Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 15 octobre, 19:11
Accueil > Actualité > Insolite > Le pâté aux truffes d’Eric Ollivier a conquis l’Elysée

Le pâté aux truffes d’Eric Ollivier a conquis l’Elysée

Insolite


Depuis la visite officielle de Nicolas Sarkozy dans les Alpes-de-Haute-Provence l’été dernier, les terrines d’Eric Ollivier, petit producteur à Aiglun, ornent régulièrement la table du Président.

Eric Ollivier compte aussi le ministre de l’Agriculture parmi ses clients occasionnels
Eric Ollivier compte aussi le ministre de l’Agriculture parmi ses clients occasionnels MaxPPP

Le destin d’Eric Ollivier a basculé deux fois. La première, en 2005, lorsqu’un grave accident de voiture le rend « inapte au travail » et handicapé. La seconde, cinq ans plus tard, lorsqu’il croise la route de Nicolas Sarkozy et de son ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, sur un marché local.

Depuis ce jour, le petit producteur de 46 ans se targue de fournir le palais présidentiel en pâtés aux truffes et autres terrines. « Servir la plus belle table de France est la meilleure chose qui pouvait m’arriver professionnellement. Je suis très heureux d’être arrivé là, surtout après ce que j’ai traversé », confie le quadragénaire très en verve, à l’accent du Midi prononcé.

En effet, un jour de mai 2005, la carrière – et la vie – d’Eric Ollivier prend un tournant tragique. Alors qu’il se rend à un déjeuner de famille, il entre en collision avec un autre véhicule. Bilan : neuf mois d’hospitalisation et des séances de rééducation à n’en plus finir. « Ma jambe était très abîmée, j’ai dû réapprendre à marcher », confie-t-il. Mais pour lui le plus dur n’est pas là. « J’ai cru mourir le jour où j’ai été déclaré inapte au travail. J’étais chef de cuisine, passionné par mon métier, je ne pouvais imaginer finir ma vie avec une pension d’invalidité de 400 € par mois. »

Une cinquantaine de boîtes de pâté livrées tous les deux mois

Eric Ollivier entame alors un combat de longue haleine. « J’ai dû me battre pendant des mois pour être reconnu travailleur handicapé, un statut qui me permettait de reprendre une activité et de créer mon entreprise. » C’est à ce moment qu’Eric se lance dans la fabrication de pâtés. Une affaire modeste, jusqu’à la visite officielle du président de la République dans la région, à la rencontre des agriculteurs. Grâce à la préfecture, Eric Ollivier a le privilège de faire partie de la poignée de producteurs autorisés à faire goûter leurs produits au Président. Une chance inestimable à ses yeux. « J’ai plaisanté une dizaine de minutes avec Nicolas Sarkozy. Il m’a posé beaucoup de questions sur les truffes. J’ai répondu avec plaisir, mais sans dévoiler mes “coins à truffes” ! » s’amuse-t-il.

Trois jours plus tard, Eric Ollivier reçoit un coup de téléphone qu’il n’est pas près d’oublier. « C’était le chef de cuisine de l’Elysée qui me demandait de lui envoyer mes produits, car le Président en voulait à sa table. Je n’y ai pas cru, je lui ai fait répéter à plusieurs reprises pour être sûr de ne pas rêver. »

Depuis, la passion de Nicolas Sarkozy pour les pâtés d’Eric Ollivier ne s’est jamais démentie. Le chef de cuisine commande une cinquantaine de boîtes tous les deux mois. « Majoritairement du pâté de truffes, avec un assortiment d’autres produits », raconte le producteur. Aujourd’hui, Eric Ollivier s’apprête à envoyer à l’Elysée sa dernière invention : son pâté à la lavande, qui remporte un franc succès auprès des touristes. Curieux, le quadragénaire a essayé de savoir quels convives de prestige avaient pu goûter ses produits à la table du Président. Impossible. « C’est classé secret-défense ! » ironise-t-il.

Des produits traditionnels, sans colorant ni conservateur

Eric Ollivier compte aussi le ministre de l’Agriculture parmi ses clients occasionnels. Mais qu’est-ce qui rend ses produits exceptionnels ? « Mes pâtés sont faits de manière traditionnelle, sans conservateur, colorant ou additif. On me dit souvent qu’ils ont le goût des produits d’antan qu’on ne trouve plus aujourd’hui dans le commerce. Ensuite, j’ajoute à cette préparation des produits nobles : truffes, fromage de Banon ou genièvre, pour que les produits sortent de l’ordinaire. »

Pour l’heure, les produits d’Eric Ollivier sont en vente à la Maison des produits du pays dignois, à Mallemoisson, sur les foires et les principaux marchés du Sud-Est. Mais le producteur a des projets plein la tête : être commercialisé chez Carrefour, puis acquérir son propre laboratoire de fabrication. Et, surtout, continuer à livrer des produits de qualité exceptionnelle pour garder ses précieux clients.

Renseignements : mayol83@orange.fr ou 06.08.11.00.46.

Marie Conquy
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Insolite

Publié : 20/09/11 - 06h45
Mis à jour : 20/09/11 - 06h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur