Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 12 décembre, 07:19
Accueil > Actualité > International > Libye : A la recherche des missiles disparus

Libye : A la recherche des missiles disparus

Libye, l'après Kadhafi


Selon l’amiral Gianpaolo Di Paola, président du comité où siègent les chefs d’état-major des pays de l’Otan, plus de 10.000 missiles sol-air se seraient volatilisés à la faveur de la guerre…

Le 28 novembre 2002, un missile SAM-7 manque de détruire un avion de ligne israélien qui vient de décoller de Mombasa (Kenya).
Le 28 novembre 2002, un missile SAM-7 manque de détruire un avion de ligne israélien qui vient de décoller de Mombasa (Kenya). SIPA

La Libye est-elle en passe de devenir la poudrière de la Méditerranée ? Toujours en guerre, en dépit de la chute de la capitale, Tripoli, désormais aux mains des insurgés, théâtre de multiples rivalités tribales réveillées par le vide politique qui succède au régime si particulier de Mouammar Kadhafi : le pays inquiète plus que jamais. « Il y a des armes partout. Le Conseil national de transition (CNT) lui-même n’en connaît pas la quantité », assure Patrick Haimzadeh, ancien officier de l’armée de l’air, en poste pendant plusieurs années à l’ambassade de France de Tripoli. Une situation pour le moins embarrassante au moment où le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, prétend que le contrôle des stocks d’armes relève des nouvelles autorités libyennes… Le CNT doit, selon lui, « s’assurer que les armes sont sécurisées, contrôlées ou détruites ». Vœu pieux.

La Libye kadhafiste aurait possédé jusqu’à 20.000 missiles sol-air SAM-7, achetés à la Russie et à la Biélorussie, et dont plusieurs milliers manquent aujourd’hui à l’appel. « C’est inquiétant mais, à mon avis, l’Otan dramatise un peu, juge Patrick Haimzadeh. C’est du vieux matériel. Et puis, Kadhafi avait l’habitude de faire démonter ce type d’arme en plusieurs pièces afin, justement, que ses opposants ne puissent s’en servir. En même temps, ajoute l’ancien diplomate, si l’on met de l’argent sur la table, tout est possible. »

Un risque pour les intérêts vitaux de la France

Le champ des possibles est vaste dans ce pays dont les immenses frontières se perdent dans les dunes de sable du Sahara. « La perméabilité des frontières est considérable, reconnaît Gérard Longuet. Ce qui se passe dans le Fezzan, dans le sud de la Libye, commande la sécurité d’Etats avec lesquels nous avons des accords de coopération : Tchad, Niger, Mali », souligne encore le ministre de la Défense. Une région où les intérêts vitaux de notre pays sont clairement en jeu.

C’est au Niger qu’est extrait l’essentiel de l’uranium qui alimente les centrales nucléaires françaises. C’est donc dans ce pays que l’organisation terroriste Aqmi (al-Qaida pour le Maghreb islamiste) a décidé l’an dernier de porter le fer contre Paris en enlevant cinq employés (toujours détenus) des entreprises Areva et Vinci.

« L’Otan met l’accent sur les SAM-7. Mais, n’est-ce pas à bon escient ? Pour ne pas avoir à parler d’autres choses ? », s’interroge un haut fonctionnaire de la défense. « Les explosifs sont une menace tout aussi préoccupante que les missiles », prévient-il. La crainte est que des groupes fondamentalistes mettent la main sur les kilos d’explosifs que contiennent notamment les têtes de missiles balistiques Scud. Missiles dont plusieurs exemplaires seraient également portés manquant.

Des groupes terroristes renforcés

Fort d’un explosif de qualité, de détonateurs performants et maîtrisant la chaîne pyrotechnique, une organisation comme Aqmi pourrait d’ici peu être en mesure de mener des attentats – en Libye puis à l’étranger – à une échelle qu’elle n’avait jamais pu atteindre jusqu’alors. En attendant, tous les experts s’accordent pour dire que sa capacité de nuisance sort renforcée de la guerre.

« A part recueillir du renseignement, il n’y a pas grand-chose à faire. Pour l’instant, l’Otan n’a pas les moyens de s’interposer ou d’empêcher les trafics. Il faut être sur place, parler l’arabe, négocier », indique Patrick Haimzade. Négocier la restitution des missiles sol-air disparus, mais aussi, par la même occasion, celle des 700 à 800 missiles anti-char Milan vendus – en 2007 – par la France au colonel Kadhafi et dont un nombre indéterminé se balade désormais dans la nature libyenne.




Jean-Claude Galli
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article8 commentaires

  • Par Dr. Cherif Ghalizani, le 5 oct à 11:53

    Dr. Cherif Ghalizani
    Libye : A la recherche des missiles disparus

    C est tres grave....10.000 missiles...?ca n a pas ete le cas en Irak ni en Afganistant...si le Presidenrt Sarkozy ne et L OTAN ne savent pas faire la guerre...Il faut laisser ce genre de conflits et de situation uniquement aux Americains.... eus ils l ont l affaire....L europe ne se montre pas seulement incompetente a resoudre les problemes economiques de l Euro mais aussi avec les conflits armes....bref l Europe est bonne a quoi actuellement...? peut etre elle sera bonne au foot...je l espere car j aime beaucoup voir le foot europeen



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 19:25

    Anonyme-77656
    A la recherche des missiles disparus

    j'èspère de tout coeur que ces missiles ne tombent pas entre les mains des terreros



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 oct à 12:37

    Anonyme-77656
    il faudra

    que Sarko trouve une solution pour parer à toute éventualité, car c lui qt le cnt qui ont le feu à la poudriere sans prendre les précautions nécessaires

    Reste l'Algérie, qui elle a une expérience dans ce domaine ne va pas se laisser embobiner par la france pour servir de tampon afin de faire plaisir à la France

    Bref!!Sarko est le cnt sont responsables de tout ce qui pourrai arriver dans les prochaines jours !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 oct à 07:24

    Anonyme-77656
    Les hypocrisies et les complots.

    La France s'est comportée comme un Etat de droite et non comme un Etat de droit, comme s'emploient à le faire croire certain officiéls et que cette réalité incontournable détermine toute la politique africaine et moyen oriental de Paris.

    Il a été mené en libye par le fer et par le feu, une opération politique et commerciale qui n'a strictement rien à voir avec la démocratie et la délivrance humanitaire.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 oct à 09:13

    Anonyme-77656
    Les complots.

    bag:


    Sans oublier aussi l'Etat du Qatar, qui vient d'etre accusé par le "Guardian" Britanique, de vouloir créer un émirat islamique en libye, celle-ci accuse le Qatar d'aider secrètement des combattants à l'insu du CNT, dans le but de renforcer l'aile islamique radicale en libye et casser les laics du CNT.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 oct à 10:06

    Anonyme-77656
    Une alliance terroriste

    Une alliance terroriste algéro-polisarienne éventée par la MINURSO


    Selon des responsables de la MINURSO, la direction du polisario serait très active dans les réseaux de trafic de drogue et d’armes dans la zone sahélo-saharienne.


    Ces mêmes responsables rapportent que, pour protéger ses activités illicites, le responsable de la 1ère région militaire algérienne, le général Taleb Ami, a sommé les officiers de la MINURSO de faire accompagner toutes leurs patrouilles par des membres armés du polisario.


    Cette sommation adressée au commandement de la MINRSO n’est ni plus ni moins qu’une flagrante violation des accords paraphés entre le Maroc et ce mouvement séparatiste sous l’égide de l’ONU mais, également une infraction flagrante à la liberté de mouvement de ces dernières.


    A relever que ces nouvelles dispositions ont été prises par la direction du polisario, sous la pression des autorités militaires algériennes, pour masquer le retour des combattants du Polisario de la Libye et de permettre également d’éviter que les mercenaires qui reviennent de Libye ou du Niger ne soient repérés par l’ONU.


    A signaler que nombreux informations, reprises par la presse internationale, font état de l’arrivée récente à Tindouf, de plus 300 véhicules 4/4 et des milliers de fusils kalachnikovs et probablement d’une importante quantité de missiles sol-air.


    Ces véhicules et armes, qui auraient été prélevées dans l’arsenal des brigades de Kadhafi en guise de paiement, serviront sans nul doute aux terroristes de AQMI et à leurs alliés dans la région pour déstabiliser durablement des pays comme le Niger, le Mali, la Libye, la Tunisie, le Burkina Faso, le Nigéria, le Tchad, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, mais aussi l’Algérie, bien qu’elle en soit la marraine protectrice attitrée et reconnue.


    Aussi, tant que le polisario et son protecteur algérien s'entêteront à faire obstacle à toute solution au problème du Sahara, conformément à la proposition marocaine d'autonomie, reconnue par la communauté internationale comme étant un élément innovateur et une approche sérieuse et crédible, il y a fort à parier que toute la région sahélo-saharienne deviendra un nouvel Afghanistan, où les terroristes islamistes dicteront leurs lois.


    Aussi, il devient urgent pour l’Organisation des Nations Unies, l’Union Européenne, la Ligue Arabe, la Organisation de la Conférence Islamique, l’Union Africaine, l’Association des Etats du Sud-Est Asiatique et autres organisations continentales d’exerces des pressions et d’envisager des sanctions contre les autorités algériennes qui protègent et offrent asile au polisario et partant à des terroristes islamistes.


    La clé pour la paix et la sécurité régional passe inexorablement par un règlement pacifique de la question du Sahara marocain tel que préconisé par le gouvernement marocain.


    Il y a urgence également pour la communauté internationale de garantir le respect du droit des sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf de s’exprimer librement, de circuler et de choisir en toute liberté de retourner au Maroc ou d’opter pour une autre destination.


    Aussi, faudrait-il qu’une commission internationale mandatée par l’ONU puisse se rendre à Tindouf, recenser la population qui y végète depuis plus de 40 ans dans des conditions que l’entendement humain rejette et garantir le départ en toute sécurité des familles qui souhaitent quitter cet enfer. Le résultat serait parlant de lui-même. Mais, l’Algérie et la direction du polisario s’opposeraient par tous les moyens à cette option.

    A la communauté internationale et au Conseil de Sécurité de l’ONU de faire prévaloir le concept du droit d‘ingérence pour protéger une population emprisonnée et la libérer de ses geôliers que sont les généraux algériens et la direction du polisario.


    Le polisario, qui a lié son sort inexorablement à celui du régime algérien, n’est plus le représentant qualifié pour parler au nom des sahraouis en raison de son manque d’autonomie..


    Son union contre nature avec l'Algérie a servi des intérêts mutuels et devient un obstacle à la paix dans une région qui connaît depuis le début de l'année une dynamique de changements.


    Elle sert aussi à cacher l’immobilisme politique qui prévaut en Algérie et constitue pour les généraux algériens une carte à jouer dans ses intentions machiavéliques évidentes de faire perdurer ses diktats sur la scène politique intérieure et ses vaines tentatives d’hégémonismes régional et continental.


    En vous demandant de bien vouloir publier et diffuser ce papier. Une réponse par courriel à cette demande serait appréciée. Merci. Farid Mnebhi.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 oct à 12:19

    Anonyme-77656
    ya si Farid

    et puis encore, pourquoi un vote a l'onu et devant le conseil de sécurité ppour condamner l'Algérie pendant que vous y etes

    vous etes vraiment culotté ,

    C'est le maroc qui occupe les territoires sahraouis que je sache et non le contraire a moins que vouso ne soyez aveugle à ce point là !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 oct à 13:14

    Anonyme-77656
    Le sage n'affirme rien qu'il ne prouve.

    Réponse à Farid :


    Personne ne croira à ta propagande, que si de telles informations étaient vérifiées, en aurait fait la une des journaux surtout en ces temps.Ces propagandes ne marchent plus, les Algériens veulent des preuves concrétes, des réalités et non des mots "le sage n'affirme rien qu'il ne prouve" ces mensonges visent à porter préjudice à la noble cause du peuple Sahraoui et sa juste

    lutte pour la liberté de l'autodétermination et l'indépendance, la cause du peuple Sahraoui et comme celle du peuple Palestinien.

    Le Makhzan, votre employeur, a tendance à pécher dans les eaux troubles en menant des campagnes sournoises et grotesques, l'objectif de ces campagnes étant d'envenimer les liens fraternelles entre les peuples (Algériens et Marocains)et la création de division et de confrontation qui vont aussi à l'encontre des droits du peuple Sahraoui à l'autodétermination, à la dignité, à la démocratie et à la paix, car la vérité et le mensonge ne font pas bon ménage, et la vérité finira toujours par éclater. Par contre ce qui est concret,et, va bientot faire la une, et dont tous les paysans marocains en parlent, dans les souks,dans les fétes,dans les cafés et méme dans les stades :Les pratiques malveillants de certaines hautes personnalités politiques et leurs complices (pour ne pas dire associés),ces barons de la drogue qui ne voudront pas lacher leurs avantages et prébendes et l'impunité dont ils jouissent aujourd'hui au su et au vu de tout le monde :L'affaire des terres agricoles spoliées par ces derniers aux paysans marocains et sahraouis et détournées de leur vocation agricole, pour la culture du hachisch , irriguée par des eaux d'irrigations à partir des ouvrages de mobilisation (barrage,retenue, et puit)et parfois en intercalaire a l'intérieur des vergers, au détriment des cultures de premières nécessités(pde terre, tomates,oignons, ail etc) et vergers (Agrumes et arbres fruitiers),ce pauvre peuple marocain est conscient de la réalité des faits, malheureusement il ne peut pas dénoncer ces pratiques par craintes des représailles du Makhzan.

    Mr Farid,sachez que votre pays est classé premier à l'échelle mondiale de producteur de ce poison qui a crée des désordres de santé chez la jeunesse Européenne et Maghrébine.



    Signaler un abus  
Publié : 05/10/11 - 06h48
Mis à jour : 17/11/11 - 13h16
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur