Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 15 août, 19:01
Accueil > Actualité > Faits divers > Pédophilie à Créteil : Ce qui s'est vraiment passé

Pédophilie à Créteil : Ce qui s'est vraiment passé

Soupçons d'agressions sexuelles dans une école maternelle de Créteil


Depuis qu'un enseignant de maternelle est soupçonné d'avoir abusé de ses jeunes élèves, la ville de Créteil est consternée. Retour sur les clés de cette affaire qui secoue les parents d'élèves et l'Education nationale.

Les abus se seraient déroulés dans l'école Chateaubriand de Créteil (illustration)
Les abus se seraient déroulés dans l'école Chateaubriand de Créteil (illustration) SIPA/SALOM-GOMIS SEBASTIEN

Un enseignant d'une classe de moyenne section de maternelle à l'école Chateaubriand a été mis en examen pour pédophilie il y quelques jours. Agé de 48 ans, ce père de famille sans antécédents a en effet reconnu avoir abusé « de trois ou quatre » fillettes qu'il avait dans sa classe et ce, au sein de l'établissement scolaire et à sept ou huit reprises. Alors qu'une information judiciaire a été ouverte pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité, les parents d'élèves ne peuvent contenir leur colère.

Des parents révoltés

Ces derniers ont en effet de nombreux griefs à l'égard de l'Education nationale. Ceux-ci reprochent notamment au rectorat et au corps enseignant de ne pas les avoir aidés à faire face à cette terrible situation. « J'ai porté plainte contre l'enseignant et je compte porter plainte aussi contre le rectorat de Créteil. Je veux que la directrice, toutes les personnes qui sont à la direction d'une école prennent leurs responsabilité », a expliqué une mère de famille, avant de s'insurger: « On m'a juste donné un papier avec le numéro d'un psychologue. On m'a demandé de penser peut être à changer ma fille d'école au cas où il (l'enseignant) devait revenir ».

Le ministre réagit

Suite à la mise en examen de l'enseignant, Luc Chatel, le ministre de l'Education nationale a annoncé que les parents d'élèves seraient reçus dès lundi par le recteur de l'académie de Créteil. Mais cette initiative est loin d'avoir contenté les parents des victimes présumées. Ces derniers estiment en effet que le ministre s'est contenté d'un « effet d'annonce ». « On remercie le ministre d'avoir écouté la radio et d'avoir lu la presse. C'est bien de faire des effets d'annonce, mais il faut qu'il voie les difficultés qu'il y a dans ses équipes avant d'annoncer des choses », a expliqué le père d'une des fillettes de quatre qui auraient été abusées. Celui-ci a par ailleurs estimé que « certaines personnes couvrent aujourd'hui ces agissements par une inertie persistante. C'est inacceptable ».

Une enquête administrative

En mars dernier, l'enseignant d'une des deux filles de ce père de famille a été mis en examen pour plusieurs agressions sexuelles sur mineurs et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une autre parent d'élève a porté plainte contre cet enseignant de 48 ans qui a été suspendu à titre conservatoire. « J'aurais préféré qu'ils admettent leur incompétence à gérer des cas de pédophilie, j'aurais préféré qu'ils m'appellent pour me le dire, j'aurais au moins ressenti ce sentiment de compassion. Mais ils ne l'ont pas fait », a assuré ce père en colère. Se disant « profondément affecté par cette affaire », le recteur de Créteil, William Marois s'est défendu de tout « dysfonctionnement » et déclaré que « l'Education nationale a joué son rôle en matière de protection des familles et des élèves ».

Au vu de la situation, Luc Chatel a annoncé l'ouverture d'une enquête administrative afin de s'assurer que « les réponses appropriées à la gravité de la situation » ont bien été apportées aux parents des élèves de l'école Chateaubriand à Créteil.

Actu France-Soir

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par roro130, le 2 avr à 23:22

    roro130
    réaction

    On ne peut pas dire que le rectorat n'a pas suffisamment et rapidement réagi: l'enssignant a été immédiatement suspendu et remplacé. Peut-être est-ce les magistrats qui n'ont pas fait leur boulot: on ne laisse pas en liberté un pédophile.



    Signaler un abus  
  • Par charivari, le 3 avr à 02:35

    charivari
    c'est révoltant !

    Encore une fois je suis révolté! Cet enseignant, qui a reconnu les faits, est seulement "suspendu" de l'éducation nationale, et non pas radié définitivement, c'est une honte! Et surtout, au lieu d'être sous les verrous, il est remis en liberté et peut encore faire de nouvelles petites victimes! On se demande vraiment ce que fait la justice dans notre pays, je comprends de moins en moins ses décisions! C'est révoltant !



    Signaler un abus  
  • Par antisectes, le 3 avr à 07:01

    antisectes
    Ma petite patte me dit ..........

     votre humble chat son avis: vous etes pas au bout de vos surprises hélas hélas hélas !!!! pas envie de miaulé !!



    Signaler un abus  
  • Par Taratata21, le 3 avr à 13:30

    Taratata21
    Dans ce cas précis....

    Dans ce cas précis, puisque l'enseignant mis en cause reconnait les faits, et vu la quasi inertie de l'Education Nationale, si selon le ministre de tutelle, il n'y a pas eu de disfonctionnement, c'est peut-être la preuve que ce genre de fait n'est pas traité comme il faut : en bref il y a un sérieux manque d'assistance vis-à-vis des victimes (qui en tant que telles doivent être assistées) et il y a donc bien un sérieux disfonctionnement déontologiquement et donc pratiquement. Quand on fait partie d'une famille, d'un ensemble, on se montre solidaire pour aider chacune des personnes concernées. Quand il y a un problème de ce genre, la "famille" ne peut pas fermer les yeux en disant que ce n'est pas son problème. Toutes proportions gardées, c'est comme dans une famille quand l'un des membres va en prison, toute la famille est concernée.



    Signaler un abus  
  • Par pascale 94, le 4 avr à 19:06

    pascale 94
    Il me semble que l'on manque

    Il me semble que l'on manque un peu de retenue dans cette affaire.


    Tout d'abord, rappelons que tout accusé est présumé innocent; je m'étonne d'ailleurs que nous puissions savoir que l'homme a reconnu les faits alors que toute information devrait être  couverte par  le secret de l'instruction.


    Les paroles que l'on entend sont toutes à charge, de l'enseignant, de l'équipe de l'école, de l'Education Nationale; qui nous garantit que ce qu'on entend reflète la vérité? On sort quelques mots de leur contexte, et on peut faire dire le contraire de ce qui était dit au départ....


    Nous savons aujourd'hui après quelques affaires malheureuses à quel point la parole des enfants peut être manipulée par des adultes, avec pour conséquence des vies brisées.


    On connaît aussi l'acharnement de certains parents vis a vis de l'école et des enseignants.


    Si les faits reprochés à l'enseignant sont exacts, qu'il soit puni comme il se doit, mais en attendant de connaître les conclusions de l'enquête, laissons agir la justice dans la sérénité; pour cela il faut un peu de discrétion et de retenue.



    Signaler un abus  
  • Par maria-paola, le 4 avr à 22:07

    maria-paola
    tempérance

    Je suis entièrement d'accord avec Pascale. Il faut faire quelques rappels sur les rouages de la justice et indiquer que les propos rapportés dans la presse sont ceux des familles et pas des autorités judiciaires. Par conséquent, ils ne peuvent être qu'à charge. En effet, cela m'étonne aussi de lire que cet instituteur a avoué les attouchements. C'est un élément de l'enquête qui fait partie du secret de l'instruction. Ce qu'il faut retenir ici est le manque de réactivité de l'éducation nationale qui n'a pas su informer et donc rassurer l'ensemble des parents de cet école, ce qui aurait permis d'éviter ce tapage médiatique sans doute néfaste pour les petits écoliers qui ont besoin de calme pour continuer à se rendre à leur école chaque jour. 



    Signaler un abus  
Publié : 02/04/12 - 23h03
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur