Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 20 juin, 14:59
Accueil > Actualité > International > Iran : Bras de fer autour du nucléaire

Iran : Bras de fer autour du nucléaire

Le problème du nucléaire iranien


Alors que l’ONU publie un nouveau rapport sur le programme nucléaire iranien, les rivalités politiques internationales apparaissent au grand jour.

Mahmoud Ahmadinejad
Mahmoud Ahmadinejad SIPA/Vahid Salemi

C’est une communauté internationale divisée qui s’apprête à prendre connaissance du dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) consacré au programme nucléaire iranien. Un document apparemment connu des chancelleries avant même sa publication officielle prévue aujourd’hui ou demain. De nombreuses fuites (distillées par des sources diplomatiques occidentales) le présentent en effet comme le premier qui apporterait des preuves concrètes quant au caractère militaire dudit programme. Des accusations rejetées par Téhéran où l’on estime que les conclusions de l’agence onusienne se basent sur « de faux documents » déjà rendus publics et au sujet desquels l’Iran s’est expliqué dans le passé. La République islamique, rappelons-le, a toujours nié vouloir acquérir l’arme atomique, assurant qu’elle ne cherche qu’à se doter d’une capacité nucléaire civile. Selon elle, les Occidentaux tenteraient par tous les moyens de l’en empêcher. En l’occurrence, en instrumentalisant un rapport rédigé par des experts complaisants afin d’obtenir un renforcement des sanctions économiques contre le pays au Conseil de sécurité de l’ONU à New York.

La France ne cache pas être en faveur d’un tel renforcement. « Nous considérons que l’Iran doit abandonner le programme nucléaire qu’elle développe et qui a des fins très vraisemblablement militaires », rappelait hier Alain Juppé. Le ministre des Affaires étrangères considérant toutefois « qu’il faut tout faire pour éviter ce qu’aurait d’irréparable une intervention militaire ». Un point de vue partagé par l’Allemagne plus que réticente à la perspective d’une action armée. « Si ce rapport devait à nouveau montrer que l’Iran ne prend pas de mesures crédibles pour respecter son engagement international à mener un programme nucléaire transparent, le gouvernement allemand se positionnerait alors en faveur d’un accroissement de la pression politique et diplomatique », explique-t-on à Berlin.
Israël menace d’intervenir

Des frappes préventives ?

Depuis quelques jours, la presse israélienne fait état de discussions entre dirigeants de l’Etat hébreu quant à l’opportunité de frappes préventives contre les installations nucléaires iraniennes. Interrogé sur la question samedi, le président israélien Shimon Peres a reconnu que « la possibilité d’une attaque militaire contre l’Iran est plus proche que l’option diplomatique ». En réaction, son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad a prévenu que son pays ne resterait pas les bras croisés s’il était agressé de la sorte. D’autres officiels iraniens évoquent ouvertement des représailles contre Israël et les Etats-Unis en cas d’opération aérienne de l’Etat hébreu contre les sites nucléaires du pays.

Pour certains observateurs, la Maison-Blanche, via Israël, tenterait en fait de dramatiser la situation afin d’amener Russes et Chinois à accepter la mise en place de nouvelles sanctions. En clair : il faut se montrer intraitable avec Téhéran pour éviter le pire. Mais Moscou et Pékin ne l’entendent pas ainsi. Echaudées par l’intervention en Libye et la façon dont l’Otan a interprété le mandat (la résolution 1973) qui lui avait été confié par le Conseil de sécurité, les deux capitales, bien qu’opposées au fait que l’Iran se dote de la bombe, n’entendent pas se laisser dicter leur agenda diplomatique par les Américains et leurs alliés, français et britanniques notamment.

Moscou dénonce l’arrogance des Occidentaux

« Ces puissances mondiales arrogantes ont soutenu les régimes précédents en Afrique du Nord et, ce qui est curieux, les mêmes pays ont soutenu les révolutions qui ont renversé ces régimes », a ainsi déclaré Vladimir Poutine au cours d’une réunion de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui se tenait hier à Saint-Pétersbourg. Un sommet auquel participaient des officiels chinois et iraniens. Pour le Premier ministre – et futur président – Russe, le « devoir de protection » des populations menacées invoqué par les Occidentaux pour intervenir en Libye n’était qu’un prétexte pour se débarrasser du colonel Kadhafi et de son régime. Une opinion que partage les dirigeants chinois et ceux de la plupart des pays émergents comme le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud. Autant d’Etats qui n’entendent pas, en dépit des dangers de prolifération qu’impliquerait le fait que l’Iran se dote de l’arme nucléaire, laisser les Occidentaux – qui plus est économiquement à l’agonie – continuer à dessiner seuls la carte politique du monde.

Jean-Claude Galli

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 13:38

    Anonyme-77656
    Les limites de l'occident

    Les puissances nucléaires occidentales ne sont pas crédibles dans les reproches faites à l'Iran puisque elles ont permis à Israël, au Pakistan...etc d'avoir la bombe et parce qu'elles, elles-même, possèdent la bombe. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais, est peu valide comme instrument de persuasion dans un contexte pacifique.Quant à une solution militaire, elle aurait un coût et demanderait une volonté que l'occident n'a plus; sans parler d'une issue incertaine car elle ouvrirait la boite de Pandore. Ce que l'histoire nous apprend: c'est le plus fort qui gagne toujours.



    Signaler un abus  
  • Par Abou, le 8 nov à 14:15

    Abou
    Israël le gendarme US

    Tongue Protégé et chouchouté par ses alliés inconditionnels, Israël joue, le rôle de gendarme US au Moyen Orient. Même Obama qui semble, au début de son mandat, s'écarter de la ligne de ses prédécesseurs, a fini par se plier à la règle de l'allégeance inconditionnelle à Israël. Dans un monde où l'ONU a perdu toute crédibilité et où la loi du plus fort est celle qui prévaut, je ne vois personnellement pas pourquoi et en vertu de quelle disposition du droit international, l'Iran ne pourrait pas se doter de l'arme atomique ! Quand Israël s'en est dotée, il n'a demandé l'autorisation à personne ! Aujourd'hui, la communauté internationale réduite aux acquêts (Israël, France, USA, UK et Allemagne) s'érige en donneuse de leçons aux autres pays !!  .Ces donneurs de leçons feraient mieux de balayer devant leur propre porte. Mais si Israël cherche la confrontation voire la guerre, personne ne se plaindra de la riposte que l'Iran lui réservera. A bon entendeur, salut.



    Signaler un abus  
  • Par cleamounette, le 8 nov à 15:54

    cleamounette
    C'est du bluff

    au Moyen orient tout est en négociations, de très longues négociations.


    Une guerre serait suicidaire#mce_temp_url#



    Signaler un abus  
  • Par Parrhesia, le 8 nov à 20:41

    Parrhesia
    !!!


    >>> des preuves concrètes quant au caractère militaire dudit programme. <<<



    Toute accusation similaire des nations occidentales contre qui que ce soit est désormais discréditée "à priori" par le bain de sang déclenché en Irak sur le seul fondement d'intérêts pétroliers évidents et de mensonges ignominieux !


    Ceci étant, il n'est pas impossible que la technicité acquise par les Irakiens leur permette à terme de se doter de l'arme atomique. Or, nous ne voyons pas au nom de quoi cela leur serait interdit dans la mesure où c'est aujourd'hui le comportement occidental qui les place en position d'agressé et non le contraire.


    De plus, tout ceci reste logiquement dans le domaine du virtuel, l'argument traditionnellement exact de la dissuasion restant valable!


    Les ennemis de l'Iran pourrait en effet rayer ce pays de la carte avant qu'il n'ait eu le temps de hausser le sourcil s'il commettait la folie de mépriser cet aspect de la question. Et les Iraniens ne peuvent pas l'ignorer!


    Il reste donc à observer jusqu'où les occidentaux sont prêts à afficher les manifestations de leur volonté d'hégémonie.



     



    Signaler un abus  
  • Par Parrhesia, le 8 nov à 21:27

    Parrhesia
    Rectification...

    Mais cela va sans dire... mais...


    Merci de lire : " la technicité acquise par les Iraniens..."


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 nov à 19:28

    Anonyme-77656
    LA volonté d'hégémonie...

    Jusqu'à preuve du contraire ,la volonté d'hégémonie ça n'est pas l'Occident, c'est l'ISLAM avec comme fer de lance l'IRAN ET SES AYATOLLAH, PLUS le "petit HITLER" QUI EST A SA TETE ET VEUT RAZER ISRAEL ! c.à.d.:le Triomphe de L'OBSCURANTISME RELIGIEUX plus de la MEGALOMANIE.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 nov à 16:25

    Anonyme-77656
    iran

    tellement subtil la pensé chinoise qu'ils ne se souvienent + de la question posé?



    Signaler un abus  
Publié : 08/11/11 - 12h57
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur