Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 19 octobre, 22:02
Accueil > Actualité > Faits divers > Espionnage chez Renault : Encore un scandale de licenciements abusifs ?

Espionnage chez Renault : Encore un scandale de licenciements abusifs ?

Espionnage chez Renault


REBONDISSEMENT Il y aurait eu un précédent à l'affaire de licenciements abusifs au plus haut niveau chez le constructeur automobile Renault. C'est ce que France-Info révèle mardi matin. La justice française va enquêter sur un volet luxembourgeois de l'affaire suite à des informations révélées par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Deux des trois cadres concernés viennent de se constituer partie civile dans le dossier instruit à Paris, après avoir été licenciés ou poussés à la démission en 2009.

Carlos Ghosn, le 16 février à Boulogne-Billancourt présentant les résultats annuels de Renault
Carlos Ghosn, le 16 février à Boulogne-Billancourt présentant les résultats annuels de Renault AFP/ERIC PIERMONT

Il y a un an trois cadres – Michel Balthazard, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum – avaient été injustement impliqués dans une affaire d'espionnage industriel sur les véhicules électriques de Renault, au profit de la Chine. A cette époque l'histoire avait fait grand bruit comme France-Soir s'en faisait alors l'écho dans ses colonnes par son investigation. L'enquête menée par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) avait in fine révélé le vide du dossier et, pire, que les « preuves » existantes avaient été fabriquées contre les salariés. La centrale de renseignement aurait permis de trouver également d'autres cas similaires...

Des victimes à Luxembourg ?

Mais en 2009, trois cadres travaillant pour la filiale distribution de Renault au Luxembourg,  Renault Rental Group (RRG), auraient été licenciés ou poussés à la démission. Trois ans plus tard,  deux d'entre eux viennent de se constituer partie civile dans le dossier instruit à Paris. L'un est Français et était directeur financier de la filiale et l'autre, Portugais, occupait un poste de directeur général des services techniques de la filiale, raconte Elodie Gueguen de France Info.

La perquisition de la DCRI

Tous deux sont convaincus d'avoir été « lourdés » à la suite de fausses accusations de malversations financières. Mais pour se défendre, les deux hommes n'avaient alors aucune « preuve ». Il suffisait d'attendre, semble-t-il, puisque celles-ci seraient arrivées... par le contre-espionnage français qui enquêtait sur la fausse affaire d'espionnage industriel des premiers cadres de Renault. Début juillet, la DCRI avait découvert lors d'une perquisition au siège du constructeur au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) des pièces qui avaient permis de soupçonner les cadres luxembourgeois. Entre autres documents : les relevés bancaires des salariés, « laissant apparaître des mouvements de fonds suspects » selon France-Info.

La note de synthèse

Les discrets limiers de la centrale de renseignement se sont alors empressés de rédiger une « note de synthèse » : ces documents seraient des faux fabriqués alors qu'ils étaient présentés comme des pièces à charge. En résumé : il s'agirait bien d'un nouveau montage de Renault contre certains de ses cadres. Mieux, les anciens cadres luxembourgeois auraient d'ailleurs également été en mesure de fournir la preuve aux enquêteurs qu'ils n'avaient jamais eu de telles sommes sur leurs comptes en banque. L'imbroglio se démêlerait donc... pour les cadres, mais pas pour Renault !

Feu vert du parquet de Paris pour enquêter sur ce « précédent luxembourgeois »

L'opîniâtre juge d'instruction Hervé Robert, qui instruit la fausse affaire d’espionnage, vient d’obtenir le feu vert du parquet de Paris pour enquêter sur ce « précédent luxembourgeois ». Le 16 novembre le juge effectuait une perquisition au siège de Renault, à Boulogne-Billancourt, dans le cadre de l'enquête ouverte à la suite de la fausse affaire d'espionnage qui a secoué le constructeur automobile, avait indiqué vendredi 18 novembre une porte-parole de ce dernier confirmant partiellement alors une information de France-Soir. La perquisition avait alors eu lieu jusque dans les bureaux de la direction générale et notamment le bureau de l'assistante de Carlos Ghosn, le patron de la marque au losange, absent.

La direction de Renault, abusée ou coupable?

Si les faits rapportés par la DCRI sont avérés, le magistrat va tenter de juger si la direction de Renault s’est laissé abuser ou si elle a une part de responsabilité. Car, une nouvelle fois, le constructeur aurait accepté de payer des sources pour obtenir des renseignements sur des cadres soupçonnés de malversations comme dans l'affaire qui avait coûté. C'est le service interne de sécurité du groupe automobile français qui avait mis en cause et l'affaire avait coûté sa place à l'époque à son numéro deux, Patrick Péleta, remplacé depuis par Carlos Tavares.

L'ex-espion maison dénonce la « paranoïa et l'espionnite aigüe » de Carlos Ghosn

L'ancien responsable de la sécurité Dominique Gevrey mis en examen et incarcéré à la Santé début mars 2011 pour « escroquerie en bande organisée » a été entre temps remis en liberté – en s'acquittant d'une caution de 60.000 euros – en novembre 2011, tout en restant mis en examen avec interdiction de quitter le territoire français, de rencontrer les autres protagonistes de l'affaire. Il nie toujours les faits qui lui sont reprochés et a même contre-attaqué en février 2012. L'ancien membre du renseignement militaire, lâché en rase campagne par la direction de Renault, dénonçait alors «la paranoïa et l’espionnite aiguë» de son PDG, Carlos Ghosn dans Libération en fournissant « des preuves », racontait le quotidien. Il témoignait de sa version des faits également pour France Inter.

Renault à nouveau sur le grill

Est-ce qu'avec ce nouveau volet de l'affaire l'ex-espion maison va devoir encore s'expliquer ? Difficile de ne pas y croire. Renault aussi devrait être à nouveau sur le grill. Le groupe avait pourtant annoncé un aggiornamento et fait son mea culpa, d'une part en revoyant ces procédés d'enquête interne et d'autre part en indemnisant ses anciens cadres, le tout dans l'espoir d'éviter qu'à l'avenir une telle affaire puisse se reproduire...
La poursuite de l'enquête du juge Hervé Robert – sur le volet luxembourgeois  – montre que l'affaire d'espionnage qui avait secoué l'entreprise n'est pas encore finie pour Carlos Ghosn. 

Par Antoine Kowalski

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par gpjpm, le 6 mar à 12:13

    gpjpm
    scandale Renault

      Qu'attend- on   pour  virer  Carlos  Ghosn   sans  indemnités  puiqu'il  a  commis   une  faute ?  ?   !(une  de  plus  !  )   Qu'attend  Guéant  pour  faire  le  ménage  dans  les  services  complaisants  de  la  DCRI   ? ?    Bravo  au   juge  Robert ,  en  espérant   qu'il  pourra  mener   ses   recherches  sans  interventions   extérieures  ! ! !



    Signaler un abus  
  • Par cesar75, le 6 mar à 12:37

    cesar75
    AVE CESAR

    il salue qui...a virer made in france



    Signaler un abus  
  • Par PORTOS, le 6 mar à 18:55

    PORTOS
    RENAULT

    Il faut virer ce PDG sans attendre,car il fait une mauvaise publicité pour la marque.Après cela il s'étonne de la chute des ventes.


    Comme l'écrit GPJPM , sans indemnités de quelles sortes qu'elles soient.



    Signaler un abus  
  • Par JAG, le 6 mar à 22:25

    JAG
    Paranoia?

    Si cette affaire est aussi foireuse que l'autre? Le patron n'aura plus qu'a jeté l'éponge.. On peut comprendre que la marque marque nettement le pas et Dacia ne suffira pas à remonter le niveau. Pardon, jen'ai jamais eu de Renault n'ayant jamais fait confiance en la marque. En tout cas, cela ne fait pas de la bone pub!



    Signaler un abus  
Publié : 06/03/12 - 11h17
Mis à jour : 06/03/12 - 11h17
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur