Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 21 septembre, 17:51
Accueil > Actualité > Faits divers > Un an après Xynthia : Un petit village en guerre

Un an après Xynthia : Un petit village en guerre

Faits divers


A l’heure des cérémonies à La Faute-sur-Mer, un an après la tempête meurtrière, le petit village de Vendée se déchire dans une lutte fratricide. Certains veulent pourtant bâtir l’avenir.

Renaud Pinoit, le très actif vice-président de l’Avif
Renaud Pinoit, le très actif vice-président de l’Avif MaxPPP

Larmes et recueillement, dimanche matin, sur les berges du Lay. Un semblant de trêve dans la guerre fratricide que se livrent les habitants de La Faute-sur-Mer (Vendée) depuis quelques semaines. Un silence assourdissant troublait cette cérémonie du souvenir en mémoire des 29 morts de la tempête Xynthia : celui de l’absence de plusieurs familles de victimes. « Ces personnes ne voulaient pas d’un hommage en présence du maire de La Faute, René Marratier, qui n’a jamais eu le moindre mot à leur égard », explique Renaud Pinoit, le très actif vice-président de l’Avif (Association des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer). Ces familles ont choisi d’organiser leur propre célébration dimanche prochain. Et n’y ont pas convié René Marratier. Un camouflet pour le maire de ce village de 650 habitants, le plus touché par la tempête.

Un maire dans la tourmente

Il faut dire que depuis la tempête, La Faute-sur-Mer rejoue Les Rivaux de Painful Gulch, cet album de Lucky Luke où les familles O’Timmins et O’Hara se déchirent sans plus savoir pourquoi. Entre opposants et partisans du maire, le combat est sans merci. Les premiers lui reprochent d’avoir laissé construire dans des zones à risque et de ne pas avoir fait évacuer le soir de la tempête. Les seconds rétorquent que les familles de victimes cherchent à tout prix un coupable à une catastrophe naturelle. Jusque récemment, on lavait encore son linge sale en famille, et si certains ne se saluaient plus dans les rues, bien qu’ils aient été à l’école ensemble, la loupe des médias n’avait pas encore grossi le trait.

Or, le 30 janvier dernier, un reportage de Zone interdite (M6) met le feu aux poudres. Il présente le maire, René Marratier, comme largement responsable du désastre à cause de sa politique d’urbanisation et de spéculations immobilières destinées à favoriser les entreprises de certains élus locaux. « Mensonges, calomnies ! » crient aussitôt ses partisans les plus proches, comme Serge Claveau, pépiniériste et conseiller municipal depuis 2008. « Il n’a que ce qu’il mérite ! », rétorque Marie-Christine Renou, pharmacienne sur le rond-point à l’entrée du village, l’une des plus virulentes contre l’édile. 

Projets d’écotourisme

Le principal intéressé se dit blessé par la « vindicte populaire ». Le parking de La Faute est régulièrement tagué du mot « Démission ». Le maire reçoit des lettres anonymes. Et sur le site Internet de l’Avif, des commentaires suggèrent sa mort comme solution. René Marratier a porté plainte contre la chaîne pour diffamation. Et se concentre sur l’avenir : « Nous attendons le plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) qui déterminera l’aménagement du territoire avec les contraintes et les interdits. Mais nous avons de nombreux projets de développement d’écotourisme avec les communes alentour. »

On lui reproche son absence dans les jours qui ont suivi le séisme et son manque de compassion. « Il est maladroit et incapable de s’extérioriser », reconnaît Serge Claveau. « Il était tétanisé par les événements », avance Maurice Milcent, le maire de la commune voisine, L’Aiguillon-sur-Mer, qui le connaît depuis toujours. « Les grandes douleurs sont muettes », lui concède le vieil employé de l’Hôtel de la Plage, citant Sénèque. « C’est un homme bien », ajoute-t-il.

« Les morts méritent qu’on soit positifs »

La Pharmacie Océane est devenue un fief des opposants. « René Marratier ne mène aucune politique pour la commune, dénonce Marie-Christine Renou. Rien pour le social, pour le culturel, pour que les jeunes restent chez nous. Il n’y a que l’urbanisme qui l’intéresse. On voit le résultat ! Nous avons pourtant alerté sur les risques… » La pharmacienne s’est déjà présentée trois fois aux municipales, sans succès. Dans la petite station balnéaire en ébullition, certains murmurent que cette femme d’une cinquantaine d’années, la silhouette sèche, profiterait de l’émotion suscitée par Xynthia pour mener une nouvelle campagne. Elle s’en défend : « Je ne compte pas me représenter en 2014. Je ne veux pas profiter de la faiblesse actuelle de Marratier. »

Les tensions empêchent la station balnéaire de regarder l’avenir. Pourtant de nombreux habitants s’indignent de cette guerre qui leur gâche un peu plus la vie. M. Pham, le directeur du Casino des Dunes, très investi dans les projets de réserve ornithologique de la Pointe d’Arçay, veut croire à un futur prospère. « Les morts méritent qu’on soit positifs, et il faut penser aux survivants. Aujourd’hui, les plantes commencent à repousser dans les jardins condamnés de la zone noire. Je veux y voir un signe que nous sommes capables de rebondir. » 

Les commerçants écopent

Un an après Xynthia, les commerçants n’en finissent pas d’écoper. Fermeture du camping municipal de 4.000 places, départ de près de 400 personnes sinistrées… Les curieux de passage ne suffisent pas à faire marcher les affaires : – 30 % pour le salon de coiffure de Viviane Michel ; – 80 % pour le PMU la Terrasse, actuellement en vente ; – 15 % pour le Super U… Vincent Boineau, propriétaire du Nautile, la boutique d’articles de plage, a vu, lui, son chiffre baisser de 20 %. « La Faute ne s’en relèvera pas », assène, la voix tremblante, cet homme bourru. Il souhaiterait vendre, mais « qui voudra acheter la boutique ? Je n’ai pas été sinistré le jour de la tempête, j’ai tout perdu quand même, mais pour nous il n’y a pas d’indemnisation prévue. » 

Une image d’espoir

Pourtant, certains croient à un avenir. Nathalie Rompillon, la jolie propriétaire de la Boucherie Artisanale, ne baisse pas les bras : « Nous avons des plages magnifiques, les campings ont déjà des réservations pour cet été. Je suis sûre que les gens ont envie de revenir. » Il y a juste un an, alors que la mer déferlait sur le village, la Boucherie Artisanale s’agrandissait, passant de 60 m² à 300 m². Flambant neuve, la boutique a nourri les Fautais tout l’hiver et montré chaque jour un visage souriant : « Notre magasin a remonté le moral de tout le monde. Il symbolise une ouverture sur l’avenir, une image d’espoir. »

De notre envoyée spéciale Marie Marvier
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Faits divers

Réactions à cet article9 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 28 fév à 11:58

    Anonyme-77656
    Triste

    Voir le déchirement de ce village me fait mal au coeur. Car ce sont tous des victimes de Xynthia aussi bien le maire que les habitants.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 mar à 11:52

    Anonyme-77656
    Véracité et impartialité...

    Lorsque l’on parle de « journaliste » il vient à l’esprit le terme générique et très généraliste de la profession.

    Cela permet de masquer des carences dans la prise d’informations, et de rendre quelque peu anonyme la rédaction de l’article.

    Il faut demander à Madame Marie MARVIER, (si c’est bien cette personne qui a signé cet article)de reconsidérer son article, de façon qu’il « donne » un peu moins dans le « polémique* » et un peu plus dans la réalité des faits…Je suis étonné de voir que cette dame n’a pas été tout à fait à l’écoute de Madame Renou.

    Pourtant dans un souci de « coller » avec l’actualité, elle a du visionner la dernière vidéo de Jean-Pierre.

    En effet cette journaliste professionnelle a repris pour amender son texte le titre second du film,….:

    « Un silence assourdissant »……. troublait…..etc…



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 mar à 13:56

    Anonyme-77656
    gaulois

    Ne confondez pas le village de La Faute sur Mer avec le village gaulois d'Astérix.

    Cherchez les responsabilités là où elles sont !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 mar à 16:25

    Anonyme-77656
    « Et sur le site Internet de

    « Et sur le site Internet de l’Avif, des commentaires suggèrent sa mort comme solution »

    Madame, 1- vous confondez le site http://www.asso-avif.com/ sur lequel il n'y a pas de commentaires et le blog indépendant http://www.lafautesurmer.net/ où les sinistrés s’expriment sans censure

    2- je ne me souviens pas y avoir lu des menaces de mort envers M.Maratier juste de nombreuses demandes de démission



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 mar à 18:49

    Anonyme-77656
    du n'importe quoi

    "Et sur le site Internet de l’Avif, des commentaires suggèrent sa mort comme solution"

    Mme Marvier,

    1- vous confondez le site de l'AVIF http://www.asso-avif.com/ et le blog indépendant du désastre http://www.lafautesurmer.net/

    2- sur ce blog où s'expriment les sinistrés il n'y a jamais eu de menaces de mort contre M.Marratier juste de nombreuses demandes de démission



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 mar à 19:07

    Anonyme-77656
    Indignée

    Quand on a à écrire un article sur le renouveau économique d'une commune gravemenbt martyrisée qui mettra des années à s'en remettre, et que l'on connait les manquements graves de la municipalité, la prévarication dont à fait preuve le maire, la violence latente qui y règne, on s'arrange pour faire un texte mesuré et informé en traçant les perspectives économiques possibles et les forts potentiels de cette commune. On n'est pas dans Lucky Lucke, mais dans la tragédie !!! Cet article ne peut que rajouter des tensions dans un lieu qui n'en a pas bsesoin à quelques jours d'une commémoration qui sera difficile pour des familles souvent écrasées de chagrin.

    Cet amateurisme à la limite de la malveillance est vraiment mal venu et constitue une faute professionnelle.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 mar à 19:46

    Anonyme-77656
    quel travail !

    "un homme bourru", une silhouette sèche", "une jolie bouchère" cela relève d'un esprit bien critique ! Relatez les faits Mme Marie MARVIER et ne rajoutez pas plus de tensions, la commune n'a pas besoin de cela dans cette période difficile ! Et ne mélangez pas le site de l'AVIF avec le blog! Allez reprenez-nous tout cela comme il faut avec réalité et objectivité!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 mar à 23:09

    Anonyme-77656
    xynthia

    quel réalité , quel objectivité oui , non franchement avez vous fais déja un reportage sur les sinistrés qui on perdus un proche ???? comment osez vous confondre notre drame a une bande dessinée ???? l'avif na pas pour but de dénigrée la commune , elle était présente pour tous nos moment de chagrin et de tristesse elle nous a aiguiller pour nos dossier nos démarches elle a essuyer nos larmes pour le décès de nos proches , elle nous a demander notre avis pour la cérémonie du 6 mars , concernant l'émisssion du 30 janvier zone interdite mr le maire à répondue ce qu 'il voulait on ne lui a pas mis le couteau sur la gorge . le 6 mars il y aura une cérémonie qui sera faites dans le respect de nos proches disparues



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 mar à 16:00

    Anonyme-77656
    xynthia

    Votre article, bien que très critiqué sur le blog « indépendant » lafautesurmer.net (vous en avez un aperçu dans « les réactions à cet article : ce sont les mêmes personnes qui s’expriment), est malheureusement le reflet de ce qui se passe dans notre commune. Il y avait déjà des tensions depuis les inondations mais elles ont été exacerbées par le reportage (très orienté) de M6.

    Merci M6. Dans ces conditions là, tenter de se reconstruire après ce que nous avons vécu : c’est quasi impossible…

    Vivement que les médias nous oublient un peu. Ce sera sûrement le cas dans quelques jours. Espérons…



    Signaler un abus  
Publié : 28/02/11 - 07h55
Mis à jour : 28/02/11 - 08h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur