Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 20 juin, 15:13
Accueil > Actualité > International > Yémen, Algérie, Irak... Les autres manifestations ''anti-régime''

Yémen, Algérie, Irak... Les autres manifestations ''anti-régime''

Tunisie, l'après Ben Ali


Algérie, Irak, Yémen, Bahreïn... Dans la lignée des peuples tunisien, égyptien et libyen en ce moment, ils sont des milliers dans les régions du Maghreb et du Moyen-orient à avoir manifesté vendredi ou ce samedi pour contester le pouvoir de leur dirigeant, qu'il ait été élu ou non. DIAPORAMA

  • Depuis sa création le 21 janvier dernier, la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) appelle la population à des "marches pacifiques" dans la capitale algérienne. <em>MaxPPP</em>
  • Ici, le 12 février à Alger, des milliers de manifestants avaient été bloqués par un dispositif massif des forces de l'ordre (30.000 agents) sur la place du 1er mai. <em>MaxPPP</em>
  • L'Algérie vit aussi au rythme de  plusieurs grèves depuis des semaines. Ici, le 23 février à Alger, des personnels du paramédical, en grève depuis le 9 février, dénonçaient la précarité de leur profession. <em>SIPA</em>
  • De véritables scènes de guerre ont eu lieu vendredi soir dans le Sud du Yemen : 19 personnes auraient péri depuis le 13 février. Ici à Sanaa, un homme en pleine prière du vendredi proteste avec le Coran. <em>MaxPPP</em>
  • Vendredi dans la capitale yéménite, des partisans pro-Saleh ont également manifesté pour soutenir la politique du président. Ali Abdullah Saleh a annoncé qu'il ne briguerait pas la présidence de 2013. <em>MaxPPP</em>
  • Au royaume de Bahreïn, des dizaines de milliers de personnes, en majorité des chiites, ont défilé dans la capitale Manama vendredi réclamant le départ de la monarchie des Al-Khalifa. <em>MaxPPP</em>

Yémen : des chefs de tribus rallient la contestation

Au Yemen, d'importants chefs tribaux ont annoncé samedi leur ralliement à la contestation du président du Yémen Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans. Ils l'ont fait devant un vaste rassemblement de près de dizaines de milliers de personnes non loin de la capitale du Yémen, Sanaa. Le mouvement de contestation contre le président a commencé le 27 janvier et s'est amplifiée à partir du 13 février. Samedi, l'assemblée a scandé « le peuple veut la chute du régime ».

Dans la nuit de vendredi à samedi, de véritables scènes de guerre à Aden, dans le Sud, entre manifestants et forces de l'ordre ont fait au moins trois morts, portant à au moins 19 le nombre de décès depuis le 13 février. Les services de sécurité ont démenti avoir tiré sur les manifestants, affirmant qu'un soldat avait été tué ainsi que deux autres personnes, attribuant leur mort à des « éléments séparatistes » dans cette province qui a été réunie au Yémen en 1990.

Algérie : Des centaines de policiers empêchent la marche de la CNCD

Ce samedi, ils n'étaient qu'une centaine contre 3 à 5 milliers les fois précédentes. Les manifestants venus pour un changement politique en Algérie ont été bloquée une fois de plus par la police à Alger ce samedi comme les 12 et 19 février dernier. Cette démarche de « manifestation pacifique » avait été appelée par la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD), créée le 21 janvier suite aux émeutes de janvier dans le pays contre la vie chère.

Jeudi, les autorités algériennes du président Abdelaziz Bouteflika avaient levé comme promis l'état d'urgence décrété il y a 19 ans. À midi, la manifestation était quasiment finie. La Place des Martyrs était toujours occupée par le police. Les membres de la CNCD et les quelques militants qui avaient été encerclés, se sont ensuite dispersés.

En dehors du dispositif policier, si le mouvement de protestation fut moins fort que les fois précédentes ce samedi, ceci s'explique aussi par une division de l'opposition cette semaine. Le camp de la société civile et des syndicats autonomes de la CNCD n'étaient pas présent, en effet, ce samedi. Alors que le président du Parti pour la Culture et la Démocratie (RCD), le député Saïd Sadi et ses partisans veulent continuer à manifester tous les samedis. Par ailleurs, l'un des fondateurs de la CNCD, l'universitaire et journalise Fodil Boumala, a annoncé qu'il avait démissionné du mouvement, ne pouvant cautionner « sa scission ».

Irak : Une journée meurtrière

En Irak, « la journée de la colère » de vendredi, inspirée par les soulèvements dans le monde arabe, a réuni des milliers de personnes à travers le pays. Des violences ont eu lieu dans plusieurs villes faisant une dizaine de morts, dont la moitié à Mossoul. A Bagdad, il n'y aurait pas eu de victimes, mais c'est là que le rassemblement le plus important a eu lieu malgré des barrages des forces de l'ordre dressés un peu partout. La plupart ne demandent pas la chute du gouvernement élu, mais dénoncent la corruption et réclament une amélioration des services de base : eau, électricité, santé... Le Premier ministre, Nouri al-Maliki, avait tout fait pour dissuader les manifestants de descendre dans la rue, en vain. 

Bahreïn : la famille royale face à la crise

Le royaume de Bahreïn est plongé dans une crise depuis plus de deux semaines. L'opposition à majorité chiite conteste la monarchie sunnite. Malgré le fait que le roi Hamad ben Issa Al-Khalifa ait désigné son fils, le prince Salman Ben Hamad Al-Khalifa, pour conduire le « dialogue national », l'opposition veut « des garanties » et « des clarifications sur (...) l'ordre du jour et la durée » des discussions. Elle demande de profondes réformes pour établir une véritable monarchie constitutionnelle. 

Par ailleurs, des dizaines de milliers de personnes, en majorité des chiites, ont défilé dans la capitale Manama vendredi réclamant le départ de la monarchie des Al-Khalifa. Samedi, des manifestants continuaient d'occuper la place de la Perle, dans le centre de la capitale. L'archipel du Bahreïn a une position stratégique dans le Golfe et, est un allié clef des Etats-Unis dans la région.

Tunisie : Crise de confiance

Plus d'un mois après la chute du président Ben Ali, la Tunisie vit une grave crise de confiance politique. Lgouvernement transitoire tunisien peine à trouver ses marques et joue sa survie face à des manifestants qui ne cessent de réclamer sa démission, annonçant des mesures qui semblent dépassées face aux revendications de la rue. Plus de 100.000 personnes, mobilisées via Facebook, ont réclamé vendredi le départ du gouvernement de transition dirigé par Mohammed Ghannouchi au cours de la plus grande manifestation à Tunis organisée depuis la chute de l'ancien régime, le 14 janvier dernier. Boutiques, commissariats incendiés, voitures brulées, etc. Tunis a connu une nuit de violence avec des affrontements entre quelques centaines d’opposants et les forces de l’ordre.

Au lendemain de cette manifestation géante et des heurts qui ont suivi, deux journaux tunisiens ont averti que le pays risquait de s'enliser dans le chaos, si le gouvernement transitoire restait « insensible » au message du peuple dont le mouvement de contestation ne faiblit pas. Samedi après-midi, des forces de l'ordre ont lancé des gaz lacrymogènes contre des manifestants réunis à Tunis.

Stéphanie Villeroy

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 26 fév à 23:13

    Anonyme-77656
    sans commentaire

    apparement vous n,avez rien trouve a dire sur cette pseudo marche ,,mais vous persistez dans l,erreur de penser que said saadi represente l,opposition algerienne ..vous ne voulez pas admettre cela par conviction ou par ignorance ..mais le temps vous dira que vous faites erreur sur le peuple algerien .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 00:42

    Anonyme-77656
    Il faut absolument éviter une

    Il faut absolument éviter une nouvelle Tunisie, une Egypte qui souffrent de ne pouvoir s entendre entre eux...et surtout le carnage de la Libye...Les organisateurs auraient pu attendre un autre jour plus tard pour manifester. Pour quelle raison cette manifestation a Alger absolument pour aujourd hui...? alors que le danger guette de partout. Pensez seulement une minute que beaucoup d indésirables et des fauteurs de troubles peuvent profiter de la situation pour pénétrer en Algerie du cote Tunisien et Libyen.


    Il me semble que c est de la pure inconscience des organisateurs qui ont tout simplement decide d offrir un show a la population d Alger pour amasser du capital politique...Ils s en foute des répercussions violentes que cela aurait pu generer...Attendes...attendez...messieurs...rien ne presse...les Algerois ne vont pas disparaître par soucoupe volante pour aller sur d autres planète...le populo d Alger sera toujours la....offrez lui quelque chose de constructif pour le pays et non du destructif que l on voit dans le monde arabo musulman ces 4 dernières semaines...On a tous applaudi la Tunisie, l Egypte et peut être la Libye...mais nous voyons qu en Egypte et en Tunisie les peuples ne s entendent pas pour former un nouveau gouvernement. Essayons d apprendre des erreurs des autres



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 13:58

    Anonyme-77656
    L'homme imite le singe

    Yémen, Algérie, Irak..des petits joueurs qu'ils regardent d'abord comment font les grands !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 15:41

    Anonyme-77656
    nous pouvons mieux faire ,mais pas détruire

    Messieurs ,j'ai le regret de vous rappeler que les algeriens n'ont jamais cessé de mener la révolution depuis 1830.

    C'est facile de détruire ,mais il est trés difficile de construire.Si en Algerie,nous n'avons pas de démocratie ,est ce que vous croyez les manifestants du 12,19 et 26 Fevrier 2011 auraient pu se présenter à la place des martyrs et monter sur un véhicule de la police.Alors soyons sérieux et mettons nous au travail pour rattrapper le retard perdu.Si vous voulez participer à la construction du pays soyez les bienvenus sinon taisez vous.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 17:53

    Anonyme-77656
    protestation en algerie

    ce n est pas la tunisie ni l egypte mais cela dur depuis 1962 en algerie le peuple est toujour dans la misere ou von toutes les richesse de ce pay dans les poches des corampus les ministres est leur famille il faut que ca change



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 fév à 15:31

    Anonyme-77656
    algerie,manofestations anti régime

    tous les cercles politiques occidentaux affichent hypocritement leur soutien aux peuples révoltés contre leurs régimes.qui sont ces régimes? ne sont-ils pas les résidus de ces puissances? les pays contaminés ne sont ils pas des anciennes de colonies des puissances occidentales.à mon avis je prends pour responsables les occidentaux de tout ce qui passé en Tunisie, en Égypte, en Libye, au Yémen, et en Algérie etc...!par ce que se sont eux qui protégé pendant des décennies ces groupe de mafiosi qui nous gouvernent,sinon ces régimes n'auraient jamais tenir trois mois au pouvoir.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 fév à 18:54

    Anonyme-77656
    Marche pour le changement

    je ne marche pas à coté du dr Saadi Said et maitre Ali yahia abdenour ,ils sont bon à rien ,des perturbateurs,ils veulent la casse,la ruine de mon beau pays,ils ont la chance d'avoir devant eux des dirigeant trop clément envers eux.Laissé nous en paix.Notre seul souci c'est la bureaucratie de nos administrateurs 1 2 3 vivra l'Algérie



    Signaler un abus  
Publié : 26/02/11 - 17h07
Mis à jour : 22/07/11 - 02h53
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur