Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 05 juin, 21:18
Accueil > Actualité > International > Dette américaine : Une "auto-mutilation" si le plafond n'est pas relevé

Dette américaine : Une "auto-mutilation" si le plafond n'est pas relevé

Inquiétude autour de la dette américaine


Les voix s'élèvent depuis que Moody's a envisagé la dégradation de la note des États-Unis. Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a estimé que ne pas relever le plafond de la dette dans les temps constituerait une « auto-mutilation »

Barack Obama
Barack Obama SIPA

Moody's est devenue l'agence de notation la plus célèbre du monde. Impossible de ne plus connaître cette agence. Mercredi, elle a envisagé une dégradation de la note souveraine des Etats-Unis faute d'accord au Congrès sur le relèvement du plafond de la dette. Un avis qui a fait tremblé les éconosmistes et les bourses mondiales. Cela a également donné lieu à une séance de négociations houleuse à la Maison blanche.

L'avis de Moody's, première des trois agences américaines de notation à placer la note américaine sous surveillance, est tombé juste avant la quatrième entrevue en quatre jours entre Barack Obama et les chef de files du Congrès, qui a été la plus tendue de toutes, selon un attaché parlementaire républicain. Les responsables du parti conservateur réclament des coupes drastiques dans les dépenses publiques en échange d'un relèvement du plafond de la dette, nécessaire pour éviter une faillite des comptes publics, et les discussions sont dans l'impasse.

Mais des coupes claires trop profondes dans les dépenses publiques risquent de mettre à mal une reprise déjà fragile aux Etats-Unis, a prévenu le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke jeudi. « Tout ce que je demande, alors que le Congrès examine le calendrier et les modalités des amendements au budget, c'est que ce dernier prenne en compte qu'à très court terme la reprise reste fragile et que des coupes profondes et excessives à très court terme seraient préjudiciables à cette reprise », a-t-il dit, devant la commission bancaire du Sénat.


Il s'était adressé la veille à une commission de la Chambre des Représentants, suivant l'ordre du jour de son traditionnel exposé semestriel sur la politique monétaire. Il a dit à peu près la même chose aux deux commissions. Ben Bernanke a ajouté qu'un défaut sur la dette américaine serait dévastateur. « Ce serait un résultat calamiteux », a-t-il dit. « Cela créerait un grave choc financier qui aurait des répercussions non seulement sur l'économie américaine mais aussi sur l'économie mondiale ». Ne pas relever le plafond de la dette dans les temps constituerait une « auto-mutilation » pour l'économie, a-t-il jugé.

Un risque de réduction de la note

Les négociations budgétaires entre la Maison Blanche et le Congrès sont dans une impasse. Les Républicains veulent 2.400 milliards de dollars de réduction des dépenses en échange de leur accord au relèvement du plafond d'endettement, actuellement de 14.300 milliards de dollars. Le Trésor a dit qu'il serait à court d'argent si un accord de relèvement n'était pas conclu d'ici la date limite du 2 août. L'agence Moody's a annoncé mercredi que la note AAA des USA était en danger si cette question n'était pas résolue, amenant Pékin à exhorter Washington à protéger les intérêts des investisseurs dans la dette publique. Un collatorateur du Congrès a dit jeudi que l'agence Standard & Poor's avait prévenu en privé des parlementaires qu'elle pourrait réduire la note des USA si le Trésor était obligé d'établir des priorités dans les remboursements parce que le Congrès n'aurait pas relevé le plafond de la dette.

Si la dette américaine affole le monde économique et le président Obama, certains sites s'en amusent tels que l'US Debt Clock qui permet de voir en direct l’évolution de cette dette.

Actu France-Soir

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 17 jui à 13:58

    Anonyme-77656
    Obama

    Si le Président Obama ne met pas fin a ces guerres en Irak et en Afghanistan et de mettre fin a Israël et d'interdire l'homosexualité aujourd'hui l’inévitable cataclysme sur Usa et sur le monde surtout après ces tornades violent feu de forêt ces inondations les forts séismes a Alaska le dernier 6.1 cette crise financière résultat d'usurpation et surtout surtout cette tempête de sable en Arizona ces catastrophes en islam des avertissements et punitions divine ALLAH ne s’amuse pas par ces catastrophes au Président Obama de sauver Usa et la planète de cataclysme les terroristes d’Al-Qaïda le wahhabisme le chiisme les vrais ennemis de l'islam



    Signaler un abus  
Publié : 14/07/11 - 20h01
Mis à jour : 15/07/11 - 11h23
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur