Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 27 novembre, 20:05
Accueil > Actualité > International > Révoltes arabes : Violences en Egypte

Révoltes arabes : Violences en Egypte

Egypte, l'après Moubarak


Alors que des éléctions étaient prévues pour le 28 novembre, la population est descendue dans les rues pousser le gouvernement à la démission et défie le pouvoir militaire.

Les affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre auraient fait plus de 30 morts et quelque 1.700 blessés depuis samedi
Les affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre auraient fait plus de 30 morts et quelque 1.700 blessés depuis samedi SIPA/Khalil Hamra

contexte

L'Egypte, un pays militaire

République arabe d’Egypte

Capitale : Le Caire

Régime : présidentiel (actuellement conseil militaire)

Président du Conseil supérieur des forces armées : Mohamed Hussein Tantawi

Premier ministre : Essam Sharaf

Superficie : 1.001.449 km2

Population : 80.081.093 habitants (avril 2011)

Religions

Islam sunnite : 90 % de la population

Christianisme (coptes) : 9 % de la population

Il était prévisible que les révolutions arabes ouvrent une période d’instabilité. Comme le relevait récemment le Premier ministre, François Fillon, dans un discours prononcé à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), la Tunisie, la Libye et l’Egypte, vivent à présent « des transitions démocratiques qui ne vont pas de soi ».

Le 11 février dernier, au soir de l’abdication d’Hosni Moubarak, certains, déjà, ne cachaient pas leur inquiétude. « Le problème de cette révolte, c’est qu’elle n’a pas de tête », s’inquiétait ainsi un diplomate européen. L’opposition égyptienne, face au vide politique laissé par le départ du Raïs, était de toute évidence disparate et divisée. D’un côté une jeunesse urbaine avide de modernité et de liberté. Ayant pour toute structure politique, les réseaux sociaux Facebook et Twitter, et forte seulement de quelques blogs enthousiastes. De l’autre, les Frères musulmans, opposants historiques au régime, se retrouvant, pour la première fois de leur histoire, au seuil du pouvoir.

Soucieux de convaincre les plus réticents (étrangers et égyptiens) du sérieux de leur conversion aux règles et aux valeurs démocratiques (comme leurs « frères » tunisiens, ils se réclament désormais du modèle Turc), les islamistes paraissaient s’inscrire, sans trop rechigner, dans le processus de transition « en bon ordre » souhaité par l’armée. Une fois de plus, en Egypte, un pacte de non-agression était conclu entre les « barbus » et les généraux.

Les sans-étiquettes de « la république de Tahrir », quant à eux, le rejetaient. Ils n’entendaient pas en rester là, notamment avec les militaires, déjà suspectés de vouloir conserver le pouvoir. Mais sans le soutien des Frères musulmans, les dernières tentes des protestataires disparurent en quelques jours de la place Tahrir.

L’armée n’a rien lâché

Une transition douce, voilà le scénario dont on rêvait – en croisant souvent les doigts il est vrai – à Paris, Londres et Washington. Pour les Etats-Unis comme pour les Européens, il est impératif que le plus grand pays du monde arabe demeure un allié fidèle, que l’Egypte reste dans leur sphère d’influence. La long chemin du pays des pharaons vers la démocratie ne doit pas remettre en cause les alliances et les grands équilibres de la région. Cela supposait que l’armée garantisse, d’une part, la paix sociale jusqu’à l’organisation d’élections libres. Et, d’autre part, convienne avec les forces en présence, d’un nouveau partage du pouvoir. C’est ce dernier point qui explique les événements de ces derniers jours. L’armée n’a rien lâché. Elle demeure toute puissante dans le pays, tant sur le plan économique que politique. Riche, elle est présente dans les secteurs de l’énergie, de la construction, de la distribution d’eau et de l’hôtellerie, au travers d’entreprises et de sociétés dont elle n’a pas l’intention de se défaire. Enfin, l’élection qui s’annonce (le 28 novembre) ne réforme pas la constitution existante. L’assemblée élue ne sera pas (comme en Tunisie) une constituante. l’Egypte, devrait donc conserver un régime présidentiel autoritaire. Personne ici n’oublie que, de Nasser à Moubarak, tous les présidents égyptiens étaient des militaires… Autant d’incertitudes qui expliquent, qu’à nouveau, et à l’approche du scrutin, les mêmes acteurs (jeunes éduqués et islamistes conservateurs) se retrouvent, côte-à-côte, dans la rue. l

Achever la "révolution" de février

Les affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre auraient fait plus de 30 morts et quelque 1.700 blessés depuis samedi. Lundi, les policiers tiraient encore des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes sur les « révolutionnaires » qui, en retour, leur jetaient des pierres et des cocktails Molotov. Répartis en petits groupes, ces derniers tenaient toujours la place Tahrir, le lieu emblématique de la révolte populaire ayant entraîné la chute de Hosni Moubarak. Les accrochages les plus durs se déroulaient aux abords du ministère de l’Intérieur, cible privilégiée de la foule, et fortement protégé par des forces anti-émeutes. La télévision publique a retransmis ces scènes de guérilla urbaine en direct. Les slogans visaient en particulier le maréchal Hussein Tantaoui, chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA). Par ailleurs, selon les services de sécurité égyptiens, un policier aurait été tué et un autre blessé, lundi, dans le Sinaï égyptien, lors de heurts avec des membres d’un groupe islamiste radical soupçonné d’avoir attaqué un gazoduc. Le groupe est soupçonné d’avoir fomenté les attaques qui ont endommagé le gazoduc égyptien livrant du gaz à Israël et à la Jordanie. Le gazoduc a été attaqué sept fois depuis la chute d’Hosni Moubarak en février.

Par Jean-Claude Galli
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article13 commentaires

  • Par henri4, le 22 nov à 09:23

    henri4
    soif

    Il y a un an, les Egyptiens avaient soif de pain et de liberté. Ils n'ont toujours ni l'un ni l'autre. L'armée essayait de tenir la rebellion des insatisfaits dans l'espoir d'accueillir à nouveau les touristes qui alimentaient les caisses de l'Etat. La démocratie demande du calme pour se risquer sur la place publique.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 nov à 09:30

    Anonyme-77656
    QUESTION DE CULTURE !

    Certaines populations ne sont pas prêtes pour la démocratie car elles confondent démocratie et tolérance avec faiblesse du pouvoir... c'est une question de culture !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 nov à 10:07

    Anonyme-77656
    Quel naif pourrait encore en douter...?

    Nous avons désormais le beau résultat d'une société qui est tombée dans le plus terrible des chaos,celui de la violence de la rue !

    Ou sont tous ceux ,qui hier encore, prônaient pour un soutien à ce "Fameux Printemps Arabe"aux odeurs nauséabondes de mort gratuite,tous ceux qui verbalement incitaient à la poursuite extrême de ce processus révolutionnaire qui dans les pays arabes ou du Maghreb ne pouvaient se solder que par une anarchie horrible de la rue,inéluctablement de longue durée ,ou mieux encore qu'en pensent tous ces Sarkozistes et autres piétres philosophes du" Chaos Arabe par la Révolte" qui sont allés encore plus loin, en soutenant par leurs actions militaires internationalisées,actes baptisées impunément "d'Ingérences Humanitaires" ou ceux qui comme Alain CHUPE qui tente encore par des allocations incriminables médiatisées,de remettre le couvert pour de nouvelles actions militarisées contre la Syrie d'ASSAD,veulent-ils avoir le résultat chaotique de l’Égypte ou ceux de l'instauration au pied de l'Europe d'états totalitaires Islamiques, comme le seront à ne pas en douter la Libye et la Tunisie? Tout cela ne fera pas l'ombre d'un doute,il ne faut pas se leurrer! D'ailleurs toutes ces comédies plus que tragiques, ne sont-elles pas l’œuvre de la main d'Al Quaida, qui a su agir en véritable" Renard du Désert futé",en se jouant de la naïveté subite de nos nouvelles générations de politiciens occidentaux cupides et naïfs,en réussissant ,de surcroit, à se servir de leurs savoirs militaires et de leurs puissances aériennes, pour aboutir à leur finalité qui a toujours été la fédéralisation de tous les pays islamiques du monde actuel,pour aller encore plus loin dans le futur,c'est à dire accomplir les souhaits du Grand Mahomet qui prônait pour l'Islamisation totale de notre globe! A tous ces Occidents niais et naïfs qui osent encore croire au "Tout le Monde,il est beau et tout le Monde,il est gentil",

    je peux leur annoncer, sans être un devin,ni un géopoliticien, que bientôt leur tour aussi sera scellé ,qu'ils n'en doutent pas! D'ailleurs il suffit de regarder encore tous ces "Boats people" arrivés avec la cordialité et l'accueil de l'Italie à Lampedussa, de nos jours encore, et cela, malgré les aides fournies au CNT de la Libye et à la Tunisie,pour s'en convaincre et pour comprendre qu'il est l'inéluctable aboutissement de leur véritable dessein religieux, depuis longtemps ordonné aux islamiques.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 nov à 10:18

    Anonyme-77656
    L'armée égyptienne perdra tout

    En ne voulant pas reconnaitre la fin de son règne,l'armée égyptienne, au lieu de prendre le train du changement,elle a choisi l'affrontement avec le peuple.Ainsi, elle va tout perdre.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 nov à 10:19

    Anonyme-77656
    L'armée égyptienne perdra tout

    En ne voulant pas reconnaitre la fin de son règne,l'armée égyptienne, au lieu de prendre le train du changement,elle a choisi l'affrontement avec le peuple.Ainsi, elle va tout perdre.



    Signaler un abus  
  • Par aladine, le 22 nov à 10:36

    aladine
    il fallait attendre

    pourquoi n'ont ils pas manifestés pour un nouveau pouvoir?au lieu de demander de suite le départ d'hosni moubarak,il faut bien  que quelqu'un gère le pays.Ce sont des pays a mes yeux pas prêt pour la démocratie,la liberté,la tolérance,encore une fois et vous le verrez ils voterons avec 1 siècle de retard.Le tourisme fait tourner ses pays la ,mais voila de plus en plus ils refusent que les touristes (donc les mécréans)piètinent  leur terre et la est le drame ,tant que la religion prendras le dessus sur l'humain aucun espoir,la religion c'est dans le coeur



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 nov à 16:19

    Anonyme-77656
    Attendre quoi !

    La confiscation du pouvoir est une donnée constante dans ces pays et la junte qui l'a toujours détenu voulait surement gagner du temps car elle pensait que passer l'euphorie du départ de Moubarak, la dictature peut continuer et ils ont raison de se soulever contre les militaires mais de la remplacer par une dictature moyenageuse. Pourquoi ces peuples ne sont ils pas faits pour la démocratie est ce l'apanage des seules occidentaux ?



    Signaler un abus  
  • Par henri4, le 22 nov à 18:08

    henri4
    changer de pas

    Regardez mon icône. A chaque chameau son chamelier. Si le chameau prend peur ou est poussé par derrière par un étranger qui veut nuire ou qui croit aider, il peut piétiner son guide et s'échapper, surtout que comme il a déjà fait des milliers de fois le chemin, il croit connaître la route mieux que lui. Tant qu'il y aura des chameaux, il y aura des chameliers, et souvent de père en fils. Si une étoile se met à luire comme une supernova, qui la suvra, le chameau aveuvgle ou le chamelier paralytique monté enfin sur son dos ? 



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 nov à 01:11

    Anonyme-77656
    l'armée les acquis en danger

    oui les militaires son les premier employeurs du pays.

    il possède hôpitaux agriculture usine coton banque

    automobile 'est il reçoive 1 milliard de dollars par ans des état unis

    le pays vie un peu de pétrole coton agriculture est tourisme l'armée des tien le budget du pays.

    un pouvoir civile les frères musulmans son favoris.

    au élections cars cette confrérie depuis 1928.

    leurs domaine c est le sociale cars les frère musulmans très puissant financièrement politiquement est c est la force qui vaut gagné.

    des soin gratuit des vêtement nourriture micro crédit est possède des orphelinat banque des dispensaire est sa marche ou moubarak était absents.l armée c est la constitution qui inquiétée militaire ne veule pas qui soi inscrit dans la constitution un pays religieux la charria. c est pas compatible avec le tourisme occidentaux.est l armée save trés bien que les islamiste pourrait avoir la majoritaire cars ya 13 groupe islamiste se présente.les salafiste son plus radicaux.le pays sera très conservateurs.

    le vice président des frère musulmans est copte..je connais l'égypte depuis moubarak est tombé la délinquence a explosé les armes circule.

    l'armée eux s'inquiète pour la sécurité national..

    l égypte auras du mal a retrouvé le calme.

    déja ya des annulation est les agence de voyages ne

    prend plus de réservations.

    ceux la qui prendra le pouvoir auras la tâche.

    trés difficile la sécurité le chômage.il auras pas de miracle cars l'égypte a une dette de 34 milliard de dollars. plus le fmi débloque 2 milliard de dollars.la pays gravement dans crise très grave............



    Signaler un abus  
  • Par norbert, le 23 nov à 12:38

    norbert
    Je suis d'accord avec

    Je suis d'accord avec Tristan,Juppé,le plus intelligent de nous tous et BHLévy notre philosophe  de renommée planètaire se seraient t'ils trompés?Michelle Alliot Marie avait t'elle raison?Si  Al Quaida ça marche avec les printemps arabes,faisons attention qu'un jour en France le culte franco musulman bat de l'aile au profit d'un Islam plus conforme à ses traditions séculaires,  voiles,burkas et polygamie,il vaut mieux que Sarko s'occupe de l'Europe et de l'Euro, que notre démocratie fasse attention,y en a beaucoup des Français musulmans!  



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 nov à 07:19

    Anonyme-77656
    C'est un peuple de barbares

    C'est un peuple de barbares

    Aller dzns you tube puis taper " dia do sacrificio"

    Attention video insoutenable.Je vais du reste crire aux journaux de ce pays, c'est un scandale de laisser faire cela!!

    Une abomination, une barbarie et une ignorance inimaginable, revoltante!!! pauvres bêtes!!



    Signaler un abus  
  • Par fatty, le 4 fév à 16:40

    fatty
    marche en Mars et elections au mois de Mai

    si vous voulez savoir ce qui se passe et ce qui poura se passer et qui manipulent qui il faut éplucher la presse algerienne surtout arabophone. c'est ce que je fais. il y a une semaine j'ai lu qu'une fondation s'appelant "el qods" est en train de preparer une marche mondiale pour liberer cette ville sainte.et qui sont les organisateurs et les coordinateur c'est les islamistes algeriens.il parait qu'il y aura beaucoup de grandes personnalités islamistes meme européénnes et americaines et turcs et cela va se passer en mars 2012.savez vous pourquoien Mars? a mon humble avis c'est pour que le pouvoir chez nous montre et prouve au monde  que les islamistes algeriens ne sont interréssés que par la liberation de ghaza et qu'ils sont un danger. ainsi ils auront garantis l'echec d'une possibilité que les islamistes algeriens gagnent aux elections du mois de Mai.c'est une vraie gymnastique et j'arrive difficilement a exprimer toute cette mascarade



    Signaler un abus  
  • Par fatty, le 16 fév à 17:15

    fatty
    a quoi sert un commentaire?

    j'ai remarqué depuis quelques temps que une nouvelle option a été ajouté a "j'aime"  "signaler un commentaire" puis changé en "signaler un abus" j'espere que l'idée n'est pas venue suite a mes commentaires un peu osés je l'avoue mais rien n'est plus vrai dans ce que je dis. les observations je ne les'invente et j'ai toujours des preuves des actes dont je parle  maisles deductions que je fais suite a ces faits sont trés probables car connaissant trés bien les procédures de certains regimes. si je fais ces commentaires c'est pour essayer d'eliminer ces idées noires des esprits des  decideurs quand ils sauront que leurs mauvaise intentions sont connues car je pense qu'il ne sert a rien de faire des commentaires steriles qui font amuser les gens une minute.



    Signaler un abus  
Publié : 22/11/11 - 07h50
Mis à jour : 22/11/11 - 08h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur