Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 19 novembre, 12:38
Accueil > Actualité > International > Grèce : Mais que fait Papandreou ?

Grèce : Mais que fait Papandreou ?

L'euro en crise


A quel jeu joue donc le Premier ministre grec, Georges Papandreou ? La mise en place d'un référendum sur le plan européen de renflouement du pays qu'il a décidé suscite bien des interrogations.

Le Premier ministre Georges Papandreou
Le Premier ministre Georges Papandreou MaxPPP

L'annonce faite par Georges Papandreou de convoquer un référendum sur le nouveau plan européen de renflouement de la Grèce, a déclenché une vague de consternation dans toute l'Europe.

A Athènes, l'opposition accuse le chef du gouvernement socialiste de « jouer aux dés » l'avenir du pays pour s'épargner, par cette première consultation populaire depuis l'abolition de la monarchie en 1974, la perspective d'élections anticipées. Une hypothése qui relève du suicide mais qui n'est pas totalement infondée. Au parlement, où un vote de confiance doit être voté vendredi, la majorité du Premier ministre ne tient plus qu'à un fil. Sur les 300 députés, seulement 152 soutiennent encore le gouvernement en place. Dans son propre camp (« Mouvement socialiste panhellénique » ou Pasok), des voix s'élèvent contre le Premier ministre. Certains qualifient sa décision de « terroriste » et six grands pontes socialistes réclament désormais la démission de Papandreou. 

Plus inquiétant, le ministre des Finances du gouvernement grec, Evangelos Venizelos, n'a appris la tenue d'un référendum que lorsque Georges Papandreou l'a annoncé officiellement. « Venizelos n'avait aucune idée du référendum. Tout ce dont il était au courant c'était le vote de confiance » a expliqué un responsable gouvernemental sous le sceau de l'anonymat, à Reuters. Ce ministre est pourtant au centre des négociations sur le plan d'aide à la Grèce. Il n'a pu s'entretenir avec de hauts responsables étrangers au sujet du référendum que mardi, soit le lendemain de l'annonce du Premier ministre.

Ce projet sème le trouble dans la zone euro et sur les marchès financiers qui dégringolent tous, mardi. À 16 heures, le CAC 40 perd notamment quasiment 5%.

En annonçant lundi sa décision de consulter les Grecs sur ce plan, Georges Papandreou a expliqué qu'il lui fallait obtenir un soutien politique élargi aux mesures d'austérité et aux réformes structurelles exigées par ses bailleurs de fonds. De cette manière, il ébranle le fragile équilibre que l'annonce du plan de renflouement de la Grèce, décidé la semaine dernière par la zone euro, avait installé.

Actu France-Soir

Réactions à cet article30 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 17:48

    Anonyme-77656
    il fait

    ce que la democratie oblige consulter son peuple,notre grand president n, a surtout pas penser a cette situation lui son peuple doit suivre ,DICTATURE!



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 1 nov à 17:55

    nellyolson
    il ne fait que son devoir

    voilà ce qui est juste, Panpandréou  demande l' avis au peuple sachant qu'ils vont tous voté pour la sortie de l'euro, Merkel va recevoir la trempe de sa vie, et sarko n'aura plus qu'a aller changer les couches de la petite, ras le bol d'etre gouverner par Merkel l'europe est malade et ne fonctionnera jamais pour les pauvres..



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 17:58

    Anonyme-77656
    RETOUR DES DICTATURES

    Et dire que dans mes programmes scolaires j'ai subi la dictature de mes profs pour dénoncer les dictatures de mussolini hitler franco et de la lutte des résisants et démocrates et là on veut imposer à la Grèce la dictature du fric faisant elle aussi des millions de morts à travers le monde. Donc papandréou fait ce que tous les dirigeants du monde devraient faire càd consulter les peuples sur les orientations économiques budgétaires et financières et leurs conséquences.



    Signaler un abus  
  • Par lagoulette, le 1 nov à 18:01

    lagoulette
    titanic

    la grece pour ma part a fait ce qu il fallait faire demander au peuple,si oui ou non ils veulent avoir l aide avec tous les sacrifices que cela comporte,je pense que c est un service que nous rend les grecs car avoir des gendarmes europeens chez soi,c est pas marrant,alors le plus simple c est de quitter la zone euro,et de se declarer en faillitte c est l unique facon pour les grecs de s en sortir,ils ne vont pas payer personne,ou alors avec leur monnaies quand ils en ont les moyens,a partir du moment ou l on vient en aide a un ou des pays irresponsables,car ce nest pas nouveau les grecs les italiens ne payent pas leurs impots,ils ne pourront donc pas rembourser,il faut admettre l erreur l europe et l euro vit ces dernieres heures,et c est bien mieux ainsi,le retour au franc comme francais.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 18:32

    Anonyme-77656
    JEU DE LA ROULETTE?

    Ils sont fous ces grecs mais les autres encore plus! Ils ont cru sauvé l'Europe voir le Monde. On s'en prend plein la "Gu....le"! .Et en plus ils parlent de rigueur alors qu'il faudrait parler de relance. Mais là, il n'y a plus personne au perchoir. Mais avons nous des génies ou des gens avides d'argent et de pouvoir. Vite fermons la porte de l'Europe et de l'Euro sans regret. Mais que d'argent dépensé sans résultat!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 18:36

    Anonyme-77656
    Trahison et lâcheté politique

    Monsieur Papandréous devait faire ce référendum plus tôt . Il laisse les états européen plancher sur un plan de sauvetage et adhère a cette stratégie . Puis ,sans crier garde et sans concertation plante ses partenaires dans la M...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 18:45

    Anonyme-77656
    Mais que fait Sarko?

    Notre "grand" homme,s'est abusivement attribué (pléonasme?),le "succès" de l'accord de Bruxelles du 26

    octobre dernier.Merkel a laissé faire,lui concédant même

    le droit de parler de "règle d'or",son Dada alors qu'il n'est même pas foutu de respecter Maastricht et en a mê-

    me obtenu qu'il ne s'applique plus à la France...pour éviter les amendes.

    Papandréou fait l'annonce que l'on sait.Que fait Sarko?

    Comme d'hab.Il démarre au quart de tour.Merkel le laisse aller seul dans le mur...car Papandréou devrait démissionner et des législatives avoir lieu dans 40 jours


    Pas grave,il va parler à la TV...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 18:56

    Anonyme-77656
    référendum vous avez dit !

    . Demandez à Sarko ce qui l'en fait des référendums, la crise des banquiers et des financiers, doit se régler entre eux et avec leur argent.

    Quant à nous 2012 peut être une bonne année il suffit de voter le véritable changement avec Marine.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 19:02

    Anonyme-77656
    L'état c'est eux (la classe politico-journalistique).

    C'est vrai qu'en France, on n'aime pas les référendums.Nous sommes trop bêtes pour qu'on soccupe de se que nous pensons.

    Cela à commencé par Mitterand et Badinter qui ont aboli la peine de mort en sachant très bien que les Français n'étaient pas d'accord avec eux mais en considérant qu'avec le temps ces idiots de Français seraient limbés par l'intelligeance aveuglante de leurs dirigeants qui eux seuls avaient la clairvoyance des choses.

    Luois XIV faisait la même chose sauf qu'il ne s'embarassait pas de toutes ces simagrées pseudo auto-justificatives. Il disait l'état c'est moi.POINT BARRE !

    TROUVEZ VOUS QUE LES CHOSES AIENT CHANG2 DEPUIS ?



    Signaler un abus  
  • Par G3R, le 1 nov à 19:04

    G3R
    Irresponsable


    Les Grecs décidément n'ont rien compris, ils soufflent sur les braises... au lieu de chercher à les éteindre. C'est incompréhensible. Quand il y en a qui se démènent pour les aider eux ne font qu'empirer les choses. Ce n'est pas un referendum qui va résoudre cette crise qui nous étranglent depuis 2008. Après un mensonge sur leur état financier voilà maintenant qu'ils commettent une erreur monumentale quasiment irrattrapable. 


    Comment, mais comment peut on être à la tête d'un pays (la Grèce !) et être aussi stupide !!! Non seulement les responsables grecs ont mis leur propre pays sur la paille, mais ils risquent maintenant de tirer vers le bas l'Europe tout entière ! Incompréhensible !!!! Irresponsable !




    Signaler un abus  
  • Par mimi, le 1 nov à 19:12

    mimi
    voila un pays qui a menti



    voila un pays qui a menti a

    l'Europe sur ses comptes, qui a truandé les banques et les Etats européens, qui

    réclame des milliards pour sa survie et qui se conduit comme un voyou.

    D'ailleurs Papandréou est un socialiste bon teint et de le voir aller

    directement dans le mur avec son référendum doit faire réfléchir les états

    européens en se désolidarisant le plus vite possible de ce pays de fous.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 19:15

    Anonyme-77656
    pourquoi cette question?

    Il fait ce que fait tout bon socialiste qui se respecte fait d'habitude,c'est à dire N'IMPORTE QUOI!!!!!!!!!!!ça va peut être nous arranger quand même,VIVE LE FRANC NOUVEAU?oui le nouveau franc 2012!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 19:29

    Anonyme-77656
    la grece

    aprés que les autres pays européen se coupent en quatre pour sauver ce pays leur premier ministre nous plante un coup de couteau dans le dos c'est une honte ce mosieur est un inconcient car il met les autres pays dans une tés mauvaise situation

    il aurait fallu les laisser tomber car apparamment ce sont ils ne veulent pas s'en sortir et cela fait longtemps que cela dure dans leur pays.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 19:29

    Anonyme-77656
    la grece

    aprés que les autres pays européen se coupent en quatre pour sauver ce pays leur premier ministre nous plante un coup de couteau dans le dos c'est une honte ce mosieur est un inconcient car il met les autres pays dans une tés mauvaise situation

    il aurait fallu les laisser tomber car apparamment ce sont ils ne veulent pas s'en sortir et cela fait longtemps que cela dure dans leur pays.



    Signaler un abus  
  • Par KMH, le 1 nov à 19:29

    KMH
    Crasch en vue

    La Grèce n'est que le révélateur d'un système qui ne fonctionne pas.Ce référundum peut avoir comme résultat un effondrement de la confiance entre le haut et le bas.L' équilibre serait donc rompu, les piliers économiques fissurés. L'Europe aurait alors a gérer une double crise qui pourrait s'étendre à d'autres pays et contaminer de façon insidieuse toutes les bonnes volontés.



    Signaler un abus  
  • Par Eowedrinidd, le 1 nov à 19:36

    Eowedrinidd
    Un pays de tricheurs ?

    La Grèce, en son temps, à triché sur ses comptes publics afin de pouvoir entrer dans l'Europe. Les autres pays ont fait semblant de ne rien voir. Récemment la Grèce a réclamé et obtenu des fonds pour financer les intérêts de sa dette. La semaine dernière un accord est intervenu pour un effacement partiel de celle-ci. Maintenant, chacun sait que la finalité de ce référendum annoncé vise à l'effacement complet de la dette.


    Sous une apparence de démocratie, ce référendum intervient trop tard. Le peuple aurait du être consulté bien avant sur l'opportunité ou non d'emprunter  pour payer les fonctionnaires et maintenir le train de vie d'un état fainéant. 



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-58022, le 1 nov à 19:44

    Anonyme-58022
    splendeur de gauhe

    Big smile voila le futur profil de la france en 2013.regardez tous les pays avec un gouvernement de gauche tous sans exception c est dans le rouge.mais meme devant l evidence ils continuent car c est jamais de leurs fautes.la grece pour se dedouaner le vote comme ça ce sera de la faute dupeuple si ça tourne mal bof laissons les dans leur chose a eux ils aiment .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 20:01

    Anonyme-77656
    le ridicule ne tue pas

    Un premier ministre qui n'assume pas ses fonctions et qui au lieu de prendre les responsailité pour lesquels il est en place, demande à son peuple qui n'a pas les connaissances du dossier, de choisir. Les grecs, encore moins que les français, n'ont une culture et un connaissance économique suffisante pour ne pas prendre prendre des décisions éclairées



    Signaler un abus  
  • Par langue de pivert, le 1 nov à 20:07

    langue de pivert
    banqueroute !

    Que fait M. Papandréou ? Ben ça se voit non ? Il a "gratté" tout ce qu'il a pu, et il prépare le dépôt de bilan ! Ce pays est un spécialiste de la banqueroute ! (ça ne sera que la 5ème ou la 6 ème en 2 siècles !) Comme les socialistes sont des spécialistes de l'embrouille, pas la peine d'être devin ou d'avoir fait science po !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 20:27

    Anonyme-77656
    Le vrai visage de l'UMP

    Les réactions de l'UMP ne laissent aucun doute sur ce qu'ils sont vraiment, pour eux pas de places pour la démocratie, le peuple n'a qu'une chose à faire se taire et rester au garde à vous.

    Alors ça suffit avec de tels démocrates.

    Papandréou à raison de consulter son peuple et n'oublions pas que la Gréce est le berceau de la DEMOCRATIE


    Je cite:

    "Les premières graines de la démocratie commencèrent à germer dans l’Athènes antique à la fin du VI siècle av. J.C. Clisthène, un chef politique visionnaire, issu d’une société mure sur le plan politique, construisit les premières structures démocratiques et posa les fondations de la Démocratie, régime qui se fonde sur l’autorité du Peuple, c’est-à-dire le corps des citoyens libres."


    Professeur Evanghelos Vénizelos



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 20:50

    Anonyme-77656
    il fait

    ce qui lui est indiqué par les Américains!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 21:02

    Anonyme-77656
    Il faut virer la grece

    Que dire de plus que « JO Corfou Mimi, le justicier etc IL VAUT VIRER CES MENTEURS

    Dans une démocratie, lorsque les exigences des marchés financiers et des créanciers étrangers s'opposent à celles des travailleurs, des retraités et de la classe moyenne d'un pays, ce sont en général ces derniers qui l'emportent. C'est la thèse défendue par Dani Rodrik, professeur d'économie politique internationale à l'université de Harvard, qui s'appuie notamment sur l'exemple argentin. - A la fin des années 1970, un jeune diplomate membre du cabinet du président de la Commission européenne, le Français François-Xavier Ortoli, reçoit un appel dans son bureau bruxellois ...La grece n'est pas prête à intégrer la CEE... et aurait des effets ravageurs à son Economie.. Et VGE qu'a--il- dit. Monsieur on ne fait pas jouer Platon en deuxième division

    la « messe était dite, On voit le résultat Les dirigeants ont roulé l'Europe depuis son entrée, Affolés, les Grecs ont caché 344 milliards en Suisse ( de francs Suisse Sur les aides reçues combien sont allée en SUISSE ????)

    Ses habitants n'y croient plus: ils ont déjà planqué des centaines de milliards de francs dans nos banques.Venizelos n'a-t-il pas dit que la Grece

    allait s'en sortir en 2012



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 21:02

    Anonyme-77656
    Cobra 10

    J'ai retenu une chose de mon éducation, la politesse, il en est semble t'il pas de même pour vous. Monsieur je suis un démocrate et je n'admets pas que le peuple soit bafoué et je vous rappelle qu'une majorité du peuple français avait voté contre le traité constitutionnel mais que les politiques à gauche comme à droite ont voté le traité de Lisbonne. D'autre part l'improductif vous salue bien, je suis à la retraite après plus de 40 années d'activité



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 21:06

    Anonyme-77656
    Honte à la Grèce!

    Les tricheurs finissent toujours pas se faire pincer. Le problème dans le cas présent, c'est que ce pays est en train de créer un effet domino qui risque de provoquer une véritable catastrophe économique entraînant tous les autres dans un gouffre! Je comprends la colère des Slovaques qui refusaient d'apporter leur aide à la Grèce et qui fut finalement contrainte par les autres membres de l'accepter. Mais sachez que ce ne fut pas de bon coeur. Allez faire comprendre aux retraités Slovaques qui touchent à peine 500€ par mois, alors que leurs homologues Grecs reçoivent 3 x plus! En d'autres termes, il est demandé à des pauvres de financer plus riches qu'eux, parce qu'ils n'ont jamais voulu faire d'efforts. Vive l'Europe! La fable "La cigale et la fourmi" vous rappelle-t-elle quelque chose? Pour les punir, il faudrait rattacher ce pays à la Turquie!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 21:08

    Anonyme-77656
    c'est pas fini...ce n'est que le début

    Avec La Grèce ce n'est que le début de la catastrophe, ils vont a présent tirer l'Europe vers le bas, ont vous avaient prévenu ces gens ne sont pas honnête au départ ils nous ont menti puis au début de cette crise certains sont allé planqué des sous en Suisse c'est bien connu, je me souviens que DSK voulait effacer la dette...c'est complètement fou car même en effaçant cette dette ils vont recommencer ils faut les sortit de l'euro sinon vous allez payer un maximum, pauvre de vous



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 21:15

    Anonyme-77656
    Non mais il faut arrêter les

    Non mais il faut arrêter les gens... Notre cher Premier Ministre est tout simplement tombé dans un piège. Prenons les choses dans le sens inverse...


    D'abord il demande un referendum

    Ensuite il réussi un effacement de la dette à 50%

    Après il réussi à avoir une aide financière de 110 milliards d'euros

    Et enfin il déclare le fameux "L'argent existe"


    C'est évident. Quelqu'un lui a donné le dossier à l'envers!!!!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Parrhesia, le 1 nov à 21:43

    Parrhesia
    Un autre point de vue...

    J'ignore ce que fait m. Papandreou. J'ignore aussi ce qu'il va faire.


    Par contre je sais très exactement ce qu'il devrait faire : Il devrait faire attention.


    Quand on voit le festival organisé en 68 par les mondialistes contre de Gaulle pour avoir déclaré (entre autres choses, bien évidemment!) que " la politique de la France ne se faisait pas à la corbeille", on peut prévoir que ça ne va pas aller tout seul!


    Ce qui ne retire rien à la responsabilité de m. Papandreou, ni à celle de la Grèce dans cette situation.


    Mais il ne faudrait pas non plus avoir la vue trop basse. La gestion financière internationale n'est pas seule en cause dans cette affaire. Sur le plan de sa sécurité et de la paix dans le monde tel qu'il évolue, la Grèce seule, entourée comme elle l'est (il suffit de regarder la carte), sans moyens financiers, et sans influence politique déterminante, se ménagerait des matins douloureux!


    Idem sur le plan financier, encore que l'on puisse espérer que cet aspect n'entraînerait pas de guerre ouverte !


    L'ennui, c'est que les Grecs ne sont pas plus capables que certains Français d'appréhender ce genre de problème!


    Pas à dire! Cette Europe à vingt-sept gouvernée depuis on ne sait où, c'est un succès!



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 2 nov à 10:16

    HeyBaal
    C'est exactement la même

    C'est exactement la même chose que pour le traité constitutionnel. Le peuple ne se sent pas écouté, il est au bord de l'explosion ... Et là on leur propose de s'exprimer ?


    Faut pas se faire d'illusion.


    Encore moins invoquer la démocratie.


    Papandreou veut rester aux manettes. il ne veut pas passer pour un faible ni pour le méchant de l'histoire. Alors il préfère tout foutre par terre et passer pour un gentil. Pas parce que c'est un démocratie et qu'il en a quelque chose à faire de son peuple. Alors qu'il pille les ressources de son pays depuis des années ? Bon sang sortez vos neurones de veille, s'il vous en reste encore. C'est exactement ce qu'a fait Chirac. Et pour être sûr de son coup il avait même sous entendu qu'il virerait Raffarin, détesté de tous, si on votait non.


    Rien que la décision de faire un référendum a encore accru la dette de son pays.


    Faut arrêter de faire mumuse. Y a des millions d'habitants sur le point de rejoindre le tiers monde. S'ils en ont rien à f**** des milliards qu'on est prêt à leur accorder, ils auraient AU MOINS pu le dire avant de monopoliser les dirigeants européens pendant des jours.


    L'avantage c'est que s'ils refusent, et de toute évidence il vont le faire, on pourra au moins les dégager de l'Europe. C'est pas compliqué : ils ont triché en entrant, leur entrée n'est donc pas valable. Et puis on a assez de main d'oeuvre abordable, de plages et de monuments, pour pouvoir sans difficulté se passer de la Grèce. Ca règlera du même coup le problème de la Turquie. On va avoir une très légère perte de crédibilité mais au point où on en est, et si on avait su où ça nous mènerait, et tout ça pour ça, on aurait du se séparer d'eux avant.


    Maintenant reste à voir s'ils ont envie de rester dans l'Europe ou pas. Au point où on en est, on les pleurera pas.


    @nolan vous avez quel age ? 14 ans ? La France a une constitution avec un président fort qui décide, c'est DeGaulle qui l'a crée ainsi. N'ayez crainte, dans quelques années vous allez étudier la IIIème et IVème république et vous serez en age de comprendre ...



    Signaler un abus  
  • Par Marqués de las Marismas del Guadalquivir, le 2 nov à 16:41

    Marqués de las Marismas del Guadalquivir
    De James Bond à Popeye

    Quel farceur ce Papandréou! C'est vrai qu'il a tout joué avec son physique à la Sean Connerie ; de James Bond à Popeye!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 nov à 16:56

    Anonyme-77656
    Juste une question

    Je voudrais juste poser une question.

    Aujourd'hui le patron de l'Europe c'est l'Allemagne et que demandent-ils aux Grecs, d'accepter la pauvreté et la misère et ils disent nous serons sur place pour vérifier que fassiez ce qu'on vous dit, alors je vous demande si demain c'était notre tour et que les allemands nous mettaient à genoux en s'installant aux postes de commandement pour nous garder à genoux voir pire que ferions nous ?

    Nous n'avons pas à dicter aux grecs ce qu'ils doivent faire ni leur dicter la question qu'ils doivent poser uniquement parce que nous peuple français n'accepterions jamais qu'on en fasse de même envers nous



    Signaler un abus  
Publié : 01/11/11 - 17h39
Mis à jour : 01/11/11 - 18h32
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur