Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 18 avril, 20:48
Accueil > Actualité > International > Fukushima : Une brèche dans la centrale contamine les côtes

Fukushima : Une brèche dans la centrale contamine les côtes

Crise nucléaire au Japon


De l’eau radioactive se déverserait dans la mer aux alentours de la centrale de Fukushima, suite à une brèche dans un puits de récupération. Le premier ministre Naoto Kan s’est rendu samedi près de la zone de la centrale.

Naoto Kan, le premier ministre japonais (au centre), à Fukushima samedi 2 avril
Naoto Kan, le premier ministre japonais (au centre), à Fukushima samedi 2 avril SIPA

La situation ne paraît pas s'arranger à la centrale nucléaire de Fukushima – Daiichi. Selon l'Agence internationale de l'énergie atomique, cette situation reste « très grave » ce samedi 2 avril, trois semaines après le début de la crise née après le séisme et le tsunami qui ont ravagé le Japon.

Une brêche aurait été constatée sur un puit de récupération de l'eau radioactive (l'eau d'abord déversée sur les réacteurs pour les refroidir). Le liquide, d'une radioactivité de 1.000 millisieverts par heure, s'échapperait directement dans la mer.

Par ailleurs, une fissure a été découverte sur une structure en béton du réacteur numéro 2 de la centrale. Selon l'opérateur Tokyo Electric Power, cette fissure pourrait être à l'origine des hauts de niveaux de radioactivité mesurés ces derniers jours au large des côtés du nord-est de l'archipel. Toutefois, on ignore encore si les fuites proviennent du réacteur numéro 2.

Selon l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle du Japon, Tokyo Electric Power doit injecter du béton dans le secteur pour colmater la fuite.

Seule bonne nouvelle de la journée, un chien dérivant sur des débris a été secouru (voir la vidéo) par les garde-côtes nippons à 2 kilomètres de la côte.

27.000 morts

Pour la première fois depuis le début de la crise nucléaire que connaît l'archipel nippon, le Premier ministre japonais Naoto Kan s'est rendu dans le nord-est du pays. Le dirigeant nippon s'est notamment déplacé dans  le petit port de pêche de Rikuzentakata, totalement dévasté par le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon le 11 mars dernier. Il doit rencontrer des équipes des secours dans l'après-midi. Un dernier bilan provisoire fait état de 27.000 morts (11.828 morts et 15.540 disparus).

Actu France-Soir

Réactions à cet article8 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 2 avr à 14:55

    Anonyme-77656
    Navrant !

    L'actualité est ce qu'elle est!Le sort des japonais a fait la une de tous les médias pendant deux semaines , voir trois. Quand je vois qu'on nous annonce un scoop, comme quoi, carla ne sortira son prochain album qu'en 2012 , on se demande dans quel monde on vit ! Son album , tout le monde s'en fout ! Franchement , c'est léger comme info , même très aérien ,comme sa voix ......



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 avr à 17:50

    Anonyme-77656
    Erreur inacceptable

    1000 mSv / h = 1000 x 24 x 365 = 8 760 000 mSv / an.

    Ce n'est donc que huit millions sept cent soixante mille fois la dose limite fixée par le code de la santé publique en France.

    Alors pourquoi affoler les badauds avec des chiffres fantaisistes ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 avr à 18:07

    Anonyme-77656
    France soir, un Grand Quotidien ?

    Permetez moi de me marrer la date est fausse ...

    C'est Samedi 2 avril 2011, messieurs les "journaleux" vous forcez un peu trop sur la "beuh" ;-)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 avr à 18:52

    Anonyme-77656
    L'erreur était juste...

    En fait, c'était bien 10 000 000 millions de fois la dose annuelle... Effectivement pas de quoi s'inquiéter, si ça continue Hiroshima et Nagasaki ne passeront que pour des petites plaisanteries de potaches avec une ile devenue cette fois inhabitable pour des siècles et des siècles...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 avr à 20:31

    Anonyme-77656
    stop

    les matières radioactives tueront la vie sur cette planète.Il faudrait stopper au plus tôt cette s.loperie sinon nous suicidons l'espèce humaine terrienne.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 avr à 20:48

    Anonyme-77656
    et après ça...

    Ce n'est pas une catastrophe nucléaire ?? Il faut vraiment arrêter de se moquer des gens vraiment arrêter là et se bouger pour faire quelque chose plutôt que dépenser des MILLARDS à jouer à la gueguerre nos vie en dépendent !!! Même encore là on est des pions il n'y a que le fric qui comptent ! Je suis écoeurée et j'ai la trouille !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 avr à 23:09

    Anonyme-77656
    De pire en pire

    Le déroulement de la catastrophe de Fukushima continue de s'aggraver


    Un expert en nucléaire prévient qu'il faudra entre 50 et 100 ans avant que les barres de combustible soient assez refroidies pour être retirées du site. Dans le même temps, le Japon doit continuer à verser de l'eau sur le combustible, ce qui crée de l'eau hautement radioactive qui se vide directement dans l'océan. Alors maintenant, nous entrevoyons la possibilité d'une fuite radioactive d'une durée d'un siècle......génial,non?l'irresponsabilité humaine a attent ses limites



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 3 avr à 00:02

    Anonyme-77656
    Au chômage ? Savez-vous qu'on embauche des liquidateurs

    "Selon l'ASNI du Japon, TEPCO doit injecter du béton dans la brèche pour colmater la fuite."

    En voilà une bonne nouvelle. Enfin, on a décoouvert une origine à la fuite, et enfin on a une solution. Enfin, TEPCO semble prendre l'ascendant sur l'enchaînement tragique des faits qui se sont succédés ces dernières semaines.

    Mais cette éclaircie dans la tempête nucléaire qui rtaumatise la planète est-elle réelle ?

    Votre article, France-Soir, omet de signaler la cruelle réalité. Il n'existe pas de volontaires pour aller combler la brèche. Ce que votre article ne signale pas, c'est que TEPCO propose 1750 euros par jour de salaire aux volontaires pour se rendre tout à côté de cette brèche pour faire le travail héroïque qui consiste à colmater l'ouverture. Mais même pour tout l'or du monde, TEPCO n'a pas trouvé de candidats au suicide.

    Voilà bien un détail essentiel dans la résolution de la catastrophe auquel personne, semble-t-il, personne n'avait songé en amont de "l'accident" atomique majeur...



    Signaler un abus  
Publié : 02/04/11 - 18h37
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur