Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 01 décembre, 22:59
Accueil > Actualité > International > Yémen : Le président Saleh blessé par un tir d'obus

Yémen : Le président Saleh blessé par un tir d'obus

Révoltes au Yémen


Le parti au pouvoir a confirmé que le président du Yémen avait été touché par des obus vendredi, tirés par des opposants tribaux en conflit ouvert avec le pouvoir de Sanaa.

Ali Abdullah Saleh a été "légèrement touché à l'arrière de la tête"
Ali Abdullah Saleh a été "légèrement touché à l'arrière de la tête" SIPA

Même le président yéménite n'est plus à l'abri de la contestation populaire. Ali Abdullah Saleh, au pouvoir depuis 33 ans, a été blessé vendredi par des tirs d'obus contre la mosquée du palais présidentiel à Sanaa. Le président Saleh, dont le pouvoir est contesté depuis 3 mois par un mouvement d'opposition né dans le sillage du printemps arabe, a été « légèrement touché à l'arrière de la tête », selon un responsable du Congrès populaire général (CPG, le parti au pouvoir).

Parmi les autres victimes présentes dans la mosquée lors de la prière du vendredi, figure le Premier ministre, Ali Mohamed Moujawar et Rached Mohammed al-Alimi, le vice-Premier ministre aux affaires de la défense. Ce dernier, « grièvement blessé », a été hospitalisé. Quatre officiers de la Garde républicaine ont par ailleurs trouvé la mort, selon une source au sein des services de sécurité.

Saleh bien vivant

Le président « se porte bien », a assuré la télévision d'Etat, s'empressant de démentir l'information d'une autre chaîne yéménite, Soulheil, selon laquelle Ali Abdullah Saleh serait mort dans l'attaque. Que Soulheil enterre le président n'a visiblement pas surpris le porte-parole du Congrès populaire général, cette chaîne étant la propriété du chef de la puissante tribu des Hached, cheikh Sadek al-Ahmar.

L'homme s'est récemment retourné contre le pouvoir, prenant le train de la contestation en marche. Les Hached sont désormais en guerre contre les forces gouvernementales dans un quartier du nord de Sanaa, la capitale. Il n'en fallait pas plus pour que le CPG désigne la tribu comme la responsable des tirs meurtriers contre le palais présidentiel. « Les al-Ahmar ont franchi toutes les lignes rouges », a déclaré vendredi, menaçant, le porte-parole du CPG.

Scènes de guérilla urbaine à Sanaa, selon cette chaîne youtube proche des contestataires :

Actu France-Soir
Publié : 03/06/11 - 16h42
Mis à jour : 03/06/11 - 17h28
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur