Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 06 mars, 19:46
Accueil > Actualité > Faits divers > Faits divers : La "Ferrara connection" sous les verrous

Faits divers : La "Ferrara connection" sous les verrous

Faits divers


Les cinq frères du « roi de la belle » ont été arrêtés dans le cadre d'un trafic de cocaïne entre le Brésil et la France, avec des connexions au Mali.

Une résidence de Six Fours, investie par le clan Ferrara
Une résidence de Six Fours, investie par le clan Ferrara MaxPPP

Dans la famille Ferrara, je demande les frères. Le plus célèbre évadé de France, Antonio, dit « Nino », est à l'ombre depuis huit ans, mais ses proches ne restent pas inactifs. La semaine dernière, l'Office central des stups (OCRTIS) a arrêté les cinq frères du médiatique braqueur, évadé avec fracas de la prison de Fresnes en mars 2003.
L'aîné et le cadet, Luigi et Diego, sont tombés au Brésil, tandis qu'Emmanuele, Claudio et Massimiliano étaient interpellés en France. Tous pour trafic de cocaïne. Quatre fournisseurs brésiliens et colombiens, quelques « mules » françaises et un braqueur en cavale retrouvé au Mali complètent le coup de filet. Les hommes de l'OCRTIS enquêtaient sur la fratrie depuis un peu moins d'un an. Le « tuyau » original venait du Brésil et disait, en substance : « Les frères Ferrara s'adonnent au trafic de cocaïne. » Pas vraiment une surprise pour la PJ, puisque la plupart des frères, hormis Antonio, ont déjà été condamnés pour trafic de stupéfiants, une activité qui battait son plein dès le milieu des années 1990 dans leur ville d'adoption, Choisy-le-Roi, en banlieue parisienne. C'est là, cité Gabriel, que la famille originaire de Cassino, à mi-chemin de Rome et de Naples, s'est établie en 1983.

 

Fournisseurs colombiens

Un délicat travail de surveillance commence. « Ils étaient très méfiants, glisse un enquêteur. Ils savent qu'ils font l'objet d'une attention particulière de notre part. » Luigi, l'aîné de la fratrie, considéré comme le « plus doué » selon un ami d'enfance, s'est installé dans la banlieue de Rio voilà une dizaine d'années, après une interdiction définitive du territoire français à la suite d'une condamnation pour trafic de stupéfiants. Il avait été arrêté avec un kilogramme d'héroïne. A ses procès, Nino l'a présenté tantôt comme « vendeur de chaussures », tantôt comme « vendeur de crevettes »... En réalité, deux des frères installés au Brésil « achetaient à la source, en contact direct avec des fournisseurs colombiens ». En France, la fratrie recrutait des « mules » parmi les copains de la cité Gabriel, dont un jeune « prometteur », condamné en septembre dernier pour avoir tiré au 11,43 sur un rival. Les « mules » transportaient la drogue sous forme de pâte, moins facilement détectable lors du passage en douane à Roissy. « Nous avons établi qu'il y avait eu au moins trois passages de drogue, entre 2 et 10 kg, commente un policier. Mais nous savons qu'il y en a eu plus. C'était très irrégulier : deux passages par mois et puis plus rien pendant trois mois. »
La coke était ensuite convoyée dans le Var, du côté de Six-Fours-les-Plages, près de Toulon. Là, dans un F2 au rez-de-chaussée d'une résidence, les frères avaient monté un « petit laboratoire » pour sécher et couper la drogue. Régulièrement, les « chimistes », désignés comme étant Claudio et Massimiliano Ferrara, prenaient conseil par téléphone auprès du grand frère, Luigi.
Pour la revente, la plaque tournante du trafic aurait pris la forme d'un bar-boîte de nuit, le White. Le patron aurait fourni un emploi fictif à Massimiliano et son établissement aurait servi à blanchir de l'argent. Plus de 100.000 € auraient ainsi été injectés dans l'affaire en six mois.

 

300 grammes d'explosif

« La coke était vendue dans le Var et le sud de la France mais aussi en Espagne et en Italie », reprend un enquêteur. « Ce ne sont pas les volumes de drogue des cartels, mais c'était tout de même un trafic organisé à la manière d'un clan, avec un des frères à chaque bout de la chaîne, de l'artisanat en famille, décrypte un autre policier. Leur business était bien rodé, très fermé. »
Lors de la perquisition à Six-Fours, la police a saisi 2 kg de cocaïne que les trafiquants étaient en train de « travailler », mais aussi des armes, des cagoules et, encore plus inquiétant, 300 grammes d'explosif militaire de type pentrite, similaire à celui utilisé contre les fourgons blindés.
En garde à vue, les frères n'ont rien lâché. Ils risquent gros : certains sont en récidive et encourent entre 20 et 30 ans de prison. Contacté, leur avocat en France, Me Amar Bouaou, s'est refusé à tout commentaire. Quant au plus célèbre des six frères, Antonio dit « Nino », incarcéré à Lille, l'enquête « n'a établi aucun lien avec lui, si ce n'est que sur les écoutes ses frères en parlent régulièrement ».

Brendan Kemmet et Matthieu Suc
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Faits divers

Publié : 27/01/11 - 07h53
Mis à jour : 27/01/11 - 07h58
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur