Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 03 juillet, 11:20
Accueil > Actualité > International > L'Egypte entre les urnes et les violences

L'Egypte entre les urnes et les violences

Egypte, l'après Moubarak


Tandis que se poursuit aujourd'hui le processus électoral qui devrait s'achever en juin prochain, Le Caire est en nouveau en proie à la violence.

Un protestant face aux forces de l'ordre au Caire, le 18 décembre dernier
Un protestant face aux forces de l'ordre au Caire, le 18 décembre dernier MaxPPP/Qin Haishi

Les bureaux de vote égyptiens ont ouvert à huit heures ce mercredi matin pour le second tour des élections législatives qui se tient dans un tiers du pays. Notamment à Guizeh, Suez  et Assouan. Cette deuxième phase de l'élection de l'Assemblée du peuple, autrement dit la chambre des députés, doit s'achever en janvier par la consultation du dernier tiers du pays. Puis, suivront l'élection de la Choura, chambre haute consultative, qui doit se dérouler en mars et la présidentielle avant la fin du mois de juin.

La victoire des islamistes

Jusqu'à présent, ce sont les islamistes qui arrivent en tête, Frères musulmans et Salafistes, totalisant 70% des suffrages. Cependant, la complexité de ces élections, les premières depuis la chute du président Hosni Moubarak, en février dernier, entretient le soupçon chez nombre d'Egyptiens. Ils prêtent à l'armée le projet de se maintenir au pouvoir. Ils protestent, en particulier, contre la nomination par ses pairs de Kamal el-Ganzouri au poste de premier ministre, une fonction qu'il  avait déjà occupée sous Hosni Moubarak. Autre personnage contesté : le chef de l'armée et chef d'Etat de fait, le maréchal Hussein Tantaoui.

A la fin du mois de novembre, des heurts avec les forces de l'ordre avaient déjà fait une quarantaine de morts au Caire. Depuis vendredi, les affrontements ont repris, au moins 14 morts et plusieurs centaines de blessés, entraînant de vives réactions au sein de la communauté internationale. Tandis que la Haut Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU, Navi Pillay, condamne « la répression brutale », la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, affirme que les violences exercées par les forces de l'ordre contre les manifestants  « déshonorent l'Etat » égyptien.

De son côté, François Zimmeray, ambassadeur de France chargé des droits de l'Homme,  dénonce « l'usage disproportionné » de la force contre les manifestants.

Une photo qui a choqué

Sous le titre « les forces qui attentent à l'honneur », une photo publiée en Une du quotidien indépendant Tahrir, fondé après la destitution  d'Hosni Moubarak, a provoqué de vives réactions. Elle montre un soldat  qui traîne une femme par les cheveux, découvrant son soutien gorge et son ventre, alors qu'un autre brandit une matraque au-dessus d'elle. Hier, dans un communiqué, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui, pour l'instant, dirige le pays, a exprimé ses « profonds regrets ». Ajoutant : « La violence impitoyable avec laquelle des femmes manifestant pacifiquement ont été frappées est particulièrement choquante et ne peut rester impunie. » Pour sa part, le ministre de l'Intérieur Mohammed Ibrahim, a appelé les forces de l'ordre à « la plus grande retenue ».

A l'Institut d'Egypte au Caire, établissement voué à la recherche, fondé en 1798 par Napoléon Bonaparte, c'est la désolation. Ravagé par un incendie, il abritait environ  200.000 ouvrages, certains rarissimes. Pour Guillemette Andreu, directrice du département des Antiquités égyptiennes au Louvre, « c'est surtout l'histoire de l'Egypte du XIXe siècle et du XXe siècle qui a disparu ». Et d'ajouter que « la mémoire » de l'Egypte moderne est « partie en fumée ».

Par Alain Vincenot

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Parrhesia, le 21 déc à 16:38

    Parrhesia
    !!!

    Bon !


     Espérons que nous aurons eu le temps d'assurer l'entretien de nos aéroplanes, car nous risquons encore de voir monter des vocations d'humanistes-libérateurs au sein de la bulle politique française...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 déc à 17:33

    Anonyme-77656
    ll 'armeé a du mal a passé le flambeau

    l'armée a était surpris par le scores des salafistes

    25% EN TOUT 70% les islamistes .

    les salafistes l islam rigoriste dur.

    déja il on demander les femmes étrangére se voile.

    l alcool interdit.

    la plage séparation femmes hommes.

    mais pas les salafiste son rigoriste moi je voyages en égypte et je connaît des salafiste très modéré il travail dans les site touristiques

    eux me serre la main je boit le thé avec eux .

    les plus dur me serre pas la main d une femme et pas de regard sans voile.

    je suis musulmane et je porte pas le voile.

    mais je m'inquiète des lois religieuse .

    même si j ai un passeport français la lois des femmes musulmans .

    ^mes amis me dit de pas m'inquiète .

    l'armée a peur de l économie de l'égypte au bord de la crise trés graves.

    les investisseurs il son pas prêt de venir les islamiste son pas libéral comme moubarak.

    et l'armée son les premiers employeurs du pays.

    la politique des islamistes s est encore flou.

    l'armée veule garder le budget du pays.

    l'armée a injecté 1 milliard de dollars a la banque central égypte.ll'armée a peur de perdre leurs aquits.que veule les manifestants bloqué le pays ya eu des élections se son des voyous chômeurs qui on pas voté on brûle des bâtiments public sa c est grave 'quant on manifeste on brûle pas on casse pas les manifestation doit être pacifique

    les militaires son sur les dents l'égypte et incertains.

    et l 'économie s 'écroule.............je vois mohamed el baradei président de la république arabe d'égypte..prix nobel de la paix est selon un magasine américains il est parmi 100 meilleurs intelligent du monde ...................



    Signaler un abus  
  • Par aladine, le 23 déc à 11:58

    aladine
    encore un

    encore un pays du magreb qui va faire un bond d'un siècle en arrière,ils voterons islamiques modérés.Le fanatisme va revenir au pouvoir ,le voile,la charria et j'en passe .En fin de compte souffrance pour les femmes,ce n'était pas la peine de faire (le printemps arabe c'est plutôt l'hiver arabe)moi quand j'entend modérés je me demande de qui se moquent ont!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 déc à 14:04

    Anonyme-77656
    L'armée

    ne lâchera pas le pouvoir car elle détient une grande partie des richesses du pays, cela était déjà ainsi sous le règne de Moubarak. Le Qatar petit pays très riche, obéissant à la charia, aurait-il, comme en Tunisie, des projets géopolitiques sur l'Egytpe ? leur chaîne de télévision Al Jazeera,a été très influente pendant le Printemps Arabe, elle est regardée par 45 millions d'arabes dans le monde. Le Printemps ne sera peut-être pas pour ceux auxquels il devrait revenir.



    Signaler un abus  
Publié : 21/12/11 - 16h18
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur