Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 06 août, 12:40
Accueil > Actualité > Faits divers > Pédophilie : Un enseignant soupçonné d'agressions sexuelles à Créteil

Pédophilie : Un enseignant soupçonné d'agressions sexuelles à Créteil

Soupçons d'agressions sexuelles dans une école maternelle de Créteil


Un enseignant d'une école maternelle de Créteil, soupçonné d'agressions sexuelles sur ses élèves, a été suspendu et placé sous contrôle judicaire, a-t-on appris de source judiciaire.

L'enseignant de 48 ans s'en est pris à ses très jeunes élèves
L'enseignant de 48 ans s'en est pris à ses très jeunes élèves AFP

A Créteil, c'est la consternation. Un enseignant d'une classe de moyenne section de l'école Chateaubriand est soupçonné d'agressions sexuelles sur plusieurs de ses jeunes élèves, a-t-on appris vendredi soir de source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Face aux enquêteurs, l'homme, un père de famille de 48 ans sans antécédents, « a reconnu avoir abusé de trois ou quatre fillettes de sa classe au sein même de l'établissement », relate le site du quotidien. Et à sept ou huit reprises...

Une source judiciaire a confirmé que le professeur avait été arrêté le 19 mars et qu'une information judicaire avait été ouverte pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité. Mais cette source a refusé de préciser le nombre d'enfants concernés.

Attouchements, baisers sur la bouche...

Selon le Parisien, l'histoire a éclaté le 15 mars après qu'une fillette se soit plainte à ses parents « de douleurs à la nénette et d'en avoir marre de E ». L'enfant désignera aussi une copine victime de faits similaires. Cette dernière confirmera notamment des attouchements par dessus le collant et des bisous sur la bouche. Ces fillettes seraient âgées de seulement 4 à 5 ans.

L'enseignant sera interpellé quatre jours plus tard, le 19 mars, placé en garde à vue et remis en liberté, sous contrôle judiciaire avec l'interdiction d'exercer. L'inspection académique du Val-de-Marne indiquera avoir suspendu l'enseignant « à titre de précaution » et que cela « n'anticipe pas ce que dira la justice ». Les parents d'élèves se plaignent en outre de ne pas avoir reçu de soutien ni de conseil. Un père, qui affirme s'être retrouvé seul face à l'épreuve, a même porté plainte contre l'Education nationale, « censée protéger les enfants ». En attendant plus de développements, un temps d'écoute sera ouvert aux parents qui le souhaitent mardi prochain.


Actu France-Soir

Réactions à cet article12 commentaires

  • Par antisectes, le 31 mar à 11:10

    antisectes
    Pas comme l'académie de dijon !!!

    Chez nous dans notre département un enseignant dans l'un de nos colléges a fait une trés trés grosse bétise sic !!!!! et bien radier ? non!!!!!! re muter dans un autre collége a 5 km ou il a recomancé !!!! ca me rapelle les trés trés trés nombreux disfontionnements dans notre département liés aux institutions  !!! miaaaaaaaaaaaaaaaaaaaooouuuuuuuuuuuuu !!!!



    Signaler un abus  
  • Par prince drum, le 31 mar à 11:26

    prince drum
    honte

    remis en liberté? sous contrôle? c'est quoi cette justice à 2 balle? Et on s'étonne que certaine personne fasse justice elle même?



    Signaler un abus  
  • Par Taratata21, le 31 mar à 15:40

    Taratata21
    Pédophilie : un enseignant....

    Antisectes : bonjour, vous avez très certainement raison pour certains cas et dans celui-là puisqu'il paraît qu'il a reconnu les faits.


    Toutefois, pour avoir travailler dans un établissement de cette académie et dans une période au cours de laquelle, pareille enquête a été lancée, je peux dire qu'après enquête de la gendarmerie, il s'est avéré que tout était faux et avait été élaboré par une élève qui ne voulait pas avoir ce prof là. Elle a entrainé quelques unes de ses camarades qui ont fini par dire la vérité aux gendarmes. Cela a duré plusieurs mois. En attendant, toute la pression policière, médiatique et aussi parentale a été sur les épaules de l'enseignant et de sa famille. Je comprends aussi que certains finissent par se suicider alors qu'ils ne sont pas coupable de ce qui leur est reproché. En 15 jours il avait pris 20 ans


    C'est pourquoi je suis entièrement d'accord qu'il faille protéger et intervenir pour nos enfants, mais pas n'importe comment. Et de préférence en évitant tout battage médiatique tant que les choses ne sont pas dûment prouvées. Intervenir pour assister quelqu'un, c'est comme le fait de ne pas pouvoir donner n'importe qui en patûre au public : à respecter absolument.



    Signaler un abus  
  • Par norbert, le 31 mar à 17:56

    norbert
    C'est difficile avec des

    C'est difficile avec des gosses de savoir la vérité,y en a qui mentent,si l'enseignant reconnait les faits,alors ça doit  être vrai, il a pété les plombs,il faut le mettre en prison, sous contrôle,il est n'est plus à sa place dans la société,il peut garder des instincs pervers et récidiver,la société et la justice sont trop bonnes pour des individus pareils!  


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-71559, le 31 mar à 20:02

    Anonyme-71559
    Les Risques du métier

    Dans une petite ville normande, un instituteur est accusé d'outrage aux moeurs par trois élèves de sa classe. Malgré ses dénégations, il est arrêté, incarcéré et sera finalement innocenté, mais à quel prix !



    Signaler un abus  
  • Par cesar75, le 1 avr à 10:21

    cesar75
    LA HONTE

    JUSTICE...VOUS AVEZ DIT JUSTICE   UNE HONTE..VIVEMENT UNE JUSTICE POPULAIRE....



    Signaler un abus  
  • Par Jandj94, le 1 avr à 14:19

    Jandj94
    Ne jugez pas sans savoir

    Connaissant l'histoire de l'intérieur, il ne faut pas jugez sans savoir le vrai du faux. Ce n'est pas parce qu'il a avoué qu'il est forcément coupable. Sachez qu'en garde à vue on vous met tellement la pression que vous pourriez avoué n'importe quoi. Donc arrêtez de parler sans savoir



    Signaler un abus  
  • Par Jandj94, le 1 avr à 15:01

    Jandj94
    Ne jugez pas sans Savoir

    Connaissant l'histoire de l'interieur, il faudrait arrêté de jugez. Vous ne connaissez pas les faits. C'est facile de parler sans savoir. Même si l'instituteur a avoué cela ne veut pas dire que c'est vrai car malheureusement en garde à vue on vous met tellement la pression

    Qu'on vous ferez avouées n'importe quoi. Je

    Ne dit pas que c'est vrai ni que c'est faux, je ne sais pas mais ça me paraît gros sachant que l'instit est rarement seul. Et je trouve ça méchant de s'en prendre à la directrice qui n'y est pour rien

    Dans l'affaire.



    Signaler un abus  
  • Par Jandj94, le 1 avr à 15:07

    Jandj94
    Ne jugez pas comme ca

    Connaissant l'histoire de l'interieur, il faudrait arrêté de jugez. Vous ne connaissez pas les faits. C'est facile de parler sans savoir. Même si l'instituteur a avoué cela ne veut pas dire que c'est vrai car malheureusement en garde à vue on vous met tellement la pression

    Qu'on vous ferez avouées n'importe quoi. Je

    Ne dit pas que c'est vrai ni que c'est faux, je ne sais pas mais ça me paraît gros sachant que l'instit est rarement seul. Et je trouve ça méchant de s'en prendre à la directrice qui n'y est pour rien

    Dans l'affaire.



    Signaler un abus  
    • Par mich2pains, le 2 avr à 09:48

      mich2pains
      demande d'éclaircissement :

      Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris votre phrase :" connaissant l'histoire de l'intérieur " (sic)  !


      Est-ce que vous sous-entendez que VOUS étiez présent , lors de ces faits , dans cet établissement scolaire ? ....puis , " il faudrait arrêter de juger" (sic) , sous-entendant que tous ceux qui ne s'y trouvaient pas doivent s'interdire de penser , de réagir , de s'alarmer pour leurs propres enfants ??????


      Quant à la "préssion " mise par les enquêteurs lors d'auditions faisant suite à des plaintes , elle me semble plus que légitime et nécéssaire car , qui avouerait spontanément ses crimes , en l'absence de telles préssions ?  



      Signaler un abus  
  • Par Papymouzo, le 2 avr à 02:23

    Papymouzo
    et la FCPE

    Elle en pense quoi. La même chose que la PEEP...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-75950, le 2 avr à 08:28

    Anonyme-75950
    PEDOPHILE

     AUCUNE INDULGENCE, POUR CE GENRE DE MONSTRE..................................................QUE LA JUSTICE SOIT FERME, C UN CRIME!



    Signaler un abus  
Publié : 31/03/12 - 10h57
Mis à jour : 01/04/12 - 12h11
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur