Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 26 novembre, 11:40
Accueil > Actualité > Faits divers > Tuerie de Nantes : Les huit clés de l'affaire

Tuerie de Nantes : Les huit clés de l'affaire

Tuerie de Nantes


Depuis le 21 avril, et la découverte des corps d'Agnès et de ses quatre enfants, retrouvés sous la terrasse de leur maison, à Nantes, la traque de Xavier Dupont de Ligonnès, le principal suspect, se poursuit. Retour en huit points sur cette incroyable affaire.

Les cinq corps ont été retrouvés jeudi dans le jardin de la demeure des Dupont de Ligonnès
Les cinq corps ont été retrouvés jeudi dans le jardin de la demeure des Dupont de Ligonnès SIPA

1. La découverte du drame

Jeudi dernier, les policiers, appelés par une voisine prévenue de l'absence prolongée de la famille Dupont de Ligonnès, découvrent au 55, boulevard Robert-Schuman à Nantes une maison vide de signes de vie. Seuls restent des meubles, des appareils électriques. Sous la terrasse qui surplombe une partie du jardin, ils découvrent peu à peu le contenu d'une fosse : cinq corps, emballés de sacs de jute, recouverts de chaux vive. L'autopsie conclura à la mort par balles d'Agnès Dupont de Ligonnès, 48 ans, et de ses quatre enfants : Arthur, 21 ans, Thomas, 18 ans, Anne, 16 ans, et Benoît, 13 ans. Tous victimes d'une « exécution méthodique », selon le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin. Chacun a reçu deux balles de calibre 22 long rifle dans la tête, tout comme les deux labradors noirs de la famille, Léon et Jules. Benoît a en outre reçu trois balles au thorax. Le décès serait survenu durant leur sommeil. Reste à préciser, grâce à des examens toxicologiques, s'il s'agit d'un « sommeil naturel ou artificiel ». En clair, s'ils ont été drogués.

2. Les victimes

Agnès a grandi dans les Yvelines. Secrétaire de formation, elle se consacre principalement à sa vie de famille, et à des activités associatives et paroissiales, et assiste son mari, Xavier, dans ses activités professionnelles. Arthur, l'aîné, est inscrit en BTS et travaille dans une pizzeria du centre de Nantes. Thomas est étudiant en musicologie à Angers. Anne est lycéenne en première S au lycée de la Perverie-Sacré-Cœur, à Nantes. Comme le petit dernier, Benoît, encore collégien. La famille est bien intégrée, catholique pratiquante.

3. La date du crime

Sur cette question, les témoignages divergent. Dans le quartier, Agnès est aperçue pour la dernière fois le 3 avril dans l'après-midi, accompagnée de sa fille et des deux chiens, par Yves, le patron du café voisin. Cependant, une voisine interrogée par RTL affirme avoir discuté avec elle le 7 avril. Les deux derniers des enfants n'iront plus à l'école à partir du 4 avril. Thomas aurait, selon un témoin cité par Le Parisien, été rappelé d'Angers par son père le 5 avril. Les cinq membres de la famille auraient-ils été assassinés à des dates différentes ?

4. L'arme du crime

L'enquête policière a révélé que Xavier de Ligonnès, qui avait hérité d'une carabine 22 long rifle équipée d'un silencieux à la mort de son père, avait commencé une formation de tir en décembre 2010 dans un club de tir nantais et avait assidûment fréquenté ce club dans les jours qui ont précédé la tuerie, seul ou en compagnie de ses enfants. Le 22 mars, il aurait en outre acheté des munitions du calibre de cette arme.

5. Le suspect n° 1

Xavier Dupont de Ligonnès, 50 ans, est issu d'une famille noble de Lozère et a grandi à Versailles. Sous les dehors d'un chef d'entreprise jovial – « Il souriait tout le temps, on ne se méfie pas des gens qui sourient sans cesse », selon une proche d'Agnès – se cache probablement une personnalité beaucoup plus complexe. Au début des années 2000, il fonde La Route des commerciaux, une société proposant aux VRP des tarifs préférentiels dans des hôtels de France, sans succès manifeste. En 2003, il se lance par le biais de l'entreprise Selref dans la vente d'espaces publicitaires sur Internet. Des activités précaires : en 2010, le foyer n'aurait, selon Xavier Ronsin, déclaré que 4.000 € de revenus. L'homme semblait également lourdement endetté. Le journal Presse Océan révélait ainsi qu'un huissier avait été mandaté pour un recouvrement d'une dette de 20.000 €. 

6. La mise en scène

L’une des raisons pour lesquelles la mort brutale des cinq membres de la famille Dupont de Ligonnès, selon toute probabilité survenue dans la première semaine d’avril, n’a été découverte que deux semaines plus tard tient dans la mise en scène minutieuse organisée par le principal suspect, Xavier, le mari et père. Dans les premiers jours, l’employeur de son épouse et les professeurs de ses enfants ont été contactés pour signaler des absences dues à la maladie. Sur la porte, un mot demandant de ne « pas déranger les malades », selon une amie d’Anne venue aux nouvelles. Puis ce sont des lettres, qui arrivent à différents membres de la famille, annonçant un départ urgent pour l’Australie, une mutation professionnelle imminente. Certaines de ces lettres, selon la station de radio RTL, contenaient par ailleurs des instructions concernant le mobilier de la maison, à revendre en remboursement de diverses dettes, indiquant où trouver les clés, expliquant aussi de ne pas « chercher à nous contacter ». L’école des deux derniers des enfants a en outre reçu un chèque en règlement de la scolarité dans cet établissement privé, pour solde de tout compte.

7. Le mobile

La personnalité de Xavier Dupont de Ligonnès, en apparence lisse, laisse entrevoir deux brèches. L’une, financière, repose sur l’échec des entreprises de l’homme d’affaires et son lourd endettement. L’autre, sentimentale, tient à la découverte d’une liaison entretenue par le père de famille avec une femme en région parisienne. Une parmi d’autres pour cet homme réputé passer, « pour raisons professionnelles », ses semaines sur la route ?

8. La fuite

Le départ de Xavier Dupont de Ligonnès du domicile familial se situerait entre le 7 et le 9 avril. Depuis, il a été aperçu au Pontet (Vaucluse) dans la nuit du 12 au 13 avril, dînant et couchant dans une auberge de luxe, se présentant sous le pseudonyme de Xavier Laurent. Le 14 avril, il effectue un retrait dans un distributeur de Fréjus (Var). Le 15 au matin, sa trace se perd sur le parking d’un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens (Var), où sa voiture a été retrouvée la semaine dernière. Un lieu et une date qui intriguent les enquêteurs : le 14, une femme de 50 ans, Colette Deromme, a disparu non loin de là, dans le village de Lorgues, que connaît bien Xavier Dupont de Ligonnès pour y avoir vécu voilà une vingtaine d’années. Depuis la création d’un numéro de téléphone pour un appel à témoins (*), l’homme aurait été aperçu à Nice (Alpes-Maritimes) en compagnie d’une femme blonde. Un signalement que les enquêteurs prennent avec précaution. « Les témoignages affluent sur des reconnaissances invoquées de l’intéressé, accompagné ou non d’une femme blonde, dans une quarantaine d’endroits différents au cours des 48 dernières heures », expliquait ainsi Xavier Ronsin.

(*) 02.53.46.74.20.

Jérôme Sage
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article5 commentaires

  • Par abeilles, le 26 avr à 12:41

    abeilles
    les anomalies

    toujours aucune trace des trajectoires des balles ,pendant le sommeil ,elles sont bien sorties ,Et cette personne se disant sa maîtresse ,((elle n'est plus cité??,mais pourquoi si il était si machiavélique ,il na pas été chez elle,avec le pistolet pour lui dire (( que cette somme représentait ses services ,)) parce que cette Dame en voulant récupérer cette somme par Huissier ,et bien le Fisc va lui faire un redressement beaucoup plus important ,donc encore une histoire pour accabler cet Homme ,Je trouve scandaleux de faire des recherches internautes pour dire (( Voila cette mère a dit cela sur un forum )) écoutez le peu que je connaisse ,mais étant croyante aussi ,je n'irais pas raconter ma vie personnelle sur un forum ;QUI A Transporté le Père il a laissé sa voiture ,Si c'était lui en personne ,Je pense que cette dette est factice,qu'il était bien Agent Secret sinon comment ils auraient pu vivre plusieurs fois un an en Amérique ,les Textos à l'ami de son fils (malade a crevé ,ce n'est pas un langage ,approprié ,on ne retrouvera pas le père vivant ni cette Dame la aussi pour faire ,donner des raisons valable ,enfin il devait-être assez intelligent pour savoir qu'après la vie serait impossible ,il aimait trop sa fille ,



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 26 avr à 15:33

    Anonyme-77656
    Sourire ne signe pas le bonheur

    La méticulosité dans la préparation de l'assassinat est encore pire que je ne croyais avec l'affichage sur la porte d'entrée de la maison du mot : "Prière de ne pas déranger les malades"! Cynique, glacial, implacable, voilà comment était ou est Xavier Dupont de Ligonnès! Ou alors, son désespoir n'avait pas de limites! Quand il assistait à la messe, c'était pour la façade, alors? Car s'il avait cru en Dieu, il n'aurait jamais abattu sa famille à cause du dixième commandement : "Tu ne tueras point"!

    Quant au fait qu'il souriait fréquemment, cela n'est en rien un signe de bonheur ou d'amabilité à l'égard d'autrui car il existe toutes sortes de sourires : sarcastique, narquois, goguenard, amer, commercial, triste, résigné, provocant, sans oublier aussi "sourire de vengeance", "sourire de haine", "sourire de triomphe". Dans le registre positif nous avons, bien sûr : radieux, gentil, aimable, chaleureux, éblouissant, compatissant mais aussi ironique, glacial, énigmatique qui convient bien à un natif du Capricorne comme Xavier de Ligonnès.



    Signaler un abus  
  • Par abeilles, le 26 avr à 19:00

    abeilles
    larme d'argent

    pourquoi cette haine ,pensez-vous que cet homme a une famille des Parents ,moi je cherche à comprendre ,si vraiment des preuves flagrantes ,jusqu'à maintenant nous avons QUOI les balles ??? il allait au TIR pour tuer à bout portant ??? son épouse mais peut-être il y avait des personnes chez-elle sous la menace de descendre ses enfants ,

    Avec les photos je vois une famille épanouie c'est très très rare ,Alors j'attends je ne me jette pas sur l'OS que les Médias me jette ,le respect je suis croyante je ne le jugerai pas avant de savoir



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 26 avr à 22:43

    Anonyme-77656
    simili secte

    sur doctossimo celle ci en 2008 elle parlait de se sortir d une secte,,pas au sens de l argent des millémaristes sacrifice envers dieu ce qui expliquererait le délire du père



    Signaler un abus  
  • Par abeilles, le 27 avr à 10:58

    abeilles
    agness

    NON je ne crois pas à ce genre la ,ces personnes qui sont dans une secte semblable ne vont pas aux cérémonies Chrétienne ,vous ne voyez jamais des Témoins de Jéhovah ,ou autres sectes



    Signaler un abus  
Publié : 26/04/11 - 06h58
Mis à jour : 26/04/11 - 07h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur