strauss-Kahn réfute les accusations. 

Et le Parti socialiste de s'en tenir à deux principes que rappelle Benoît Hamon. Le premier est que « Dominique Strauss-Kahn est présumé innocent ». Le second est qu' « il ne sert à rien d'écrire l'histoire à l'avance ». Autrement dit, le porte-parole du PS se refuse à toute supputation. Martine Aubry candidate ? « Je ne crois pas que le moment soit venu pour cela », répond de manière laconique Benoît Hamon, réaffirmant, comme Harlem Désir un peu plus tôt, que le calendrier des primaires ne changera pas. 

Le PS tiendra son Bureau national, mardi, à midi.

Vidéo - Benoît Hamon lors du point presse du PS :



11h35. Il se méfiait.
DSK avait évoqué fin avril, devant des journalistes de Libération, l'hypothèse d'une machination autour d'un viol pouvant être montée contre lui, relate le quotidien. DSK avait imaginé, raconte le journal « une femme violée dans un parking et à qui on promettrait 500.000 ou un million d'euros pour inventer une telle histoire ». « Oui, j'aime les femmes...et alors ? » avait-il aussi lancé, selon Libération.

11h16. Une autre femme accuse. Une écrivaine et journaliste, Tristane Banon, qui a affirmé avoir été agressée sexuellement en 2002 par Dominique Strauss-Kahn, « envisage de porter plainte », annonce à l'AFP son avocat David Koubbi.

11h00. Les titres en Grèce. « Athènes en détresse» selon Kathimérini, « La femme de chambre bloque la Grèce » pour Elefthérotypia, « La femme de chambre a résisté ... au violeur du FMI » s'amuse Elefthéros Typos... La Grèce fait sa Une sur l'affaire DSK.

À relire : DSK en Une de la presse américaine

 

10h47. « Portée ». Le gouvernement reste très discret concernant l'affaire DSK ; la moindre déclaration est donc scrupuleusement analysée. Lundi matin, Alain Juppé s'est exprimé, évoquant « la très grande portée, pour Dominique Strauss-Kahn lui-même et sa famille, ensuite pour le Parti socialiste et également pour l'image de la France au Fonds monétaire international » de l'événément. Pas plus de commentaire, cependant : « Nous sommes dans une période d'instruction, c'est à la justice américaine d'établir les faits et de faire émerger la vérité », a déclaré le ministre des Affaires étrangères. 


10h30. Primaires inchangées. Harlem Désir, numéro 2 du PS, a assuré lundi matin que, malgré l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn, les primaires du Parti socialiste auront lieu « aux dates prévues ». La date limite pour le dépôt des candidatures est donc toujours fixé au 28 juin.

À lire : Les conséquences politiques de l'affaire sur le PS et 2012 :

-La voie royale pour Aubry et Hollande
-PS : Le jour où tout s'écroule

 

09h45. « Candidat ». « Je n'ai qu'un seul espoir, c'est qu'il soit innocenté et qu'il revienne lavé de tout soupçon » mais « pour la vie politique française, on sent bien qu'il y aura un avant et un après », déclare Manuel Valls (PS) sur RTL. Le maire d'Evry a aussi précisé, révélant un secret peu surprenant, que DSK lui avait annoncé quinze jours auparavant être candidat à l'élection présidentielle. « Il s'y préparait », a déclaré Manuel Valls.

09h12. « Justice ». La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts Cécile Duflot demande sur BMFTV-RMC « la justice pour la jeune femme qui a porté plainte pour des faits qui, s'ils sont avérés, sont très graves; la justice pour Dominique Strauss Kahn qui bénéficie de la présomption d'innocence ». « Je n'aime jamais faire de la politique fiction et encore moins aujourd'hui qu'un autre jour ».

À lire : Que risque Dominique Strauss-Kahn ?

09h11. Recul de la Bourse. La Bourse de Paris ouvre en recul de 1,01% pour passer sous les 4.000 points à 3.975,38 points, dans un marché secoué par l'affaire DSK, et inquiet des conséquences de l'arrestation du patron du FMI sur la zone euro.

09h10. Violence des images. L'ancienne juge Eva Joly, candidate à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts pour 2012, souligne sur France Info « la violence » des images montrant DSK menotté. « Je pense qu'ils ne font pas la différence entre le directeur du FMI et n'importe quel autre suspect. C'est l'idée de l'égalité des droits aux Etats-Unis ».

08h55. « Mesure ». « J'ai dès hier contacté un certain nombre de mes amis de la direction de l'UMP pour leur demander de faire oeuvre de beaucoup de mesure voire de silence », dit le numéro un de l'UMP Jean-François Copé sur Europe 1. « Imaginer que cette image passe en boucle dans le monde entier est évidemment un sujet », ajoute-t-il en évoquant la sortie de DSK menotté du commissariat.

08h20. « Insoutenable ». « Dominique Strauss-Kahn est un ami que je connais depuis longtemps, les images de ce matin sont d'une cruauté insoutenable », estime le député PS de l'Essonne Manuel Valls. « Cela fait près de 30 ans que je fais de la politique » mais « je n'ai jamais vu cela et je n'ai jamais ressenti cela », affirme-t-il sur RTL. « J'avais les larmes aux yeux » en voyant DSK menotté, ajoute-t-il.

08h15. Contrecoup monétaire. L'euro est en légère baisse face au dollar, les investisseurs craignant que l'arrestation du patron du FMI complique les efforts pour régler la crise de la dette en zone euro. Vers 06 heures GMT (8 heures à Paris), la monnaie unique européenne vaut 1,4098 dollar, contre 1,4108 dollar vendredi soir.

08h00. « Très graves ». La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet estime sur Canal+ que les faits reprochés à Dominique Strauss-Kahn sont « très graves » et que la « victime avérée, c'est la France ».

05h45. DSK COMPARAITRA LUNDI A 16H30 (HEURE DE PARIS) AU TRIBUNAL . Il se verra présenter les chefs d'inculpation qui pèsent contre lui. « Ce sera au juge » en charge de l'affaire de décider si Dominique Strauss-Kahn peut être libéré sous caution, et à quelles conditions, précise la police.

05h39. Pas d'immunité diplomatique. Dominique Strauss-Kahn ne bénéficie pas de l'immunité diplomatique face aux accusations d'agression sexuelle qui pèsent contre lui, déclare un porte-parole de la police de New York.

05h05. L'image choc. DSK quitte menottes aux poignets le commissariat de Harlem. 30 heures après son interpellation, le patron du FMI a l'air fatigué et le visage fermé. Il n'a pas dit un mot devant la foule des journalistes puis est monté dans une voiture escorté de deux policiers. Il a été emmené vers une destination inconnue.

Vidéo - DSK à la sortie du commissariat :



À relire :

-Le récit des faits : La chute de Dominique Strauss-Kahn
-L'agression supposée en vidéo
-DSK : Deux anciennes affaires embarrassantes
-Interview : Sexe et pouvoir : "Deux pulsions irrésistibles"
-Anne Sinclair n'y croit pas, enquête sur la femme de chambre
-DSK est-il victime d'un complot ?

Actu France-Soir

Réactions à cet article39 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 11:42

    Anonyme-77656
    La foutaise!!!

    Tout le monde sait que quand on veut noyer son chien on l'accuse qu'il a la rage.En politique c'est la même chose, ils veulent noyer DSK il n'ya rien a dire, c'est la foutaise!!!



    Signaler un abus  
  • Par interceptor, le 16 mai à 13:41

    interceptor
    pauvre

    se serais un individu landa je me demande si on prendrai autant de gant comme je l ait entendu au infos de13h ses condition sont y humaine ben voyons .cela arrive aux automobiliste aussi qu ont traite comme des criminels courage madame sinclair pourre vous reste digne dans cet affair qui apparament se repette selon une ecrivain et la mere na pas voulus que sa fille porte plainte soit disant en passant elle est au ps et conseiller. on reflechi



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 14:04

    Anonyme-77656
    Et la vérité !

    La justice Américaine nous dira tout ! En France l'affaire aurait été étouffée .Non , le PS ne lave pas plus blanc que blanc , c'est comme çà. Pourquoi Mr. DSK n'a pas prié cette femme de sortir de sa chambre ?et il n'y a pas pas piège !Je ne crois pas que la justice Américaine transforme les victimes en " coupables".Quelle sale histoire, et attendons la voix de la justice.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 14:06

    Anonyme-77656
    omerta politico-médiatique

    Comme le déclarait dimanche Marine Le Pen.


    Mais, voilà que Bernard Debré dit sur DSK: "L'hôtel a étouffé d'autres affaires"


    Le député de Paris, qui a posté un billet sur son blog dimanche très critiqué à gauche, affirme que Dominique Strauss-Kahn a déjà agressé dans le passé d'autres femmes de chambre dans ce même hôtel new-yorkais.

    En postant un billet sur son blog dimanche où il qualifie Dominique Strauss-Kahn de "délinquant sexuel " qui doit se faire "soigner", le député de Paris a déclenché la colère de nombreux hommes politiques de gauche (dont Pierre Moscovici ) et d'internautes qui lui reprochent une violence démesurée dans les mots.


    Contacté par L'Express lundi matin, Bernard Debré maintient ses propos et accuse Dominique Strauss-Kahn de s'être déjà livré à des agressions sexuelles, dans ce même hôtel de New York. Elles ont été passées sous silence par la direction contre l'avis des employés.


    "Il faut sortir de l'hypocrisie. Ce n'est pas la première fois que DSK se livrait à ce genre d'agissements au Sofitel. C'est là qu'il descendait toujours. Ça s'est produit plusieurs fois et depuis plusieurs années. Tout le monde le savait dans l'hôtel", déclare Bernard Debré, actuellement en déplacement en Chine. (extrait parteil de l'Express)


    Les langues et les victimes vont se faire connaître


    et il est à prévoir d'autre plainte : fini l'omerta

    inte



    Signaler un abus  
  • Par maelle, le 16 mai à 14:42

    maelle
    Comme toujours mr Debré accuse

    Si les dires de Mr Debré sont exacts, je me demande alors comment une employée depuis 3 ans au Sofitel a-t-elle pu s'aventurer dans la chambre de DSK??? Peut-être savait elle alors qu'elle n'y risquait rien puisqu'il avait quitté sa chambre à 12h28?

    Ces accusations sont indignes, Mr Debré.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 15:16

    Anonyme-77656
    Présumé innocent?

    Il faut toujours être prudent dans les dossiers judiciaires. L'effervescence et le martelage des médias contribuent à créer un climat malsain, et l'on en arrive à des lynchages médiatiques qui laisseront des traces indélibiles.


    DSK est présumé innocent. Il faut respecter sa personne et sa famille.

    Il faut aussi respecter la présumée victime. Comme d'autres possibles victimes dans le passé.


    Ne crions pas non plus à la manipulation! Car celle-ci n'interviendrait pas au moment le plus judicieux pour ses adversaires politiques......


    Par contre, je voudrais rappeler le sort d'Eric Woerth, que l'on a cherché à abattre, de façon ignoble, et sans respect pour lui et ses proches....

    Et là, même Mr Emmanueli, qui en est pourtant passé par là, a cependant participé à la curée. contre Eric Woerth...sans l'exquise réserve qu'il manifeste aujourd'hui à l'égard de DSK.


    Et Mme Joly devrait se rappeler la violence dont elle a su faire preuve à l'égard de "patrons" respectés, et respectables...Des gardes à vue inutiles, sauf

    pour les faire craquer?

    ou pour les humilier?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 15:30

    Anonyme-77656
    DSK menotté

    Art. 35 ter de la loi du 29 juillet 1881 - (Créé par Loi 2000-516 du 15 Juin 2000, art. 92, JORF 16 juin 2000 ; Ordonnance 2000-916 du 19 Septembre 2000, art. 3, JORF 22 septembre 2000)

    I. - Lorsqu'elle est réalisée sans l'accord de l'intéressé, la diffusion, par quelque moyen que ce

    soit et quel qu'en soit le support, de l'image d'une personne identifiée ou identifiable mise en

    cause à l'occasion d'une procédure pénale mais n'ayant pas fait l'objet d'un jugement de

    condamnation et faisant apparaître, soit que cette personne porte des menottes ou entraves,

    soit qu'elle est placée en détention provisoire, est punie de 15 000 euros d'amende.


    Il serait peut être temps que les chaines d'information en continu respectent la loi.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 15:48

    Anonyme-77656
    D.S.K.exploits sexuels

    pas brillant le/grand/Strauss-Kahn.


    Il faut condamner ce nuisible !



    Signaler un abus  
  • Par Jacko34hlt, le 16 mai à 15:54

    Jacko34hlt
    Mauvaises habitudes françaises

    Voilà bien la France d’en haut et celle d’en bas.

    16 mai 2011, sur BFM 14h50 environ, la présentatrice annonce que la France est choquée par les images de DSK menotté et encadré par la police. Même réflexe de Monsieur Walls du PS.

    Et oui, nous savons tous que c’est un français qui a écrit : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. » et nos hommes politiques ou nos journalistes de télévision (ce que les français appellent la sphère) ont trop conscience de ce manquement au droit dans notre pays. Convaincu au point de parler au nom des français sur une chaine de télévision de grande écoute. Décidément il n’y a que la presse écrite qui peut rester accessible à une information pluraliste, car vous avez toujours la possibilité du choix de votre journal.

    C’est vrai que les images de DSK ont choqué la France d’en haut, mais dans la France d’en bas, certains et certaines accompagnent devant la Justice malheureusement un père, un frère, un fils dans les mêmes conditions… mais là, cela ne choque pas les cols blancs de ce pays…

    Tout ceci en dit long sur la considération portée au peuple, et là on peut le dire péjorativement sans crainte !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 16:07

    Anonyme-77656
    honte de choc

    l onde de choc qui provient des USA prouve que dans le pays de l Oncle Sam la puissance d un homme n est rien en rapport avec la justice.DSK en est la preuve concrete contrairement a la FRANCE ou rien ne ce serait passe



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 16:14

    Anonyme-77656
    Le père-la-pudeur

    L'acharnement-pathologique que le Frère Debré met depuis hier à lapider DSK manque de naturel et se retourne même contre lui par ses outrances (en qualifiant la femme-de-ménage de créature-charmante, il avoue maladroitement qu'elle jouait de son cul dans l'hôtel pour arrondir ses revenus-mensuels).

    Il se sert de DSK comme d'un miroir-inversé pour exorciser son propre arrière-fond personnel, qui n'est peut-être pas aussi limpide et blanc-comme-neige qu'il veut en donner l'image, dans ses interventions indignées et moralisatrices sur les médias



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 16:33

    Anonyme-77656
    dominique straus kahn

    comment une employée d'hotel se permet d'entrer dans une suite alors que le client est toujours à l'intérieur?moi je pense soit à l'avidité de gains faciles soit à une machination de ses adversaires.il faut etre un candide pour agir de la sorte alors qu'il se prépare aux présidentielles



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 16:35

    Anonyme-77656
    bla bla bla

    Konifi doit etre socialiste....la loi francaise est imbécile et les procès durent des annees...merci les socialos....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 17:17

    Anonyme-77656
    Complots ?

    Les faits n'ont pas encore été éxaminés , c'est vrai, mais je ne crois pas aux complots de la sorte . Cette chambre d'hôtel fume .



    Signaler un abus  
  • Par Faouzi Bouguessa, le 16 mai à 17:21

    Faouzi Bouguessa
    la faute à Ribery

    C'est la faute à Ribery ; il n'a pas voulu lui donner le N° de portable de Zahia



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 17:23

    Anonyme-77656
    tomber si bas à cause d'un cul

    La juge est une femme, il peut toujours essayer de lui présenter sa .... version, se faire "baiser" par une femme de chambre... mais pour lui une moins que rien, juste un cloaque à boucher... QUELLE DECHEANCE !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 17:25

    Anonyme-77656
    Les USA jubilent de pouvoir

    Les USA jubilent de pouvoir humilier la France à travers la personne de DSK. Ce dernier est présumé innocent, nous aimerions savoir pourquoi on nous le montre transformé en coupable, menottes aux poignées, nous aimerions savoir pourquoi notre gouvernement accepte qu'un citoyen français soit ainsi traité, pourquoi M.Juppé ne demande pas des comptes à l'ambassadeur des USA...ceci dit, si DSK est confondu, en ce cas il mériterait ce traitement, mais pour l'heure ce n'est pas le cas, et les images que répercute la télévision sont immondes et innaceptables, DSK a une famille, y pense t'on ? Tout cela manque de décence et de respect. Mais nous savons depuis longtemps que les USA se prenant pour le nombril du monde pensent avoir tous les droits, y compris celui de mépriser notre pays.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 17:30

    Anonyme-77656
    DSK IMAGE

    DU HAUT DE MA BRANCHE JE ME SOUVIENS QUE LA LOI EN FRANCE INDERDIT LA DIFFUSION DE PHOTOS .FILMS.IMAGES.

    A LA TELE OU AUTRES.D UN PREVENU PRESUME INNOCENT MENOTTER...............



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 17:43

    Anonyme-77656
    Depuis quand on menotte des

    Depuis quand on menotte des VIP ? Je croyais qu'il fallait faire confiance dans la Justice même Impérialiste des Américains, alors c'est pas vrai tout ça ???,



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 18:09

    Anonyme-77656
    Et mes réactions?

    Comme se fait-il que mes réactions sont rejetées?

    Elles manquent d'odeur de sein-tété?

    Avec le fric, tout s'achéte: liberté sous "caution"...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 18:37

    Anonyme-77656
    calomnies

    Gaston est innocent.C'est indiscutable. La preuve ? Ni se femme, ni les habitants de Sarcelles n'y ctoient a l'agression, c'est definitif.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 18:57

    Anonyme-77656
    dsk

    @LinuxKing les usa ne sont pas France point de vu justice tout citoyen même les colsblans sont tous au niveau du trafiquant de drogue ou assassin



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 19:01

    Anonyme-77656
    dsk

    il est un citoyen comme tout les autres au usa menotte au pas maintenant au avocat de prouver sont innocent



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 19:11

    Anonyme-77656
    dsk

    a dans 25 ans pour les elections



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 19:17

    Anonyme-77656
    photo

    article que vous fait voir est valable en France mais au états unis car tout les procès sont filmer et en direct ne pas confondre l oncle sam et le coq français



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 19:21

    Anonyme-77656
    DSK

    Ce monsieur aurait dû réaliser qu'il était aux USA et non en FRANCE et que la justice n'est pas la même, il n'y a pas de passe-droit .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 19:28

    Anonyme-77656
    c est sa l amerique

    c est un conplo il a les moyen de payer une prostituè de lux pourquoi il touchera un doudin.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 19:32

    Anonyme-77656
    Juges,justice et copains

    La justice n'est pas encore rendue.Mais les conditions

    pour la rendre,de façon démocratique ,existent bien aux

    USA;contrairement à ce qui se passe ici (sans remonter

    bien loin,Bachelot et les vaccins,Servier et le Médiator)

    En revanche,hier et encore ce matin, ces grands amis

    Cambadélis,Moscovici et autres, en attente de maroquins

    depuis trente ans,paradaient encore devant les TV.Ce soir,il n'y a que David Assouline pour s'exprimer.Même

    BHL et Padquier se taisent ce n'est pas peu dire.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 19:44

    Anonyme-77656
    La gauche salie

    La gauche se retrouve salie par cette affaire et est même obligée pour éviter d'affronter la réalité d'inventer des complots , des circonstances atténuantes , d'insulter les victimes ...réaction normale d'incrédulité devant la face cachée de DSK , mais jusqu'à quand pourra t-on au Ps rester dans le déni ? Il faut tourner la page très vite et tenter de se reconstruire plutôt que de tenter de sauver une situation perdue d'avance. DSK , c'est fini.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 21:03

    Anonyme-77656
    amerique ou est ta liberte?

    vu le pays d.origine de cette employee,ou les femmes n.ont peu de place dans la societe et qui vivent encore avec avec 1siecle de decalage,c.est soudain senti agresse a la vue d.un homme nu.a t.elle subi un viol dans le passe dont elle porte encore les sequelles, tout peut etre possible.de toute facon en france ou ailleurs le client dans sa chambre est chez lui .j.ai toute jeune fait femme de salle dans un hotel, les clients devaient etre sorti a 10heures et les excptions nous etaient donne de ne pas deranger les chambres occupees.si son chef ne lui a pas donne de consigne il est fautif ,mais elle meme a du entendre l.eau de la douche.connaisseait elle la langue du pays .elle peut etre accuse de vol du fait de penetrer ainsi, ou violation des lieux en presence du client.depuis quelque jours il y en avait qui brodaient sur le luxe de dsk.le tailleur qui confirme n.a t.il pas propose a la soubrette lui composer un tailleur a 50.000dollards!monsieur obama devait changer beaucoup de chose en amerique,le soit disant pays de la liberte.je ne suis pas contre la justice,si dsk ou autre ont faute mais c.est la maniere plutot violente qu.on accuse,meme soupconne sans preuve ici en france si on traitait les personnes de cette maniere il y aurait une autre prise de la bastille.d.autres femmes se manifestent apres 9 ans et plus ,n.ont elles etaient consentantes esperant qu.il divorcerait pour leur beaux yeux.pauvres ignorantes.personnellement si j.avais ete agressee je n.aurai pas attendu aussi longtemps!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 21:51

    Anonyme-77656
    DSK versus Woerth

    DSK a droit jusqu'à plus d'informations d'être préjugé innocent. La gauche et la droite le demandent avec raison. Qu'a fait la gauche, par la voix de ses dirigeants, concernant Eric Woerth qu'elle a accusé sans preuve pendant des mois? Eric woerth n'a pas été reconnu coupable à ma connaissance par un juge. Un homme de droite vaut-il moins qu'un homme de gauche? Comme d'habitude avec la gauche deux poids deux mesures: on accuse d'abord, il en restera toujours quelque chose!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 22:33

    Anonyme-77656
    @ gribouldingue

    Je ne suis pas socialiste mais je connais le droit et je le cite. Et comme je ne suis pas un âne encarté à oeillères, je ne prends pas partie entre les outranciers défenseurs de DSK et les outranciers accusateurs de celui-ci. Car j'ignore tout du dossier d'enquête de l'unité spéciale pour les victimes de la ville de New-York et de l'équipe du Procureur de l'état de New-York.

    Je sais seulement qu'une jeune femme accuse DSK de l'avoir agressée sexuellement, d'avoir tenté de la violer et de l'avoir séquestrée. Je sais que DSK nie les faits. Et cela me suffit pour rester neutre dans mes appréciations, ce qui m'évitera le ridicule d'avoir eu tort lorsque la justice se sera prononcé dans un sens ou dans un autre.

    N'étant inféodé à aucun parti et étant trop libre pour épouser bêtement une idéologie, je ne hurle pas au complot. N'étant pas un ami de DSK je ne hurle pas qu'il est innocent. Ayant des connaissances en droit, je ne hurle pas envers la justice américaine.

    DSK est à Rikers, cela ne fait pas de lui un coupable. Il est présumé innoncent, cela ne fait pas de sa victime une menteuse, une manipulatrice ou une cochonne. Je ne suis pas socialiste, cela ne fait pas de moi un abruti.

    Je considère que la gauche n'est pas comptable des faits de New-York, mais qu'elle est comptable des propos tenus pour absoudre a-priori un de ses caciques, pour avoir véhiculé l'idée du complot, pour avoir cédé aux bas instincts de la protection a-priori de classe et de caste. Alors que dans un fait judiciaire, il ne faut jamais avoir aucun a-priori, sinon l'on va tout droit à l'erreur judiciaire.

    Et j'ai de la compassion pour la victime, traitée depuis 48h00 comme une serpillère dans les médias français. Mais bien évidemment, je n'oblige personne à penser comme moi.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mai à 22:52

    Anonyme-77656
    qui gagne ?

    qui remplacera dsk au fmi ? un américain

    qui perdra face au dollars ? l'euro

    qui devra être défendu ? la victime

    qui devra gagner ? la justice



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mai à 04:01

    Anonyme-77656
    @gribouldingue

    merci pour votre commentaire eclaire et tres juste.

    C'est tres rafraichissant venant de cette France soit disant defenseur des injustices qui deja souillait la victime



    Signaler un abus  
  • Par interceptor, le 17 mai à 09:42

    interceptor
    ehben

    souvenes vous de nos footbaleurs et d un ministre italien responsable du gvr .c etait des femmes consentendes meme si certains se sont fait piege sur l age .ne crions pas au complot le probleme ces sa n arrive pas au bon moment.il devrait avoir une cmmission d ediue et de comportement qui les surveillerai ya bien le csa.et si ils manques a la moralite ou si il s abuse de leur place il devrait etre demis de leur fonctions et devoir rembourses ce que la france leur aurai verse en temp que salaire et autre avantages je sais je reve



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mai à 10:27

    Anonyme-77656
    d.s.k

    everyone needs a fair process



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mai à 14:10

    Anonyme-77656
    deconnecte entre politiques et le peuple

    Il est pour le moins interessant de lire et d'ecouter les leaders politiques et leurs echos dans les sites de discussions qui se trouvent outres de voir un individu en menottes parade devant les medias.

    Malheureusement quand a Rome, faites comme les romains. Les medias americains ont des lignes de conduites qui vont vers la protection de l'anonymat de la victime, mais pas de la protection d'un accuse, sauf en proces et pendant les differentes procedures.

    Ces memes personnes ne se genent pas par contre pour intenter un proces d'intention a la victime.

    Marchant ainsi tres allegrement sur leurs propres intentions, quand ils pretendent vouloir defendre les pauvres et les femmes.

    Quelle tres belle hypocrisie, revelatrice des choses qui les interessent personellement.

    Les discours dans ce cas demontre un deconnecte entre le grand public et les nantis des partis.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mai à 14:10

    Anonyme-77656
    deconnecte entre politiques et le peuple

    Il est pour le moins interessant de lire et d'ecouter les leaders politiques et leurs echos dans les sites de discussions qui se trouvent outres de voir un individu en menottes parade devant les medias.

    Malheureusement quand a Rome, faites comme les romains. Les medias americains ont des lignes de conduites qui vont vers la protection de l'anonymat de la victime, mais pas de la protection d'un accuse, sauf en proces et pendant les differentes procedures.

    Ces memes personnes ne se genent pas par contre pour intenter un proces d'intention a la victime.

    Marchant ainsi tres allegrement sur leurs propres intentions, quand ils pretendent vouloir defendre les pauvres et les femmes.

    Quelle tres belle hypocrisie, revelatrice des choses qui les interessent personellement.

    Les discours dans ce cas demontre un deconnecte entre le grand public et les nantis des partis.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 20 mai à 01:15

    Anonyme-77656
    complot scandale

    une grande pensée à toute la famille DSK.

    Un complot c'est évident. Combien cette fille a t'elle touché pour descendre DSK ?



    Signaler un abus  
Publié : 16/05/11 - 18h19
Mis à jour : 16/05/11 - 22h14
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur