Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 17 novembre, 13:31
Accueil > Actualité > International > Séisme en Haïti - “Le risque était connu de tout le monde”

Séisme en Haïti - “Le risque était connu de tout le monde”

International


Placé au point de rencontre de la plaque tectonique d’Amérique du Nord et des Caraïbes, il était inévitable qu’Haïti connaisse un séisme de cette ampleur.

Le séisme qui a touché Haïti n’est pas une surprise. Il était attendu. L’île d’Hispaniola, sur laquelle se trouve Haïti à l’ouest et la République dominicaine à l’est, se situe en effet sur une zone sismique particulièrement sensible, à la frontière des plaques tectoniques d’Amérique du Nord au nord et des Caraïbes au sud.

« Ces plaques se déplacent l’une par rapport à l’autre à une vitesse d’environ 2 cm par an », explique Jérôme Van Der Woerd, chargé de recherche au CNRS. « Tous ces mouvements ne sont pas forcément répercutés jusqu’au bout de la plaque, mais ils créent ainsi des tensions qui, à force de s’accumuler, finissent par casser. C’est semble-il ce qui s’est passé mardi soir sur la faille sud, au point de rencontre des deux plaques. Elles ont dû se déplacer de 1 à 1, 50 m d’un seul coup », poursuit-il.

La faille sud, fortement active, est notamment responsable de l’escarpement sur lequel est bâtie une partie de Port-au-Prince. L’urbanisme, important sur cette zone dangereuse, explique aujourd’hui les dégâts considérables que connaît la capitale haïtienne.

« En 1751 et 1770, il y eut déjà deux séismes, toujours sur cette faille sud, qui avaient détruit la ville », précise Jérôme Van Der Woerd. Le risque sismique dans cette zone est donc connu depuis 240 ans, il est d’ailleurs étudié par de nombreuses équipes de chercheurs mondiaux.

 


 

Aucune mesure de prévention

En 2006, Claude Prépetit, ingénieur et conseiller technique au bureau des mines et de l’énergie d’Haïti, mettait d’ailleurs en garde les autorités sur un risque sismique important : « Les quelques données disponibles sur la sismicité à Haïti indiquent que ce pays est susceptible d’être affecté, à l’échelle de quelques dizaines d’années ou moins, par des séismes de magnitude 7 à 8. Un séisme d’une telle magnitude est possible. Il en résulterait probablement des pertes humaines se comptant par milliers et une perte économique majeure pour le pays. »

Malgré ces prévisions alarmistes, le gouvernement haïtien n’a pris aucune mesure de prévision et de prévention afin d’atténuer le risque et les conséquences d’un tremblement de terre n’a été mise en place. « A la décharge du gouvernement haïtien, ces mesures ont un coût que l’île ne pouvait pas supporter seule », conclut Jérôme Van Der Woerd.

Par Romain Katchadourian
C'est sur France Soir !

Plus d'articles International

Publié : 13/01/10 - 20h11
Mis à jour : 12/03/10 - 14h35
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur