Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 27 octobre, 00:21
Accueil > Actualité > International > 7 milliards et quelques sur notre petite planète

7 milliards et quelques sur notre petite planète

International


La planète Terre passe ce lundi le cap des 7 milliards d'habitants. Un chiffre qui place l'humanité face à d'immenses défis et responsabilités.

En 1999, c'était le cap des 6 milliards qui était franchi
En 1999, c'était le cap des 6 milliards qui était franchi SIPA/Rafael Ben-Ari

On imagine le cri, les pleurs de cet enfant-là, celui qui permettra à l'humanité de franchir le cap des 7 milliards d'habitants. Ce sera un garçon, ou une fille, un bébé comme un autre mais un symbole éminent, important. Ce lundi 31 octobre, selon les estimations de l'ONU, nous serons 7 milliards d'être humains à vivre sur la planète Terre, 7 milliards alors qu'il y a à peine douze ans, nous n'en étions que six. À l'époque, c'était Adnan Nevic, un bébé né à Sarajevo, qui avait été pris par l'ONU pour « représentant » du passage. Cette fois, il n'y aura pas de sept milliardième enfant. Sans doute parce que ce cap place l'humanité toute entière devant d'immenses défis.

Ban Ki-moon, le secrétaire générale des Nations unies, a d'ailleurs prévenu : ce passage n'a rien d'anodin. « Ce n'est pas une simple affaire de chiffre. C'est une histoire humaine, a-t-il déclaré la semaine dernière. Sept milliards de personnes ont besoin de nourriture. D'énergie. D'offres intéressantes en matière d'emplois et d'éducation. De droits et de liberté. La liberté d'expression. La liberté de pouvoir élever ses enfants en paix et dans la sécurité. Tout ce que chacun souhaite pour soi, multiplié par 7 milliards. »

 

Un monde de contradictions

Comment faire alors pour vivre, comment assurer le développement d'une humanité de manière exponentielle avec des ressources qui, par définition, sont rares ? D'autant que l'accroissement de la population mondiale devrait se poursuivre : Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) estime que la Terre devrait passer le cap des 10 milliards d'habitants d'ici la vin du XXIe siècle. Pour quelles ressources ? Dans Time, Ban Ki-moon résumait la naissance de ce futur sept milliardième enfant comme celle du bébé d'un « monde de contradictions », un monde où l'on trouve « une abondance de nourriture, mais avec encore chaque soir, un milliard de personnes qui vont se coucher la faim au ventre ».

Outre les ressources, il y a aussi le problème du vieillissement : toujours selon l'UNFPA, les plus de 60 ans, qui étaient 384 millions en 1980, sont aujourd'hui 893 millions et devraient être 2,4 milliards en 2050.

Actu France-Soir

Réactions à cet article33 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 09:03

    Anonyme-77656
    La vérité !

    Les ressources ne sont pas rares, elles sont monopolisées par 20% de la population mondiale sur un marché spéculatif. Seules les guerres et les armes ne manquent pas dans les zones pauvres.



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 09:08

    napoleon solo
    Malthus le retour

    Faut-il s'attendre encore à des commentaires fleurant le malthusianisme frelaté ou apparenté? Pour ceux qui trouvent que notre croissance démographique est scandaleuse, pour qui être encore plus nombreux pose un problème, je rappelle que la planete produit jusqu'à sept fois ce qu'elle consomme par an.


    En apparence il y aurait des faits permettant de lancer toute sorte d'alerte sur ce sujet et pourtant ; depuis les années 50 le taut de fertilité masculine est en berne dans tous les coins du monde, sa décroissance n'a pas cessé et bientôt atteindra un niveau qui permettra de déclarer l'espèce humaine en danger. Cela semble incroyable mais c'est le nombre important des terriens(nes) qui fait seulement croire au contraire. Techniquement, passé un point critique, les futures générations ne pourront plus fournir le minimum requis pour que l'espèce survive et ce phénomène n'a pas de causes réelle connue. Il y a eu des pistes, comme la pollution de certains produits chimiques sur nos organismes ; mais ces modèles n'arrivent qu'à s'appliquer dans les pays fortement industrialisés, ça ne fonctionne plus dans d'autre régions où ce taux de fertilité décroit autant et où la polution chimique est nettement moins importante voire n'afecte pas les organismes. Nous sommes probablement victimes d'un phénomène naturel de régulation, comme les cerfs d'une forêt pour qui le nombre d'individus est controlé par l'environement et qui se trouvent régulés selon les naissances : ils ont beau baiser comme des lapins, si le quota est atteint plus aucune naissance n'est constatée. Alors ceux qui trouvent en débordant de générosité qu'il y a décidemment trops d'individus sur terre, je leur demande de revoir leur copie et réfléchir à ce qui motive de tels propos et de telles idées...


     


    Pour ceux qui pensent à leur planête, je rappelle aussi qu'une fois confirmé l'origine du réchaufement climatique désignée comme l'activité humaine, personne n'en a conclu qu'il fallait dimminuer drastiquement ladite activité, c'est à dire en clair ; travailler nettement moins. Bientôt il faudra s'arreter totalement.... Peut être aura-t-on alors le temps de penser et de réfléchir collectivement, enfin, peut être.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 09:25

    Anonyme-77656
    Refus d'admettre cette réalité

    La bien-pensance marxiste a toujours détourné la problématique de la surpopulation, vers la problématique de la répartition égalitaire des richesses.

    Une problématique n'exclut pas l'autre, il faut se battre sur les deux fronts!



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 09:47

    napoleon solo
    Malthus le retour (suite)

    Petite précision : la science n'a pas encore de réponse formelle sur ce sujet, mais il y a de nombreuses études. L'une d'entre elle compare les moeurs d'une communauté d'agriculteurs et une autre de cueilleurs-chasseurs. Dans la première, les individus se crèves au travail dans les champs et rentrent assomés de fatigue dans les foyers. Conclusion, ils ne copullent qu'aux fêtes carillonées et réussisent relativement facilement à augmenter la population : la mise en repos des testicules permettant une performance maximum de la fertilité.


    Dans le seconde, le renouvèlement des générations est un sujet permanent, les enfants constituant le trésor vivant des clans ou des tributs. Les individus ne se fatiguent pas au travail mais copulent le plus possible, motivé par le soucis de reproduction : par voie de conséquence, la baisse drastique du taux de fertilité des spermatozoÎdes dans ces populations est à mettre en corélation avec leurs pratiques copulatoires.


    Bon, ce n'est qu'une théorie proposé, mais son application voudrait dire que pour réduire la population il faudrait faire une campagne mondiale en ce sens.


    Si baiser comme un lapin et arrèter de travailler peuvent profiter au monde, moi j'adhère...



    Signaler un abus  
  • Par Manso, le 31 oct à 10:11

    Manso
    Démographie Responsable

    Sans doute la plus mauvaise nouvelle à laquelle nous devons faire face depuis 1999, date à laquelle nous avons franchi le cap des 6 milliards. Pour quelle obscure raison refusons-nous de voir que notre croissance exponentielle est la cause de tous nos maux ? Jusqu'où l'humanité va-t-elle se laisser abuser par les sirènes natalistes ? Quand allons-nous enfin entendre les voix de celles et ceux qui appellent à la modération de la procréation ?



    Signaler un abus  
  • Par aladine, le 31 oct à 10:13

    aladine
    homme sage

    un homme sage m'a dit un jour ,plus nous serons nombreux et plus une guerre viendras a l'horizon,plus de monde ,plus de nourriture eaux ex ex a trouver,cet homme sage m'a expliqué quen 1945 ,le travail reprenais (donc il faut une guerre pour survivre? )hommes vous qui avez l'age d'être grand père pitié stop!!!gardez la dans votre pantalon ,valable pour vous mesdames et dire qu'a 32 ans je me trouvais trop vieille pour ma dernière!!!



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 10:16

    napoleon solo
    Malthus le retour (fin)

    Je vous l'avais dit, les stérilisateurs responsables et "raisonnés" sont de retour avec leurs pétitions de principe. Aucune certitude scientifique n'est actuellement acquise sur les pseudo-risques d'une surpopulation, et comme expliqué précédemment, des résultats de recherches de bonne qualité semblent antagonistes pour le moins...


    Inutile aussi de conseiller de ne pas faire de sentimentalisme, le monde marchand est suffisament adapté aux profils psychopatiques pour qu'il n'y ait pas besoin d'en rajouter. C'est un monde de normopathes qui se développe actuellement, ce constat est certainement, et de loin, un plus grave danger pour l'espèce.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 10:23

    Anonyme-77656
    Nous, les humains

    Il est évident que la population évolue au fil du temps, il n'y a aucunes surprises à cela, le probleme c'est l'Homme tout simplement. On réagit peu, les mentalités bougent peu, on s'en va dans le mauvais sens je pense. On parle depuis des annees, de l'écologie, du tiers monde, de la pauvreté, du manque d'eau hors rien ne change.. Un gaspillage chaque jour, l'eau manquera un mauvais jour ....

    Je plains nos enfants qui arrivent !!!


    Nous mourons à cause du manque d'eau !!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 10:51

    Anonyme-77656
    7 milliards d'habitants....

    @Aussy , je suis tout à fait d'accord avec vous , encore une fois la bien-pensance nuisible et irresponsable.....!


    Avec 7 milliards d'habitants c'est déjà la pagaille et la misère qu'est-ce que ce sera quand il y aura les 10 milliards prévus prochainement....?


    On dirait que ce monde bien-pensant voudrait toujours plus d'êtres sur terre pour que les misérables soient à leur service pour toujours plus d'aisance à leur profit....ce n'est pas de pleurer sur la misère du monde que celà apporte une réponse...


    Imaginez un monde sans misère....ils ne sont pas intéressés tous ces hypocrites.....!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 10:55

    Anonyme-77656
    " Ce n'est pas la nourriture

    " Ce n'est pas la nourriture qui manque, mais l'argent pour l'acheter (dixit quelqu'un que, autrement, je n'aime pas)


    Sinon, les vrais défis de l'avenir seront la lutte contre les obstacles que nous posent la nature : épidémies, montée des eaux, désertification, ravages causés par les criquets pélerins, et autres fléaux du même ordre.


    Plutôt que de nous échiner en luttes stériles entre nous ...



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 11:14

    napoleon solo
    @Swannerling

    [...]Nous mourons à cause du manque d'eau[...]


    L'eau est en circuit fermé au sein de la biosphère, c'est sa mauvaise distribution qui fait défaut. La quantité disponible ne bouge pas contrairement à la démographie. Cette dernière sera au moins une cause raisonable pour que l'on s'interroge sur l'accès à l'eau et à sa démocratisation. Il y en a suffisamment et pour des centaines de siècles. Évidemment, une bonne partie est saturée de sel... Mais dit-on qu'il y a trop de sel?



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 11:31

    napoleon solo
    Stérilisez-vous vous même !

    Tous ces commentaires s'appuyant sur des jugements purement moraux posés en pétitions de principe sont afligeants : ce seraient les "bien-pensants" qui seraient irresponsables en ne réagissant pas. Pourtant de nombreuses actions sont menées, des études aussi. Si vous voulez réduire une population de façon durable, l'une des méthodes les plus éprouvée réside dans l'éducation des femmes. Le phénomène est reconnu et validé, donc acte. Si vous pensez que nous sommes trop nombreux, alors réclamez encore plus fort que la raison s'impose aux cultures et non les discours charlatanesques qui ne favorisent par l'accès à l'éducation ; militez pour le respect des femmes, la seule majorité opprimée.


    Inutile d'en appeler à la stérélisation, idée douteuse et nauséabonde à souhait produit par des esprits tordus qui n'ont pas assez évalué l'impact négatif de leur individualisme forcené, lui-même stimulé par le monde marchand pour sa satisfaction (l'individualisme incite les travailleurs à ne plus s'organiser collectivement, comme avec la syndiocalisation pour le bonheur des patrons qui eux, sont tous syndiqués).


    Cela me fait penser à tous ces détracteurs de l'art contemporain qui réinvente le concept d'aret-dégénéré sans soupsonner une seconde de quelle idéologie ce concept est issu : un manque de culture flagrante qui reste à déplorer quand on parle aussi de devoir de mémoire... Glup.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 11:33

    Anonyme-77656
    @napoleon solo

    "la planete produit jusqu'à sept fois ce qu'elle consomme par an" : ben non, les ressources de l'année 2011 sont épuisées depuis le 27/09. Ce n'est pas un secret, regardez les stats sur slate.fr par exemple. Pour ce qui est de la fertilité masculine, il sera bien temps de s'inquiéter quand la population repassera sous le milliard, mais ça n'en prend pas le chemin. A quoi ça sert qu'il y ait autant de gens partout ?



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 12:13

    napoleon solo
    @jujuvdm

    [...]les ressources de l'année 2011 sont épuisées depuis le 27/09[...]


    Une donnée critiquée pour la methode de comptage qui présente des biais ; et oui, l'information n'est aujourd'hui ecxacte qu'au moment où elle est vérifiée poar nous même, le travail des journalistes ne pouvant raisonablement pas (ou plus) satisfaire. Mais à votre décharge, et vu le nombre impressionnant d'articles claironnant sur cette pseudo-donnée il reste difficile d'avoir des éclairecissements sur le sujet.


    On ne peut pas compter les ressources alimentaires de cette façon, c'est à dire en mettant le compteur à zéro tous les ans, là est le biais qui fausse très largement la validité de ladite donnée. Pour précision, je disais bien "jusqu'à 7 fois ce qu'elle consomme", cela n'implique pas que ce soit le cas unilatéralement ; c'est une variable bien entendu. Non, les ressources sont encore très abondantes, c'est bien cela le scandale !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 15:05

    Anonyme-77656
    ATTENTION HOMME : le seul

    ATTENTION HOMME : le seul fléau ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 15:28

    Anonyme-77656
    L' escrocquerie de la surpopulation

    Je ne croit pas du tout à l'escrocquerie de surpopulation qui est une tentative sournoise de nous préparer à accepter petit à petit qu'une guerre est normal et s'impose. Et même si cela était vrai pourquoi l'occident qui utilise la contraception est en chute libre de naissance et pas les pays du tiers monde. IL Y A DE LA PLACE ET DES RICHESSES POUR TOUT LE MONDE SUR CETTE TERRE et c'est juste une question d'équilibre, de répartition des sols et relocalisation des territoires, mes solutions:

    1) arrêter le déracinement forcené des populations

    2) permettre à chaque pays de retrouver son indépendance alimentaire, financière et sa dignité au passage.

    3) retrouver un équilibre entre la terre et la modernité et sanctionner ceux qui exploite plus que de raison la nature par cupidité malsaine.

    4) couper la tête à tous les grands monopoles qui ont tout fait pour s'accaparer les richesses et aggraver la dépendance des humains pour mieux les asservir et décider qui doit vivre ou mourrir pour satisfaire leur rapacité et maintenir leur pouvoir.

    5)Et s'il s'avère que malgré tout cela certain pays sont en surpopulation réguler avec la contraception.



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 16:10

    napoleon solo
    @marilou

    Tu as parfaitement raison, mais ce sont là des propositions qui impliquent la fin du monde marchand, une monnaie unique mondiale, une activité raisonnée en fonction des besoins et la fin des profits individuels.
    La révolution mondiale quoi !
    Pas sûre que les esprits soient prêts à de tels bouleversements assez tôt pour éviter la cata : pas impossible non plus que la sélection naturelle soient plus cruelle au final que les malthusiens qui sévissent encore dès que l'on parle démographie...



    Signaler un abus  
  • Par cradock, le 31 oct à 16:14

    cradock
    En France on n'a pas le droit de parler de surpopulation

    ...sinon on est traité de malthusien ou de raciste (voir messages de marilou/napoléon solo)Shock


    La réalité c'est que lapopulation explose sur une Planéte à taille limitée et aux ressources finies, et complétement bousillée par l'Homme (réchauffement climatique),tout celà ne pourra que trés mal finir...Sad



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 17:28

    napoleon solo
    Mise au point

    Cher Cradock


    Comme je l'ai indiquer précédemment, les propositions appelant à des campagnes de stérilisation ne sont pas fondées. Le malthusianisme n'est plus considéré comme une alternative sensée, sinon par des doux-dingues. Si tu trouves cela insultant c'est déjà un progrès.


    Au risque de me répéter encore, le contrôle le plus efficace connu à ce jour pour obtenir une population mieux régulée et à long terme c'est l'accès à l'éducation pour les femmes. Que l'on pense que la population mondiale soit trop importante ou mal régulée, cela n'implique pas qu'il faille en venir aux extrèmités douteuses comme la stérilisation et potentiellement très risquées pour un certain nombres de communautés ou de groupes ethniques en situation de fragilité voire de détresse...


    Donc, si vous pensez qu'il faut mieux réguler les populations, il faut plutôt militer pour l'accès à l'éducation des femmes. On ne réclame pas le retour à la loi du talion pour améliorer la justice, à moins de n'avoir pas compris que l'abandonner avait été (et reste) un progrès... Une autre chose est sûre, un problème compliqué demande une réponse complexe ; de même qu'un probléme simple ne peut se résoudre qu'avec une réponse simple.


    Ce sujet est traditionellement connu pour ses pièges, à l'instar d'autres sujets comme ceux relatifs à la phenomenologie de l'anthropomorphisme. Il appel des réactions nourrie d'affects qu'il est prudent de mettre de coté.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 18:17

    Anonyme-77656
    catastrophe

    Ouvrez les yeux, nous allons tout droit à la catastrophe. On se multiplie à vitesse grand V.Le nombre de chômeurs augmentera puisqu'il n'y a pas d'emplois pour tous. De plus en plus de constructions de logements, de supermarchés, d'hôpitaux (voir l'attente aux urgences), et comme il faudra de plus en plus aider... essayez de comprendre la suite ...et j'en passe.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 18:24

    Anonyme-77656
    faîtes le calcul

    Limiter les naissances, à deux enfants par couple. Faites le calcul. 1 couple a 2 enfants, plus tard ces 2 enfants ont chacun 2 enfants. Faites le compte avec déjà 1 milliard d'individus.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 18:31

    Anonyme-77656
    Plans de chasse

    Il y a des plans de chasse pour certains animaux (reproduction importante)Pourquoi n'applique-ton pas une certaine règle chez les humains, à savoir limitation de la reproduction humaine.

    Mais l'espèce humaine n'acceptera pas cela. Elle l'applique pour d'autres espèces.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 18:35

    Anonyme-77656
    Pauvre planète

    Sans vouloir choquer : certains endroits sont envahis de rats, que fait-on ? On dératise.Or la race humaine, se multiplie, mais personne au-dessus ne prend la décision de réguler les naissances à 2 enfants par couple. La planète irait mieux et il y aurait moins de malheureux sur notre planète.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 18:36

    Anonyme-77656
    Isaac ASIMOV et le cycle des Robots

    Le terme robot est issu des langues slaves. Ce mot signifie esclave ou travailleur dévoué. Une solution ?



    Signaler un abus  
  • Par Manso, le 31 oct à 19:05

    Manso
    Malthus revient : ils sont devenus fous !

    Jamais un homme ne fut autant décrié. Et pourtant, s'il avait été écouté, à 2 milliards, l'espèce humaine ne connaîtrait AUCUN des maux auquels elle doit faire face aujourd'hui et qui vont la mener inéluctablement à sa perte.



    Signaler un abus  
  • Par napoleon solo, le 31 oct à 20:37

    napoleon solo
    @Manso

    [...]Jusqu'où l'humanité va-t-elle se laisser abuser par les sirènes natalistes ? Quand allons-nous enfin entendre les voix de celles et ceux qui appellent à la modération de la procréation ?[...]


    à te lire on penserait que ce sont les détracteurs des théories eugénistes qui déraisonnent... Que le bons sens découle de tes propos ; mais avec quelles données objectives peut-on soutenir ces idées? aucune... On se fourvoie facilement soit-même avec des pétitions de principe, voire des raisonnements circulaires ou encore non sequitur comme ils disent au collège de France. Ces pièges de la dialectique appelés illusions logique et qui polluent notre esprit critique, si on n'y fait pas attention, on les adopte pour soi et on laisse les autres les employer, à l'instar des charlatans et bonimenteurs. C'est juste un peu inquiétant quand les politiques en abusent sans vergogne avec personne en face pour relever les tournures falacieuses ; ces fameuses vessies qu'on fait passer pour des lanternes (le mot voulant prétendre à l'eclairecissement).



    Signaler un abus  
  • Par cradock, le 31 oct à 22:02

    cradock
    @ NAPOLEONSOLO

    En tous cas moi, je vis selon mes convictions, je me suis fait vasectomiser aprés avoir eu un enfant, si tout le monde faisait pareil nous n'en arriverions pas à la situation d'aujourd'hui, c'est certainement plus utile pour l'avenir de la planète que votre blabla indigeste et sentencieux.Tongue



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 01:54

    Anonyme-77656
    pullulement suicidaire !

    L'humanité sera comme un feu qui s'éteint lentement faute de combustible.

    Tous le monde, des marxistes aux démographes applaudit en s'étourdissant avec les chiffres : 6 milliards GENIAL !; 7 milliards, LE TOP !!; bientôt 10 milliards TROP BIEN !!!. En afrique, des gouvernements irresponsables laissent leur population se multiplier comme des sauterelles que l'occident nourrit et soigne.

    Ensuite ces dizaines de millions d'enfants devenus jeunes adultes se rueront sur l'europe où personne n'a envie de les voir venir et faute de tavail sombreront dans la délinquance (du fait de notre racisme bien entendu..).

    Notre démographie est incontrolable et nous allons dans le mur.

    Le fait que l'occident gaspille ne dédouane en aucun cas les responsables de ce pullulement délirant !

    Ceux qui ont 10 à 15 enfants n'ont pas d'excuse (manque de contraceptifs etc..)Ils se conduisent comme des bêtes même moins intelligemment qu'elles parce que les bêtes ne se reproduisent pas lorsque la nourriture manque. La nature est plus sage que l'homme et saura lui faire payer ses errements le temps venu !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 07:03

    Anonyme-77656
    Aquarium

    On a généralement tendance à considérer l'aquarium comme une installation uniquement conçue pour des poissons, ce qui est faux pour diverses raisons, dont la principale reste qu'il n'est pas du tout dit qu'un aquarium doive contenir des poissons ou leur être exclusivement réservé. Mieux encore : ne concevoir un aquarium que comme un "récipient pour poissons vivants", est en grande partie du gaspillage, car il peut nous apporter beaucoup plus que la simple satisfaction de contempler des poissons. Appliquons cela à l'aquariophilie pour l'aquariophile et à chaque nouveauté en plante aquarium.


    En réalité, un aquarium est un écosystème, c'est à dire un ensemble formé par les êtres vivants et par le milieu qui les abrite. Si nous voulons que les poissons, ou les autres organismes, dont les plantes d'aquarium, continuent à vivre, un équilibre nécessaire doit régner dans l'écosystème, entre les actions et réactions d'une extrême diversité que les composants de l'écosystème exercent les uns sur les autres. Ainsi, production et consommation d'oxygène, production et consommation de nourriture, source et dispersion de la chaleur, etc., devront s'équilibrer et demeurer plus ou moins constants, seule façon de permettre aux organismes vivants (poissons, plantes, invertébrés ou autres) qui peuplent l'aquarium et font donc partie de l'écosystème de rester également plus ou moins constants.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 07:09

    Anonyme-77656
    Aquarium - L'équilibre écologique

    L'équilibre écologique nécessite un grand volume d'eau, de nombreuses plantes et peu d'animaux. Ces conditions sont courantes dans la nature et rares en aquarium, où le volume d'eau est généralement faible par rapport à la population de poissons.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 14:32

    Anonyme-77656
    il faut savoir quand même que!!!!!

    la planète terre n'est ni plus ni moins qu'un vaisseau spatial qui se déplace dans l'espace,donc tout le monde ne rentrera pas et donc avis aux reproducteurs inconscients!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 4 nov à 16:00

    Anonyme-77656
    La PROPAGANDE mensongère de la surpopulation

    Ne tombez pas dans le panneau!!! la volonté politique utilise comme un épouvantail la soi-disante surpopulation pour alarmer les peuples à des fins mondialistes et justifier leur soifs de domination et de décision de vie ou de mort sur les peuples. Cette propagande alarmiste vient remplacer celle du réchauffement climatique dont les théories délibérément mensongères ont volées en éclat. je vous invite à continuer à vous informer en dehors des médias officels sur l'escrocquerie de la surpopulation avant de tomber dans une hystérie qui n'a pas lieu d'être. Voici un article très révélateur à consulter:


    http://legauloisdechaine.com/page/2/



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 nov à 18:56

    Anonyme-77656
    Rien d'alarmant si ce n'est la communication

    7 milliards d'habitants. Il est vrai c'est énorme. Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de voir une grande population. Mais, prenons un exemple banal. La ville de New-York gère environ plus de 8 millions d'habitants. Donc, 7 millards, c'est reproduire New-York 1000 fois. Mieux, en prenant la densité de New-York et en l'adaptant à la population mondiale, on se rend compte, que l'humanité entière effrayante de 7 millard peut être contenue dans un Etat comme le Texas 696 621 Km2. et même si l'humanité doublait, l'Alaska en terme de superficie pourrait contenir tout le monde. Donc, que l'on cesse de nous emmerder et à nous faire peur.



    Signaler un abus  
Publié : 31/10/11 - 08h36
Mis à jour : 31/10/11 - 08h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur