Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 27 novembre, 06:26
Accueil > Actualité > Faits divers > Affaire du Carlton-DSK : Information judiciaire ouverte pour viol en réunion

Affaire du Carlton-DSK : Information judiciaire ouverte pour viol en réunion

Affaire du Carlton de Lille


Le parquet de Lille a ouvert, lundi, une information judiciaire pour viol en réunion. Un escort-girl dit avoir été forcée par DSK, à Washington, en décembre 2010. Une autre conteste cette version.

Les juges chargés de l'enquête vont pouvoir travailler sur des faits commis à Washington.
Les juges chargés de l'enquête vont pouvoir travailler sur des faits commis à Washington. SIPA/BAZIZ CHIBANE/SIPA

Le parquet de Lille a ordonné lundi une enquête préliminaire sur des faits « susceptibles d'être qualifiés de viol en réunion » qui se seraient déroulés à Washington entre le 15 et le 18 décembre 2010, dans le cadre de l'affaire dite du Carlton, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les faits supposés ont été relevés par les juges d'instruction en charge de cette affaire de proxénétisme aggravé et auraient été commis lors d'une soirée dans la capitale américaine à laquelle participait notamment Dominique Strauss-Kahn.

Le parquet indique avoir ordonné une enquête, « conformément à l'usage », qu'il a confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Lille. Il avait été saisi le 28 mars - soit deux jours après la mise en examen de Dominique Strauss-Kahn pour « proxénétisme aggravé en bande organisée - par les juges d'instruction, d'une ordonnance de soit-communiqué à toutes fins utiles, pour des faits de viol en réunion ».

Les juges auraient demandé au parquet l'ouverture d'une information

Il y a trois semaines, selon le quotidien Libération, les trois juges d’instruction chargés de l'enquête avaient demandé au parquet l’autorisation d’enquêter sur des faits de « viol en réunion ». Pour mémoire, les magistrats travaillaient jusqu'à présent sur des faits de « proxénétisme », « abus de biens sociaux », « escroquerie » et  « blanchiment ».

Selon Libération, « les juges visent précisément quatre protagonistes de ce dossier à tiroir : l’ex-patron du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, mis en examen le 26 mars pour proxénétisme aggravé en bande organisée ; Jean-Christophe Lagarde, commissaire, ancien chef de la sûreté à Lille, mis en examen lui aussi et suspendu depuis l’automne ; David Roquet, chef d’une filiale d’Eiffage, et son ami Fabrice Paszkowski, l’homme qui échangeait des SMS avec DSK. »

Les versions des escort-girls sont contradictoires

Cette ouverture d'une information judiciaire fait suite aux dépositions de deux escort girls. L'une d'elles aurait ainsi assuré aux policiers belges -  dans le cadre d'un accord avec la justice française -  que DSK « aurait utilisé la force (…) Il me tenait les mains. Il me tirait les cheveux, il ma fait mal ». Toujours selon son récit sur PV que Libération a pu consulter, DSK aurait ensuite essayer de la sodomiser. « J'ai refusé en lui disant non (…) Je n'ai pas hurlé mais j'ai dit clairement que je ne voulais pas, à plusieurs reprises à haute voix. »

Ces allégations sont formellement contestées par l'autre escort girl présente ce soir-là. « Si elle avait vraiment et clairement dit non, je serais intervenue, bien sûr », avait-elle déclaré au Parisien. « S'il s'était passé quoi que ce soit, j'aurais fait le nécessaire. Elle est une grande fille, elle sait très bien à quoi s'en tenir dans ces soirées. »

Actu France-Soir / Service Faits Divers (avec l'AFP)

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par bidule 1er, le 21 mai à 10:49

    bidule 1er
    faut arrèter

    C'est dames savent les risques encourus quand on vend ses charmes , il faut arrèter, Mr DSK n'est plus fréquentable, on a bien compris, c'est bon, çà va



    - Signaler un abus  
  • Par ercodi, le 21 mai à 12:33

    ercodi
    un point commun

    toutes les personnes citées dans les affaires DSK ont signalé la brutalité dans les rapports même ceux consentis.Par ailleurs la femme de DODO avait relaté en son temps l'épisode qui fait de nouveau sujet d'investigation 



    - Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 21 mai à 12:38

    HeyBaal
    Une p*te se plaint d'avoir eu

    Une p*te se plaint d'avoir eu une relation sexuelle avec un client.


    Une autre dément et dit que c'est bien évidemment comme ça que ça se passe.


    Laquelle est la plus crédible ? Wink



    - Signaler un abus  
  • Par mamala, le 21 mai à 21:35

    mamala
    OUAIS

    Passons maintenant à d'autres informations.On sait qui il est.....il y en a plein comme ca.Si j'avais fait des procés à tous les salauds comme lui,je serai riche.



    - Signaler un abus  
Publié : 21/05/12 - 08h46
Mis à jour : 21/05/12 - 08h46
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur