Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 21 octobre, 10:44
Accueil > Actualité > Faits divers > Prothèses mammaires PIP : Jean-Claude Mas à la case prison

Prothèses mammaires PIP : Jean-Claude Mas à la case prison

Prothèses mammaires défectueuses


L' "empereur de la prothèse" n'a pas payé la caution prévue. Il s'apprête à passer une seconde nuit à la maison d'arrêt des Baumettes, à Marseille.

L'homme de 73 ans n'a pas pu réunir les 100.000 euros de caution réclamés par la justice.
L'homme de 73 ans n'a pas pu réunir les 100.000 euros de caution réclamés par la justice. SIPA

Jean-Claude Mas, fondateur de la société varoise de fabrication de prothèses mammaires PIP, a passé sa première nuit en prison à Marseille, faute d'avoir réglé mardi soir le premier versement de la caution de 100.000 euros, payable en six fois, que prévoyait son contrôle judiciaire. « Malgré tous les efforts que M. Mas a prodigué, il n'a pas réussi a réunir tous ces fonds », a déclaré son avocat, Me Yves Haddad, rappelant que Jean-Claude Mas ne gagnait que 1.600 euros par mois.

Des sociétés au Luxembourg

Les premiers 25.000 euros, qui devait être acquittés sous un mois, n'ayant pas été versés, M. Mas a été incarcéré aux Baumettes, à Marseille, à la demande de la juge d'instruction pour « défaut de paiement de caution ». Cinq autres versements mensuels de 15.000 euros chacun devaient ensuite être réglés d'ici fin juillet. Selon Me Haddad, le septuagénaire a proposé en garantie un appartement d'une valeur de 175.000 euros dans lequel est logée sa propre mère, ce qui lui a été refusé. Les autres biens supposés de M. Mas, notamment des sociétés au Luxembourg, « qui sont au nom de sa compagne et de ses enfants, ces sociétés sont toutes en liquidation judiciaire », a indiqué l'avocat toulonnais.

« Fuite de capitaux »

Selon Me Laurent Gaudon, avocat de porteuses d'implants PIP, ce défaut de paiement prouve que M. Mas, qu'il accuse d'avoir organisé « la fuite des capitaux de son entreprise », n'a « pas envie que son patrimoine serve à indemniser les victimes ».
Des accusations démenties par Me Haddad. « Moi, on me fera jamais croire qu'un homme de bientôt 73 ans, malade - n'oublions pas qu'il a fait un infarctus du myocarde il y a un an, qu'il a été opéré de façon lourde il y a six mois - préfère aller en prison après avoir été l'empereur de la prothèse mammaire plutôt que de payer une caution », a-t-il réagi.
Interpellé le 26 janvier au domicile de sa compagne à Six-Fours-Plages (Var), Jean-Claude Mas avait également été placé sous statut de témoin assisté pour « homicides involontaires », le lien entre le port des implants incriminés et deux décès recensés à ce jour reste à démontrer.

Actu France-Soir / Service Faits Divers (avec l'AFP)
Publié : 07/03/12 - 22h15
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur