Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 21 octobre, 18:57
Accueil > Actualité > Faits divers > Essonne : "Il était incapable de monter sur un vélo ! Alors sur une moto..."

Essonne : "Il était incapable de monter sur un vélo ! Alors sur une moto..."

Série de meurtres dans l'Essonne


Yoni Palmier, le tueur présumé des halls d'immeuble de l'Essonne, vivait dans un petit HLM à Draveil. Les habitants de son quartier décrivent un homme "attardé" et "bizarre". Malgré de nombreux éléments concordant qui justifient sa mise en examen, il nie les faits. Le mystère du mobile reste entier.

  • Yoni Palmier, le tueur présumé des halls d'immeubles dans l'Essonne, vivait à Draveil. <em>DR/Document France 3</em>
  • L'immeuble de Yoni Palmier à Draveil (Essonne) <em>France Soir/Julien Balboni</em>
  • L'immeuble de Yoni Palmier à Draveil (Essonne) <em>France Soir/Julien Balboni</em>
  • L'association où travaillait Yoni Palmier, tueur présumé de l'Essonne <em>France Soir/Julien Balboni</em>
  • L'association où travaillait Yoni Palmier, tueur présumé de l'Essonne <em>France Soir/Julien Balboni</em>

Ils passaient sans le voir. Le calculaient à peine. Au lendemain de la mise en examen et l'incarcération de Yoni Palmier pour trois meurtres commis dans l'Essonne, les habitants de Draveil peinent à réaliser ce qui leur est arrivé. Un tueur en série à leurs portes, évoluant parmi eux, choisissant peut-être une nouvelle victime...

Yoni Palmier vivait sur le boulevard Henri-Barbusse, grande trouée traversant Draveil, cette ville dortoir située à 30 km au sud de Paris. Son immeuble avait été cédé un an plus tôt par la commune à un office HLM. Et c'est là qu'il causait, par moments, des soucis à ses voisins. Début 2011, il avait même été condamné pour menaces envers un voisin.

"On le calculait pas tellement il était bizarre"

Car, en effet, Yoni Palmier était perçu comme un « allumé ». Au bar PMU du quartier, encastré dans son environnement de béton, on se presse pour évoquer la vie et le destin macabre de cet homme de 33 ans. « C'est un attardé. Il rigolait tout seul et parlait aux feux rouges », décrit Christophe, un habitué du PMU. « On jouait ensemble au foot, tous les lundis, sur le terrain synthétique de Draveil. Mais on le calculait pas, tellement il était bizarre. En plus, il était mauvais au foot », dédramatise-t-il.

Les éléments recueillis par les enquêteurs sont nombreux et accablants pour le trentenaire originaire de Ris-Orangis. Entre la moto retrouvée à son domicile, les armes et les explosifs, cela fait suffisamment pour justifier l'ouverture d'une information judiciaire pour assassinats. Mais Yoni Palmier n'a pas reconnu les faits - comme le droit l'y autorise. Pourtant, Christophe, ce client du PMU de Draveil, n'est pas convaincu. « Pour moi, ce n'est pas lui, le coupable. Je l'ai vu : il était incapable de monter sur un vélo ! Alors sur une moto de 1 000 cm3, vous imaginez... »

Il travaillait dans une association d'insertion

Par ailleurs, il est aujourd'hui acquis que Yoni Palmier travaillait, par intermittence pour une association d'insertion par l'activité économique, nommée « Abeilles aides et entraide ». Ses locaux sont situés à une centaine de mètres du logement qu'occupait Palmier. Cette association, présente dans l'Essonne depuis une vingtaine d'années, est réservée aux personnes sans emploi et en grande difficulté. Contactés, les responsables ont confirmé avoir été en contact avec le tueur présumé, mais n'ont pas désiré s'exprimer sur la question.

Dans le quartier, de nombreux passants, riverains et commerçants avouent leur surprise. « Mes clients me parlaient beaucoup de cette histoire. Et quand j'ai vu que le tueur présumé venait de Draveil, je suis restée sans voix. Depuis plusieurs jours, je ne me sentais pas en sécurité. Dès que j'entendais le bruit d'un moto, je me retournais », témoigne Maria, la gérante d'un salon de coiffure implanté à deux pas du logement de Yoni Palmier. Charlotte, une riveraine, n'est pour sa part toujours pas rassurée. « J'ai les miquettes. Cette histoire m'a fait trembler, je ne sortais presque plus. Et quand j'ai su que l'homme recherché venait d'ici... »

Le mystère du mobile reste entier

L'enquête a montré que des habitants de ce quartier de Draveil ont alerté la police, après avoir vu la Suzuki GSX-R bleue et blanche à proximité. Beaucoup ont en effet observé le ballet - discret - d'enquêteur venus préparer l'interpellation, la semaine dernière. « Deux policiers étaient venus me voir pour me demander si j'avais entendu des rumeurs autour du 91 ter de l'avenue Henri-Barbusse, dès mardi », raconte Eric, qui tient un commerce à quelques mètres des lieux de l'interpellation.

Aujourd'hui incarcéré, malgré ses dénégations, Yoni Palmier inquiète toujours une partie des habitants. Car il conserve une partie de ses secrets. Quelles furent ses motivations, si tant est qu'il est bien le tueur des halls d'immeubles ? Ses meurtres avaient-ils un sens ? Comment choisissait-il ses victimes ? Le tueur de l'Essonne effrayait la population car il renvoyait l'image d'un homme pouvant frapper n'importe qui, n'importe où, et n'importe quand. Ses prochaines auditions par le juge d'instruction d'Evry devront apporter des éclaircissements. Et des réponses.

Par Julien Balboni

Réactions à cet article8 commentaires

  • Par stella 2011, le 17 avr à 17:39

    stella 2011
    Multirécidiviste

    Les juges dans leur grande bonté, on passé l'éponge sur tous les délits de ce dégénéré. Si j'étais de la famille des victimes je m'expliquerais avec les voisins si compatissants, et qui jouent les étonnés, il y a des limites à l'infamie. Et vous les journalistes, vous n'allez pas encore nous infliger cet individu, comme le Mera dont vous nous avez gavés de photos flatteuses!!!!! La société les entretenait tous les deux, alors fermons le ban, et cessons de donner la parole à ceux qui veulent le disculper, occupez vous enfin des victimes, tonnerre de Dieu!



    Signaler un abus  
  • Par caverne, le 17 avr à 18:27

    caverne
    essone.yoni p

    encore une fois la justice laisse faire les assassins.un français bien de chez nous



    Signaler un abus  
  • Par samedidix, le 17 avr à 19:06

    samedidix
    attention

    Attention à l'inversion des pôles...



    Signaler un abus  
  • Par battement d'elle, le 17 avr à 19:40

    battement d'elle
    Ça rappelle un film.....

    .... de Clint Eastwood "créance de sang"


    L'assassin tuait ses victimes d'une balle dans la tête : les victimes étaient donneuses d'organes ... c'était là le mobile des crimes !


    Exceptée la première victime (7 balles) les autres ont toutes reçues une balle dans la tête ce qui n'implique qu'une mort cérébrale ... est-ce qu'elles ont toutes atterries dans le même hôpital ??


    La première victime était laborantine... elle a peut-être vu des choses qu'elle n'aurait pas dû voir !!!


    Il me semble que dans cette région beaucoup de greffes d'organes sont réalisées !


    Question : est-ce le vrai tueur qu'ils ont arrêté...  !!!!?



    Signaler un abus  
  • Par Vieux Strasbourgeois, le 18 avr à 05:10

    Vieux Strasbourgeois
    Police et justice

    On peut dire que, dans cette affaire, la police a fait son travail, c'est la justice qui n'avait pas fait le sien. Et on peut compter sur elle pour relâcher au plus vite dans la nature cet individu.



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 18 avr à 09:54

    nellyolson
    d'apres la description cet

    d'apres la description cet individu est dérangé, et si ce n'était pas lui l'auteur des crimes ? peut etre qu'il héberge un homme dont les voisins ignorent l'existence


    je ne pense pas que ce soit lui le coupable ! d'apres les voisins il ne sait meme pas faire du vélo alors comment peut il tenir sur une grosse cylindré ....y a trop de zone d'ombre je pense que c'est bien la moto mais que le criminel cours toujours...



    Signaler un abus  
  • Par cagnard, le 18 avr à 11:33

    cagnard
    On cherche les motivations

    de ce présumé tueur. Il parait qu'un malade a sa logique, ne dit-on pas de lui qu'il avait des rires immotivés, qu'il parlait aux feux rouges...d'ici qu'on lui balance un psy pour fouiller dans son cerveau!! Affaire à suivre..



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 18 avr à 13:15

    HeyBaal
    Assez attardé pour faire les

    Assez attardé pour faire les démarches pour acquérir des armes et tenter de s'inscrire dans un club de tir.


    Qui dit qu'il tenait pas sur un vélo ? Un client de PMU qui l'a vu UNE FOIS essayer ? Déjà niveau qualité du témoin ("bar"-mpu ? Wink)... ensuite ce n'est pas parce qu'un type taré ne peut pas UN JOUR faire du vélo qu'il en est normalement incapable. Il peut avoir un épisode de folie plus grave que les autres, être bourré, etc ...


    Si tout le quartier disait qu'il en était constamment incapable ce serait un fait établi. Là c'est mettre en avant une anecdote peu digne de foi pour créer la polémique.


    Comme d'habitude.


    Laissez l'enquête suivre son cours.



    Signaler un abus  
Publié : 17/04/12 - 16h58
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur