Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 30 juin, 18:27
Accueil > Actualité > International > "En prison avec des pédophiles" - Julian Assange raconte sa détention

"En prison avec des pédophiles" - Julian Assange raconte sa détention

Julian Assange et la justice


Le porte-parole de WikiLeaks, actuellement en liberté conditionnelle en Angleterre, a révélé dimanche au quotidien El Pais les détails de sa détention dans une prison londonienne.

Julian Assange au manoir d'Ellingham Hall, en Angleterre, le 17 décembre
Julian Assange au manoir d'Ellingham Hall, en Angleterre, le 17 décembre SIPA

Depuis sa remise en liberté conditionnelle jeudi dernier, le quotidien de Julian Assange a beaucoup changé. Fini le kangourou bondissant d'avions en conférences de presse, l'ennemi numéro 1 de la diplomatie américaine est à présent presque immobilisé. Depuis le luxueux manoir d'Ellingham Hall (Norfolk, Est de l'Angleterre) où il est hébergé par un ami, l'Australien continue son combat et riposte aux attaques dont WikiLeaks serait la victime.

Alors que le site spécialisé dans la publication de rapports secrets s'apprête à révéler des documents sur le système financier, son co-fondateur s'est confié dans une interview au quotidien El Pais, publiée dimanche.

Tout d'abord, l'Australien « a bonne mine », boit du thé et « parle, comme à son habitude, d'un ton très bas ».

Au menu de l'entretien, son court séjour en prison. Julian Assange se déclare « soulagé » de la fin de sa réclusion tout en se considérant « déterminé » à préserver son organisation et ceux qui travaillent en son sein. Mais à l'en croire, ses neufs jours passés à la prison de Wandsworth à Londres ont été une véritable épreuve.

Confiné avec des « tueurs d'enfants »

L'ex-hacker mentionne ses multiples transferts au sein de la prison. D'abord dans une cellule confinée, puis dans l'aile « Onslaw », abritant « 350 prisonniers considérés comme dangereux pour les gardes et les autres prisonniers. (…) Des gens condamnés pour viols, meurtres d'enfants ».

Vient ensuite le placement en unité d'isolement, « de peur que je ne soit assassiné dans l'aile Onslaw » précise t-il. L'unité est, selon ses dires, l'espace de réclusion des prisonniers les plus indociles. Celle où des « pédophiles et autres criminels crient leurs crimes toute la nuit », un lieu « soviétique » où chaque mouvement est scruté par une caméra.

Mais au milieu de ce sombre tableau, Assange évoque le soutien des employés, majoritairement « de son côté ». « Je n'ai que deux héros, Martin Luther King et vous », lui aurait confié l'un des matons.

Julian Assange se protège en faisant des exercices quotidiens, en écrivant des notes sur WikiLeaks et en lisant le « Pavillon des cancéreux » d'Alexandre Soljenitsyne, ouvrage dans lequel l'écrivain russe décrit son expérience du goulag soviétique. Un à-propos quelque peu exagéré sans doute.

Couvre-feu et contrôle des communications

À présent, Assange se déclare entre de bonnes mains, aux côtés de « bons amis ». Il nuance toutefois, évoquant le bracelet électronique garantissant sa liberté conditionnelle. « Si je quitte le domaine après le couvre-feu, une alarme se déclenchera. C'est très orwellien ».

Il doit également pointer au commissariat tous les jours. « Ca perturbe mon travail. Je ne peux pas rentrer en contact avec mes informateurs et mes sources. Il est beaucoup plus facile de contrôler mes communications, même si nous essayons de les crypter. C'est une entrave injuste à mon travail ».

Interrogé par le quotidien madrilène sur les accusations de viol qui pourraient prochainement aboutir à son extradition en Suède, l'australien nie à nouveau en bloc. Il récuse avoir maintenu les mains de la jeune femme pour l'empêcher de le pousser à utiliser un préservatif, comme l'a affirmé une des deux Suédoises à l'origine de la plainte déposée en août dernier.

Il continue d'asséner n'avoir « jamais eu de relation sexuelle avec qui que ce soit sans consentement ». Objet de son amertume notamment, le quotidien britannique The Guardian, accusé par l'Australien de partialité dans l'exposé de cette affaire.

Assange se dit toujours victime d'une campagne de machination, suite à la publication fin novembre par WikiLeaks de milliers de documents diplomatiques confidentiels américains.

Qui serait alors à l'origine de cette campagne de discrédit ? Réponse opaque. Il ne s'agit pas selon lui d'une «  chaîne d'ordres méticuleusement rôdée, mais d'un climat d'influence ou d'intimidation, où chacun comprendrait l'intérêt qu'il a à se vendre au plus puissant ».

Ghislain Fornier de Violet
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 21 déc à 00:27

    Anonyme-77656
    jure de dire la verite rien que la verite dite je le jure.

    cella est achaque fois ce que l ont dit dans les tribuneau de dire rien que la verite si monsieur julian dit la verite cella ne devrais pas deranger personne sauf le morveux comme une expression en france qui ce sent morveux ce mouche alors au contraire si cella est la verite en devrait au contraire lui donner une medaille car si ce qui ce passe dans le monde passe sous silence il ne faut pas que la liberter d expression soit musseler nous sommes pas en chine ou en dans des pays de dictature non le verite restera toujours la pour que des gens malhonnete ne puisse pas nous exploiter plus. et merci aux personne de l information t el que wikileas



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 27 déc à 12:24

      Anonyme-77656
      ortho-grave!!

      Pardon "Liberter Unique" (Liberté?), mais votre commentaire, cette grande "phrase" abstraite, aurait mérité d'être rédigé en Français, afin de permettre au plus grand nombre sa compréhension...


      Je corrige rapidement, on va essayer de comprendre...


      C'est ce que l'on dit à chaque fois dans les tribunaux, de ne dire "rien que la vérité". Or, si monsieur Assange dit la vérité, cela ne devrait déranger personne, sauf ceux qui ont quelque chose à se reprocher. On devrait plutôt lui donner une médaille car ce qui se passe dans le monde ne doit pas passer sous silence, il ne faut pas que la liberté d'expression soit muselée, nous ne sommes pas en Chine, ou sous le joug d'une dictature. Non, la vérité restera toujours là pour empêcher les personnes malhonnêtes de nous exploiter davantage. Merci aux personnes qui œuvrent pour l'information en créant des outils tels que Wikileaks.


      Mmmouais!... on distingue le fond de votre pensée...



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 déc à 14:43

    Anonyme-77656
    Quelle carte de visite ?

    Ah! "pauvre vieux", je le plains... Compte tenu de ce qui lui est reproché par la Suède, il faudra bien qu'il s'y fasse.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 Jan à 12:54

    Anonyme-77656
    que des doutes!

    Je n'étais pas forcement du cote de Mr Assange il ya qq temps, mais voila, le temps passe, le doute s'installe devant l'attitude de l'accusé qui "a priori" n'a pas l'air de se dérobé, les langues se délient, les médias expliquent enfin les dessous de l'affaire en Suède et petit a petit, le doute s'installe, et le doute persiste!


    Je n'adhère pas non plus a la théorie de complot car elle donne plus d'importance (selon moi) à la subtilité et l'intelligence de nos dirigeants mondiaux (a savoir: tout politique de tout acabit et de tout pays).


    Je n'ai pas la prétention de refaire le monde ni d'expliquer à qui que ce soit comment il doit se comporter, j'ai par contre la prétention de dire á ceux qui dirigent nos pays que les temps on changés, ils ne sont plus au 19em siècle!


    Les masses, comme ils se plaisent à nous appeler, ont évolué, l'information, la culture et le discernement ne sont plus l'apanage de quelque uns, et il faudra rapidement qu'ils changent leur fusil d'épaule si ils veulent conserver leur poste car une masse, ça pousse, et lorsque ça pousse trop fort, ça explose!


    Messieurs les politiques donneurs de bonnes leçons citoyennes! arrêtez donc de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, redonner nous notre liberté si chèrement acquise et restez donc á vos places sans usurper des droits qui ne vous ont jamais été acquis.


    Vous nous parlez tous de ces mots sublimés par nos ancêtres, au prix de leurs vies. Ces mots qui raisonnent encore devant les palais de nos rois; liberté, égalité, fraternité, et bien d'autres encore.

    Ces mots magnifiques et glorieux qui effacent en un instant des siècles d'injustice et de souffrance.

    Ces mots, ces tout petits mots qui ont fait bouger des masses et changer le monde. Ces mots, symboles intemporels de vertu, de probité, de sens du devoir, de chevalerie et d'abnégation de soi au profit de la société, tous ces mots et les symboles qu'ils représentent, messieurs les politiques, vous les fouler du pied tous les jours sans aucune vergogne, sans aucun respect et dans l'unique intérêt du groupe restreint.


    La probité est un chemin semé d'embuches, le sens du devoir est lui introuvable et la vertu quant à elle, est hors d'atteinte.


    Vous vous êtes perdus sur des chemins qui ne sont les votre, reprenez votre route et abandonnez les bas cotes, il ne sont pas pour vous et laissez donc Mr Assange, il n'a fait que montrer des documents rédigés par vos sbires, les responsables de votre embarras, c'est vous!


    Ne dites vous pas á vos chers concitoyens, parfois dans l'embarras: Nul n'est censé ignoré la loi!


    Regardez donc les bourdes que vous venez de faire les bombes que vous venez de lâcher, mais pour une foi, sachez être honnêtes, tout cela est arrivé par votre seule et unique faute! Vous ne vous êtes pas assez prémuni contre la "masse" que vous dirigez et la masse est en train de se rebeller, alors, la fête est finie! Le butin ne vous appartient plus, vous n'en êtes que les justes gardiens.


    Respectez le peuple, il vous en sera reconnaissant.



    Signaler un abus  
Publié : 20/12/10 - 18h00
Mis à jour : 04/02/11 - 00h11
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur