Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 04 décembre, 22:30
Accueil > Actualité > Faits divers > Prisons : Le record du nombre de détenus est battu

Prisons : Le record du nombre de détenus est battu

État des prisons en France


67.161 personnes incarcérées au 1er avril : jamais les prisons françaises n'ont "accueilli" autant de monde. Les syndicats pénitentiaires FO et CGT manifestaient, jeudi, pour la quatrième fois en dix jours, pour dénoncer la surpopulation carcérale.

Avec 67.161 personnes incarcérées, la France a battu son "record" historique.
Avec 67.161 personnes incarcérées, la France a battu son "record" historique. SIPA

Le nombre de détenus dans les prisons françaises a atteint un nouveau record historique le 1er avril, avec 67.161 personnes incarcérées, selon les statistiques mensuelles de l'Administration pénitentiaire (AP) publiées vendredi. Le précédent record était de 66.445 détenus, un mois plus tôt, au 1er mars. Le nombre de détenus au 1er avril est en hausse de 1,1% sur un mois et de 4,7% sur un an (64.148 détenus au 1er avril 2011).

La surpopulation carcérale a encore augmenté. Au 1er avril, il y avait 57.243 places de prison « opérationnelles », ce qui représentait un taux d'occupation de 117,3% (116,1% un mois plus tôt). Le nombre de personnes prévenues (en attente de jugement) s'élevait au 1er avril à 17.027, soit 25,4% des personnes incarcérées, précise l'AP. Les mineurs détenus étaient 780, soit une augmentation de 9,1% par rapport au mois précédent (715 au 1er mars).

80.000 places prévues pour 2017

L'AP ajoute dans un communiqué que 12.282 personnes bénéficiaient d'un « aménagement de peine sous écrou » (semi-liberté, bracelet électronique...), dispositif ayant progressé de 28,5% en un an. L'AP indique enfin que la « capacité opérationnelle du parc pénitentiaire » a augmenté de 8,9% en trois ans, avec l'ouverture de nouveaux établissements. Une loi prévoyant la création d'environ 20.000 places de prison supplémentaires dans les cinq ans, pour porter leur nombre à 80.000 à la fin 2017, a été votée à la fin février.

Cette loi est très critiquée par l'opposition, ainsi que par divers syndicats et associations, qui considèrent que la politique du « tout carcéral » - qu'ils dénoncent - ne règlera pas le problème de la délinquance et de la récidive. À l'appel des syndicats pénitentiaires FO et CGT, les surveillants de prison ont manifesté jeudi, pour la 4e fois en dix jours, pour demander une augmentation de leurs rémunérations et de meilleures conditions de travail, très dégradées selon eux, du fait notamment de la surpopulation carcérale.

De nouveaux blocages de prisons et d'autres actions sont prévus la semaine prochaine par les syndicats, qui en appellent à l'administration pénitentiaire et au ministère de la Justice, mais aussi aux candidats à l'élection présidentielle. Dans son dernier rapport annuel, publié à la fin février, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, soulignait que la surpopulation en prison avait « des effets désastreux dans la vie quotidienne des personnes » et se traduisait « par une montée inévitable des tensions et des violences en détention ».

Actu France-Soir / Service Faits Divers (avec l'AFP)

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par eva27, le 13 avr à 21:57

    eva27
    le problème n'existerait pas...

    si on avait envoyé les étrangers dans leurs pays pour purger leurs peines.... mais c'est tellement mieux les laisser vivre aux fraix des contribuables français... la gôche en a rêvé, sarco l'a fait - la suppression de la double peine.


    votons utile - votons Marine!



    Signaler un abus  
  • Par jujuvdm, le 13 avr à 22:11

    jujuvdm
    trop peu

    Sur 65 millions d'habitants, ça ne fait pas tant que ça. Combien de condamnés n'effectuent-ils pas leur peine, déjà ? Je ne me rappelle plus...



    Signaler un abus  
  • Par embrouille, le 13 avr à 22:37

    embrouille
    CONSEIL ........

    les syndicats penitentiaires FO et CGT ainsi que les surveillants penitentiaires devraient penser a voter MARINE ,car avec le retour des delinquants dans leur pays pour purger leur peine,la surpopulation carcerale  diminuerait. fini les greves ! economies pour les contribuables ! mais c'est vrais....je reve car je  m'adresse a l'extreme gauche !!!



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 14 avr à 12:27

      HeyBaal
      Réfléchissez. Pourquoi est ce

      Réfléchissez. Pourquoi est ce que les pays étrangers s'encombreraient ils de délinquants qui n'ont aucune envie de rester là bas ? Il leur suffit de les laisser revenir en France. Ca règle leur problème en ne leur coutant rien. Avec un peu de chance ça leur rapporte même de l'argent (le délinquant pendant sa periode d'activité peut faire rentrer des devises). Si seulement c'était si simple !



      Signaler un abus  
  • Par loubinette, le 14 avr à 09:06

    loubinette
    MAGNIFIQUE

    UN EXCES DE VITESSE PEU VOUS METTRE EN TOLE. SUPER


    L ECOLE DU VIS EST OUVERTE C EST MAGNIFIQUE.


     


    CONTINUONS COMME CELA LA FRANCE A DEJA ETE COMNDANNEE POUR CELA CONTINUONS ON EST DANS LA BONNE


    TOUT LE MONDE SAIT QUE LA PRISON NE SERT A RIEN POUR LES JEUNES. UNE BONNE MAISON DE CORRECTION SERAI CENT FOIS PLUS UTILES AVEC UNE EDUCATION A LA CLEF? UN APPRENTISSAGE.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 14 avr à 12:08

    HeyBaal
    C'est bien mais on peut mieux

    C'est bien mais on peut mieux faire !


    @loubinette ah oui et vous pouvez en citer beaucoup des auteurs d'excès de vitesse qui ont été envoyés en prison ?


    Quant à la part d'associaux parmi les délinquants qui préfère gagner de l'argent en agressant ou en participant à des traffics de drogue plutôt que trouver du boulot ils vont pas gentiment rentrer dans le rang pour toucher le smic alors qu'ils ont l'expérience et les compétences pour se faire plusieurs smics par jour. Et je parles pas de tous ceux qui assouvissent leurs pulsion en tuant ou en violant.


    Faudrait quand même vous reconnecter avec la réalité !


    Bien évidemment que la prison ne rempli pas "correctement" "son rôle" de réinsertion, puisque la réinsertion est impossible dans de très nombreux cas.


    Ce "rôle de réinsertion" à 100% est un fantasme de bobo qui préfèrent que des assassins et des violeurs soient en liberté plutôt que d'admettre qu'ils ont tort.


    Y a des gens qui sont des dangers pour la société et qui ne changeront jamais. Ils ne doivent pas être remis en liberté. Et si on peut pas les garder indéfiniment, il faut les avoir à l'oeil et les réenfermer dès que possible.


    Ou alors vous les accepter chez vous. Les tueurs en série, les pédophiles, etc ... vous leur assurez une formation. On trouvera bien un peu d'argent public pour vous rémunérer. Ca vous tente ? Vous avez le courage de vos convictions ? Où vous laissez courageusement les difficultés à d'autres ?



    Signaler un abus  
  • Par Taratata21, le 14 avr à 14:35

    Taratata21
    Prisons : nombre record battu

    Je suis tout-à-fait d'accord pour que chaque délit, chaque crime reçoive la sentence qu'il mérite. La plupart du temps les gens savent très bien ce qu'ils font et à quoi ils s'exposent. Quand on choisit de vivre honnêtement en travaillant et en recevant un saliaire modeste, il faut faire avec. Donc quand on choisit la délinquance et la criminalité, il faut également assumer.


    Mais je ne crois pas, de fait personne n'a signalé le fait que d'emprisonner des individus dans des conditions indécentes humainement parlant ait réglé efficacement le problème. Au contraire, si j'ose dire car cela génère le plus souvent un sentiment de révolte doublé d'un besoin de vengeance avec encore plus de violence. Donc je suis pour une incarcération dans la dignité humaine avec un travail sur le prix duquel on prélèverait une partie en compensation du tort causé (même si ça ne suffit pas) car il faut que chaque détenu comprenne que lorsqu'on fait du tort à quelqu'un, on devient redevable : si on casse quelque chose qui appartient à la communauté, ce n'est pas à celle-ci de payer la réparation ou le remplacement. Si minime soit la part, il faut y participer. Et puis pour ceux qui sont "réinsérables", leur enseigner un métier qu'ils vont réellement pouvoir effectuer à leur sortie : c'est plus constructif et à moyen et long terme moins onéreux que de les laisser retomber dans le même buiseness. Ce ne sera quand même pas si facile pour ceux qui voudront réellement s'en sortir. Pourquoi pour une fois ne pas s'inspirer des centres de détention de l'Europe du Nord ?



    Signaler un abus  
Publié : 13/04/12 - 18h41
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur