Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 26 avril, 13:39
Accueil > Actualité > International > Crise nucléaire : Sarkozy au chevet du Japon

Crise nucléaire : Sarkozy au chevet du Japon

Crise nucléaire au Japon


Nicolas Sarkozy s'est rendu ce jeudi au Japon, où il a tenu à réaffirmer le soutien de la France à la population sinistrée.

Nicolas Sarkozy s'est entretenu avec le Premier ministre japonais, Naoto Kan
Nicolas Sarkozy s'est entretenu avec le Premier ministre japonais, Naoto Kan SIPA

Nicolas Sarkozy est le premier chef d'Etat à se rendre au Japon où il a rencontré le Premier ministre nippon, Naoto Kan. Peu avant, en compagnie de la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, le Président s'est exprimé devant ses expatriés à l'ambassade de France à Tokyo. Il a tenu à rassurer les Français toujours présents sur place en affirmant que le gouvernement ne manquerait pas de les tenir informés en cas de réels dangers. « La crise actuelle ne doit pas remettre en cause votre présence au Japon. Nous vous avertirons s'il y a un risque, nous vous devons la transparence », a-t-il promis à l'assistance qui lui faisait face. Pour autant, le Président n'occulte pas la situation de crise qui frappe le pays, « cette situation est critique, très instable et durable, pouvant durer encore plusieurs semaines sinon plusieurs mois », a lucidement souligné Nicolas Sarkozy.

Un soutien réitéré

Le président de la République s'est ensuite adressé au peuple japonais, lui assurant l'entier soutien et la compassion des Français. « La France est à vos côtés, tous nos compatriotes ont vécu (l'événement) avec vous en imaginant la terreur qui a été la vôtre. La France entière partage votre détresse et votre inquiétude », a-t-il insisté. Alors que deux experts français travaillent actuellement en collaboration avec les techniciens japonais, Nicolas Sarkozy a promis toute l'aide nécessaire pour résoudre la crise, « La France est prête à agir davantage encore », notamment par l'envoi de matériel technique et d'outils de protection.

Le nucléaire civil essentiel pour la France

Une situation qui ne remet toutefois pas en cause la politique nucléaire de la France car « la vie doit reprendre son cours », s'est justifié Nicolas Sarkozy. Le Président français a qualifié d'« élément essentiel » le nucléaire civil tout en concédant que des mesures de précaution supplémentaires doivent être adoptées. Une réunion pour définir des normes internationales, sous l'égide de la France, est en effet prévue prochainement à Paris.

Quelques heures avant son arrivée au Japon, Nicolas Sarkozy présidait la réunion du G 20 à Pékin, où il n'a pas manqué de souligner l'importance de la Chine dans l'économie de la France et dans le système monétaire international.

Yoann Roche
Publié : 31/03/11 - 11h39
Mis à jour : 31/03/11 - 11h53
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur