Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 19 septembre, 02:31
Accueil > Actualité > International > Libye : Mistrata bombardée, les rebelles accusent l'OTAN d'inaction

Libye : Mistrata bombardée, les rebelles accusent l'OTAN d'inaction

Révolte en Libye


Mardi, les rebelles ont du battre en retraite et perdre le port pétrolier de Brega. Leur dernière ville à L'Ouest, Mistrata a été bombardée durant sept heures. Depuis mardi, les insurgés accusent l'OTAN de ne pas les avoir aidé.

À Mistrata, le 28 mars lors d'un voyage de presse pro-gouvernemental montrant un soldat des forces loyales à Kadhafi
À Mistrata, le 28 mars lors d'un voyage de presse pro-gouvernemental montrant un soldat des forces loyales à Kadhafi SIPA

Les insurgés sont de plus en plus repliés vers l'Est. Leur dernier bastion à l'Ouest, Mistrata, a été bombardée pendant sept heures mardi par les forces de Mouammar Kadhafi. Les insurgés y ont rapporté deux morts et 26 blessés. L'impatience et la peur gagnent les rebelles. L'OTAN, censé les aider dans leur lutte contre la répression du colonel, est « inactive », selon eux. Excédé, le chef d'état-major des insurgés, Abdel Fattah Younes, veut aller jusque devant le Conseil de sécurité de l'ONU « si l'OTAN ne fait pas son travail correctement », a-til déclaré lors d'une conférence de presse à Benghazi.

Il faut dire que mardi, une semaine après s'en être déjà fait délogés, les insurgés ont aussi essayé de reprendre le port de Brega à l'est du pays. Sans succès. Pourtant, la veille ils y étaient presque. Mais mal organisés et moins bien équipés, les insurgés libyens n'ont pas eu d'autre choix que de reculer mardi face à la puissance de feu des forces de Mouammar Kadhafi. Les troupes loyales au Guide de la Révolution ont enfoncé les lignes des rebelles et ont repoussé les insurgés d'une trentaine de kilomètre vers l'est, en plein désert. La ville pétrolière de Brega est une position stratégique que les forces de Kadhafi ont donc repris dans une pluie de tirs d'artillerie.

Une « extermination » à Mistrata


À Mistrata, troisième ville de Libye à 220 km à l'est de Tripoli, l'inaction des Occidentaux permet aux forces loyales de massacrer « chaque jour » la population, toujours selon le chef d'état-major des insurgés. « L'Otan nous a déçus, elle ne nous a pas donné ce que nous attendions, elle est devenue notre problème », a-t-il poursuivi évoquant une « extermination » à Mistrata. Le chef des rebelles rappelle aussi que les frappes de l'OTAN dans le secteur de Benghazi « avait permis d'éviter un massacre ».

Une selon le général Mark van Uhm, membre de l'état-major de l'Alliance, les raids occidentaux ont jusqu'ici permis de détruire un tiers des capacités militaires des forces de Kadhafi. Autour de Mistrata, des chars, des véhicules blindés et des batteries anti-aériennes de l'armée gouvernementale autour ont été détruits par les forces occidentales selon lui.

« Il va y avoir de plus en plus de défections autour de Kadhafi »

Ces accusations interviennent quelques heures après que l'Alliance atlantique a annoncé qu'elle avait fait de la défense de Misrata sa « priorité numéro un ». Un peu plus tôt, Alain Juppé avait reconnu que la situation sur le terrain est « confuse et indécise ». Côté diplomatique, beaucoup attendent la fin de Kadhafi sur le plan politique. « Il va y avoir de plus en plus de défections autour de Kadhafi et il faut détecter les bons interlocuteurs » pour l'avenir sous-entendait Alain Juppé mardi.

Le New York Times rapportait même lundi que deux des fils du colonel Kadhafi seraient en faveur du retrait de leur père. Ce que démentait aussi tôt Bachir Saleh, le secrétaire de Mouammar Kadhafi, considéré comme son bras droit à notre envoyé spécial le lendemain.

 

Actu France-Soir

Réactions à cet article8 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 09:42

    Anonyme-77656
    un conflit douteux...!

    A lire toutes les stigmatisations et tous les dénigrements de certains posteurs,à l'égard de la FRANCE et des français,je voudrais leur faire savoir que la FRANCE en a fait plus que de raison dans ce conflit .De même , lorsqu'on prend lea responsabilité de déclencher un conflit de cette importance,et cet élément est prépondérant face à un Sieur comme KHADAFI,il faut en avoir des capacités calculées longtemps à l' avance ,mais surtout bien programmées.

    Puis enfin, je voudrais leur faire savoir que ce n'est pas aux français,ni à la FRANCE de construire les révoltes,ni les révolutions dans les autres pays.

    La FRANCE est un état démocratique certes,mais sa démocratie ,elle a acquise toute seule ,sans embrigader ni entrainer aucun autre état voisin dans ses tourmentes sociales.

    De plus,la FRANCE est une nation digne et respectable,de ce fait, elle ne peut être assimilée à une pépinière créatrice et émettrice, de par le monde, d'incitateurs révolutionnaires,de grande similitude avec les anciens Chéguevaristes ou Castristes,la FRANCE a un rang de nation respectable à défendre. Quant à cette embrassement spontané et simultané, autant que suspicieux ,de toutes ces nations Maghrébines et arabes,sous un prétexte démocratique,certes, fort apprécié dans nos nations européennes,et ayant toutes un point commun avec leur culture religieuse, fortement ancrée dans leurs us et coutumes quotidiens,cette fusion subite laisse circonspect quant à son déclenchement synchronisé qui semble bien obéir à un ordre venu d'une organisation rassembleuse islamiste, à l'encontre de tous ces pays régis ,certes par des dictateurs,mais diamétralement opposés à une islamisation politicienne et pouvant gérer la vie politique de leur État.

    De plus,les événements du sud saharien, comme ceux, des pirates de Somalie contribuent à la constatation indubitable, d'une activité de plus en plus active et débordante d'Al Quaida en Afrique,surtout lorsque à tous ces paramètres, vient s'ajouter, une interruption impromptue autant que suspicieuse d'une interview télévisée, par un supposé chef rebelle Libyen, invoquant un impératif devoir de prière, qui laisse deviner la primauté religieuse face à la gravité du problème de ce conflit, nécessitant des devoirs impérieux d'explications médiatiques internationales. Après tous ces signaux suspects et alarmants, nous pouvons comprendre l'urgente émission par les US de personnels de la CIA sur place. Toutes ces révoltes ne sont pas très saines, et leurs objectifs finaux ne sont pas aussi limpides, surtout si l'on lui ajoute qu'il devient difficile de saisir toute compréhension, face à la spectaculaire réaction d'exode massif inexplicable et inexpliquée des Tunisiens,après leur belle réussite de démocratisation non achevée ,et toujours pas identifiable quant à sa vraie couleur politique.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 10:27

    Anonyme-77656
    Dac

    @ ancor : très juste et très justifié votre exposé et on se demande bien pourquoi ce ne sont pas des journalistes professionnels qui posent ce type de questions et essaient d'y répondre au lieu de sempiternelles et désinformantes ritournelles sur "la lutte légitime des "démocrates" dans ces pays



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 10:37

    Anonyme-77656
    Et puis quoi encore ?

    C'est vrai qu'eux sont très actifs ....a part tirer en l'air devant les caméras ....comme dab ils attendent que ça leur tombe tout cuit dans le bec,



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 11:51

    Anonyme-77656
    A juste titre les rebelles

    A juste titre les rebelles attendent de notre part le soutien légitime à leur soulèvement.Assez de tergiversations, lorsque l'on décide d'être présent dans une page d'Histoire de l'humanité, qui à commencé à s'écrire en Tunisie, l'on se doit de respecter cet engagement en privilégiant le pourquoi de cet aide. L'Histoire du monde enfin évolue favorableent et nous sommes de par ces évènements en train de constater l'erreur d'avoir cru en l'influence islamiste radical dans les pays du maghreb, du proche et moyen-orient. En soutenant ces pays en voie de libération démocratique nous faisons reculer d'autant l'influence idéologique d'Al Qaida.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:10

    Anonyme-77656
    libye; Halte aux massacres de civils

    Murata ,la ville martyre toujours et sans relâche sous les feux nourris des chars d'assaut et fusées grade de kheddafi depuis des semaines .Les civils qui meurent tous les jours dans cette ville privée d'eau et électricité interpellent le monde libre à venir à son secours avant qu'il ne soit trop tard .C'est d'un génocide qu'il s'agit là et tout le monde en est conscient .A l'OTAN de faire en sorte que les civils partout en Libye soient épargnés ,c'est la mission dont elle est chargée cette organisation et qu'elle se doit de remplir dans les conditions les meilleures.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:37

    Anonyme-77656
    MDR

    Incroyable le culot de ces PANTINS !!!! Nous n'avons rien à Foutre en Libye !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:46

    Anonyme-77656
    AVIS aux prochaines révolutions arabes eventuelles...

    Aux nouveaux insurgés éventuels attendus dans d'autres pays arabes opprimés ,Ne comptez que sur vous même et préparez tranquillement à l'avance votre révolution.Si révolution il y a! Ne comptez surtout pas sur L'ONU ,l'OTAN et AUTRES pays pour vous sortir du guêpier.Ces pays donnent l'impression d'être essouffles dans le conflit libyen.Kheddafi s'est montré plus fort qu'on ne le pensait.Il continue de résister farouchement aux frappes de l'OTAN qui paraissent ne pas pouvoir l' anéantir du moins pour le moment.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 14:12

    Anonyme-77656
    libye ,le massacre des civils...

    Le monde libre se doit de voler au secours du peuple libyen pris en otage par le régime de kheddafi .Les civils doivent être protégés des massacres de kheddafi et de ses mercenaires qui pilonnent sans relâches les villes libyennes et qui font des dizaines de morts tous les jours. A ceux qui parmi nos pensent qu'on n'a rien à foutre de ce conflit libyen je rappellerai seulement que c'est pour sauver des civils du génocide libyen, et que c'est grâce à l'intervention des autres qui étaient venu aider que la France avait pu se libérer des frisés, ne l'oublions surtout pas..



    Signaler un abus  
Publié : 06/04/11 - 08h22
Mis à jour : 06/04/11 - 10h38
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur