Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 29 octobre, 09:28
Accueil > Actualité > International > Italie : Les marchés inquiets, le départ de Berlusconi précipité

Italie : Les marchés inquiets, le départ de Berlusconi précipité

L'euro en crise


L'Italie a cherché mercredi à rassurer des marchés inquiets par la tempête en zone euro, en accélérant l'adoption des mesures économiques réclamées par l'Union européenne. Le départ de Silvio Berlusconi devrait lui aussi être avancé à samedi ou dimanche.

Berlusconi devrait démissionner ce week-end
Berlusconi devrait démissionner ce week-end SIPA

La zone euro est en panique. Ce n'est pas nouveau. Mais depuis quelques jours l'agitation est telle qu'elle fait chuter des gouvernements. L'officialisation de la démission de Georges Papandréou, Premier ministre grec, ce mercredi, en est le parfait exemple. Mais son cas n'est pas isolé. En Italie, Silvio Berlusconi devait quitter la présidence du Conseil, d'ici à la fin novembre. Sauf que pour rassurer les marchés européens, ce départ va être accéléré. Il devrait désormais s'effectuer samedi ou dimanche. Dans la foulée, les mesures économiques demandées par l'Union européenne vont aussi être précipitées. 

Cette double décision a notamment été influencée par les résultats catastrophiques de la Bourse de Milan, mercredi soir. Celle-ci a en effet clôturé sur une chute de 3,78% tandis que les taux obligataires planaient au-delà des 7%. Un record qui s'avère insoutenable sur le long terme. C'est pourquoi la Chambre des députés a décidé de donner son feu vert définitif à samedi ou au plus tard à dimanche, au lendemain d'un vote prévu au Sénat. Une manière d'apaiser les esprits.

Tous les partis consultés

Le président italien, Giorgio Napolitano, a aussi souligné que les réformes devant réduire la dette italienne et stimuler la croissance seront adoptées « d'ici quelques jours ». Dès que ces accords seront passés, Silvio Berlusconi démissionnera comme il s'y est engagé mardi soir, a répété Giorgio Napolitano. De quoi confirmer le départ du Cavaliere dès ce week-end. Le président transalpin a aussi souligné qu'il entendait mener « immédiatement et avec la plus grande rapidité les consultations pour donner une solution à la crise de gouvernement ». Tous les partis siégeant au Parlement seront sollicités.  

Giorgio Napolitano a rappelé qu'il avait deux options possibles : former un nouveau gouvernement « capable d'obtenir la confiance du parlement » ou, à défaut, « dissoudre le parlement pour donner immédiatement le coup d'envoi d'une campagne électorale qui se déroulera dans des délais les plus brefs possibles ». Mais conscient de l'urgence (l'Italie doit rembourser une énorme dette de 1.900 milliards d'euros), il a souhaité « un changement dans les comportements politiques » y compris en brisant « de vieux tabous », des propos interprétés comme un appel à un gouvernement d'union nationale. Une coalition gouvernementale que s'apprête à mettre en place la Grèce. 

Plusieurs noms circulent

Pour succèder à Silvio Berlusconi, un nom ressort déjà du lot. Il s'agit de l'ex-commissaire européen Mario Monti. Sa nomination mercredi soir comme sénateur à vie par le président Napolitano a encore renforcé sa position de favori. Personnalité au-dessus des partis, il pourrait être soutenu par une ample majorité parlementaire. D'autant plus que les investisseurs semblent favorables à une telle hypothèse. Mais le nom de Gianni Letta, bras droit du Cavaliere, est aussi murmuré dans l'optique d'un gouvernement de centre-droit élargi aux centristes. Si Giorgio Napolitano ne parvient pas à former une majorité, des élections devront être organisées dans un délai de 70 jours.

Mais plusieurs parlementaires influents du parti de Berlusconi se sont dits opposés à un retour aux urnes avant le terme normal de 2013. « Je suis totalement contre des élections anticipées », a par exemple indiqué Beppe Pisanu, qui fédère 20 à 30 de ses collègues pour la plupart d'ex-démocrates-chrétiens. Une position que ne défend pas le toujours Premier ministre italien qui s'est dit partisan pour la mise en place d'élections dès janvier ou février, déclarant au passage qu'il soutiendrait son dauphin, Angelino Alfano, secrétaire général du Parti de la liberté. Etrangement mercredi, aucun journal italien ne parlait de « fin de règne » ni de « chute » du Cavaliere qui détient le record de longévité de l'après-guerre : près de dix ans au total depuis 1994. Il faut dire qu'il possède la plupart des médias transalpins. Ça aide.

Par Maxime Ricard

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 10 nov à 12:41

    Anonyme-77656
    Quel autre systéme sociétal pourra nous sauver?

    Nul n'est besoin de se montrer du doigt État après État,de manière accusatrice et délatrice,l'effet DOMINO est en route et rien ne semble vouloir l'enrayer,pas même les tribulations mues par un futur intérêt médiatique,pour sa future campagne électorale du président.La seule vrai question que nous devrions nous poser est:"Quel autre système politique après les échecs du communautarisme et maintenant du capitalisme libéral,aura la future capacité de nous sauver?" Force est de constater que ce G20,fut encore un grand coup d'épée dans l'eau,mais aussi un échec pour tous ceux qui y ont participé,mais surtout pour celui qui en est le principal fautif,pour les causes dictatoriales dont il s'est rendu coupable et qui prétend ou avait prévu d'en faire sa planche de salut,pour sa réélection en 2012. Après l'effondrement total du communautarisme de la fin des années 80 et celui du bloc soviétique,ne sommes-nous pas entrain d'assister à celui du capitalisme libéral,suivi malheureusement,de celui des états,d'une manière qui pourra s'annoncer comme des plus catastrophique,voir dramatique pour le Monde entier ? L'effondrement des états souverains est de la pure responsabilité des politiciens,et de leurs incapacités de ne pas avoir su prévoir tous les tenants et les aboutissants du résultat d'une économie trop libérale,sans frontières ou sans un minimum de sentiment National,qui a conduit à l'évasion des tissus économiques de la plupart de ces pays,indispensables à leur indépendance et leur pérennité,vers des pays d'esclavagisme,ou de très bas couts productifs.Ces pays,autrefois dits émergeant,et aujourd’hui sortis de leur engluement donc prêts à se conduire comme les maitres financiers du Monde,et imposer leur diktat vindicatif,vers cet Occident devenu totalement niais aujourd'hui,mais qui fut autrefois,véritablement leur oppresseur colonisateur.Les vrais coupables de cette situation sont donc,bels et bien,les certitudes politiciennes et donc les orientations voulues par tous nos politiciens,de toutes sensibilités confondues et durant plusieurs décennies,mais aussi certains organismes caritatifs trop politisées jusqu'à l'inconscience,mais très influentes pour leurs objectifs totalement ubuesques,ainsi que nos fameux économistes,ceux-là même,qui osaient publiquement ou médiatiquement affirmer,que les délocalisations étaient créatrices d'emplois et de rentrées pécuniaires pour la France ou dans les pays désertés par toutes leurs sociétés et autres entreprises profondément apatrides,

    dont les seuls idéaux de leurs dirigeants ont toujours été de mourir,leurs comptes en banques personnels phénoménalement fournis ou saturés pour plusieurs milliers de siècle de revenus smicards .Nous sommes loin là,de la philanthropie "Bill Gatienne",ou de son exemplarité humanitaire.Nos capitalistes européens ne sont que des avides égocentriques,aux poches sans fond,et aux neurones court-circuités à jamais sur la tenue de leurs comptes personnels,toujours en ultra- excédant,et préventivement dans l'extra-vital ou au-delà leur cycle vital et celui de x-générations de leurs descendants, mais toujours prêts à engloutir,

    tels des trous noirs cosmiques,des quantités phénoménales de biens financiers,parfois jusqu’à

    l'impossibilité de pouvoir le dépenser pour plusieurs de leurs héritiers,sans aucune préoccupation,sans état d’âme conséquent à leurs actes,pouvant prôner ou faire l'apologie à un infâme retour dans l'esclavagisme et plus grave celui des enfants.

    Quelle autre merveilleuse image,ces obsédés du "Tout Fric",peuvent-ils nous laisser entrevoir,que celle des plus lamentable,d'une mère et d'une fille aux capitaux de ceux d'une Nation,qui se déchirent lamentablement, déplorablement,comme des hyènes sur une charogne,pour la possession intégrale de l'héritage paternel!

    Aujourd'hui,l'Europe peut commencer à entrevoir sa véritable fin,qui ne pourra être que chaotique et ensanglantée,cela ne fera aucun doute,en espérant toutefois que cette fois-ci seuls les véritables coupables en payeront le prix fort!



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 10 nov à 15:39

    nellyolson
    whouaf le parpin

    whouaf tu nous a ecrit un parpin ENCOR....MDR



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 nov à 23:09

    Anonyme-77656
    bin oui!

    Le rat quitte le navire!



    Signaler un abus  
Publié : 10/11/11 - 11h51
Mis à jour : 10/11/11 - 13h23
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur