Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 23 juillet, 19:00
Accueil > Actualité > Faits divers > Renault : L'accusateur mis en examen

Renault : L'accusateur mis en examen

Espionnage chez Renault


L’enquêteur de Renault à l’origine du licenciement des trois cadres soupçonnés d’espionnage, Dominique Gevrey, a été mis en examen et écroué dimanche.

Dominique Gevrey a été arrêté vendredi à l’aéroport de Roissy alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour Conakry.
Dominique Gevrey a été arrêté vendredi à l’aéroport de Roissy alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour Conakry. SIPA

A un syndicaliste de Renault, il avait dit il y a quelques jours : « On cassera la croûte ensemble à mon retour ! » Dominique Gevrey ne faisait pas secret de l’aller-retour en Guinée qu’il devait effectuer ce week-end. En lieu et place de l’Afrique, cet homme de bientôt 53 ans a passé 48 heures en garde à vue au siège de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Comme France-Soir l’avait révélé, cet agent du service de sécurité de Renault a été arrêté vendredi en fin de matinée à l’aéroport de Roissy alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour Conakry. Les policiers de la DCRI avaient craint que ne prenne la fuite celui qui est devenu leur principal suspect dans l’affaire à tiroirs qui ébranle depuis trois mois maintenant le constructeur automobile. Dimanche soir, Dominique Gevrey était présenté à un juge d’instruction et mis en examen pour « escroquerie en bande organisée » et écroué. Egalement placés en garde à vue, ses deux supérieurs au sein du service de sécurité ont été remis eux en liberté. Désormais Dominique Gevrey est seul.

La justice lui reproche son silence obstiné alors qu’il est au cœur de l’affaire présumée d’espionnage industriel. En charge de l’enquête pour le compte de la marque au losange, Gevrey a géré la mystérieuse « source », rémunérée à hauteur de 250.000 €, à l’origine des accusations contre les trois cadres licenciés. Mais les informations livrées par la « source » se sont révélées erronées. Et malgré les demandes de la direction de Renault ou des policiers, Gevrey refuse de donner son identité. A cela s’ajoute qu’il avait mis en place avec l’aide d’un ami, ancien parachutiste, un système de fausse facturation pour payer son informateur. Du coup, certains se demandent si sa « source » existe bien.

« Un gars très secret »

Dominique Gevrey a fait sa carrière militaire à la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD). Sa spécialité ? Il gérait les « sources », déjà. Il avait notamment travaillé sur l’univers des mercenaires français en Afrique, ce qui lui aurait valu quelques franches inimitiés.

Un connaisseur du monde du renseignement évoque également « des tensions entre personnalités du renseignement militaire, dont Gevrey, et des ex de la DST », sans vouloir en dire plus. D’autres mentionnent une affaire de corruption. Un de ses proches le défend : « Toutes ces histoires, ce n’est que de la jalousie parce qu’il avait des informations que les autres services n’arrivaient pas à avoir. Quand Renault l’a débauché, la DPSD ne voulait pas le laisser partir tellement ils en avaient besoin. » Contacté le mois dernier à propos de son passé militaire, Gevrey nous avait avoué qu’il avait « certainement des ennemis ».

Le directeur de l’époque du service de sécurité du constructeur, un ancien militaire chef du bureau sécurité industrielle à la DPSD, va tout de même le convaincre de venir dans le privé. Là, Dominique Gevrey obtiendra quelques résultats, participant au démantèlement notamment d’un réseau de prostitution au sein même d’un local syndical chez Renault.

Il continue de se rendre régulièrement en Afrique, surtout en Guinée et à Madagascar, ce qui alimente les suspicions à son encontre. Gevrey laisse dire. « C’était un gars très secret », résume un ex des RG qui avait ses entrées au Technocentre de Guyancourt. 

Des fleurs synthétiques

Dominique Gevrey se verra reprocher par un rival, issu lui aussi des rangs de l’armée, d’avoir autorisé les agents de sécurité sous sa responsabilité à repartir à la fin d’une soirée avec quelques bouteilles de champagne et… un bouquet de fleurs synthétiques.

Aujourd’hui, ses problèmes sont beaucoup plus graves. Cette semaine encore, Gevrey répétait à l’envi qu’il avait bien fait son travail, que son informateur ne s’était pas trompé et que surtout il avait mis en garde la direction de Renault : « Ne sortez pas l’affaire, c’est prématuré ! » Un enquêteur est sceptique : « Ça ne transparaît pas du dossier… »

Ses proches, eux, le croyaient, ils le croient toujours mais ils ne cachent plus leur inquiétude. Un de ses mentors dans le métier, contacté samedi : « Je reste persuadé de son innocence, c’est un mec droit mais qu’il balance son prestataire ! Maintenant, il faut mettre les cartes sur la table ! » Pour l’heure, Dominique Gevrey préfère s’enfermer dans son silence.

Ses supérieurs sont libres

Rémi Pagnie et Marc Tixador, les supérieurs de Dominique Gevrey, sont ressortis libres de leur garde à vue à la direction centrale du renseignement intérieur. Il y a deux semaines, une source interne à Renault nous confiait : « Pagnie, je ne le porte pas dans mon cœur. Mais Tixador et lui sont d’une prudence extrême, ce ne sont pas des alarmistes. Ils n’ont jamais survendu l’affaire d’espionnage. La sécurité de Renault va être décapitée mais ils ont simplement fait leur travail. »

Selon nos informations, Marc Tixador a en effet un CV sans tache au sein de la police. Quand il a été débauché par Renault, il était officier de liaison à l’ambassade de France à Caracas, au Venezuela. Auparavant, il avait été chef de groupe à la brigade financière de la PJ de Versailles. « C’est lui qui a sorti les scandales politico-financiers dans l’Essonne dans les années 1990, se souvient un de ses anciens supérieurs à la PJ. C’était un policier très rigoureux, pas quelqu’un qui se lançait dans des aventures chimériques. »

Avant de devenir le directeur de la sécurité de Renault en 2005, Pagnie a lui été recruté en tant que chef de la sécurité chez Nissan au début des années 2000. Cadre civil à la DGSE, l’agent matricule OT 2927 est alors patron de la zone Extrême-Orient pour le service secret français. Diplômé de langues orientales et fin connaisseur du Japon, il correspond au profil recherché alors par Carlos Ghosn. « C’était un agent sérieux, sans plus. Il n’a jamais fait d’étincelles », juge aujourd’hui un ancien collègue espion.

Matthieu Suc
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article10 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 14 mar à 09:07

    Anonyme-77656
    Mr

    Scandaleux, les Num 1 & 2 doivent sauter pour ctte faute impardonnable.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 mar à 09:49

    Anonyme-77656
    confirmation d'escroquerie

    Ce qui est dommage et préjudiciable c'est à cause de personnes soit disant compétentes et professionnelles. On a nui moralement à 3 agents de chez Renault. Une indemnité et rétablissement de ses agents dans l'entreprise ne saura suffire à restaurer l'image de Renault..



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 mar à 10:49

    Anonyme-77656
    affaire Renault mise en accusation

    Pourquoi "ancien parachutiste" on stigmatise ces gens, je ne comprends pas.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 mar à 11:38

    Anonyme-77656
    "bande organisée"et argent.

    Dominique Gevrey,tout seul,cela est peu,pour faire une bande.Qui sont les autres?

    Quel membre de la direction générale de Renault a autorisé le versement des 250 000 euros et aprés avoir

    consulté qui d'autre?

    Quel "maquillage" comptable a été utilisé pour faire sortir cet argent?

    Cela ne semblera pas trés important,si l'on oublie qu'un

    trés célébre Gangster de Chicago d'origine napolitaine

    est "tombé" pour "fraude fiscale".

    Quand aux deux "libérés" aprés leur garde à vue,on peut dire qu'ils s'en tirent bien (pour l'instant).

    Ils n'ont pas été trés curieux vis,à vis de leur collégue-subalterne inculpé.C'est,au minimum..,de l'incompétence...

    Et,Michel luc,quel a été son rôle,dans tout cela?

    Et,son "ex" employeur,la société barbouzarde privée GEOS? GEOS qui a autrefois (dit le général-retraité Jean

    Heinrich,son patron)travaillé pour Renault.

    Etc..,etc...



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 mar à 14:16

    Anonyme-77656
    Pas de fusible

    Mr Carlos Ghosn, vous avez été si prompt à vous présenter à un JT pour une pseudo scène de théâtre il y a quelques semaines...et en ce moment ou êtes vous ?

    Vous vous cachez? Il faut assumer.

    Allez, courage...Mr Ghosn!!!

    Ps: pas le coup du fusible svp.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 mar à 17:38

    Anonyme-77656
    Vous apprendrez que...

    Comme disait feu Geneviève Tabouit.

    Que...L'avocat de Renault a menti en parlant d'abord de

    100 000,puis de 250 000 euros payés au trés mystérieux informateur de Renault.Nous en sommes à 310 000 vient d'affirmer Jean-Claude Marin et 390 000 autres étaient

    trés récemment en passe de s'y ajouter.

    Les comptes à l'étranger des trois cadres incriminés,n'

    existent pas.Nous savions cela depuis des semaines mais

    maintenant c'est "officiel".Donc,acte!

    Par contre,"la piste de l'espionnage(qui)n'est pas totalement écartée",laisse rêveur...Laisse-t-on une porte de sortie,pour la direction générale de Renault,si des tractations en coulisse sur le sort de

    Renault-Nissan débouchaient sur un compromis?



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 mar à 08:46

    Anonyme-77656
    RENAULT se couvre de cendres

    mR Ghosn, il est devenu obligatoite devant tout ce gachis de faire "sauter les fusibles" de l'ensemble de votre service de sécurité qui au regard des artices de Matthieu SUC on dépassés les bornes et cela dans tous les sites de l'entreprise, c'est une honte pour RENAULT



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 mar à 09:49

    Anonyme-77656
    B et A Ba

    M. Gevrey est probablement aussi mythomane que l'ancien adjoint du patron français d'EADS qui lui n'était pas ancien militaire. Il est stupéfiant que la direction de Renault se soit laisser abuser à ce point, mais le ridicule ne tue plus. Soit dit en passant, une information est valide lorsqu'elle émane de plusieurs sources et lorsqu'elle est vérifiée. Les supérieurs de Gevrey auraient du se souvenir de ce B et A BA du métier.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 mar à 22:40

    Anonyme-77656
    La souris et le serpent

    A part les chichons sous les escaliers dans les casernes, ils sont pas bon à grand chose chez le lion et le serpent...



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 mar à 23:19

    Anonyme-77656
    Coup fourré ?

    Un homme qui a travaillé autant d'années pour l'état, aux risques et périls,

    M. Gevrey n'est-t-il pas tombé dans un coup fourré ? Avec menace sur sa vie ou celle de sa famille ? Reanault a été capable de divulguer des informations,sur ses cadres alors qu'ils n'avaient pas autorisation de suite à le faire, mensonges autour des montants donnés. Si certains avaient des comptes ailleurs, ils peuvent rayés leurs comptes à tout moment. Pourquoi pas mettre tout, sur le dos du mec qui les a pointé du doigt, ou est-ce un groupe qui n'a rien à voir avec renault. Tjs est-il, qu'il y a de quoi se poser la question. En attendant si M.gevrey est blanc, je ne voudrais pas être à sa place... j'espère que la justice éclaircira cette affaire, que la vérité sortira au grand jour...



    - Signaler un abus  
Publié : 14/03/11 - 09h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238750 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186400 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur